Ou comment faire du vieux avec du neuf





télécharger 175.88 Kb.
titreOu comment faire du vieux avec du neuf
page1/5
date de publication28.03.2018
taille175.88 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5
Retour sommaire ts29

Les histoires les plus courtes...

ou comment faire du vieux avec du neuf

1. Evry, la ville.


Evry est une ville nouvelle dont on peut dater le jour de la naissance. Très exactement le 14 octobre 1964, le ministre de l’intérieur désigne Evry comme chef-lieu du nouveau département de l’Essonne. Le soir même, le Conseil Municipal en prend acte et change, à la demande du ministre, le nom de la commune d’Evry - Petit Bourg en Evry. Elle inaugure la conception et la réalisation des villes nouvelles.

Ville nouvelle, et ville jeune. Jeune par sa population : elle est la plus jeune des villes françaises de plus de 30 000 habitants (moyenne d'âge : 26 ans). Les plus de 60 ans y représentent 7,6 % de sa population, contre 21,3 % pour la moyenne nationale.

Ville jeune, encore, par le nombre d'étudiants qu'elle reçoit : 16 000 étudiants fréquentent les divers lieux de formation, depuis la toute nouvelle « université des métiers » jusqu'aux grandes écoles, en passant par l'Université Val - d'Essonne.

Autre caractéristique : son cosmopolitisme. La population étrangère a doublé entre le recensement de 1982 et celui de 1990, pour atteindre il y a 15 ans le taux de 13,3 %. Plus de 50 nationalités y sont représentées ; la majorité des personnes étrangères viennent d'Afrique du nord et d'Afrique de l'ouest. En 40 ans, la population a été multipliée par 7 : elle dépasse les 50 000 habitants, en dehors des autres communes de la communauté d'agglomération, qui ont vu leur population augmenter de la même manière.
Géographiquement, elle se situe à 30 kilomètres au sud de Paris, et elle est desservie par 3 gares de la ligne D du RER. L'infrastructure routière est développée : la ville est traversée par la “fameuse” Nationale 7, qui sépare les vieux quartiers de la partie la plus récente, elle est contournée au sud par la Francilienne (N 104), et à l'ouest par l'Autoroute A6. Pour finir, la Seine, autre axe bien particulier de communication, trace la frontière à l'est.
Economiquement, elle attire les consommateurs par la présence du plus grand centre commercial d'Ile-de-France (Evry 2), ainsi que les chercheurs (Arianespace, Centre National d'Etudes Spatiales, Génopole). La SNECMA est implantée sur les 2 communes d'Evry et Corbeil-Essonnes. Le siège social de Carrefour France et celui de la chaîne hôtelière Accor sont implantés sur la commune de Courcouronnes.
Administrée successivement par un Syndicat Communautaire d’Aménagement (SCA), puis un Syndicat d’Aménagement de la ville Nouvelle (SAN), l’agglomération de la ville nouvelle a désormais un nouveau statut, la communauté d’agglomération1, qui comprend outre les 3 communes satellites d’Evry (Courcouronnes, Lisses, Bondoufle), Ris-Orangis, ville qui n’avait pas été intégrée à la ville nouvelle.

La municipalité est dirigée par des maires socialistes depuis 1977. Manuel Valls, ancien conseiller en communication de Lionel Jospin, a succédé en 2001 à Jacques Guyard, qui fut député-maire pendant 18 ans. Manuel Valls, tout en s’inscrivant dans une continuité politique, affirme une différence avec ses prédécesseurs : « J’incarne aussi une génération d’élus qui n’a pas connu l’aventure des villes nouvelles voulues par le général de Gaulle, et portées par Paul Delouvrier »2. Dans son livre, il fait part de son projet : « Définir une autre politique de peuplement, concevoir un nouvel urbanisme à travers notamment la création d’un véritable centre-ville qui conforte l’espace public, donner une réelle identité à Evry (…), valoriser son patrimoine historique, son village (le vieil Evry) et son rapport à la Seine constituent les axes forts de notre projet de ville »3. Centre ville, réelle identité, patrimoine historique, village et Seine : nous retrouverons ces 5 thèmes au cours notre étude.


2. ‘‘ Evry vie nouvelle, le magazine de la ville ouverte sur la vie ’’.

