La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1





télécharger 125.55 Kb.
titreLa genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1
page1/9
date de publication25.01.2018
taille125.55 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9
Mathias DELORI 4ème Colloque de la SEI/AFSP

ATER IEP de Grenoble 21-22 avril 2005

CERAT-PACTE Contribution remaniée

mdelori@hotmail.com Février 2006


La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1



Le 22 janvier 2003, les autorités françaises et allemandes célébraient de manière spectaculaire le quarantième anniversaire du traité de l’Elysée. Dans une tribune libre, le président Jacques Chirac proclamait que ce traité « a scellé la réconciliation entre nos deux nations et posé les fondements d'une paix durable sur le continent »2. Tout le monde s’accorde aujourd’hui pour affirmer que le traité de l’Elysée et les quelques années qui ont précédé sa signature ont constitué une étape importante dans l’histoire des deux pays. Le grand tournant vers la coopération avait certes été pris une bonne décennie auparavant dans le cadre de la construction européenne. Mais le traité du 22 janvier 1963 présente plusieurs caractéristiques fondatrices. Il a tout d’abord institué le principe de rencontres régulières entre les responsables politiques et administratifs dans les domaines qu’il prétendait réguler : les affaires étrangères, la défense et la culture (éducation et la jeunesse). Il a ensuite jeté les bases de quelques programmes de coopération : si la seule institution immédiatement issue de ce texte est l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ)3, on s’est appuyé sur les mécanismes juridiques du traité pour relancer la coopération en matière de Défense à la fin des années 1980. C’est enfin et surtout cet accord et sa genèse qui ont donné naissance à ce que Helen Wallace appelle le « partenariat privilégié franco-allemand », cette relation bilatérale originale entourée de symboles qui obligent à toujours aller de l’avant : “The symbols, structures and disciplines of the Treaty have provided a useful motor to generate cooperation, a shared sense of purpose and developing habits in both governments to keep the relationship productive4. C’est un lieu commun de dire que le « couple » franco-allemand est le moteur de l’Europe ; il est moins trivial d’affirmer que ce « couple » est né en 19635.

A priori, la genèse de cette relation spéciale ne fait pas partie des objets où la prise de parole de l’analyse des politiques publiques est des plus évidentes. La littérature existante inspirée par la tradition de l’histoire diplomatique a en effet amplement mis en évidence l’intérêt d’une grille de lecture centrée sur la compréhension des enjeux stratégiques par les deux principaux acteurs de la diplomatie française et allemande : de Gaulle et Adenauer. De manière plutôt convaincante, nombre de publications ont pris à leur compte l’histoire de l’amitié personnelle entre les deux hommes tout en dressant une toile de fond d’inspiration réaliste particulièrement attentive à l’évolution contextuelle et aux enjeux de puissance. Le choix de ce cas d’étude présente donc à la fois une difficulté – que peut on dire de plus que nos collègues internationalistes ? – et une vertu pédagogique : exposer l’apport de l’analyse des politiques publiques sur un sujet a priori très éloigné de ses terrains traditionnels. La thèse n’est évidemment pas que l’analyse des politiques publiques peut révolutionner l’historiographie très documentée de cet épisode. Le chercheur est en effet limité dans ses ambitions par le fait que les sources disponibles, les archives essentiellement, ne diffèrent pas de celles des historiens. Mais l’argumentation entend aussi mettre en évidence qu’une telle lecture ne se contenterait pas d’apporter son lot de concepts à une histoire écrite depuis des années. La démarche sociologique, analytique et déconstructive qui caractérise l’analyse des politiques publiques6 peut être menée dans deux directions. Horizontale tout d’abord : la tradition de l’analyse de la politique étrangère inspirée notamment des travaux de Graham Allison7 invite à ouvrir la boîte noire de l’Etat et à étudier en détail les interactions stratégiques entre les acteurs qui construisent la politique étrangère. Verticale ensuite : la prise en compte de la longue durée, en amont comme en aval du moment de la décision, replace cette dernière dans un récit plus englobant8.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconLa théorie des choix publics
L’école du choix publics est fondée au début des années 1960 par deux économistes de l’université de Virginie, J. Buchanan (prix...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconL’émergence de la coopération industrielle, bancaire et commerciale...
«Georges Pompidou accorde en effet au facteur économique une place clef qui le conduit tout au long de son mandat à encourager le...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconRésumé : Quatre organismes successifs ont été en charge des études...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconLe terme «islamisme» a généralement désigné, à partir du début des...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconLe programme d’excellence européen Erasmus Mundus External Cooperation...
«vulnérables» pour des raisons sociales, économiques, politiques ou à cause d’un handicap physique. IL peut donc s’agir de personnes...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconLe programme d’excellence européen Erasmus Mundus External Cooperation...
«vulnérables» pour des raisons sociales, économiques, politiques ou à cause d’un handicap physique. IL peut donc s’agir de personnes...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconL’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches
«modèle algérien» d’économie planifiée mis en œuvre dans les années 1960 et 1970

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconApport des autres disciplines à la theorie des organisations
«Pourquoi ces flots de pouvoir conscient émergent-ils dans l’océan de la coopération inconsciente ?»

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconOn parle de l'ère nouvelle ou on utilise d'autres termes extrêmement...

La genèse de la coopération franco-allemande au début des années 1960 : l’apport de l’analyse des politiques publiques1 iconRésumé : Philippe Robert analyse l’évolution du rôle de l’Etat à...
«Délinquance, politiques de sécurité et de prévention» (franco-allemand). IL a participé à la création de la revue «Déviance et société»...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com