Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle





télécharger 92.2 Kb.
titrePasseurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle
date de publication05.10.2017
taille92.2 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos

\\serv2008\education\pratiques et enseignements artistiques\2.hors tps scolaire\ressources pi\communication\logos divers\ciclic_logocvl.jpg



Centre-Val de Loire



APPEL À PROJETS

Cadre d’intervention et dossier de demande de partenariat

Édition 2016

À retourner avant le 8 janvier 2016
Avant tout dépôt de demande, il convient de prendre contact avec la coordination régionale afin de vérifier l’éligibilité du projet et d’estimer son budget prévisionnel.
\\serv2008\education\pratiques et enseignements artistiques\2.hors tps scolaire\ressources pi\communication\logos divers\logos ciclic drac région\regionc-new2015.jpg \\serv2008\education\pratiques et enseignements artistiques\2.hors tps scolaire\ressources pi\communication\logos divers\logos ciclic drac région\drac.jpg

Contact : CICLIC / Xavier Louvel

24, rue Renan, CS 70031,

37110 Château-Renault

xavier.louvel@ciclic.fr

02.47.56.08.08

www.ciclic.fr


CADRE GÉNÉRAL D’INTERVENTION DU DISPOSITIF PASSEURS D’IMAGES


LE DISPOSITIF PASSEURS D’IMAGES

PASSEURS D’IMAGES est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle en direction des publics, prioritairement les jeunes, qui, pour des raisons sociales, géographiques ou culturelles, sont éloignés d’un environnement, d’une offre et de pratiques cinématographiques et audiovisuels. Il allie deux axes complémentaires : la diffusion et la pratique.

LA COORDINATION NATIONALE

L’association Kyrnéa International gère la coordination du dispositif aux niveaux national et international. C’est l’interlocuteur des partenaires institutionnels, associatifs et professionnels nationaux.

Kyrnéa International anime le réseau des partenaires, réalise le matériel de communication et d’information mis à disposition des porteurs de projets, vérifie la cohérence des opérations, vise à développer les actions et œuvre à leur extension en direction de nouveaux publics

LES PARTENAIRES NATIONAUX

Centre National du Cinéma et de l’image animée, L’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (l’Acsé), Le Ministère de la culture et de la communication, Le Secrétariat général du Comité Interministériel des Villes (CIV) ainsi que le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative.

LA COORDINATION RÉGIONALE - Ciclic

La coordination régionale, soutenue par la Drac et la région Centre Val-de-Loire, est l’interlocutrice privilégiée des porteurs de projet.

Structure ressource, elle aide et soutient la mise en place des projets. Elle anime le réseau régional et propose des actions de sensibilisation destinées aux porteurs de projets et aux personnes relais afin de les sensibiliser à la dimension artistique et éducative de l’image dans sa pluralité d’approches , de les aider dans le montage de projet, dans l’approche des publics et dans le travail sur des thématiques spécifiques.

LES OBJECTIFS

Rappel du Protocole d’accord interministériel relatif au dispositif

- Artistiques

Provoquer la rencontre entre une œuvre cinématographique, audiovisuelle, multimédia, un artiste et un public

Faire comprendre le travail de création d’une œuvre cinématographique ou audiovisuelle

- Culturels

Toucher des publics éloignés de l’art, de la culture et des pratiques cinématographiques

Favoriser le développement d’un regard critique et citoyen

Faire un travail de médiation autour du cinéma auprès des habitants d’un territoire

Contribuer au développement des publics du cinéma

- Sociaux

Intégrer et associer des jeunes d’un territoire autour d’un projet intergénérationnel, social, culturel,…

Créer des liens entre l’artiste, le public, le territoire, la population et les institutions

Sensibiliser à la diversité culturelle

Lutter contre les discriminations

Favoriser la mixité sociale
PUBLICS

Passeurs d’images s’adresse en priorité aux zones rurales éloignées de l’offre culturelle et aux quartiers ciblés par les politiques de la ville.
Une attention particulière sera portée dans le montage des projets sur la volonté de favoriser la mixité, principalement homme/femme, mais aussi la mixité sociale et intergénérationnelle.
En complément, peuvent s’inscrire dans Passeurs d’images les actions menées auprès des publics en difficulté d’accès à la culture dans le cadre des protocoles interministériels mis en place par le Ministère de la culture et de la communication : Culture/Justice, Culture/Hôpital, Culture/Handicap ; convention passée par le CNC avec la Direction de l’administration pénitentiaire. Les bénéficiaires de ces dispositifs doivent faire une demande de subvention auprès de la DRAC après validation du projet par la coordination. Passeurs d’images n’intervenant qu’en matière de soutien artistique, technique et administratif.

