Correction synthétique des exercices





télécharger 26.91 Kb.
titreCorrection synthétique des exercices
date de publication03.07.2017
taille26.91 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > finances > Documentos


Correction synthétique des exercices

sur la balance des paiements
§§§
Exercice 1





Crédit

Débit

Solde

Compte des transactions courantes
- Biens

- Services

- Transferts courants
Compte financier
-IDE
-Investissements de portefeuille

- Autres investissements

- Avoirs de réserves
Total




26 750 000
8 000 000 (2)
18 750 000 (1)


50 000 000

5 000 000 (3)

10 000 000 (4)

25 000 000 (5)

10 000 000 (6)

76 750 000


15 000 000
10 000 000 (6)


5 000 000 (3)
61 750 000

10 000 000 (4)
25 000 000 (5)

18 750 000 (1)

2 400 000 (2)

3 200 000 (2)

2 400 000 (2)

76 750 000


11 750 000


- 11 750 000


1 - étant à l’origine d’une recette en devises, l’opération autonome (le caractère autonome renvoie à la nature économique de l’opération : bien, service, titre, etc) s’inscrit au crédit du poste Services (rubrique voyages). L’opération de financement est inscrite au débit du poste Autres investissements (augmentation des avoirs en devises). Montant de la transaction en euros : 2500 x 0,0075 = 18, 75 millions d’euros.

2 - L’exportation est à l’origine d’une recette en devises : on crédite le poste Biens (rubrique marchandises) pour un montant de 10 x 0,8 = 8 millions d’euros. L’opération de financement donne lieu à trois écritures :

.on débite le poste Autres investissements (rubrique Crédits commerciaux) pour un montant de 2,4 millions d’euros.

.on débite le poste Autres investissements (augmentation des avoirs en devises du secteur bancaire) pour un montant de 3,2 millions d’euros.

.on débite les avoirs de réserve pour un montant de 2,4 millions d’euros.

3 - L’opération autonome donne lieu à une sortie de capitaux. On débite alors le poste Transferts courants (rubrique autres secteurs) et on crédite le poste Autres investissements pour enregistrer l’opération de financement.

4 - Il s’agit d’un investissement direct puisque la prise de participation représente plus de 10% du capital. On débite alors le poste IDE (l’opération autonome se traduit par une augmentation du patrimoine de la France). L’opération de financement est recensée par crédit du poste Autres investissements.

5 - Cette opération d’investissement de portefeuille donne lieu à une sortie de capitaux. On débite alors le poste Investissement de portefeuille. L’opération de financement est recensée au poste Autres investissements.

6 - L’importation de marchandises donne lieu à une sortie de capitaux : elle est donc enregistrée au débit du poste Biens. L’opération de financement est enregistrée au poste Autres investissements (rubrique Crédit commercial).
Exercice 2
Le tableau ci-dessous retrace les principaux postes de la balance des paiements de la zone euro pour l’année 2004 (en milliards d’euros) :


Exportations de marchandises

Importations de marchandises

Exportations de services

Importations de services

Solde des revenus

Solde des transferts courants

Solde du compte de capital

Solde du compte financier hors avoirs de réserves

Erreurs et omissions nettes

1130

1027

355

328

- 28

- 56

17

- 18

- 59


On sait en outre que le PIB de la zone euro s’est élevé à 7601 milliards d’euros en 2004.
1 - .Solde commercial = Exportations de marchandises – importations de marchandises = 1130 - 1027 = 103 milliards d’euros. En 2004, la zone euro a dégagé un excédent commercial de 103 milliards d’euros.
. Solde des échanges de services = Exportations de services – importations de services = 355 – 328 = 27 milliards d’euros. En 2004, l’excédent des services de la zone euro s’est élevé à 27 milliards d’euros.
. Solde des échanges de biens et services = solde des échanges de biens + solde des échanges de services = 103 + 27 = 130 milliards d’euros. En 2004, l’excédent des échanges de biens et services de la zone euro a atteint 130 milliards des d’euros.
. Solde des opérations courantes = soldes des échanges de biens et services + solde des revenus + solde des transferts courants = 130 – 28 – 56 = 46 milliards d’euros. En 2004, le compte des transactions courantes de la zone euro a dégagé un excédent de 46 milliards d’euros. La zone euro a donc dégagé en 2004 une capacité de financement. Si l’on tient compte des opérations en capital, la capacité de financement de la zone euro s’est élevée en 2004 à 46 + 17 = 63 milliards d’euros.
2 - La balance des paiements étant équilibrée, on a :

