Chap 2 : La création monétaire





télécharger 16.47 Kb.
titreChap 2 : La création monétaire
date de publication04.07.2017
taille16.47 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > finances > Documentos

Terminale STG - Economie – Partie I – chap 2 – Synthèse


Chap 2 : La création monétaire
Les agents économiques détiennent de la monnaie fiduciaire et scripturale pour réaliser des transactions ou conserver une partie de leur richesse sous forme liquide à des fins de consommation différée.


  1. La création monétaire et son contrôle




    1. Comment mesure-t-on la création monétaire ?

 Il y a création monétaire lorsque dans une économie la quantité de monnaie en circulation augmente à un moment donné

 Pour mesurer la création monétaire, il est nécessaire de constater l’évolution de la masse monétaire d’une période sur une autre. Pour cela est utilisé l’agrégat M1 qui comprend la monnaie fiduciaire (pièces et billets de banque) et la monnaie scripturale (dépôts à vue dans les banques commerciales) détenue par les agents économiques. C’est donc la masse monétaire au sens strict.


    1. Comment crée-t-on de la monnaie ?

Les banques sont à l’origine de la création de monnaie, sous une forme scripturale (plus de 90% de la masse monétaire), à l’occasion de leurs opérations de crédit.

Lorsqu’une banque commerciale octroie un crédit à une entreprise ou à un ménage, cela entraîne une augmentation d’un montant égal de la masse monétaire.

Le crédit accordé fait apparaître sur le compte de l’emprunteur une somme qui n’existait pas auparavant. C’est pourquoi on dit que ce sont les « crédits qui font les dépôts ».

A l’inverse, l’opération de remboursement du crédit par l’agent économique non financier se traduit par une destruction de monnaie.
Ainsi la masse monétaire augmente lorsque les crédits sont supérieurs aux remboursements.
 En France, les crédits accordés par les banques aux entreprises et aux ménages expliquent 76 % de la création monétaire. Mais il y a aussi les opérations qui consistent pour les banques à financer le déficit public. Enfin, il y a les opérations qui consistent pour les banques à acquérir des devises contre des euros auprès des agents économiques résidents.

Ex : Si Madame T. échange des dollars contre des euros à son retour des Etats-Unis, il y aura davantage d’euros en circulation dans l’économie française et donc de création monétaire.


    1. Pourquoi réguler et contrôler la masse monétaire ?

Les risques d’une création monétaire excessive ou insuffisante. (doc 1)

Une création monétaire trop importante peut être à l’origine de l’inflation qui traduit un phénomène de hausse des prix dans une économie donnée.

En effet, plus la création de monnaie est excessive par rapport à la création de richesses, plus la monnaie perd de sa valeur. Dans ce cas, il faut donc davantage de monnaie pour acheter la même quantité de biens, ce qui reflète donc une hausse des prix.
Il est donc essentiel que l’évolution de cette masse monétaire soit surveillée et régulée par des interventions d’une banque centrale


  1. La régulation de la masse monétaire : le rôle de la banque centrale




    1. Comment la banque centrale assure-t-elle son rôle de régulateur ?


 Pour réguler la création de monnaie scripturale, la Banque centrale agit sur son taux d’intérêt directeur (c’est-à-dire sur le taux de refinancement des banques commerciales).

 Ainsi, une hausse du taux d’intérêt directeur de la banque centrale est répercutée sur les taux d’intérêts débiteurs des banques commerciales afin d’assurer sa rentabilité. Le coût du crédit devient alors plus élevé pour les agents économiques, cela entraîne une réduction de la création monétaire et donc de la masse monétaire. Il doit en résulter un ralentissement de l’inflation.

A l’inverse, une baisse du taux directeur de la banque centrale se traduit par une baisse des taux d’intérêts débiteurs des banques commerciales et donc par une hausse des crédits accordés aux agents économiques. Il en résulte une augmentation de la masse monétaire, un accroissement de la consommation et des investissements qui favorisent la croissance de l’économie.


    1. Quel est le rôle de la Banque centrale européenne ?


C’est la Banque Centrale Européenne qui décide en fait du niveau des taux d’intérêts directeurs que les banques centrales nationales doivent appliquer. C’est en effet la BCE qui définit et met en oeuvre la politique monétaire de la zone euro (pays ayant adopté l’euro comme monnaie commune) depuis 1999.

Son objectif principal est de veiller à la stabilité des prix (en veillant à ce que le taux d’inflation annuel de la zone euro reste inférieur à 2 %)

Les banques centrales de chaque pays membres de la zone euro constituent le relais permettant la mise en oeuvre concrète au niveau national de la politique monétaire décidée par la BCE.

En France, il s’agit de la Banque de France.

La Banque Centrale Européenne et les seize banques centrales de la zone euro constituent le Système Européen de Banques Centrales (SEBC).

Conclusion

Les banques commerciales, en accordant des crédits sont donc à l’origine de l’essentiel de la création monétaire. Leur pouvoir de création est toutefois limité par les fuites en monnaie centrale qui exigent un refinancement auprès de la banque centrale et régulé par la Banque Centrale Européenne qui contrôle la quantité de monnaie en circulation grâce à son taux directeur (dit taux de refinancement). Cette action sur le taux directeur permet à la banque centrale européenne de veiller à la stabilité des prix dans la zone euro, principal objectif de la politique monétaire.


Partie I : La monnaie et le financement de l’économie Page


similaire:

Chap 2 : La création monétaire iconLa création monétaire
«la monnaie n’est qu’un voile», la monnaie devient un instrument de la politique économique et de la régulation. La création monétaire...

Chap 2 : La création monétaire iconLa creation monetaire et ses contreparties
«contrôler» les montants de monnaie créés par les banques. Elle le fera en agissant sur le marché monétaire ou le marché interbancaire.,...

Chap 2 : La création monétaire iconThèse Chapitre 2 : La création monétaire

Chap 2 : La création monétaire iconLes mecanismes de la creation monetaire

Chap 2 : La création monétaire iconChapitre 5 : monnaie et creation monetaire

Chap 2 : La création monétaire iconBanques et création monétaire : qui fait quoi ?

Chap 2 : La création monétaire iconCréation monétaire : la Fed fait-elle n'importe quoi?

Chap 2 : La création monétaire iconQuestion 4 : Le contrôle de la création monétaire
«Avoir un taux d'intérêt faible va soutenir la reprise encore fragile en zone euro», estime Cyril Régnat. […]

Chap 2 : La création monétaire iconChapitre qu’est-ce-que la globalisation financiere ?
«crédits qui font les dépôts» et IL y alors de ressources nouvelles de financement. La création monétaire équivaut à une promesse...

Chap 2 : La création monétaire iconSystème Monétaire européen à Union Economique Monétaire






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com