Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer)





télécharger 16.16 Kb.
titreRôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer)
date de publication06.10.2017
taille16.16 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière STIC (nom à déterminer).
Le Conseil Stratégique de la filière se doit d’être une instance de pilotage conjointe Industrie-service et administration sur les grandes problématiques de la filière. Il doit regrouper en une seule filière l’ensemble de ses composantes, et notamment : électronique, logiciel et services, télécommunications (équipements et services)…


  1. Etre une instance de réflexion et d’échanges prospectifs sur les évolutions des technologies et services numériques :

    • Définir des études prospectives permettant d’éclairer la filière sur les évolutions en cours et à venir

      • Ruptures technologiques et nouveaux business models ;

      • Grands sujets « sociétaux » en gestation (confidentialité des données, respect vie privée, cybercriminalité…) pouvant avoir un impact sur l’activité économique des acteurs.

    • Echanger et partager sur les initiatives prises dans d’autres pays ou au niveau international ;

      • Anticiper les évolutions et les stratégies développées dans d’autres pays.

  2. Traiter les grands sujets prospectifs de la Filière :

    • Stratégie de déploiement d’infrastructures de demain (Cloud Computing, Smart Grid, fibre optique, etc.) :

      • Clarification des concepts et des bénéfices attendus ;

      • Identification des technologies essentielles existantes ou à créer, des infrastructures à créer ou à renforcer ;

      • Politiques publiques à mettre en œuvre en France pour accompagner ces déploiements : besoins de recherche et développement, pôles de compétitivité, etc. dans une approche française et européenne ;

      • Stratégie de normalisation à mettre en œuvre ;

      • Politique d’accompagnement à ces déploiements à mettre en œuvre : définition des emplois et des compétences associées, suivi des formations initiales et continues, anticipation des besoins, mobilités, etc.

      • Rédaction d’un « cahier des charges » destiné au Commissariat Général à l’Investissement pour mise en œuvre par les agences de ces programmes.

    • Stratégie d’investissement en R&D de sujets porteurs :

      • Transport intelligent,

      • Internet du futur

      • Nano-technologies,

      • Calcul intensif,

      • Confiance et identité numérique,



    • Problématiques transverses à la Filière ou plus spécifiques à des sous-secteurs :

      • Attractivité des métiers, valorisation des métiers ;

      • Création de nouvelles formations universitaires ou repositionnement de certaines filières ;

      • Observatoire des métiers de la Filière ;

      • Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

      • Soutien au développement des entreprises de croissance

  3. Etre l’interface pour définir avec les filières marché (aéronautique,automobile) et les secteurs utilisateurs les stratégies de déploiement des marchés de demain pour lesquels le numérique a un rôle moteur : télésanté, efficacité énergétique, route et transport intelligents, ville numérique…

      • Clarification des concepts et des bénéfices attendus ;

      • Politiques publiques à mettre en œuvre en France pour accompagner ces déploiements : besoins de recherche et développement, pôles de compétitivité, etc. dans une approche française et européenne ;

      • Stratégie de normalisation à mettre en œuvre ;

      • Politique d’accompagnement à ces déploiements à mettre en œuvre : définition des emplois et des compétences associées, suivi des formations initiales et continues, anticipation des besoins, mobilités, etc.

      • Rédaction d’un « cahier des charges » destiné au Commissariat Général à l’Investissement pour mise en œuvre par les agences de ces programmes.

  4. Avoir un rôle actif dans la diffusion et le développement des usages des Technologies de l’Information et de la Communication notamment au sein des PME :

      • Proposer la mise en œuvre de programmes ou d’outils pour favoriser le déploiement des STICs au sein des PME : programmes spécifiques, communication, observatoire des STICs, etc.

      • Motiver les organisations professionnelles dans leur promotion de ces outils / programmes vis-à-vis de leurs adhérents (MEDEF, CGPME, artisans, CCI, etc.)


Remarques :

  • La création d’un Conseil « transverse » pour la filière visant à structurer une démarche et des messages de la filière n’empêche pas la création de sous-groupes dédiés à des problématiques plus spécifiques : logiciels et services informatique, électronique (composants et systèmes), télécommunication… Il semble cependant indispensable d’avoir une instance de mise en perspective commune de sujets pour lesquels chaque partie de la filière est une pièce parmi d’autres.

  • La composition du CSN doit êtes assez ouverte, mais regrouper au minimum :

    • Les associations clés du secteur (Syntec Informatique, FFT, AFDEL, FIEEC, Alliance Tics, SITELESC) + FEVAD, ACSEL et ADEN. Il conviendra certainement que ces organisations délèguent des représentants d’entreprise, mais le fait d’être présent avec un mandat associatif permet de s’assurer d’un discours d’intérêt général.

    • Les pôles de compétitivité les plus actifs sur ce secteur (Systématic, Images et Réseaux, Minalogic, Cap Digital, Solutions communicantes sécurisées…)

    • Les principaux labos / écoles (Supelec, INRIA, CEA Leti, Institut Telecom,…)

    • Les organisations « utilisatrices » (MEDEF, CGPME) ;

    • Les régions et collectivités locales (du moins une ou deux) ;

    • Quelques grandes entreprises en direct ;

    • Les administrations : DGCIS pour assurer le secrétariat, mais également écologie, recherche, etc. en fonction des sujets ;

    • Les syndicats de salariés, notamment les plus actifs dans ce domaine (CFDT / CGC, etc.).

  • Le nombre important de participants « officiels » ne semble pas soulever de problème, puisqu’ils se répartiront en fonction des thèmes traités. La Filière STIC des EGI a fonctionné de cette manière avec assez d’efficacité.

  • Le nom doit refléter l’ensemble de cette chaîne de valeur. Le nom de « code » initial : « Conseil Stratégique du Numérique » peut apparaître trop restrictif. D’autres suggestions sont possibles :

    • Conseil Stratégique des Technologies et Services du Numérique (CSTSN) ;

    • Conseil Stratégique de l’Electronique et du Numérique (COSEN) ;

    • Conseil Stratégique des Technologies et Services de l’Electronique et du Numérique (COSTESEN).

    • Conseil Stratégique des Services et Technologies de l’Electronique et du Numérique pour la Société et l’Economie (COSTENCE).

similaire:

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconLe Comité Stratégique de Filière

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconLe Comité Stratégique de Filière Régional

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconAppel a projets : Accompagnement au déploiement du Comité Stratégique...

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconHervé novelli installe aujourd’hui le Conseil Stratégique et la commission...

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) icon1 Après avoir caractérisé la stratégie définie par M. Leduc pour...

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconCommunique de presse
«Une coopération intelligente dans le tourisme maritime et côtier», en présence des responsables européens. Cette conférence avait...

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconLibourne place bancaire aux xixe-xxe siècles
«l’architecture bancaire» du Libournais, déterminer le rôle de certains banquiers locaux, les confronter à la percée des grandes...

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconIntroduction Définition Problématique Intérêts des divers acteurs...

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconConvention entre le conseil supérieur de l'audiovisuel agissant au...
«les services et le profil de signalisation pour la diffusion de la télévision numérique de terre» adopté par le Conseil

Rôle d’un Conseil Stratégique de la filière stic (nom à déterminer) iconTutofop : la formation de formateurs à la carte
«filière professionnelle». Enfin vous trouverez les définitions de la filière au sens économique du terme






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com