QUI PEUT DÉPOSER UN PROJET ?

L'appel à projets vise à stimuler les coopérations et la mutualisation de moyens entre acteurs du champ artistique et culturel et du champ social travaillant auprès du public Passeurs d’images.

1- Acteur culturel : cinéma, service culturel de collectivité, centre culturel, festival, médiathèque…

2- Relais-public des champs sociaux et éducatifs : maison de quartier, centre de loisirs, espace jeunesse, MJC, fédération d’éducation populaire, association de solidarité, structure PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse), …

COMMENT PARTICIPER ?

Les demandes doivent être déposées avant le 8 janvier 2016.

La dimension artistique et culturelle du projet est déterminante et les acteurs impliqués doivent être des professionnels reconnus.

L’agence Ciclic s’entoure d’un réseau d’artistes associés reconnus et de techniciens professionnels de l’image et du son ayant déjà réalisé des œuvres cinématographiques, audiovisuelles ou multimédias et s’inscrivant ainsi dans une démarche et une actualité de création.
LES CONDITIONS

Les enjeux et objectifs des projets doivent être élaborés en relation avec Ciclic.

Les projets sont évalués sur la base de leur qualité artistique et culturelle et correspondent aux objectifs de Passeurs d’images :

VOIR ET FAIRE

Ces deux actions suivantes (au minimum) sont mises en œuvre :

- un atelier élaboré avec la collaboration de la coordination régionale ;

- une rencontre avec un professionnel de l’image, lors d’une séance de cinéma destinée prioritairement aux publics de Passeurs d’images. Cette rencontre se déroule en salle ou autre lieu de projection ou à l’occasion d’une manifestation cinématographique, après la projection d’un film.
TERRITOIRES PRIORITAIRES

Les projets retenus devront concerner un ou plusieurs quartier(s) prioritaires ou un territoire rural. L'action peut se dérouler sur le territoire et/ou s'adresser à des populations issues de ces zones. Elle peut, tout en s’adressant prioritairement aux habitants de ces territoires, favoriser une mixité sociale et générationnelle.
Ciclic se réserve le droit d’être vigilant quant aux bonnes conditions pédagogiques et logistiques réunies pour la mise en œuvre d’une action :

  • Le nombre de participants est limité selon l’atelier choisi, afin de proposer une intervention de qualité.

  • Chaque atelier ne pourra être mis en œuvre qu’à partir d’un minimum de 5 participants.

  • La coordination demandera un investissement particulier dans l’organisation du référent intéressé (organisation technique et matérielle de l’action avec l’aide de Ciclic et travail avec le groupe concerné).

BILAN

Une évaluation doit être effectuée par le porteur de projet, avec ses partenaires, tout au long de sa mise en œuvre. Un questionnaire est remis à cet effet par la coordination régionale pouvant servir de trame à cette évaluation et est obligatoirement accompagné par un bilan personnalisé du porteur de projet en fin d’action.

CALENDRIER

  • Novembre-Décembre

Élaboration du projet en concertation avec la coordination régionale de Ciclic.

  • 8 janvier 2016

Date limite d’envoi des demandes de partenariat

  • Janvier 2016

Études des demandes de partenariat. Les porteurs de projet sont informés du résultat de l’arbitrage et contactés par la coordination régionale afin de mettre en œuvre les actions.

  • 1 mois avant le début de l’action

Signature de la convention de partenariat

  • Dans les 3 mois qui suivent l’action (et avant le 20 décembre 2016)

Transmission du bilan artistique et pédagogique à la coordination régionale
CONTACTS

Xavier Louvel, chargé de mission pratiques et enseignements artistiques

xavier.louvel@ciclic.fr

Pauline Cunnac, coordinatrice pratiques et enseignements artistiques

pauline.cunnac@ciclic.fr

24, rue Renan, CS 70031, 37110 Château-Renault

02.47.56.08.08

www.ciclic.fr


LES FORMES D’ACTIONS

Un projet peut s’inscrire dans le cadre de Passeurs d’images lorsqu’il met en œuvre au moins une action de PRATIQUE sous la forme d’un atelier et une action de DIFFUSION sous la forme d’une séance-rencontre avec une œuvre et un artiste.

