Année Universitaire 2012 2013





télécharger 82.05 Kb.
titreAnnée Universitaire 2012 2013
date de publication20.10.2017
taille82.05 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > finances > Documentos

Année Universitaire 2012 - 2013


MASTER GESTION
MENTION MANAGEMENT ET ORGANISATIONS


SPECIALITE «MANAGEMENT DES ORGANISATIONS CULTURELLES»

(Master 2ème Annee)
Finalité Professionnelle
MG 4234 - Formation Initiale
Sous réserve de modifications




Le diplôme de Master
sanctionne un niveau correspondant à l’obtention de 120 crédits européens (sur 4 semestres) au-delà du grade de licence (L).

  • La 1ère année de Master (M1) : 60 crédits sur 2 semestres : S1 + S2

  • La 2ème année de Master (M2) : 60 crédits sur 2 semestres : S3 + S4



Modalités d’admission : L’accès à la 2ème année de Master est ouvert aux candidats après validation des 60 crédits du MASTER 1, sur examen d’un dossier éventuellement assorti d’un entretien.
Responsable de la spécialité :
Xavier DUPUIS, CNRS, Maître de conférences à l’Université de Paris-Dauphine

Secrétariat :
Rachida Daif-Allah

Bureau P 425 bis

Tel : 01.44.05.47.69

Fax : 01.44.05.40.79

E-mail : Rachida.daifallah@dauphine.fr

UNIVERSITE PARIS-DAUPHINE

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny

75775 Paris Cedex 16

Organisation de la spécialité


Les étudiants doivent suivre :
• les enseignements généraux

• les enseignements d’approfondissement communs

• quatre enseignements d’approfondissement optionnels sur cinq

•  sur décision de la commission de sélection, un ou plusieurs enseignements de mise à niveau en formation initiale, l’intégralité du module de mise à niveau en formation continue

•  un stage d'une durée minimale de trois mois, donnant lieu à un rapport, en formation initiale.
Ils doivent présenter un mémoire, réalisé sous la direction d’un enseignant de l’équipe pédagogique du Master 2, tant en formation initiale qu’en formation continue.
La durée des études est d'une année universitaire.
Les enseignements se déroulent sur toute la semaine, commencent mi-septembre et se terminent en avril. Les enseignements de mise à niveau sont organisés suivant un rythme intensif de la mi-septembre à fin décembre.
Le stage se déroule après la fin des enseignements à partir du mois de mai.

Les étudiants salariés suivant le cursus en formation initiale, sur demande de leur part, accompagnée d'une attestation de leur employeur et adressée au directeur de MSO avant la fin du premier trimestre universitaire, peuvent être autorisés à étaler leur scolarité sur deux ans. Ils sont alors dans l'obligation de suivre au cours de la première année les quatre enseignements théoriques, les mises à niveau et deux enseignements dirigés communs. Les conditions de passage en deuxième année sont alors subordonnées à l'obtention d'une moyenne globale de 10 respectivement aux enseignements théoriques et aux enseignements dirigés communs.


Partenariats


Partenaires Académiques
La spécialité poursuit les partenariats qu’entretenait le MASTER 2 avec les formations en management culturel de plusieurs universités étrangères (Aarhus, Barcelone, Séoul…). La formation étant d’une année, il est difficile pour des raisons de calendrier et d’harmonie de rythme avec nos partenaires européens de procéder à des échanges longs de 6 mois. Il est cependant devenu d’usage de réaliser des échanges de 3 à 4 mois qui permettent d’effectuer à l’étranger le stage (d’au moins 3 mois) et - si le calendrier de l’université partenaire le permet - de suivre un enseignement. Chaque année, plusieurs étudiants effectuent ainsi leur stage hors de France tandis que nous accueillons quelques étudiants étrangers.



Environnement recherche



La spécialité « Management des organisations culturelles est rattachée l’équipe de recherche Management et organisation (anciennement CREPA) – DRM, UMR CNRS de l’Université Paris-Dauphine. L’équipe effectue des recherches dans les domaines suivants : politique générale, organisation, GRH et e-management et systèmes d’information.


