 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale»





télécharger 398.53 Kb.
titre Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale»
page1/7
date de publication27.02.2018
taille398.53 Kb.
typeLe programme
e.20-bal.com > histoire > Le programme
  1   2   3   4   5   6   7

ISSN 1253-1959

La lettre de la


n° 64 printemps 2010

Vous trouverez dans ce numéro :

 Le programme de la journée d’études : « Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du XIXe siècle au début de la deuxième guerre mondiale »


 Un appel à communication pour la section SIHFLES au sein du Colloque :
« Vers une histoire générale de la grammaire française ? matériaux et perspectives »

 La convocation du Conseil d’administration du 6 mai 2010

 Le procès verbal de l’Assemblée générale du 10 décembre 2009

 Le procès verbal du Conseil d’administration du 11 décembre 2010 (élection du président et du bureau)

 Des annonces de colloques, congrès et autres manifestations

 Des livres et des sites à découvrir...

 Un appel de cotisation pour 2010

VISITEZ

Le site de la SIHFLES :

http://www.sihfles.org/

JOURNÉE D’ÉTUDE SIHFLES
Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du XIXe siècle au début de la deuxième guerre mondiale

7 mai 2010

Cité nationale de l’histoire de l’immigration

Palais de la Porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, Paris (12e)



Service d’histoire de l’éducation





La figure du migrant, dans les imaginaires collectifs, est le plus souvent rapportée à celle d’un homme isolé qui, fuyant les aléas ou les dangers d’une vie jugée désormais trop difficile, va offrir ailleurs son travail et tenter, si la chose se révèle possible, de faire souche dans le pays ou la région d’accueil. C’est oublier cependant que le fait migratoire concerne aussi pour une bonne partie la cellule familiale. Le père, la mère, les enfants, selon des itinéraires souvent complexes, partent s’installer dans un autre pays, jugé plus accueillant, capable d’offrir du travail et un lieu de vie acceptable à chacun. Si aujourd’hui l’histoire des migrants, celle des hommes et des femmes qui l’ont vécue, est mieux connue, celle des enfants qui accompagnèrent leurs parents sur ces routes aux parcours incertains, l’est beaucoup moins. Parce qu’ils sont plus jeunes, plus disponibles, plus ouverts, par le simple fait de l’âge, les enfants de migrants vont s’engager moins difficilement peut-être dans un processus d’acculturation, d’appropriation de normes locales nouvelles, dont la langue constituera un des traits les plus marquants.

Le cas traité ici sera celui de la France, de la fin du XIXe siècle au début de la Deuxième guerre mondiale. Durant toute cette période, la France va devenir l’une des destinations principales des mouvements migratoires qui affectent l’Europe, d’abord en provenance des pays voisins, Belgique, Italie, Espagne, vers certains bassins industriels et miniers, mais aussi dans le secteur agricole. Par la suite, origines et implantations se diversifient. Polonais, Russes, Arméniens, juifs de différentes nationalités en provenance de pays d’Europe centrale rejoignent la France. Plus de 250 000 enfants étrangers sont ainsi présents dans la France des années 30. Soumis à l’obligation scolaire, ces enfants et adolescents vont être accueillis dans une école qui au nom d’un principe républicain d’indifférenciation des publics scolaires, va cependant devoir engager ou négocier des approches qui, pour certaines populations d’élèves, feront exception par rapport aux normes ordinaires de prise en charge éducative. Une politique d’accompagnement de ces populations sera organisée par un certain nombre d’associations. Si l’accueil des enfants de migrants est aujourd’hui officiellement organisé dans le cadre de l’Éducation nationale française, il n’en était certainement pas de même durant toute cette première partie du XXe siècle. Aussi l’objectif de cette journée, avec la contribution d’un certain nombre de spécialistes de l’histoire des migrations sera-t-il de tracer ce que furent les premières formes d’accueil et de prise en charge de ceux qui sont appelés aujourd’hui enfants de migrants.

