Master professionnel et recherche Arts





télécharger 194.02 Kb.
titreMaster professionnel et recherche Arts
page1/4
date de publication14.02.2017
taille194.02 Kb.
typeRecherche
e.20-bal.com > finances > Recherche
  1   2   3   4


UNIVERSITÉ d’AIX-MARSEILLE
UFR Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines



Master professionnel et recherche Arts

Spécialité médiation culturelle de l’art – première année


Vade-mecum 2013-2014



Directeur du Master Arts : Yannick BUTEL Université d’Aix-Marseille - Campus Saint Charles - case 62

Responsable de la spécialité : Gilles SUZANNE 3 Place Victor Hugo- 13331 Marseille Cedex 3

Secrétariat Pédagogique : Michèle REY téléphone : 04 13 55 02 60

Secrétariat : Sabrina PARAT courriel : medcult@univ-provence.fr

Sommaire
Chemins et cheminement des arts
Le Master Médiation culturelle de l’art p.5
Objectifs du parcours professionnel p.6
Débouchés du parcours professionnel p.6
Dispositifs pédagogiques p.8
Encadrement pédagogique p.8
Fonctionnement des études p.9

Semestre 1

MEDQ1 : ARTS 1 - 12 crédits
MEDQ11 : Esthétique de la médiation 1 p.12
MEDQ12 : Approche culturelle des populations 1 p.12
MEDQ13: Politiques culturelles 1 p.12
MEDQ14: Problématisation de la pratique 1 p.13
MEDQ4 : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE 1 - 12 crédits
MEDQ45 : Des œuvres et des publics p.13
MEDQ46 : Méthodologie de projet 1 et Actions de médiation : p.14
MEDQ47 : Ecriture critique p.14
MEDQ48 : Technique de présence p.14

MEDQ5 : SÉMINAIRES SPÉCIFIQUES - 6 crédits
MEDQ51 : Économie de la culture et mécénat p.15
MEDQ52 : Culture politique p.15
MEDQ53 : Langues vivantes p.15
Semestre 2
MEDR10 : ARTS 2 - 12 crédits
MEDR101 : Esthétique de la médiation 2 p.16
MEDR102 : Entre œuvre et spectateur : dialectique de la réception p.16
MEDR23 : Politiques culturelles 2 p.16
MEDR103 : Problématisation de la pratique 2 p.17
MEDR11 : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE 2 - 9 crédits
MEDR111 - Méthodologie de projet 2 et stage p.17
MEDR112 - Initiation au multimédia et technique de présence p.18
MEDR115C 6 Enseignements aux choix
MEDR113 - Technique de présence p.18
MEDR114 – Enseignement binational p.18
MEDR82C - Publics spécifiques
MEDR821 - Exposition et place du spectateur p.19
MEDR822 - Spectateur et Médiation du spectacle vivant p.19
MEDR823 - Lecture, lecteur et médiation du livre p.19

MEDR9 : SEMINAIRES SPECIFIQUES - 9 crédits
MEDR91C Approches culturelles des arts
MEDR911 - Arts plastiques (fil 1) p.20
MEDR912 - Théâtre (fil 2) p.20
MEDR913 - Poésie et Littérature (fil 3) p.20
MEDR914 - Musique (fil 4) p.20
MEDR915 - Danse (fil 5) p.21
MEDR92C : Administration et politiques publiques
MEDR921 - Institutions du spectacle vivant (fil 2, 4 et 5) p.21
MEDR922 - Institutions du Patrimoine et des arts plastiques (fil 1) p.21
MEDR923 - Institutions du livre et de la lecture (fil 3) p.21

