Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux





télécharger 147.99 Kb.
titreLes Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux
page3/3
date de publication01.10.2017
taille147.99 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3
La mobilisation du territoire : les districts industriels en Europe occidentale du XVIIe au XXe siècle : colloque des 5 et 6 février 2004, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2006. 

20 Rudolf Boch, Handwerker-Sozialisten gegen Fabrikgesellschaft. Lokale Fachvereine, Massengewerkschaft und industrielle Rationalisierung in Solingen 1870-1914, Göttingen 1985.

21 Charles F. Sabel, Jonathan Zeitlin, Stories, strategies, structures. Rethinking historical alternatives to mass production, in: Id, World of possibilities: Flexibility and Mass Production in Western Industrialization, Cambride, Cambridge University Press, 1997, p.1-33, ici p.21.

22 Statistique des grèves 1897, p. 165

23 Pour la pratique de l’interdit, voir Maxime Leroy, La coutume ouvrière. Syndicats, bourses du travail, fédération professionnelles, coopératives. Doctrines et institutions, Réimpr. Paris, Edition CNT, 2007, p.608-610 ; pour le débat juridique voir Sabine Rudischhauser, Vertrag, Tarif, Gesetz. Der politische Liberalismus und die Anfänge des Arbeitsrechtes in Frankreich 1890-1902, Berlin, Berlin Verlag Arno Spitz, 1999, p.91-97 et 218-225. ; pour l’Allemagne, Verhandlungen des 29. Deutschen Juristentages zu Karlsruhe 1908, Berlin, J.Guttentag, 1909, rapport Paul Oertmann : Welche zivilrechtlichen Folgen knüpfen sich an die im modernen Lohnkampf üblichen Verrufserklärungen... ?

24 Archives départementales du Rhône 10 M 405, incident Vial 1895, lettre du syndicat rappelant au patron « que le règlement de la journée est de 10 h » ; 10 M 437, incident Taithe 1911.

25 Art. 7a de la CC des maçons de Königberg de 1902, Tarifvertrag im deutschen Reich, op.cit., vol.5, p.11-13

26 Jugement cité in extenso par la Statistique des grèves1897, p.163-167.

27 Jean-Luc de Ochandiano, Syndicalisme et défense de l’identité ouvrière dans le bâtiment Lyonnais (1920-1939), Bulletin du Centre Pierre Léon d’histoire économique et sociale, 3-4, 1999, p.63-74.

28 Cf. Léon Duguit, Les transformations générales du droit privé depuis le Code napoléon, Paris, Alcan 1912, p.133.

29 Adéodat Boissard, Contrat de travail et salariat. Introduction philosophique, économique et juridique à l’étude des conventions relatives au travail dans le régime du salariat, Paris, Bloud & Cie, 1910.

30 Lujo Brentano, Mein Leben im Kampf um die soziale Entwicklung Deutschlands, Jena, Diederichs, 1931, p. 340-343; Verhandlungen des Vereins für Socialpolitik Mannheim 1906, Schriften des Vereins für Socialpolitik vol. 116.

31 Par intérim, en 1908, lors de l’arrestation de Griffuelhes.

32 AN F22 1585, Commission mixte de la Seine chargée d’étudier les questions relatives au maintien du travail, séance du 14 mai 1918

33 J.O. Sénat, Débats 27.2.1919 et 4.3.1919.

34 Sabine Rudischhauser, Salaire minimum et libre concurrence. Le rôle de la demande publique dans la constitution d’un marché national du travail, France-Allemagne 1890-1914, in : Bénédicte Zimmermann, Claude Didry, Peter Wagner (ed.), Le Travail et la Nation. Histoire croisée de la France et de l’Allemagne, Paris, Ed. de la Maison des Sciences de l’homme, 1999, p.199-222.

35 Ludwig Preller, Sozialpolitik in der Weimarer Republik, Réimpress. Kronberg i. Taunus, Athenäum/ Droste, 1978, p. 38, 73-75.

36 « Les conventions collectives du travail en France », Revue internationale du travail, Vol. XXXI, 1935, cité par Viet, Organisation par défaut, op. cit., p.204f, qui donne aussi la liste des différentes lois passées dans les années 1920 et 1930 fonctionnant sur le même schéma. Cf. La communication de Charles Picquenard dans Conseil national économique, Les CC de travail. Rapport présenté par M. Pierre Laroque, Paris, Impr. Nat., 1934, p.115-120.