Programme

MATIN

10h15 : Ouverture, Gérard Vigner, vice-président de la SIHFLES

10h30 : Présentation, Philippe Joutard, historien, recteur honoraire

11h00 : Walter Kusters, Centre d’histoire des relations interculturelles, K.U. Leuven, campus de Kortrijk (Courtai), Belgique : La politique éducative de la Troisième République et les enfants d’immigrants belges dans le département du Nord

11h30 : Janine Ponty, professeur émérite des universités : L’exception polonaise

12h00 : Jean-Philippe Namont, chercheur associé IRICE-CNRS / Paris I : De l’école au lycée : la scolarisation des enfants tchèques et slovaques en France dans l’entre-deux-guerres

APRÈS-MIDI

14h30 : Jean-Sébastien Gautier, université de Lyon 2 : Élèves étrangères, élèves étrangers à Valence (Drôme) dans l’entre-deux-guerres : des parcours scolaires et familiaux (enfants arméniens)

15h30 : Geneviève Dreyfus-Armand, historienne : L’accueil des enfants espagnols en France pendant la guerre d’Espagne et après la victoire franquiste

16h00 – 16 15 : Pause

16h15 : Sabine Zeitoun, historienne : Accueil des enfants juifs étrangers en France et leur sort sous l’Occupation

16h45 : André Chervel, INRP/Service d’histoire de l’Éducation : Mise en regard : enseignement français et élèves étrangers

Pour toute information : g.vigner@noos.fr

Résumé des communications : http://www.sihfles.org/20100507JE3.htm ou http://www.sihfles.org/20100507_resume.pdf

Fiche d’inscription (Il n’y a aucun frais d’inscription)
NOM : ……..........................................................................................................

Prénom : ……………….............................................................................................

Institution : ………………………………………………………….........................................

................................................................................................................................

Adresse professionnelle : ……………….…………………...............................................

…………………………………………………………………………………..............................

Tél. : ……………………………………………………………………………………..................

Courriel : ................................................................................................................
Société d’histoire et d’épistémologie des sciences du langage

Laboratoire d’histoire des théories linguistiques (UMR 7597 du CNRS, Université Paris 7)

en collaboration avec la SIHFLES

Vers une histoire générale de la grammaire française ?

matériaux et perspectives

27, 28, 29 janvier 2011
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconLes organisations de planteurs de caoutchouc indochinois et l’Etat...
«d’obtenir, pour le plus grand bien de l’économie générale de la France, un prompt rétablissement de la production des plantations...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconL’automobile existe depuis un siècle, mais sa démocratisation ne...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconSéquence 5 : «Un monde bipolaire aux temps de la guerre froide.»
...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconBibliographie Sites Internet
«Armenia Sacra», consacrée à l’art chrétien arménien depuis la conversion de l’Arménie au début du ive siècle par saint Grégoire...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconEt si France Info avait été là durant la première guerre mondiale...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconProjet d’accueil des enfants de moins de 3 ans à l’école maternelle
«d’enfants rois», d’enfants auxquels on ne sait pas dire non», d’enfants passant leur temps devant les écrans…

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconComment l'Etat forge la nation L'"Espagne" du xvie au début du xixe siècle

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconIi – Guerres mondiales et régimes totalitaires
«La Première Guerre mondiale, vers une guerre totale (1914-1918) est l’un des trois thèmes à traiter dans le cadre de la deuxième...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconLe programme de la journée d’études : «Accueil des jeunes chercheurs»
«Jardin Tropical» au bout de la rue des Châtaigniers prendre à gauche, ne pas entrer dans le jardin tropical. Le Centre se trouve...

 Le programme de la journée d’études : «Accueil et formation des enfants étrangers en France, de la fin du xixe siècle au début de la deuxième guerre mondiale» iconCours 1 Le partage de l’Afrique à la fin du xixe siècle






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com