La rencontre avec l’artiste peut intervenir à tout moment sous la forme d’un rendez-vous avec le public, régulier ou ponctuel, permettant d’impulser les actions culturelles.



« FAIRE » - LA PRATIQUE ARTISTIQUE



Rencontrer des professionnels et découvrir leurs univers et leurs parcours personnels, développer une curiosité culturelle et artistique et explorer, par l’initiation et l’expérimentation, le geste de création lié à l’image.
Les actions de sensibilisation

Séances d’1h30 à 3 heures

Ces actions proposent au public une approche culturelle du cinéma et une curiosité pour les images en mouvement et leur construction. Chaque séance-rencontre est l’occasion d’un échange entre les publics et des professionnels du cinéma, l’occasion d’une découverte de travaux cinématographiques, audiovisuels, numériques et médiatiques différents, l’occasion de croiser les regards.
Les actions d’initiation à la pratique

Ateliers d’une journée

Ces journées proposent une démarche créative et artistique autour d’un axe précis. Alliant une approche à la fois théorique et pratique, elles ouvrent la réflexion au geste de création.
Les ateliers de création

À partir de 3 journées de création collective

Ces ateliers permettent de questionner les images et leur mise en scène à travers des temps de pratique et d’expression collective.

Durant 3 jours, les participants pourront s’immerger dans une démarche de création audiovisuelle.
Retrouvez l’ensemble des descriptifs d’ateliers sur http://www.ciclic.fr/des-regards-des-images

« VOIR » – LA DIFFUSION/RESTITUTION


Les projections et/ou les séances de restitution d’un atelier de création ont pour objectif de sensibiliser les publics à l’art et à la culture cinématographique en présentant une offre diversifiée et notamment différente de celle relayée habituellement par les médias et les industries culturelles.
Le temps de projection peut s’inscrire dans différents cadres :

  • séance spéciale : le film projeté a été choisi pour l’occasion par les participants ou par Ciclic.

  • séance-rencontre : un professionnel est invité pour débattre du film en séance publique.

  • séance en plein air (document « organiser une séance en plein » air à télécharger sur ciclic.fr)

  • séance proposée lors d’un festival ou une manifestation cinématographique (mois du doc, fête du cinéma d’animation, le jour le plus court).

  • séance proposée par Ciclic : tournée des cinémobiles, mémoires d’archives, Clic de Dreux…

Le programme diffusé peut être un long métrage ou un programme de courts métrages.

Lorsque le projet comporte un atelier de création, le film réalisé lors de cet atelier est ajouté au programme de la séance tout public.

Lorsque le projet implique plusieurs déplacements en salle de cinéma, Ciclic peut participer à l’achat des places pour le groupe impliqué dans le projet.

Le projet peut également inclure une excursion dans un lieu consacré à l’image dont voici une liste non exhaustive : Archives du film (Issoudun-36), Musée de la magie (Blois-41), résidence Ciclic animation (Vendôme-41), Cinémathèque Française (Paris-75), Musée Arts Ludiques (Paris-75)…


DOSSIER DE DEMANDE DE PARTENARIAT



Présentation de la structure porteuse du projet
Dénomination du porteur de projet :

Adresse postale :

Code postal : Commune :

Téléphone : Télécopie :

Courriel :

N° SIRET : CODE APE :
Avez-vous déjà mis en œuvre un projet Passeurs d’images ? oui ☐ non ☐

Avez-vous déjà mis en œuvre un projet d’éducation à l’image ? oui ☐ non ☐
Représentant légal (signataire de la convention de partenariat) :

Nom et prénom :

Fonction :
Responsable du projet (référent pour l’organisation pratique des actions) :

Nom et prénom :

Fonction :

Téléphone :

Courriel :
Présentation du projet

Objectifs du projet :


Objectifs généraux :

Objectifs pédagogiques :

Détails des actions
Tout projet doit être composé d’au moins : 1 action de pratique et 1 action de diffusion.

Vous trouverez ci-après des propositions d’approches pédagogiques.

Au-delà de ces propositions, la coordination de Ciclic se tient à disposition pour imaginer tout autre projet.

