Implantation : guadeloupe et martinique





télécharger 1.35 Mb.
titreImplantation : guadeloupe et martinique
page3/19
date de publication16.02.2017
taille1.35 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

Maîtrise : Sciences économiques et de gestion/ Mention : Economie et gestion




  • Dispositifs D’aide à la réussite :



Des facilités seront accordées aux étudiants salariés ainsi qu’à ceux d’autres universités françaises et étrangères en vue de leur mise à niveau.



  • Mise en œuvre de nouvelles méthodologies d’enseignement :


Tous les outils multimédias sont d’ores et déjà utilisés pour dispenser les séminaires théoriques et appliqués, des salles informatiques sont mises à la disposition des étudiants.

S’agissant des séminaires à distance et des séminaires en ligne, un projet est en cours d’étude.


  • Passerelles et réorientation :


L’année M1 est entièrement commune aux spécialités, ensuite chaque étudiant choisira son orientation en vue de poursuivre sa spécialisation dans l’année M2.
D/ Politique en matière de formation tout au long de la vie.
Toutes les mentions de master sont susceptibles d’être offertes en formation continue dès que le besoin est identifié et exprimé par le SUEPFC (Service universitaire d’éducation permanente et de formation continue).
Aménagements pour la formation tout au long de la vie (Adaptation des cursus et des méthodes d’enseignement) :

Il est prévu également un aménagement de l’emploi du temps pour les étudiants ayant une activité professionnelle.


E / Professionnalisation / formation à l’étranger / Internationalisation.


  • Stages :


Le Master M2 comporte dans le parcours professionnel un stage obligatoire qui est une composante essentielle de son dispositif pédagogique. Il place l’étudiant dans un contexte professionnel réel. Ainsi, son ambition est d’offrir aux étudiants une véritable expérience professionnelle avec les différentes étapes de prospection et recherches d’emploi, de travail sur site, rédaction du rapport, etc.

Pour des raisons réglementaires, tout stage doit faire l’objet d’une convention entre l’organisme d’accueil et l’Université des Antilles et de la Guyane.

La durée est de fixée pour chaque spécialité. L’organisme d’accueil et le thème doivent être choisis en accord avec l’encadrement de la formation. L’étudiant sera encadré par un maître de stage, membre de l’entreprise d’accueil et par un tuteur enseignant de la composante.

Un rapport écrit et une soutenance orale devant un jury composé d’universitaires et de socio professionnels serviront d’évaluation du stage.
Pour la recherche de stages, les étudiants pourront s’appuyer sur les relations de coopération que les responsables du Master entretiennent avec de nombreux partenaires parmi lesquels, certaines universités du bassin caribéen, d’Europe et d’Amérique Latine, des institutions financières de la Guadeloupe, des entreprises régionales, les banques centrales de la Caraïbe, des organismes internationaux.

Ainsi des conventions de partenariats existent déjà et des contacts ont été pris ou seront pris avec les organismes et société suivants :


  • Dans la région Antilles Guyane

ANPE (Guadeloupe, Martinique, Guyane); DIREN (Direction Régional de l’Environnement et de la Nature) ; BNP - Paribas, BRED Banque Populaire, PARC NATIONAL de la Guadeloupe ; DAF (Direction de l’Agriculture et de la Forêt) ; SCA (Société des Ciments Antillais) ; SGMA (Société des Grands Moulins des Antilles) ; CMA (Caisse Mutuelle du Crédit Agricole) ; INSEE (Institut national de la Statistique et des Etudes Economiques) ; Crédit Agricole Mutuel; INRA ; Collectivités territoriales (Communauté des communes, Département, Région) ; IEDOM; Rectorats par exemple ;


  • Dans la région Caraibe

Central Bank of Barbados; Central Bank of Trinidad and Tobago; Banque de la République d’Haïti; UNDP (United Development Program), Barbados ; CTA (Caribbean Tourism Association), Barbados Ministries of planning ; HRMC (Human Ressources Management Center) ; OECS (organisation of Eastern Caribbean States); CDB (Caribbean Development Bank) ; EIA (Environmental Impact Assessment) ; Water and Sevwerage Authority (WASA) par exemple;


  • Ailleurs, au niveau international

World Bank; United Nations; Genève; FMI, Washington ; BERD par exemple.
Le niveau M1 du Master comporte un stage non obligatoire. L'étudiant a le choix entre d'une part un stage en entreprise, un stage dans une administration territoriale ou un organisme para public et d'autre part un mémoire.