Chemins et cheminement des arts

L’œuvre d’art marque à la fois la mort d’une expérience et sa multiplication

Albert Camus, Le mythe de Sisyphe, 1942.
La médiation des arts, de leurs œuvres, relève de logiques d’action qui se situent bien au-delà de la communication ou de la médiatisation. Faire la médiation d’une œuvre est en soi un art de vivre ; une philosophie pratique et sensible de l’art et des œuvres. Un geste singulier, une pratique personnelle, qui invite tout un chacun à l’expérimentation de soi et à l’exploration de la réalité au prisme des arts. C’est donner le goût des arts sensible, tout autant qu’entraîner d’autres que soi à la découverte des désirs qu’ils font naître et des plaisirs qu’ils procurent.
Faire la médiation d’une œuvre maintient ouvert et libre cet espace d’expérimentation, physique et cognitive, mais aussi poétique et critique, que l’œuvre induit. C’est inventer, toujours dans le souci de ce qu’est l’autre, de la diversité qu’il recouvre, les conditions de possibilité de cette hospitalité entre une œuvre et des personnes. C’est aller vers une expérience de l’art, émancipée du seul jugement de goût et non exclusivement indexée sur une culture cultivée de l’art.
Susciter l’attente vis-à-vis d’une œuvre, mais aussi solliciter sa présence, c’est rendre possible une rencontre originale à l’occasion de laquelle chacun peut éprouver ses sensations, les mettre en récits, voire redéfinir sa conception du monde, de l’art, de l’Autre et de soi. Car la médiation est tout autant une invitation à éprouver des émotions, que l’introduction à une interrogation vive de ce que nous transmet la culture, pour le meilleur et parfois pour le pire.
La médiation culturelle de l’art, de ce point de vue, se propose comme un processus dynamique de réciprocité entre une œuvre et des personnes qui prend l’aspect d’un bien commun toujours à venir et dont il faut à chaque instant inventer les conditions et les formes de son renouvellement.
Gilles Suzanne

Le master Médiation culturelle de l’art a été fondé par Jean-Charles Berardi (1961-2006)

Mcf en Esthétique et sciences des arts à l’Université de Provence

Le master médiation culturelle de l’art
Créées à la demande du Ministère de la Culture, puis rejoint par d’autres partenaires professionnels régionaux (Délégation Régionale du Centre National de la Fonction Publique Territoriale, Association Régionale des Conservateurs...), les formations à la Médiation culturelle de l’art de l’Université d’Aix-Marseille sont habilitées depuis 1994 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Médiation culturelle de l’art est une spécialité du master Arts au sein de l’UFR Arts Lettres Langues et Sciences Humaines (ALLSH). La spécialité dépend du pôle Lettres et Arts, lui-même rattaché à l’UFR ALLSH. Les enseignants sur poste liés à la formation sont chercheurs associés au LESA (Laboratoire d’Études en Sciences des Arts – Equipe d’Accueil 3274 -
http://ufr-lacs.univ-provence.fr/lesa/).
Le master Médiation culturelle de l’art comprend une première année indistincte entre finalité recherche et professionnelle. La seconde année est clivée entre parcours recherche et professionnel. Vous pouvez, dès à présent, obtenir un descriptif du master 2 recherche ou professionnel en téléchargeant les vade-mecum qui leur correspondent.
La spécialité Médiation culturelle de l’art du Master Arts est une formation de niveau I (Bac + 5). Elle articule, sur deux semestres, 26 semaines d’enseignements dont 2 mois minimum de stage.
Le Master comprend les quatre filières suivantes :

1. Arts plastiques 3. Littérature et Poésie 5. Danse

2. Théâtre et arts de la scène 4. Musique
Le master Médiation culturelle de l’art existe au sein de l’Université Franco-allemande sous la forme d’un master binational Université d’Aix-Marseille /Universität Hildesheim1.
Le Master Médiation culturelle de l’art articule trois logiques d’action et de réflexion :

une logique d’interrogation culturelle des usages et des pratiques des populations. Toute activité de médiation doit se soucier de l’autre, de son mode de vie, et donner à vivre, intensément, les questions culturelles que les œuvres d’art soulèvent sur le monde et notre époque.
une logique d’interrogation esthétique des pratiques artistiques et des objets artistiques. Forte de la conviction que les arts peuvent susciter et rendre vifs nos questionnements culturels, toute médiation s’impose comme une invitation à l’étude des arts et à leur expérimentation.
une logique d’interrogation politique des institutions de la culture et des politiques culturelles, des techniques et des métiers qui s’y déploient, et de leur capacité à concerner les populations à travers l’action culturelle.
Ces logiques sont explorées dans des enseignements fondamentaux assimilables à trois pôles :