Pré-requis
Le Master s'adresse à des étudiants, français ou étrangers francophones, en formation initiale, désireux d'exercer leur activité au sein d'entreprises culturelles, par l'acquisition de connaissances conceptuelles et d'outils opérationnels de management adaptés à ces entités. Il concerne également des personnes engagées dans la vie active et dotées d'une solide expérience professionnelle, soucieuses d'approfondir les résultats de leur expériences ou de mieux maîtriser les données de la culture, dans le but de développer ou de diversifier leurs perspectives de carrière.
Les intéressés doivent être titulaires d’un Master 1 universitaire en gestion ou aussi, droit, économie, sciences humaines, études artistiques..., du diplôme d'une grande école de management ou d'un autre domaine ou encore d'un diplôme équivalent. Ils doivent aussi témoigner d’un engagement personnel dans le champ culturel et de premières expériences professionnelles (stages). Une procédure de valorisation des acquis professionnels permet également d’ouvrir la filière à des personnes non titulaires de ces diplômes mais justifiant d’une expérience professionnelle confirmée.


Sélection

Le processus de sélection pour le Master « Management des organisations culturelles » est le suivant (sous réserve de modifications, notamment dans le calendrier, propres à l’Université Paris Dauphine) :
- Retrait, par téléchargement sur le site Dauphine.fr, du dossier d’inscription début février 2012
- Dépôt du dossier au plus tard fin avril-début mai 2012
- Il est demandé un mémoire de présélection ayant pour sujet : « Vous traiterez (en 20 pages + annexes éventuelles), dans une perspective de management ou de politique culturelle, un événement de la dernière saison culturelle (ou un aspect de cet événement). Cet événement peut s’être déroulé en France ou à l’étranger. ».
Le sujet est donc totalement ouvert et laissé au libre choix du candidat. Il s’agit à partir d’un cas concret (qui devra être contextualisé) d’analyser en terme d’organisation et/ou de stratégie un point important du management culturel et d’en tirer des enseignements ou un questionnement ayant trait à la problématique plus globale de la politique ou de la gestion culturelles.
- Une première sélection est opérée sur la base des dossiers et mémoires courant juin et donne lieu à la convocation des candidats retenus à ce stade. Une expérience d’ores et déjà acquise sur le terrain (stages, emplois…) est valorisée dans l’appréciation des candidatures.
- Une série d’entretiens est organisée fin juin-début juillet 2012. La durée moyenne de l’entretien est de 15 à 20 minutes. Le candidat après avoir exposé sa motivation et son projet professionnel doit répondre à des questions diverses posées par le jury composé d’enseignants du Master et de professionnels, anciens étudiants de la formation.
- La liste des admis est publiée dès la fin des entretiens.

Les enseignements



Enseignements

ECTS

Enseignements généraux




De l’économie à la gestion de la culture

4

Droit de la culture

4

Culture et pouvoirs publics

4

Gestion des productions culturelles

4

Enseignements d’approfondissement communs




Marketing culturel

3

Fiscalité des activités culturelles

2

Pratique budgétaire / Contrôle de gestion

2

Gestion des contrats dans la culture

3

Gestion sociale et ressources humaines

2

Module de mise à niveau (Comptabilité, gestion, droit privé et droit public)

3

Actualité culturelle

3

Anglais spécialisé

Hors évaluation

Ateliers méthodologiques (mémoires)

Cf. mémoire

Enseignements d’approfondissement optionnels (4 sur 5)




Marché de l’art, patrimoine et tourisme culturel

2

Le spectacle vivant

2

Politiques audiovisuelles

2

Les filières de l’édition

2

Echanges culturels internationaux

2

Travail personnel




Mémoire de recherche

12

Expérience professionnelle




Stage d’au moins 3 mois + rapport

6


Encadrement scientifique et pédagogique

BIESSY Jacques Maître de conférences à l'Université de Paris-Dauphine
BOURREL Véronique Maître de conférences à l'Université de Paris-Dauphine
DEBENEDETTI Stéphane Maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine
DREYFUS Jean-Marie Professeur à l'Université de Paris-Dauphine
DUPUIS Xavier Chercheur au CNRS. Maître de conférences à l’Université de

