Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1





télécharger 28.85 Kb.
titreÉconomie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1
date de publication18.05.2017
taille28.85 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 3.1 
Complétez avec : dérèglementation, décloisonnement, désintermédiation, actifs financiers, devises, besoin de financement, capacité de financement, obligations, actions.
Le système financier est « l’ensemble des institutions (marchés de titres et intermédiaires financiers), des règles et des pratiques qui, au sein d’un espace donné (un pays, une région ou le monde entier), rendent possibles des échanges d’argent. Ces échanges se font entre ceux qui ont accumulé de l’argent en épargnant chaque année une fraction de leur revenu et ceux qui n’ont pas suffisamment pour financer une dépense d’investissement ». (Jézabel Couppey Soubeyran, Monnaie, banques, finance, PUF, 2012).
Ainsi, divers agents économiques interviennent sur les marchés financiers que ce soient sur les marchés des capitaux ou sur le marché des changes. Ces marchés sont le lieu où s’échangent des ……………………………………… comme par exemple des ……………………………………… Les marchés financiers mettent en relation des agents à ……………………………………… (entreprises, États) et des agents à ……………………………………… (fonds d’investissement qui peuvent être spécialisés dans les retraites, investisseurs institutionnels et aussi fonds spéculatifs). Sur ces marchés l’information étant souvent asymétrique, des organismes spécialisés appelés agences de notation évaluent la valeur des actifs. Le marché des changes permet de convertir des actifs financiers (devises, actions…) dans une autre monnaie. Les marchés financiers permettent également de se couvrir contre des risques de fluctuations des cours (cours des matières premières, cours des devises par exemple). Certains agents économiques se spécialisent alors dans des produits risqués et spéculent.

Le développement des produits dérivés est une des conséquences de la globalisation financière, le triple processus de ………………………………………, ……………………………………… et ……………………………………… (ou 3 D) qui caractérise l’évolution des marchés financiers depuis les années 1980.

La globalisation financière se caractérise par l’apparition d’un marché unique des capitaux fonctionnant à l’échelle de la planète du fait de la circulation instantanée des informations, de la suppression des contrôles des changes ou de l’homogénéisation des produits proposés aux épargnants. Les agents à la recherche de capitaux, d’emprunts ou de placements à effectuer, disposent désormais d’une grande autonomie puisqu’ils peuvent opérer sur les marchés internationaux.
Les 3 D désignent un important mouvement de libéralisation et de mondialisation des marchés financiers depuis les années 1980, transformant les circuits de financement de l’économie. La ……………………………………… a eu pour objectif de diminuer voire de supprimer les réglementations qui encadraient l’activité financière afin de rendre le système financier plus concurrentiel et d’élargir les opportunités de placement et de financement. La ……………………………………… a favorisé la circulation internationale des capitaux ainsi que le développement d’innovations financières.

Le décloisonnement est immédiatement lié à la ……………………………………… puisqu’il désigne à la fois la suppression de l’encadrement réglementaire des banques qui les cantonnait à des réseaux et à des activités spécifiques de financement, et la suppression des frontières entre les marchés nationaux et internationaux de capitaux des différents pays.

La ……………………………………… : dans quelle mesure ? La ……………………………………… désigne la progression de la finance directe où les agents à ……………………………………… et les agents à ……………………………………… se rencontrent directement sur les marchés financiers (la nature de la créance est la même que celle de la dette - une action émise, puis achetée par exemple -), alors que, dans un système de financement indirect, les banques transforment l’épargne de court/moyen terme en prêts de moyen/long terme ou créent de la monnaie par le crédit.

Avec la ………………………………………, les banques ne disparaissent pas mais leur fonction traditionnelle de crédit évolue vers un rôle de placement sur les marchés financiers. Il ne faut alors pas confondre le rôle d’intermédiation et la fonction d’intermédiaire des banques de second rang.

La globalisation financière est censée avoir des avantages liés à la concurrence plus forte sur les marchés des capitaux. Néanmoins elle a accru les risques sur ces marchés en particulier le risque systémique : possibilité que le défaut de paiement d’un agent économique (une banque, un État) ou l’effondrement des cours sur un marché (par exemple le marché immobilier américain) se propagent à l’ensemble du système financier d’un pays ou de la planète entière.



