Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre





télécharger 103.78 Kb.
titreAu mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre
page1/8
date de publication10.02.2017
taille103.78 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8
Faut-il renommer la Négresse aux pivoines ?

Dossier pédagogique proposé par Vivien Chabanne, professeur d’histoire-géographie, chargé de mission au service éducatif du musée Fabre à Montpellier

d:\utilisateurs\chabannev\downloads\négresse aux pivoines.jpg

Frédéric Bazille, Négresse aux pivoines, 1870, huile sur toile, 60.3 x 75.2 cm,

Musée Fabre, Montpellier

Introduction

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre. Cette initiative, nommée Ajustements au sujet des terminologies colonialistes, a ainsi retouché des titres comportant des mots perçus comme discriminatoires, tels que « nègre », « esclave », « sauvage », « maure », « mahométan », ou encore « nain ». Une décision qui a engendré un débat public vif, avec des prises de positions idéologiques relayées par de nombreux médias internationaux.

A Montpellier le musée Fabre dispose, dans ses collections permanentes, d’une œuvre intitulée la Négresse aux pivoines (huile sur toile, 60.3 x 75.2 cm), réalisée par Frédéric Bazille en 1870, et présentée lors de l’exposition Frédéric Bazille, La jeunesse de l’impressionnisme (24 juin-16 octobre 2016)1.

Alors, à la suite de l’initiative du Rijksmuseum, serait-il pertinent de renommer ce tableau ?

Ce dossier pédagogique propose des pistes de réflexion destinées à alimenter un débat éthique sur ce sujet, qui pourrait être effectué par des élèves dans le cadre de l’EMC (Enseignement Moral et Civique), au collège ou au lycée.

Précisons que le but d’un débat éthique n’est pas de faire un choix entre le bien et le mal, de manière manichéenne. Il s’agit plutôt de construire une argumentation permettant de choisir parmi deux issues positives possibles. Ainsi, ce débat ne doit pas poser la question d’être pour ou contre le maintien d’une terminologie discriminatoire. Il faut en effet prendre conscience que cette terminologie est le témoin d’un portrait à la fois historique et culturel de la société à l’époque de Frédéric Bazille : faire disparaitre le mot « négresse », ne serait-ce pas refuser de prendre conscience de ce contexte historique ? De plus, à l’époque de Frédéric Bazille, ce terme a-t-il la même connotation péjorative qu’aujourd’hui ? Proposons alors de débattre entre les deux alternatives suivantes :

  • Faut-il mettre fin à une terminologie discriminatoire pour ne pas offenser des personnes qui se sentiraient blessées par ces mots ?

  • Faut-il au contraire la conserver comme le témoignage d’un contexte historique ?

Ce questionnement s’inscrit dans les mutations actuelles des musées – et du musée Fabre en particulier - qui veulent rester connectés au grands enjeux de société actuels, pour devenir des acteurs du débat public et permettre aux élèves de construire leur Parcours citoyen.

La place de cette question dans les programmes d’EMC (enseignement moral et civique)

Extraits du programme d’EMC en cycle 4 (classes de 5ème, 4ème et 3ème)2 :


La formation du jugement moral doit permettre de comprendre et de discuter les choix moraux que chacun rencontre dans sa vie. C’est le résultat d’une éducation et d’un enseignement qui demandent, pour les élèves, d’appréhender le point de vue d’autrui, les différentes formes de raisonnement moral, d’être mis en situation d’argumenter, de délibérer en s’initiant à la complexité des problèmes moraux, et de justifier leurs choix. 

Question : Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

Objectifs de formation : Développer les aptitudes à la réflexion critique, en recherchant les critères de validité des jugements moraux et en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté.

Exemples de pratique en classe :

  • Egalité et non-discrimination : la perspective temporelle et spatiale, la dimension biologique de la diversité humaine, sa dimension culturelle, l’expression littéraire de l’inégalité et de l’injustice, le rôle du droit, l’éducation au respect de la règle. 

  • Exercice du débat contradictoire.
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconEnseignement du vocabulaire en classe de sixième
«à faire apprendre», mais d’enseigner aux élèves un certain nombre des grands modes de formation des mots français, une capacité...

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconUmr 8546-aoroc, préparation du document d’évaluation quinquennal
«Par ici la monnaie !» au Musée monétaire cantonal, nouvelle exposition permanente depuis le 03 décembre 2015

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconOrigine et objectif de la fiche
...

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconL’instruction du 2 juillet 2015
«d’apport-cession» en excluant du sursis d’imposition de plein droit les plus-values d’apports de titres effectués à des sociétés...

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconMission de maitrise d'Œuvre relative a la construction d’une creche
...

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconUn «non-papier» pour un accord climat «non-juste» et «non-efficace»
...

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconGrille de mots croisés (les mois de l’année)

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconCommuniqué de presse – Juillet 2015
...

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconLe calendrier prévisionnel est le suivant
«territoires zéro déchet zéro gaspillage», lancée par Ségolène Royal en juin 2015

Au mois de décembre 2015, le prestigieux Rijksmuseum (Musée royal) d’Amsterdam a décidé de rebaptiser les titres d’œuvres comportant des mots jugés offensants en les remplaçant par un vocabulaire plus neutre iconNotes et vocabulaire
«Opera omnia D. E. R.», tome I 2 (Amsterdam, 1971), dont M. le professeur J. Schumacher, responsable informatique de ces mêmes itinera...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com