Paris-Dauphine
DURET-ROBERT François Journaliste. Ancien Rédacteur en chef adjoint de

"Connaissance des Arts ».
GRELON Bernard Professeur à l'Université de Paris-Dauphine
HENNEQUIN Florent Avocat au barreau du Val d’Oise
LAVAL Thérèse Chargée de mission pour le droit fiscal au Ministère de la

Culture et de la Communication
LOMBARD Alain Administrateur général des Musées d’Orsay et de l’Orangerie



MAIZA Magali Administratrice du Musée de la Musique, Cité de la Musique
MENU Jean-Marc Expert comptable. Commissaire aux comptes
MICHAILESCO Céline Maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine
LAULANNE Dominique Directeur artistique de la Maison de la Musique de Nanterre
MORAX Gauthier Directeur de l’agence 1000 Cultures

NEDELEC Yves-Henri Avocat à la Cour
OLIVIER Patrick Chef honoraire de l’Inspection Générale de l'Administration au

Ministère de la Culture et de la Communication. Professeur

affilié à l’Université de Paris-Dauphine
RAMONET Tancrède Directeur de la société de production Temps Noir
ROUET François Ingénieur de recherche au Département des Études et de la

Prospective - Ministère de la Culture et de la Communication
SEGHERS Virginie Conseillère mécénat-responsabilité sociale de l’entrreprise
TAMBOU Olivia Maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine
WEBER Anita Ancienne Inspectrice Générale de l'Administration au

Ministère de la Culture et de la Communication
Programme des enseignements

Les étudiants doivent suivre :
• les quatre enseignements généraux (E.G.)

• les six enseignements d’approfondissement communs (E.A.C.)

quatre enseignements d’approfondissement optionnels sur cinq (E.A.O.)

• le cas échéant, sur décision de la commission de sélection, un ou plusieurs

enseignements de mise à niveau

• un stage, donnant lieu à un rapport.
Ils doivent présenter un mémoire, réalisé sous la direction d’un enseignant de l’équipe pédagogique du Master 2.

A - Enseignements généraux
Les étudiants sont évalués par un examen terminal, écrit, dans chacun d'entre eux.

E.G. 1 – DE L’ECONOMIE A LA GESTION DE LA CULTURE (39 heures) - X. DUPUIS
Historique de l'économie de la culture : les conditions de son émergence, ses enjeux, ses limites. La pertinence des outils de l'économiste en matière de l'évaluation : de l'évaluation de projets à l'évaluation de politique.

Analyse économique de la demande : définition d'un produit culturel, comportement du consommateur, risque et incertitude, le rôle de la critique, stratification des publics. Peut-on parler de démocratisation ?

Analyse économique de l'offre : du prototype au produit reproductible, gestion de la subvention, négociations avec les tutelles, modes de gestion et stratégies artistiques, maîtrise des coûts de production, rationalité économique/rationalité artistique. Quelle est la légitimité de l'intervention publique ? La notion de service public a-t-elle un sens dans le domaine culturel ? Les subventions sont-elles un mal nécessaire ? Quelles sont les perspectives d'évolution des modes de financement ?
E.G. 2 - DROIT DE LA CULTURE (24 heures) – J.D . DREYFUS
Recensement et analyse, dans l'optique de la problématique "droit-gestion", des principales règles juridiques qui régissent et conditionnent l'organisation et le fonctionnement de la vie culturelle - la dialectique droit-culture - les administrations culturelles et les instruments de l'action culturelle publique - organisation juridique du spectacle vivant : réglementation des professions et des activités, structures des différents secteurs, organisation des musées et du marché de l'art - Droit du patrimoine – La dimension européenne.
E.G. 3 – POUVOIRS PUBLICS ET CULTURE (24 heures) – A. WEBER et X. DUPUIS
Présentation du paysage de la décentralisation culturelle au travers de ses principaux intervenants : État, collectivités territoriales, institutions culturelles et partenaires associatifs.