37 Pour le débat entre experts, voir Didry, Naissance, op. cit.

38 Cf. Robert Salais/ Claude Didry, L’écriture des conventions du travail entre le métier et l’industrie, un moment critique : les conventions collectives de 1936-1937, in : Annette Jobert et al (éd.), Les conventions collectives de branche. Déclin ou renouveau ?, Paris, Céreq, Etude no. 65, p.77.94.

39 Didry, Naissance, op. cit, p. 195 et 225.

40 Gerald D. Feldman, German Business between War and Revolution: the Origins of the Stinnes-Legien Agreement, in : Entstehung und Wandel der modernen Gesellschaft. Festschrift für Hans Rosenberg, dir. Gerhard A. Ritter, Berlin 1970, p.312-341.

41 Cf. Bundesarbeitsgericht 9.7.1968, Neue Juristische Wochenschrift 1968, p.2160.

42 Pour l’importance d’une protection efficace contre le licenciement pour le fonctionnement des comités d’entreprise voir Jean-Pierre Le Crom, L’introuvable démocratie salariale. Le droit de la représentation du personnel dans l’entreprise (1890-2002), Paris, Editions Syllepse, 2003.

43 Cf. Débats du congrès de Toulouse de la CGT.

44 Pour une discussion approfondie de cet aspect, voire Rudischhauser, Tarifvertrag, op.cit.

45 Rudischhauser, Vertrag, op.cit., p.210-218.

46 Charles Rist in Revue d’économie politique fevr. 1907, p.129-131.

47 Pour les grèves du textile dans le Nord en 1904, voir Maurice Petitcollot, Les syndicats de l’industrie textile dans l’arrondissment de Lille. Histoire et organisation. Luttes et ententes avec le patonat. Un exemple de contrat collectif: La commission mixte d’Armentières, Lille, Impr. La Gutenberg, 1907. Pour la grève du textile de Lille et celle des tisseurs de Cholet de 1909, voir Musée social. Annales 1910, p.86s; L’Ouvrier textile “Nos questions. Unification des Tarifs par catégorie”, août 1909, “Le conflit”, nov. 1909, “Cholet”, nov. 1909.

48 Voir Pierre Rosanvallon, La Question syndicale, p.214-217 et 233; Le Goff, Du Silence, op.cit, p.420.

49 Association Nationale Française pour la protection légale des travailleurs, Le contrat de travail, Paris, Alcan, 1907.

50 Rudischhauser, Vertrag, op.cit., p.236-243.

51 Cf. Judith F. Stone, The Search for Social Peace. Reform Legislation in France, 1890-1914, Albany, University of New York Press, 1985. Pour une critique du projet, voir S.Rudischhauser, Vertrag, op. cit.

52 Philipp Lotmar, Die Tarifverträge zwischen Arbeitgebern und Arbeitnehmern, in: Archiv für soziale Gesetzgebung, vol.XV, 1900, p.1-122.

53 Edouard Cailleux, Le contrat collectif de louage de travail, in : Annales des sciences politiques, 19, 1904, p.507-521 et 741-756, par exemple p.744 : »Le tarif de 1880 n’empêche pas la grève de 1886. »

54 Barthélemy Raynaud, Le passé et l’avenir du contrat collectif de travail, in : La Réforme sociale, année 22, 1903, p.949-973.

55 A.F.M.Brenninkmeijer et al. (dir.), Effective resolution of collective labour disputes, Groningen, Europa Law Publishing, 2006, p.19.

56 Petit calcul : Pour doubler le nombre des conventions conclues en Allemagne aujourd’hui, il suffirait de conclure des conventions à durée de six mois au lieu d’un an.

57 Schönhoven, op.cit.

58 ADR 10 M 430, Grève des ouvriers maçons de la maison Joly à Villeurbanne, 2./3.7.1906, « parce que le patron ne respectait pas le règlement de 1897 ».

59 Voir les CC des coutelliers de Solingen, des tisseurs de batiste du Cambrésis, des tisseurs d’Armentières, des ouvriers du cuir de Offenbach.

60 Max von Schulz, Reinhold Schalhorn (dir.), Das Gewerbegericht Berlin. Aufsätze, Rechtsprechung, Einigungsamtsverhandlungen, Gutachten und Anträge. Berlin, Franz Siemenroth, 1903.

