Question de synthèse étayée par un travail préparatoire





télécharger 13.83 Kb.
titreQuestion de synthèse étayée par un travail préparatoire
date de publication08.10.2017
taille13.83 Kb.
typeThèse
e.20-bal.com > loi > Thèse

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire


Il est demandé au candidat :
1. De conduire le travail préparatoire qui fournit des éléments devant être utilisés dans la synthèse.

2. De répondre à la question de synthèse :

  • par une argumentation assortie d’une réflexion critique, répondant à la problématique donnée dans l’intitulé

  • en faisant appel à ses connaissances personnelles,

  • en composant une introduction, un développement, une conclusion pour une longueur de l'ordre de trois pages.


Ces deux parties sont d’égale importance pour la notation.

Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.

THÈME DU PROGRAMME : Organisation et efficacité des pouvoirs publics

I - Travail préparatoire (sur 10 points)
Vous répondrez à chaque question en une dizaine de lignes maximum
1) Donnez la signification de la donnée pour l’année 2002 (document 1) (1 point)
2) Après avoir décrit l’évolution des dépenses publiques, vous préciserez comment l’Etat à budget constant peut améliorer l’efficacité de son action (document 2) (2 points)
3) Cherchez un ensemble permettant d’expliquer le passage souligné. (document 2) (2 points)
4) A quels problèmes l’évaluation de la production non marchande se heurte t-elle ? (document 3) (2 points)
5) Quelles sont généralement les promesses attendues de l’ouverture à la concurrence des monopoles publics ? (document 4) (2 points)
6) A partir du document 4, évoquez les déceptions qu’ont pu susciter les privatisations des anciens monopoles publics. (1 point)

II - QUESTION DE SYNTHÈSE (sur 10 points)

Vous montrerez que l’Etat s’efforce d’être plus efficace dans son action, mais que cette politique comporte toutefois des limites.

DOCUMENT 1


Evolution en volume des dépenses du budget général de l’Etat



Source : Alternatives Economiques n°240, octobre 2005

DOCUMENT 2



C’en est bel et bien fini du sacro-saint Etat dirigiste. L’Etat, en matière économique, s’est considérablement désengagé. On aurait plutôt affaire aujourd’hui à ce qu’il est convenu d’appeler un Etat régulateur : un Etat, autrement dit, qui encadre, qui aiguille plus qu’il ne dirige. […]

Un mot résume bien la position dans laquelle se trouve désormais l’Etat : attractivité. L’Etat est condamné à l’attractivité. En effet, dans la concurrence nouvelle entre espaces économiques, un pays comme la France doit faire quotidiennement la preuve que la qualité de ses infrastructures, de son système de formation, la performance de son Etat justifient le coût relativement élevé du facteur travail et autorisent une forte productivité.

Elie Cohen, De l’Etat dirigiste à l’Etat régulateur, Sciences Humaines, n°133, décembre 2002


DOCUMENT 3



Désormais*, les résultats des politiques publiques devront être systématiquement évalués et confrontés aux objectifs fixés dans la loi de finances.[…] Belle idée, mais si chacun s’accorde sur la nécessité de rendre l’action publique plus efficace, les ennuis commencent dès qu’il s’agit de l’évaluer. Car l’action publique, à la différence de la production marchande […] ne peut être évaluée aisément, ni de manière univoque.[…] La qualité d’un enseignement, par exemple, ne peut se résumer aux connaissances acquises par les élèves, mesurées par des tests ou des questionnaires. Car l’enseignement ne se résume pas à la seule transmission d’une somme de connaissances quantifiables. C’est aussi un processus qui socialise et acculture les enfants. Et comment mesurer l’efficacité de la police ? La sécurité est-elle mieux assurée quand la délinquance constatée diminue ? Pas nécessairement, puisqu’une présence active de la police sur le terrain la conduit à constater plus d’infractions…

La Lolf, mode d’emploi, Alternatives Economiques n°240, octobre 2005
* depuis l’adoption de la LOLF (loi organique relative aux lois de finances) le 1er août 2001 en France qui doit s’appliquer à toute l’administration à partir du 1er janvier 2006.

DOCUMENT 4




534 millions d’euros : c’est le total de l’amende record infligée le mois dernier par le Conseil de la concurrence aux trois opérateurs de téléphonie mobile Orange, SFR et Bouygues Télécom. Le gendarme de la concurrence leur reproche de s’être concertés afin de stabiliser leurs parts de marchés entre 2000 et 2002. Ce qui signifie, en clair, qu’ils n’ont pas cherché à se concurrencer, notamment par une baisse des tarifs. De fait, le prix moyen des forfaits a grimpé de 5.6% pendant cette période. […]

Cette affaire illustre une fois de plus les promesses non tenues de l’ouverture à la concurrence de certains marchés. Pour l’électricité aussi bien que pour le téléphone, les consommateurs n’ont pas vu leur facture baisser : aux anciens monopoles publics, se sont en effet substitués des oligopoles de producteurs privés, s’entendant pour se partager les marchés.

Christian Chevagneux, Chère concurrence, Alternatives Economiques, n°243, janvier 2006

17202.doc

similaire:

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconQuestion de synthèse étayée par un travail préparatoire
«Les libéraux : une famille à trois branches», Alternatives économiques, n° 185 (10/2000), p. 80

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconQuestion de synthèse étayée par un travail préparatoire
«Faut-il avoir peur des monopoles ?», Alternatives économiques, n°213, avril 2003

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconQuestion de synthèse étayée par un travail préparatoire
«ouvriers» et «cadres», montrez que ce document illustre le phénomène de la reproduction sociale ? (Document 3) (1,5 points)

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconClasse : Note : / 20 nom : Question de synthèse étayée par un travail préparatoire (3 heures)
«les services publics, les associations à but non lucratif, les régimes de protection sociale» sont qualifiés de «formes non marchandes»....

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconBibliographie et consignes de travail e. C. E. 1 Année scolaire 2009...
«préparatoire» que nous vous demandons pour débuter ce cursus avec les meilleures chances de succès

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconLe travail d’écriture comme enjeu politique
«impératif au travail». Ce différend n’est pas rien, aussi s’agit-il d’argumenter de façon étayée. Je vais donc supporter l’impact...

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconPossible par question (+ 0,25 / question)
«cursus honorum inversé» de l’accès à la carrière politique est bien figuré par

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconCours + 1 question de synthèse Macroéconomie

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconCe travail de recherche s’articule autour de la question de

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire iconSynthèse des programmes de travail 2014
«programme des programmes» qui permet de repérer les travaux innovants des principaux acteurs de la région pour l’année. La présentation...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com