Seront plus particulièrement abordés avec le concours d’intervenants invités :

  • La politique culturelle de l'État en région : organisation, échelon déconcentré (DRAC), missions, moyens, évaluation ;

- Les politiques culturelles locales : compétences, organisation entre les trois échelons (villes, départements, régions) objectifs et réalisations.

- Bilan et perspectives : l'aménagement culturel du territoire, le renforcement de la décentralisation au sein des administrations d'État, les ambitions des collectivités territoriales, la prise en compte des nouvelles technologies, les croisement avec les autres secteurs.
E.G. 4 - GESTION DES PRODUCTIONS CULTURELLES (24 heures) – M. MAIZA
Enseignement visant à travers l’étude de cas pratiques, à analyser les spécificités de la gestion budgétaire et financière des entreprises culturelles dans les secteurs non marchands (festival, production dramatique lyrique, exposition) et les secteurs industriels de la culture (société de production audiovisuelle, production cinématographique, discographie, édition).


B - Enseignements d’approfondissement communs
Chacun d'entre eux donne lieu à une évaluation des étudiants dans le cadre du "contrôle continu des connaissances", suivant des modalités définies par l'enseignant responsable. Elle prendra en compte notamment les travaux réalisés par l'étudiant (exposés, enquêtes, dossiers, notes, tests écrits...), l'intérêt et la participation qu'il a manifesté au cours de l'année et son assiduité.
E.A.C.1 - MARKETING CULTUREL (21 heures)–S.DEBENEDETTI



Présentation des techniques marketing en intégrant les spécificités propres au domaine culturel. Mise au service de la diffusion des oeuvres artistiques.

Le marketing sera abordé dans les différents secteurs d'activités (patrimoine, spectacle, livre, disque...) en s'appuyant sur des exemples concrets.

Seront plus particulièrement traités les points suivants : Culture et marketing ; les deux marchés de l'entreprise culturelle ; distribution - prix ; communication : les médias, les stratégies ; marketing et industrie culturelle ; marketing et établissement public ; la création d'évènement.
E.A.C.2 -GESTION DES CONTRATS DANS LA CULTURE (24 heures) - Y.H. NEDELEC
Principes des droits d'auteur et droits voisins - Le rôle des sociétés d'auteurs.

Analyse suivant la méthode des études de cas des contrats d'exploitation des droit d'auteurs et des droits voisins dans les principaux secteurs culturels : contrat d'édition littéraire, contrat de représentation - contrat de production audiovisuelle - Les coproductions audiovisuelles et l'oeuvre multimédia. Les droits musicaux.

Eléments de droit européen et international.
E.A.C.3 - PRATIQUE BUDGETAIRE-CONTROLE DE GESTION (12 heures) – 

J.M. MENU
Cet enseignement vise, dans une perspective résolument pratique en s’appuyant sur des études de cas, à donner les bases de la lecture et de l’interprétation des principaux documents comptables d’une organisation culturelle, à dégager des ratios et à établir une analyse financière.
E.A.C. 4 - FISCALITÉ DES ACTIVITÉS CULTURELLES (15 heures) – T. LAVAL



Dispositions spécifiques, TVA, autres taxes.

Assujettissement à l’impôt sur le revenu.

Dispositions relatives au mécénat.
E.A.C. 5 - GESTION SOCIALE ET RESSOURCES HUMAINES (15 heures) –

F. HENNEQUIN
Parce que le secteur culturel, par sa nature même, repose essentiellement sur les personnes qui s'impliquent dans les projets ou les lieux artistiques, la question des relations de travail qu'elles doivent nouer ensemble est essentielle. Il s'agit également là d'un paramètre de gestion important pour la structure - employeur.