Le choix du corpus a été déterminé dès le départ de notre recherche : le journal municipal.

La formule actuelle du journal municipal d’Evry est récente. Elle date de septembre 2001. Le journal précédent, ‘‘Propos’’ était peu attractif : 8 pages grand format (24,5x33cm) en papier journal, avec peu d'illustrations. Et il n’y figurait aucune rubrique concernant l’objet de notre recherche.

Devenu magazine, il s'intitule “Evry vie nouvelle4, sous-titré “le magazine de la ville ouverte sur la vie”.Ce titre replace la ville dans son identité originelle et confirme la dynamique inhérente à sa conception et à sa mise en œuvre. Il prend ainsi clairement son parti de la modernité.

La diffusion du magazine est en général de 9 numéros par an, et sa distribution se fait dans les boîtes aux lettres. Son format est de 23x28 cm ; le papier est épais, les 40 pages sont très colorées (très peu de noir et blanc), avec des photos et des illustrations à chaque page. En plus de l’éditorial du Maire, on compte une quinzaine de rubriques dont la moitié sont présentes régulièrement. Il est réalisé par une équipe de 10 personnes attachées au service communication de la mairie, et comprend, entre autre, un directeur de la publication et un rédacteur en chef, tous deux journalistes. Le journal municipal n’est pas en ligne sur internet mais depuis 2003 les lecteurs sont invités « à faire part de leur remarques et suggestions » sur le site de la ville (www.ville-evry.com) ou au service communication par courriel (communication@mairie-evry.fr). Le magazine renvoie donc directement au site officiel de la mairie qui comprend onze rubriques, classées dans un ordre qui donne à voir comment la ville hiérarchise les images qu’elle veut donner d’elle-même : Ville verte, Universitaire, Transport, Solidaire, Spirituelle, Sportive, Culturelle, Associative, Son histoire, Pôle économique, Intercommunalité.

Le démarrage de la nouvelle formule coïncide avec le changement d'équipe municipale, toujours socialiste, avec à sa tête un maire jeune et médiatisé. Celui-ci s'exprime dans le troisième numéro, en novembre 2001, en commentant le changement de logo de la ville et en l'associant à la transformation du Syndicat d'Agglomération de la ville Nouvelle (SAN) en Communauté d'agglomération : “Au-delà de cette évolution, ce nouveau logo, moderne et sobre, répond à une volonté : affirmer l'identité, renforcer chez les evryens le sentiment d'appartenance à la cité”. Effectivement, l'ancien logo représentait l'agglomération par la forme d'une croix (“X”), symbolisant les 4 communes de l'agglomération nouvelle ; le nouveau recentre la ville sur son identité, par le choix « moderne et sobre » de la lettre “e” minuscule, dont le graphisme et la phonétique évoquent un oeuf. Cet éditorial laisse déjà supposer que la tâche confiée au nouvel outil municipal qu'est le magazine, sera la même que celle du nouveau logo : renforcer l'identité collective et le lien social par le sentiment d'appartenance des citoyens à leur ville. Nous verrons par quel traitement de l’histoire le journal municipal y participe.

Notre corpus porte donc sur la période d'octobre 2001 à septembre 2005. Sur les 35 numéros parus depuis la nouvelle formule de septembre 2001, 26 ont été retenus. Les articles abordant les thèmes relatifs à l'histoire, la mémoire et le patrimoine sont présents à partir d'octobre 2001, avec l'apparition de la rubrique “Patrimoine”.

  1   2   3   4   5

similaire:

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconL’an deux mille neuf, le dix-neuf novembre

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconDossier: économies d’énergie, comment faire ?

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconComment faire du cadre juridique du travail, un facteur de motivation ?

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconComment s’organise le système économique mondial et comment les grands...
«société civile» (Organisations Non Gouvernementales, ong, penseurs, groupes de pression…) s’imposent de plus en plus pour faire...

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconComment s’organise le système économique mondial et comment les grands...
«société civile» (Organisations Non Gouvernementales, ong, penseurs, groupes de pression…) s’imposent de plus en plus pour faire...

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconDans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix ?

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconDans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix ?

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconEconomie 1 : Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix ?

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconThème Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix ?

Ou comment faire du vieux avec du neuf iconProgramme 1 Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix ?






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com