● approches des populations et publics des arts et de la culture

● étude esthétique des arts, des pratiques artistiques et des œuvres

● analyse politique des institutions et des politiques publiques de l’art et de la culture
Les interventions des universitaires (enseignants sur poste) et des professionnels (professionnels chargés d’enseignement) s’organisent autour de ces trois pôles d’enseignements ; en même temps que ces trois logiques se croisent dans les enseignements propres à chaque filière artistique. S’il est acquis que chaque discipline artistique développe son histoire, son environnement, ses formes d’action, ses contextes institutionnels, ses pratiques, ses propres paradigmes, il n’en demeure pas moins que c’est dans les interactions entre les arts et les œuvres, les publics et leurs pratiques, les politiques culturelles et les institutions des arts, que se situe la problématique de la médiation culturelle de l’art.

Objectifs du parcours
Ce parcours s’adresse à toutes celles et à tous ceux qui désirent développer la connaissance et l’exercice des différents métiers dont l’objet est de faciliter l’appréhension des œuvres d’art par les publics. Il prépare aux fonctions de responsable en médiation des arts. Être en charge de la politique des publics d’un établissement culturel, c’est élaborer, mettre en œuvre, diriger et évaluer des programmes de découverte et d’appréciation des œuvres artistiques à destination des publics, et dans des contextes culturels, institutionnels et professionnels variés.
La formation se donne pour visées de préparer à :

● Élaborer, mettre en œuvre, diriger et évaluer les orientations de la politique des publics et de médiation

d’un établissement culturel et artistique.

● Concevoir et conduire des opérations de médiation des arts qui ouvrent (diversifient et développent) les publics des arts actuels et du patrimoine (publics scolaires, familiaux, de proximité ou touristiques, etc.), voire qui ancrent les démarches artistiques dans les populations et les territoires.

● Élaborer des actions de médiation directe, au contact des œuvres et des populations, et des outils de médiation indirecte (TIC, fiche de salle, etc.).

● Organiser et suivre les activités culturelles d’un équipement culturel ou d’une collectivité territoriale.

● Constituer, coordonner, voire former, et animer des équipes de réalisation d’actions de médiation.

● Établir et développer des réseaux professionnels et partenariaux à partir de programmations artistiques et patrimoniales au niveau local, national et international.

● Coordonner et gérer les moyens humains, administratifs, financiers, communicationnels, matériels, etc. d’actions de médiation.

● Rédiger des documents d’information/présentation/médiation destinés aux publics d’équipements culturels (lettres d’information, fiches de salle, revues, chroniques, etc.).

● Faire de la veille d’informations dans le domaine de la médiation des arts.
Le master transmet :

● Des connaissances approfondies en esthétique et sciences des arts, dans le domaine des politiques culturelles et de l’étude des populations et de leurs pratiques culturelles.

● Des connaissances en matière d’institutions culturelles sectorielles, de domaines artistiques et de médiation auprès de publics spécifiques.

● Une méthodologie de projets de médiation directe et indirecte : maîtrise de la faisabilité des actions de médiation, définition des objectifs et des moyens d’action de médiation, planification et coordination d’équipes, de partenaires et d’activités de médiation.

● Des outils de communication, de gestion administrative et budgétaire, des TIC, d’une langue, d’écriture, de présence de soi aux autres…

● Des connaissances en droit d’auteurs, de l’image, etc.
Débouchés du parcours professionnel
Les métiers de la médiation culturelle de l’art se répartissent dans différents secteurs professionnels : secteurs artistiques et culturels, socioculturels et secteurs du tourisme et du développement local.
Les postes de médiateur se déclinent en : médiateur sectoriel (du patrimoine, des arts vivants, du livre, des arts plastiques…), responsable d’atelier pédagogique (fonction publique nationale ou territoriale), animateur sectoriel, responsable de services des publics, directeur de la communication, responsable de programmation (Convention Syndéac), animateur, chef de projet culturel, chef de centre (Convention Action socioculturelle), agent de développement local, agent de développement touristique, chargé de mission, attaché culturel, conseiller culturels (contractuels assimilés de la fonction publique). Il recouvre également des intitulés de poste de gestionnaires du type administrateur, chargé de production, agent artistique.
À l’issue de la formation, vous pouvez :