Pour chacune des actions, merci de préciser : les lieux de réalisation, période de l’action, publics visés.
Les descriptifs des propositions d’ateliers mentionnées ci-après sont accessibles sur www.ciclic.fr :

http://www.ciclic.fr/des-regards-des-images

  1. « FAIRE » – LA PRATIQUE ARTISTIQUE


Les actions de sensibilisation

Séances d’1h30 à 3 heures

L’atelier « Avant le cinéma »

Découvrir le mouvement

La période dite de « précinéma » à partir de 1650 avec l’invention de la Lanterne magique jusqu’à l’apparition du cinématographe en 1895 à travers les jeux optiques. Les enfants appréhendent la décomposition et la recomposition d’un mouvement par l’œil. Ciclic mettra à disposition un outil pédagogique : le poubellotrope.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/avant-le-cinema-0
L’atelier « les images, la mémoire »

Découvrir les images amateurs

L'histoire des supports de prise de vue (la pellicule et ses différents formats), les enjeux techniques de la conservation des archives audiovisuelles, l'intérêt patrimonial de la conservation du cinéma amateur en région Centre Val-de-Loire et enfin la manière dont les réalisateurs d'aujourd'hui réemploient cette matière.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/les-images-la-memoire
L’atelier « éducation aux médias »

Comprendre les images d’aujourd’hui

À partir d'images d'actualités, un professionnel confronte son point de vue aux différents traitements d'un même évènement à travers divers types de médias. À partir de ce décryptage, il s’agit de comprendre la mise en scène de l’information d’aujourd’hui.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/education-aux-medias
Les rencontres

La fabrication d’un film

De l'écriture à la diffusion, en passant par la production et la réalisation, cet atelier prend la forme d'une rencontre avec un artiste qui explique comment un film se construit. À travers la diffusion d'un film et d'extraits, l'intervenant commente certaines scènes, en détaillant les choix de mise en scène. Cette rencontre peut également s'articuler autour d'une thématique définit en amont à partir d'un corpus de films.

 Pour en savoir plus, ici : http://www.ciclic.fr/ressources/les-rencontres

Les ateliers d’initiation à la pratique
Initiations sur une journée
« Et je remets le son ! » (Initiation au bruitage)

Explorer les sons au cinéma

Jouez avec les sons, fabriquez les bruitages d'une séquence de film en détournant des objets du quotidien.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/et-je-remets-le-son
« J’anime donc je suis » (initiation au cinéma d’animation)

Explorer le cinéma d'animation

À partir de diverses expériences ludiques, explorez les grands principes de réalisation du cinéma d'animation, les différentes étapes concourant à l’émergence d’une œuvre animée selon des techniques simples.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/j-anime-donc-je-suis
Le Mashup (initiation au montage)

Explorer le montage

Le mashup est un montage d'images et de sons tirés de diverses sources, et qui sont copiés, collés, découpés, transformés, mixés, assemblés... pour créer une nouvelle œuvre.

À travers un outil intuitif et ludique, la Table MashUp, il est proposé aux participants de réfléchir concrètement au geste du montage cinématographique dans une optique narrative, musicale ou poétique, en mettant de côté son aspect technologique et informatique.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/le-mashup
Changer le monde

Et si le monde qui nous entoure était plus extraordinaire qu'il n'y paraît ? S'il suffisait de le regarder autrement pour qu'il le devienne en effet ? Les participants mettront en scène de courtes séquences dans lesquelles ils revisitent le réel, le détourne pour en faire émerger toute la fantaisie.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/changer-le-monde-1
Light painting / chronophotographie

Explorer la photographie

Le light painting (qui se traduit littéralement de l'anglais par "peinture de lumière") est une pratique ludique qui permet de réaliser des photographies originales et inédites à l'aide de sources lumineuses.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/actualites/atelier-light-painting
Autre(s) :

Précisez ici
Les ateliers de création
3 journées de création collective
Le Cinéma Bricolé

À la manière du réalisateur Michel Gondry, les participants devront réaliser un ou plusieurs petits films à partir de situations simples. Pour se faire, ils disposeront de contraintes particulières et d'un protocole d'écriture collective, « générateur d'histoires » à réaliser.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/le-cinema-bricole
Le Remake

Filmer à la manière de...

À partir de la découverte et de l'analyse du travail d'un cinéaste ou des caractéristiques artistiques et techniques d'un film en particulier (l'histoire, les personnages, les intentions, le rythme, le cadre, la lumière...), cet atelier propose aux participants de « filmer à la manière de » : remake, film suédé, parodie, adaptation... Faisant le choix de l'un ou l'autre de ces possibles, le groupe réécrit et tourne sa version personnelle d'un extrait de film.

 Découvrez le contenu de l’atelier ici : http://www.ciclic.fr/ressources/le-remake

☐ Toutes autres propositions : films de fiction, de documentaire, d’animation, etc.