Ce séminaire entend donner un aperçu des spécificités des questions sociales dans la culture : intermittents, congés spectacles, relations collectives de travail, recours aux rémunérations via le droit d'auteur, etc. Parallèlement, il s'agit de plonger de façon pragmatique dans ce qu'est la gestion sociale au quotidien : bordereaux spécifiques à l'emploi d'intermittents, relations aux caisses sociales, etc.
E.A.C. 6 - QUESTIONS DE L'ACTUALITÉ CULTURELLE (24 heures) – G. MORAX, T. RAMONET et X. DUPUIS
Rencontres avec des professionnels et tables rondes consacrées à des thèmes dominants de l'actualité culturelle et soulevant des questions relevant de la problématique du management des institutions culturelles. Visite d’institutions culturelles.

C - Enseignements d’approfondissement optionnels

Mêmes modalités d'évaluation que pour les enseignements dirigés communs (à l'exception du test écrit).

E.A.O. 1 - MARCHE DE L'ART - PATRIMOINE ET TOURISME CULTUREL

(24 heures) - F.DURET-ROBERT et X. DUPUIS



Analyse des caractéristiques économiques, artistiques et administratives du marché de l'art au plan national et international : les ventes publiques, l'expertise et l'expert, les professionnels du marché de l'art (antiquaires, marchands de tableaux, foires d'art) - les interventions de l'État sur le marché de l'art.

Les caractéristiques de la demande en matière de patrimoine, les attentes des publics à l'égard des musées et des monuments historiques. Politique de valorisation du patrimoine et tourisme culturel (routes historiques, villes et pays d'art et d'histoire…). Les mutations du monde muséal. L'exemple d'une étude de faisabilité pour un projet de musée thématique
E.A.O. 2 - LES FILIERES DE L’EDITION (21 heures) - F. ROUET



Les grands secteurs des industries culturelles : disque, édition littéraire, cinéma et audiovisuel, presse. Caractéristiques propres, problèmes financiers, techniques et technologiques - perspectives de développement. Analyse des filières et de leurs évolutions afin de permettre d'apprécier les enjeux des mutations en cours. Après une présentation de la filière et de ses acteurs, on abordera successivement les principales modalités d'exercice du métier d'éditeur et les différents circuits de distribution.
E.A.O. 3 - LE SPECTACLE VIVANT (21 heures) – D. LAULANNE

Panorama des conditions et modalités et d'organisation des principaux secteurs du spectacle vivant : théâtre, danse, musique, opéra, rock... étude particulière de la fonction de programmation artistique - gestion administrative et juridique et exploitation commerciale des productions.
E.A.O.4 -POLITIQUE CULTURELLE INTERNATIONALE (21heures)-A. LOMBARD

Les échanges culturels internationaux ont pris une importance croissante dans le monde actuel. Les enjeux qu’ils représentent ont conduit à la mise en place de politiques diversifiées émanant notamment des Etats, des organisations internationales et des collectivités locales. En se concentrant principalement sur la politique culturelle internationale de la France, ce séminaire aborde notamment, avec la participation de nombreux intervenants directement impliqués dans ces matières, les questions liées à la diversité culturelle et à l’exception culturelle, à la promotion de la culture française à l’étranger et à la coopération culturelle internationale.
E.A.O. 5 – POLITIQUES AUDIOVISUELLES (21 heures) - P. OLIVIER

Présentation et analyse des problèmes de la production audiovisuelle dans un contexte de renforcement du marché européen et de développement des nouvelles technologies. Le système français : intervenants publics, état des lieux. L'Union Européenne : fonctionnement général des organes, les grands textes concernant l'audiovisuel. Le continent européen : les enjeux politiques et économiques - le financement de la production. La distribution. Les nouvelles technologies.