Le stage dure deux mois minimum. Il est préparé par un entretien préalable entre un représentant de l'entreprise (ou de l'administration), le stagiaire et le responsable pédagogique du M1. La mission est clairement définie et comporte des objectifs précis et mesurables. A la fin du stage, l'entreprise (ou l'administration) fait une évaluation écrite du travail du stagiaire et de son comportement et la communique au responsable pédagogique du M1. De même l'étudiant rédige un rapport de stage qui doit comporter non seulement des aspects techniques mais aussi des éléments de réflexion, voire des propositions sur le fonctionnement de l'entreprise ou du service concerné. Une note synthétisant tous ces éléments est attribuée à l'étudiant et entre dans le calcul de sa moyenne générale.

  • Semestres universitaires hors UAG :

Il n’est pas prévu de semestres universitaires hors UAG mais il est prévu, toutefois, la mise en place d’un système des équivalences pour les étudiants ayant accompli un ou plusieurs semestres à l’étranger ou en Métropole.

E / Contrôle des connaissances :
 Quel que soit le mode de contrôle retenu, une épreuve dans une unité d’enseignement peut être :

Un écrit sous contrôle ; Une activité orale ; Une activité pratique (TP) ; Un mémoire ; Un projet tutoré,…,

Ou tout autre type d’épreuve dont la nature sera précisée dans le règlement validé par les conseils.
Concernant le pôle Guadeloupe :

 Les UE C (complémentaires : voir Annexe 1) seront évaluées en contrôles continues OUI
 Ecrits et oraux : ( indiquer ici le nombre et le statut des UE ou il y a un oral et un écrit)

UEO101, UEO102, UEP103, UEO111, UEO112, UEP113

UEO201, UEO202, UEP203, UEP204, UEO301, UEO302, UEP303, UEP304, UEP205, UEP206, UEP 305, UEP306

 Ecrits ou Oraux : ( indiquer ici le nombre et le statut des UE ou il y a uniquement oral ou uniquement écrit)
 Autres Types d’épreuves : ( indiquer ici le nombre et le statut des UE ou il y a une autre d’épreuve que, oral ou écrit)
 Capitalisation des UE : OUI

Capitalisation des ECUE : OUI ( Elément constitutif de l’UE)
 Compensation entre les UE dans un même semestre : OUI
 Compensation au sein des UE : OUI
 Anonymat des copies  : OUI

Indiquer ici, le nombre, le statut des UE et le type d’épreuve, concernés par l’anonymat.


 Deux sessions par semestre : OUI
Concernant le pôle Martinique :
 Les UE C (complémentaires : voir Annexe 1) seront évaluées en contrôles continues
 Ecrits et oraux : Aucune UE ne fera l’objet à la fois d’un écrit et d’un oral.
 Ecrits ou Oraux : Les UE qui ne font pas l’objet de contrôles continus seront évalués sous formes d’examens écrits ou d’examens oraux. Ces modalités de contrôle des connaissances seront communiquées aux étudiants dès la rentrée.
 Autres Types d’épreuves : certains EC (à l’instar de ceux contenus dans les UEC) seront évalués sous forme de contrôles continues. Là également, ces modalités de contrôle des connaissances seront communiquées aux étudiants dès la rentrée.