Les sujets de bac sur ce chapitre :

Partie(s)s du cours à mobiliser

Vous présenterez les caractéristiques du processus de globalisation financière. (Pondichéry 2013)

Comment peut-on caractériser le processus de globalisation financière? (centres étrangers 2013)

Quelles sont les caractéristiques de la globalisation financière ? (France métropolitaine, tiers temps 2013)

Quelles sont les principales caractéristiques de la globalisation financière ? (Nouvelle Calédonie, 2014)

Comment s’explique le processus de globalisation financière ? (Antilles-Guyane, 2014)

Comment peut-on expliquer le processus de globalisation financière ? (Amérique du Sud, 2014)

§ II et III et Synthèse : des marchés financiers interdépendants en plein essor avec une multitude d’agents économiques, et la constitution d’un marché mondial des capitaux.

Principalement § III A (les 3 D) et synthèse


Ch 3.1 Qu’est-ce que la globalisation financière ?
I / LES ACTEURS ECONOMIQUES EFFECTUANT DES TRANSACTIONS SUR LES MARCHES FINANCIERS

A / Les agents à besoin de financement

B / Les agents à capacité de financement

C / L’asymétrie de l’information

II / LES PRINCIPAUX MARCHES FINANCIERS ET LEURS ROLES

A / Les marchés des capitaux

1 / Différents compartiments des marchés des capitaux

2 / Rôles des marchés des capitaux

B / Le marché des changes (Forex : foreign exchange)

1 / Définition du marché des changes (

2 / Rôles du marché des changes (réponses aux questions 2 et 3)

RMQ : des marchés interdépendants

III / LA GLOBALISATION FINANCIERE : TROIS PROCESSUS CONDUISANT A L’EMERGENCE D’UN MARCHE UNIQUE DES CAPITAUX

A / Un triple processus : les 3 D (déréglementation, décloisonnement, désintermédiation)…

1 / Les 3 D depuis les années 1980

2 / Une désintermédiation bancaire à relativiser

B / …ayant des conséquences multiples

1 / Effets positifs attendus

2 / Les risques

Bilan sous la forme d’une carte mentale (en rouge les notions de TES, en vert les notions de 1ère ES, en noir et en gras des notions des indications complémentaires
Agents à besoin de financement :

  • Entreprises

  • Administrations publiques

  • Certains ménages



Agents à capacité de financement :

  • Fonds souverains (Qatar, Norvège, Chine par exemple)

  • Investisseurs institutionnels (assurances, fonds de pension, fonds d’investissement)

  • Fonds spéculatifs (variations des cours)

Asymétries d’information

Agences de notation

Intermédiation financière : les banques jouent le rôle d’intermédiaire entre les agents à besoin et les agents à capacité de financement. (Financement indirect)

Désintermédiation financière : les agents économiques interviennent directement sur les marchés financiers.

Marché des capitaux (échange de différents actifs financiers) :

  • Marché des matières premières

  • Marché des actions

  • Marché des taux d’intérêt (obligations, Bons du Trésor, marché interbancaire)

Marché des changes (échange de devises notamment)

L’intermédiation financière n’a pas disparu (petites entreprises, ménages). Banques et fonds de placement sont des intermédiaires.

Le rôle des banques s’est élargi : conseils financiers, assurance.

Globalisation financière (depuis les années 1980) :

  • Dérèglementation (ex : suppression du contrôle des changes, autorisation des produits dérivés)

  • Décloisonnement (ex : fin de la spécialisation bancaire)

  • Désintermédiation (ex : les entreprises ont de plus en plus recours à la finance directe)

 Constitution d’un marché mondial des capitaux.
Plus de concurrence, taux d’intérêt plus bas, davantage d’investissement, d’activité, d’emploi. Mais risque systémique, volatilité plus importante des cours.

Interdépendances

Page sur L. Auffant, Aix-Marseille, mai 2015

similaire:

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconUne mise en situation pour découvrir un thème du programme d'Economie approfondie

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconEconomie approfondie

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconSpécialité économie approfondie

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconDécouverte de l’Economie approfondie en Première

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconEnseignement de spécialité économie approfondie

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconEnseignement de spécialité Économie approfondie

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconAcadémie d'amiens baccalauréat 2013
«Economie approfondie»), afin de disposer d'un volant de propositions suffisamment étoffé pour sélectionner les jeux académiques...

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconLicence approfondie socio/economie 2ème année

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconEpreuve orale de Sciences économiques et sociales (Enseignement de...
«Ne pas oublier que nous sommes confrontés à un choc de demande négatif», Flash économie, Natixis, 31 juillet 2012

Économie approfondie : Exercice pour synthétiser le chapitre 1 iconComment synthétiser fidèlement l’image de l’entreprise ?






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com