61 Un exemple est l’action du juge de paix de Cete (Sète) M.Augé, dans les grèves des ouvriers du port en 1902. Statistique des grèves 1902, p.320-336.

62 Gérard Adam/ Jean-Daniel Reynaud/ Jean-Maurice Verdier, La négociation collective en France, Paris, Les Edition ouvrières, 1972, p. 83-89.

63 Cf. Rapport fait au nom de la commission du travail ... par M. Charles Ferry, J.O., Doc. Chambre, annexe No 962, Séance du 24 mai 1899, p.1602-1604 ; Rapport fait au nom de la commission du travail... par M. Colliard, J.O., Doc. Chambre, annexe No 1418, p.473-485, Séance du 27 décembre 1907.

64 Jakob Heller, Einigungsamt und Bautarife in München. Das Gewerbegericht München als Einigungsamt und die Münchener baugewerblichen Tarifverträge in den Jahren 1904-1912, München, Ernst Reinhardt, 1913, p.25-27.

65 Stat. des grèves 1906, p.711s.

66 Voir la Partie II de Rolf Neuhaus, Arbeitskämpfe, Ärztestreiks, Sozialreformer : sozialpolitische Konfliktregelung 1900 bis 1914, Berlin, Duncker & Humblot 1986.

67 Voir Entscheidungen des Haupttarifamts für das deutsche Baugewerbe, Entscheidungen des Tarifamts des Gewerbegerichts München, Entscheidungen des Tarifamts für die Lederwaren- und Reiseartikelindustrie zu Offenbach a.M., dans: Das Einigungsamt. Monatsschrift zur Pflege des gewerblichen Einigungswesens und der Tarifverträge, 2. Jg. 1914

68 Karl-Christian Führer, Von der Selbstbestimmung der Tarifparteien zur staatlichen Verantwortung für die Lohnbildung. Das tarifliche Schlichtungswesen des Baugewerbes in der Weimarer Republik 1924-1932, in: Karl Christian Führer (dir.), Tarifbeziehungen und Tarifpolitik in Deutschland im historischen Wandel, Bonn 2004, p.64-113.

69 BOT 1912, p. 463. Le chiffre varie fortement d’une année à l’autre: en 1911, 76,5% des CC recensées étaient sans limitation de durée. Les catégories de la statistique ne permettent pas d’expliquer ces variations.

70 Bulletin de la Société d’Etudes Législatives, t.5, 1906, p.507-529.

71 Pic, Traité, op.cit., 3ième éd., 1909, p. 315 et 938 ; Capitant, note sous Lyon, 10.3.1908, D.1909.2.33-39.

72 Heller, Einigungsamt, op.cit, p.108: „dass sie irgendwelche vermögensrechtlichen Ansprüche aus den Verträgen gegeneinander nicht geltend machen wollen.“

73 Emmanuel Lévy, La Grève et le contrat, Revue socialiste LIII, 1911, p.125-127, citation p.127.

74 Rudischhauser, Tarifvertrag, op.cit.

75 Didry, Naissance, op.cit., p.93.

76 Voir les motifs du projet de loi relatif aux conventions collectives du travail du 11 juillet 1910, J.O. Doc. Chambre, annexe no 298, p.657-659, ici p.658 : « les convention á durée indéterminée sont des contrats bien incertains puisqu’ils permettent aux intéressés de se dégager à tout moment. On ne saurait recommander cette forme de contrat, mais il serait contraire aux principes de droit civil de l’interdire. »



1   2   3

similaire:

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconActions collectives de structuration des filières qualite
...

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconFondation euris sous l’égide de la Fondation de France

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconFondation euris sous l’égide de la Fondation de France

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux icon Etude sur l’évolution de la demande sur le marché du Tourisme d’affaires (mice)
«troupes»; c'est là, la vocation essentielle des séminaires et conventions : mobiliser les équipes internes et externes, contribuer...

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconModèles des tableaux de taux d’intérêt sur les contrats nouveaux

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconCommission Industrie-Commerce
«permettre à des groupes de consommateurs et à leurs associations d’intenter des actions collectives contre les pratiques abusives...

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconRecherches croisées

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconEnseigner les réseaux sociaux au lycée
...

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconRésumé Les résultats d'une recherche qualitative sur les pratiques...

Les Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux iconLeS comportements sociaux sur internet






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com