 Capitalisation des UE : OUI

Capitalisation des ECUE : OUI (Elément constitutif de l’UE)
 Compensation entre les UE dans un même semestre : OUI
 Compensation au sein des UE : OUI
 Anonymat des copies : OUI pour certaines épreuves. Toutes les EC faisant l’objet d’un examen final écrit (donc pas d’un contrôle continu).


 Deux sessions par semestre : OUI
Le RGCC : règlement général du contrôle des connaissances et des aptitudes est joint en annexe 2.


Partie III  : EQUIPE et CONTENU




A / Equipe Pédagogique de la Mention


On remplira une fiche individuelle pour chaque intervenant dans une UE d’ossature ou de parcours. NB / Une Fiche Par Personne
A1 / Enseignants chercheurs qui interviennent principalement dans les deux spécialités : Commerce international et économie du développement et de l’environnement :


Nom : ARCAND

Prénom  :Jean-Louis

Qualité : Pr.
CNU ou profession : 05

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
CERDI-CNRS université d'Auvergne

and european Development Network


Liste des UE où la personne intervient
UEO301



Activités Scientifiques
Professor of Economics, CERDI

Deux articles récents :

1. "Moral Hazard and Marshallian Efficiency : Evidence from Tunisia" forthcoming , Journal of Development Economics

2. " Tax Compliance under Rank Dependant Expected Utility" The Geneva Risk and Insurance Review.
Founding Fellow, European Development Network(EUDN)

Associate Editor, Journal of African Economics(2002...)

Associate Editor, Revue d'économie du développement

Membre du conseil scientifique de l'IRD




Nom : ARNOUX

Prénom  : HARRY

Qualité : Professionnel

CNU ou profession :

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
Agence des 50 pas géométriques de la Guadeloupe
Directeur


Liste des UE où la personne intervient
UEP202, UEP205



Activités Scientifiques

SOCIO PROFESSIONNEL





Nom : ASCANIO

Prénom  : Deiby

Qualité : Lectrice

CNU ou profession : Espagnol

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
UFR des sciences économiques et juridiques de la Guadeloupe

Liste des UE où la personne intervient
UECMS1, UECMS2



Activités Scientifiques
Travaux de recherche et de rédaction de mémoire sur « le temps et l’espace dans la production narrative de José Balza » ;

Travail collectif en cours de publication sur « Vers la production et la compréhension écrite en espagnol » ;

Travail en préparation sur « le corps du récit : une perspective érotique pour définir la conception esthétique dans la production narrative de José Balza ».



Nom : BORDA

Prénom  : PATRICE

Qualité : MCF

CNU ou profession : 05

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
UFR des sciences économiques et juridiques de la Guadeloupe


Liste des UE où la personne intervient

UEP201, UEP206

Activités Scientifiques
Thème de recherche : Economie du travail, macroéconomie appliquée
Publications :
Output and Unemployment tradeoff in LDC's : Does The Okun Law Apply ?, 2005
North south Business Cycles, Document de Recherche Lead, 2005.
The Contribution of US Monetary Policy to Caribbean Business Cycle, Social and Economics Studies, 2001, p.225-250.
Persistence of Shocks on Barbadian Economic Activity, in Empirical Studies in Caribbean Economy, Caribbean Centre for Monetary Studies, 2000, p.143-158.





Nom : BORDES

Prénom  : CHRISTIAN
Qualité : Pr.
Professeur en mission

CNU ou profession : 05

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
Université Paris 1

Liste des UE où la personne intervient
UEO201, UEP206


Activités Scientifiques
Nombreux articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture, ouvrages, direction de thèses, communications dans des colloques internationaux.

Ancien membre du jury de l’agrégation du supérieur en sciences économiques.

Spécialiste des questions financières et européennes.