D - Enseignements de mise à niveau
Chacun d'eux donne lieu à une évaluation par contrôle continu, prise en compte pour la délivrance du diplôme. Ils comportent les quatre modules suivants :
- Droit public (24 heures) O. TAMBOU

- Droit privé (24 heures) B. GRELON

- Introduction aux méthodes et techniques comptables (24 heures) C. MICHAILESCO

- Principes fondamentaux de la gestion des entreprises (24 heures) J. BIESSY

E – Anglais spécialisé (15h – V.BOURREL)
Cinq séances de 3 heures de discussion en anglais à partir de l’actualité culturelle anglo-saxonne sont proposées hors évaluation. Il s’agit d’acquérir le vocabulaire spécifique au monde de la culture. Chaque séance est donc thématique et relative à un secteur du champ culturel. En 2011/2012, un partenariat avec le Théâtre du Châtelet a complété ces séances avec un programme de 18 heures (assurées majoritairement en anglais) autour de la production de l’opéra de John Adams « Nixon in China ».

F – Les Ateliers mémoire (15h - X.DUPUIS)
Cinq séances de 3 heures sont consacrées de novembre à mai aux mémoires : choix et définition des sujets, orientations pédagogiques, état d’avancement.


G - Le Mémoire



Chaque étudiant doit concevoir et rédiger un mémoire relevant du domaine d'un ou de plusieurs des enseignements. Pour la préparation et la rédaction de ce mémoire, il est encadré et dirigé par un membre de l'équipe pédagogique du MASTER 2. Le suivi est organisé au long de l'année par le directeur du mémoire et dans le cadre des « ateliers ».

La date de remise est fixée au 23 septembre 2013.

H - Le Stage
Chaque étudiant doit accomplir un stage d'une durée minimale de trois mois. Sur sa proposition le directeur du MASTER 2 arrête l'institution d'accueil. Le stage est effectué sous le contrôle du directeur du MASTER 2 et d'un correspondant dans l'institution d'accueil. L'objet du stage est défini d'un commun accord entre le stagiaire, le correspondant et le directeur du MASTER 2.
Un rapport de stage est remis et donne lieu à évaluation et notation. A titre exceptionnel, le Directeur du MASTER 2 peut dispenser du stage un étudiant salarié à plein temps. L'étudiant rédige alors un rapport d'activité professionnelle qui donnera lieu à évaluation et notation.
La date limite de remise est fixée au 14 octobre 2013.


Déroulement des études

La durée des études est d'une année universitaire.
Les enseignements de mise à niveau sont organisés suivant un rythme intensif de la mi-septembre à décembre.
Les enseignements du Master commencent le 13 septembre 2012. Ils se terminent le 25 avril 2013.
Le stage se déroule après la fin des enseignements à partir de mai.


Secrétariat du Master 2
Rachida DAIF-ALLAH
Université de Paris Dauphine

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny

75775 Paris cedex 16
Bureau P 425 bis (4ème étage)
Tél : 01.44.05.47.69

Fax : 01.44.05.40.79
E-mail : Rachida.Daifallah @dauphine.fr


Association des anciens

Dauphineculture.fr



similaire:

Année Universitaire 2012 2013 iconAnnée universitaire 2012-2013, iuar/fdsp/amu

Année Universitaire 2012 2013 iconBulletin officiel n° 27 du 05 juillet 2012 «Dispositif d'accueil,...
«Dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation- année scolaire 2012-2013» texte de référence

Année Universitaire 2012 2013 iconCalendrier universitaire 2012-2013

Année Universitaire 2012 2013 iconUniversité de Nantes Année universitaire 2013-2014

Année Universitaire 2012 2013 iconThèses déposées
«Economie, Organisations, Sociétés» au cours de l’année universitaire 2011/2012

Année Universitaire 2012 2013 iconClasses de terminales L es s stmg annee scolaire 2012-2013

Année Universitaire 2012 2013 iconListe des manuels scolaires Année 2012-2013

Année Universitaire 2012 2013 iconBulletin de Versement des frais fad année 2012-2013

Année Universitaire 2012 2013 iconL’energie et ses enjeux sujets d'exposes année 2012-2013

Année Universitaire 2012 2013 iconEtudiante Mariel Talabardon Année Universitaire 1999 2000 Suivi universitaire






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com