● postuler à tout emploi contractuel proposé par une collectivité territoriale pour développer l’action culturelle de ses équipements, Offices Municipaux, Départementaux ou Régionaux de la culture ou du tourisme, Centres culturels polyvalents, Bibliothèques, Musées, Maisons de quartier,

● vous présenter aux concours de recrutement organisés par le CNFPT, par les ministères en charge du Tourisme, de l’Education Nationale et de la Culture,

● être salarié d’un établissement conventionné et labellisé dans les domaines du spectacle vivant, de la diffusion musicale, du développement culturel, de la diffusion de l’art contemporain, de l’animation du patrimoine ou du tourisme culturel,

● vous présenter aux recrutements du secteur socioculturel dans les établissements des grandes fédérations d’éducation populaire,

● être salarié de toute association ou entreprise qui accompagne la création artistique, diffuse et distribue ses objets auprès des publics,

● exercer en libéral comme guide conférencier, animateur, agent artistique.

● postuler à tout emploi du secteur animation d’un établissement public à caractère social : centre d’hébergement, prisons, hôpitaux, internats, maisons de retraite,

● répondre à la demande d'action culturelle en entreprise ou du secteur hôtelier,

● créer votre emploi en construisant une offre adaptée à un territoire et un public.
Nous vous encourageons, par ailleurs, à consulter les SUIO et les répertoires RNCP via l’Internet
Débouchés du parcours recherche (en 2ème année uniquement)
Cette seconde année à finalité recherche vise à transmettre un savoir théorique et pratique obtenu tout au long d’un cursus attaché à la découverte et à la reconnaissance de la diversité culturelle et artistique, pour soutenir et accompagner une activité de recherche (poursuite d’études en thèse, y compris en cotutelle).
Dans le domaine de la recherche : l’acquisition de connaissances procède d’une intellectualisation des objets artistiques contemporains qui articulent l’histoire des formes artistiques à leurs métamorphoses dans l’espace européen et l’aire méditerranéenne. Les programmes d’enseignement se développent au plus près des expériences artistiques (musique, littérature, arts plastiques, théâtre…) et des savoirs en esthétique élaborés à l’heure actuelle.
Les débouchés professionnels et scientifiques sont précisés dans le vade-mecum de seconde année de la spécialité recherche du master Les nouveaux espaces européens et méditerranéens de l’art.
  1   2   3   4

similaire:

Master professionnel et recherche Arts iconConservatoire National des Arts et Métiers Master de recherche en...
«Alexandru Ioan Cuza», Iasi, Roumanie Membre du Comité éditorial de la revue Cahiers d’Administration de l’Universidad del Valle,...

Master professionnel et recherche Arts iconMemoire de master arts et sciences de l’enregistrement

Master professionnel et recherche Arts iconMaster 2 Professionnel cosi management gazier
«Conseil en organisation, stratégie et information» du Master d'économie ufr 02, mention Economie internationale, relève du Centre...

Master professionnel et recherche Arts iconMaster 2 professionnel marché de l’art

Master professionnel et recherche Arts iconMaster 1 & Master 2 Recherche et Professionnels

Master professionnel et recherche Arts iconMaster 2 Parcours Professionnel : «Management Economique des Territoires»

Master professionnel et recherche Arts iconFiche projet mémoire de recherche master 1
«Domaine de recherche des enseignants» et la plaquette que vous trouverez sur le site

Master professionnel et recherche Arts iconMaster Ingénierie Economique d’Entreprise (iee)
«Méthode de recherche de stage ou d’emploi» assortie d’un véritable encadrement de cette recherche

Master professionnel et recherche Arts iconMaster 2 Professionnel en Ingénierie de la banque pour les entreprises (Besançon)

Master professionnel et recherche Arts iconMaster Recherche Histoire, civilisation, patrimoine
«Trajectoires singulières et analyse des logiques d’Empire» (coordination : Sophie Dulucq). Maison de la Recherche, salle E323






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com