À partir de 4 journées d'interventions, dans une logique de « laboratoire pédagogique », Ciclic accompagne également des projets de réalisation.
Précisez ici
  1. « VOIR » – LA DIFFUSION / LA RESTITUTION


L’atelier de programmation

Accompagné d’un professionnel de l’image, l’atelier propose la découverte de l’économie du cinéma et celle du travail de programmation et aide les participants à dépasser les aprioris et à élaborer des critères de choix. Il s’agit par exemple de programmer une séance en plein air, une sélection de courts métrages professionnels, une séance-rencontre, …

Les discussions autour des corpus de films peuvent être animées autour d’une thématique précise choisie au préalable.
Séance spéciale

Projection organisée en partenariat avec la coordination, qui peut inclure la diffusion d'un film d'atelier, mais aussi des films professionnels (courts métrages ou long métrage).

Séance-rencontre

Diffusion d'un film professionnel suivie d'une rencontre avec un critique, réalisateur...
Séance de cinéma en plein air

Restitution d’atelier

Diffusion des travaux réalisés en atelier.

Un partenariat avec une salle de cinéma ou un autre lieu de diffusion (médiathèque…) est-il envisagé ? (précisez)




Précisions sur le contenu du projet et commentaires :




Calendrier de l’action envisagée par proposition sélectionnée


Début : Fin :

Jours et créneaux horaires disponibles :

Lieu(x) envisagé(s)




Commentaires complémentaires




Public concerné


Un groupe est-il déjà constitué ? oui ☐ non ☐

Estimation du public bénéficiaire :




Moins de 11 ans

11 - 15 ans

15 - 18 ans

Adultes

Nombre de participants













Le public concerné est-il issu :

  • d’un quartier prioritaire : oui ☐ non ☐

Si « oui » précisez le(s) quartier(s) : Cliquez ici pour taper du texte.

  • d’une commune en zone de revitalisation rurale : oui ☐ non ☐



Budget prévisionnel


Le financement Passeurs d’images est attribué sous la forme d‘une refacturation partielle des frais artistiques.

Sont compris dans les frais artistiques :

  • la rémunération des artistes et des professionnels associés au projet

  • les frais de déplacement, hébergement, repas des intervenants associés

  • les droits de diffusion des films (location et transport de copie)

DEPENSES

RECETTES

Atelier de pratique (intervenant artistique)




Passeurs d’images (Drac et Région Centre-Val de Loire)




Cliquez ici pour taper du texte.




État




Cliquez ici pour taper du texte.




Région : PACT ou autre (précisez)




Cliquez ici pour taper du texte.




Département




Cliquez ici pour taper du texte.




Intercommunalité




Cliquez ici pour taper du texte.




Commune




Cliquez ici pour taper du texte.




Autres




Cliquez ici pour taper du texte.




Cliquez ici pour taper du texte.




Cliquez ici pour taper du texte.




Cliquez ici pour taper du texte.




Cliquez ici pour taper du texte.




Cliquez ici pour taper du texte.




TOTAL




TOTAL




Commentaires :

Date : Cachet/Signature du responsable légal :

Page sur


similaire:

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconFonds d’aide régional à la création/production cinématographique et audiovisuelle
«production cinématographique ou audiovisuelle», commençant par 5911 a ou c

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconRnrsms bts sp3S : Filmographie Novembre 2008
«Est autorisée par l’accord la représentation dans la classe, aux élèves ou étudiants, de toute œuvre cinématographique ou audiovisuelle...

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconUne action de décentralisation culturelle en plein développement...

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconRéseau des sites Association Mézenc-Gerbier
«mise en réseau des sites de valorisation de l'architecture vernaculaire», programme qui constitue l'action n°8 du «Réseau lauze1»....

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconAide au programme d’activite des structures de production audiovisuelle...

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconAide au programme d’activite des structures de production audiovisuelle...

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconFonds d’aide régional à la création/production cinématographique et audiovisuelle

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconLa version "images scannées", au format pdf, de ce document officiel...
«l'image» de la Banque demeure fréquemment celle, simpliste, d'un organisme chargé d'émettre des billets et de consentir des crédits...

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconEducation géographique et Révolution nationale, la géographie scolaire au temps de Vichy

Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle iconFixant les orientations de la politique énergétique (loi pope ) qui met en place
«eclairage public efficient a energie maitrisee» qui est actuellement en cours d’agrément






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com