Nom : BROQUIN

Prénom  : Jean-Claude

Qualité : Expert comptable

CNU ou profession :

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
Cabinet d’expertise comptable


Liste des UE où la personne intervient
UEP303



Activités Scientifiques

SOCIO PROFESSIONNEL






Nom : BUNEL

Prénom  :Jean-Claude

Qualité : MCF, agrégé en sciences de gestion

CNU ou profession : 06

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
Université de Caen
_____________________________________________________________________________________
Liste des UE où la personne intervient
UEP303

_____________________________________________________________________________________
Activités scientifiques

Nombreux articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture, ouvrages, direction de thèses, communications dans des colloques internationaux.

Spécialiste des questions relatives à l’analyse économique et financière des projets.





Nom : CARTAPANIS

Prénom  : ANDRE

Qualité : Pr.
Professeur en mission
CNU ou profession : 05

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
Université Aix-Marseille 2

Liste des UE où la personne intervient
UEO201, UEP206


Activités Scientifiques
Nombreux articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture, ouvrages, direction de thèses, communications dans des colloques internationaux.

Ancien membre du jury de l’agrégation du supérieur en sciences économiques.

Spécialiste des questions financières internationales.





Nom : CINCERA

Prénom  : MICHELE

Qualité : Pr.
Professeur invité
CNU ou profession : 05

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
Université Libre de Bruxelles

Liste des UE où la personne intervient
UEP205


Activités Scientifiques
Nombreux articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture, ouvrages, direction de thèses, communications dans des colloques internationaux.

Editeur de la Revue économique de Bruxelles.

Spécialiste des questions européennes, de l’économie industrielle et de l’innovation.




Nom DORVILLE:

Prénom  : Claude

Qualité : PRCE

CNU ou profession : Anglais

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
UFR des sciences économiques et juridiques de la Guadeloupe


Liste des UE où la personne intervient
UECMS, UECMS2

Activités Scientifiques
Travaux de recherche orientés vers la Caraïbe sur des thèmes relatifs à la culture en particulier. En outre, collaboration avec les collègues sur des articles et des ouvrages. En particulier, l’aspect linguistique.




Nom : GANANCIA

Prénom  : Albert

Qualité : MCF

CNU ou profession : 05

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
UFR des sciences économiques et juridiques de la Guadeloupe



Liste des UE où la personne intervient
UEP103


Activités Scientifiques
Enseignant chercheur d’économie monétaire et d’économie internationale.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

similaire:

Implantation : guadeloupe et martinique iconImplantation : 972 (Martinique), 971 (Guadeloupe)

Implantation : guadeloupe et martinique iconMention : physique-chimie implantation : Guadeloupe et Martinique ( un parcours)

Implantation : guadeloupe et martinique iconImplantation : guadeloupe, guyane et martinique sommaire du Dossier d’habilitation
«Ingénierie économique du développement et de l’environnement» : Jean-Gabriel montauban

Implantation : guadeloupe et martinique iconImplantation : guadeloupe, martinique et guyane
«sciences économiques et de gestion» est de compléter les formations proposées en L offrant à l’étudiant un parcours complet lmd....

Implantation : guadeloupe et martinique iconSemsamar
«troisième bailleur hlm» de Guadeloupe mais également active à Saint-Martin, en Guyane ainsi qu’en Martinique où elle indique gérer...

Implantation : guadeloupe et martinique iconRésumé Le présent document a pour objet d’évaluer les implications...

Implantation : guadeloupe et martinique iconDrom = département et région d’outre-mer (ancien dom) : Guyane française,...
«assouplissements» dus à leur éloignement; ainsi les drom bénéficient de plus d’autonomie que les autres départements ou régions...

Implantation : guadeloupe et martinique iconEn collaboration avec le caue de Guadeloupe, dans le cadre du Réseau...

Implantation : guadeloupe et martinique iconSecrÉtaire d’État auprÈs du Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Emploi
«info-pratiques Antilles» a été mise en place par la direction du Tourisme pour répondre aux questions relatives à la situation touristique...

Implantation : guadeloupe et martinique iconNous avons le plaisir d’accueillir Monsieur Juanito valetudi, Président...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com