Solde des opérations courantes + solde du compte de capital + solde du compte financier hors avoirs de réserves + variation des avoirs de réserve + erreurs et omissions nettes =0.

D’où variation des avoirs de réserves = - solde des opérations courantes – solde du compte de capital - solde du compte financier hors avoirs de réserves – erreurs et omissions nettes. En 2004, la variation des avoirs de réserves de la zone euro a été de : - 46 -17 + 18 + 59 = 14 milliards d’euros.
3 - Le poste erreurs et omissions nettes est un poste d’ajustement qui tient au fait que l’on utilise différents types de documents (déclaration en douanes, documents bancaires, etc) pour établir la balance des paiements. En 2004, ce poste a atteint en valeur absolue près de 60 milliards d’euros pour la zone euro.
4 - .Taux de couverture = Exportations de biens / Importations de biens. En 2004, le taux de couverture de la zone euro = 1130/1027 x 100 = 110 %. La balance commerciale de la zone euro était donc excédentaire en 2004.
. Degré d’ouverture = ((Exportations de biens et services + Importations de biens et services)/2 )/ PIB

En 2004, le degré d’ouverture de la zone euro est égal à :

((1130 +355 + 1027 + 328)/2)/7601 = (1420/7601) x 100 = 18,7 %. La zone euro est peu ouverte sur l’extérieur par rapport aux pays qui la composent mais est plus ouverte que les états-Unis et le Japon (11 % pour chacun des deux pays).
. Taux de pénétration = Importations/Demande intérieure

= Importations/ (PIB+ Importations – Exportations) =

1355/(7601+1355-1485) = (1355/7471)x100 = 18,1% en 2004.

Les importations représentent une faible part de la demande intérieure de la zone euro.
. Effort d’exportation = Exportation/PIB =(1485/7601)x100 = 19,5% en 2004.

Les exportations représentent une faible part du PIB de la zone euro.
. Taux de capacité de financement = Capacité (ou besoin) de financement /PIB

En 2004, le taux de capacité de financement de la zone euro s’élevait à (63/7601) x100 = 0,83%. Exprimée en % du PIB, la capacité de financement de la zone euro était donc faible en 2004.

§§§
Source : Extrait de Finance internationale, Dunod, 2006.



similaire:

Correction synthétique des exercices iconProgramme : Le cerveau stocke facilement …mais IL efface aussi facilement...
«Prendre la correction» ne fait pas le poids face à «réviser» et «faire des exercices» → objectif de l’élève : l’auto-détection de...

Correction synthétique des exercices iconPlan corrigé synthétique du sujet : L’importance des avantages

Correction synthétique des exercices iconAnnexes : Modifier l'interface des exercices avec Dreamweaver

Correction synthétique des exercices iconPlan corrigé synthétique du sujet : l’importance des avantages

Correction synthétique des exercices icon18 septembre : Séance introductive : prise de contact, présentation...

Correction synthétique des exercices iconExercices 1 – Des sons et des voix. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez

Correction synthétique des exercices iconSafer : Aperçu synthétique des incidences de la loi d’avenir pour...

Correction synthétique des exercices iconExercices

Correction synthétique des exercices iconPlan synthétique

Correction synthétique des exercices iconLivret synthétique de la conférence






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com