Implantation : guadeloupe et martinique





télécharger 1.35 Mb.
titreImplantation : guadeloupe et martinique
page2/19
date de publication16.02.2017
taille1.35 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

CEREGMIA : Centre d’études et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique Appliquée (Resp : Fred CELIMENE)

LEAD : Laboratoire d’Economie Appliquée au Développement ( EA 2438) ( Resp : Jean-Gabiel MONTAUBAN).

GEODE : Géographie – Développement- Environnement de la Caraïbe ( EA929) ( Resp : Maurice BURAC)

X² : Ouverture possible du M1 en Guyane selon moyens et effectifs..



Fred CELIMENE

Jean-Gabriel MONTAUBAN

Charbel MACDISSI

Alain MAURIN

Kinvi LOGOSSAH

Paul ROSELE CHIM

Représentant Ecole doctorale

Responsables des mentions et des spécialités

Représentant SCUIO

Représentant SCD

Deux tuteurs




M1 : Année commune pour les spécialités.

Adossement : CEREGMIA et LEAD

Public concerné : Les diplômés L en économie et gestion de l’UAG en particulier.

Au niveau du monde professionnel et en ce qui concerne le marché du travail, le diplôme M1 de Maîtrise de sciences économiques et de gestion offre également une solide formation qui autorise à ceux qui en sont titulaires d’entrevoir des débouchés sur des postes à responsabilité ou non, dans la large palette de métiers du tertiaire.


Voir RGCCA



 Les unités d’enseignements complémentaires sont formatées sur un modèle unique, composé de 3

Types d’enseignements (EC) et répartis sur les 2 premiers semestres du parcours : Outils informatique et multimédia (OIM) ou Autre enseignement complémentaire (AEC) ; Langue vivante étrangère (LVE); Méthodologie (MET) ou enseignement libre (EL).

 Les enseignements OIM et LVE visent pour l’essentiel la validation d’une certification.

Voir organisation et détail des UE en Annexe 1

Langues offertes au choix. : Anglais, espagnol

EFFECTIF M2

VOIE

IMPLANTATION


97-1

97-2

97-3


ECONOMIE
Jean-Gabriel Montauban (971/Pr/ 05)

Jean-gabriel.montauban@univ-ag.fr


N° 2006 0688


2/ Economie du développement et de l’environnement ( 4 ans)

Jean-Gabriel Montauban (971/Pr/ 05)

LEAD

3/ Commerce International ( 4 ans)

Charbel Macdissi ( 971 / MCF / 05)

LEAD


20

22


R+ P

P


X

X







X2






















Total des effectifs du domaine en M2

142













Partie II  : ORGANISATION DE LA MENTION


A / Equipe Pilote

















Les Responsables de la mention et les Responsables des différentes spécialités, constituent l’équipe pilote de la Mention.

B / Présentation de la mention : OBJECTIFS
Les trois spécialités de la mention « Economie » assurent une formation économique à orientation professionnelle en « Commerce international », à orientation recherche en « Monnaie – Banque - Finance » et à orientation professionnelle et recherche en « économie du développement et de l’environnement ». Elles offrent la possibilité d’approfondir les concepts théoriques, d’acquérir une expérience pratique et de se spécialiser dans un domaine spécifique en réalisant un stage et en rédigeant un rapport de stage pour le master professionnel et un mémoire de recherche approfondie pour le master recherche.
Par la pluridisciplinarité et la polyvalence des enseignements qu’il propose, cette mention se présente comme un diplôme transversal qui fournira aux étudiants une formation solide leur permettant d’identifier, d’expertiser et de hiérarchiser les nombreux facteurs intervenant dans les problèmes ayant trait à l’économie.
Au niveau des Antilles et de la Guyane, depuis la décentralisation, des compétences qui étaient naguère le fait de l’Etat sont maintenant dévolues aux collectivités qui ont donc besoin, en plus que par le passé, d’améliorer leur fonctionnement et d’utiliser pleinement les nouvelles possibilités qui leur sont offertes.


C / Organisation de la formation - Choix pédagogiques




La spécialité « Commerce international» a un contenu, suffisamment général et diversifié, permettant aux diplômés d’aborder une profession dans son ensemble en maîtrisant l’analyse du commerce européen et international des biens et des services ainsi que l’ensemble des services et des techniques liés au commerce international.

Les débouchés sont dans les entreprises du secteur privé opérant dans le domaine du commerce international des biens et des services et dans les secteur public ou parapublic comme les missions économiques à l’étranger, les services économiques au sein des collectivités territoriales, les organismes à vocation régionales….
L’objectif majeur de la spécialité " économie du développement et de l'environnement" est de former des chargés d'études économiques spécialisés du développement et de ses incidences environnementales. Ce master a pour but de donner aux étudiants les outils nécessaires et indispensables à traiter les facteurs intervenant dans les problèmes de développement et à l'environnement.

Les principaux débouchés se situent auprès des collectivités territoriales mais également les entreprises privées. Les bureaux d'études et de conseils aux entreprises, les cadres techniques de l'environnement, (éco conseiller, expert de risques) sont autant de débouchés pour les futurs diplômés de ce master.

La spécialité « Monnaie – Banque - Finance » vise à former des économistes spécialisés dans la banque, la finance et l’assurance afin qu’ils puissent exercer leurs compétences dans l'ensemble des activités du secteur bancaire, financier et de l’assurance (banques, autres Institutions Financières, marchés Financiers, Bourse, etc...) non seulement au niveau régional, mais également au niveau national et international.

Les débouchés de la spécialité « Monnaie – Banque - Finance » sont très variés, de nombreuses possibilités sont offertes, à la fois dans les banques, les assurances, les institutions financières, mais aussi au sein des entreprises. Ainsi peut-on distinguer les emplois de chargé d’affaires d’entreprises, d’analyste de crédit auprès des banques de réseau, les postes de traders de trésoriers, le financement de projet, la gestion d’actifs (analyste financier, analyste d’études, analyste de marché, gestion de patrimoine…). Cette dimension professionnelle est grandement renforcée grâce à l’intervention dans la formation de professeurs PAST.

Si les principaux débouchés de cette formation sont dans les activités bancaires, financières et les assurances, pour autant ils ne se limitent pas à ces domaines. En effet, les connaissances de base en macroéconomie, en méthodes quantitatives qu’offre la formation sont à même d’élargir les débouchés. Ainsi en dehors de la banque et de la finance, les étudiants peuvent tout aussi bien s’orienter vers la préparation d’une thèse dans l'un des laboratoires d'accueil de l’Ecole Doctorale ou encore vers la fonction publique et parapublique, les entreprises d’études et conseils… L’orientation recherche du parcours de l’étudiant étant déterminée par le choix des EC de l’UE de Parcours et le mémoire.


En économie, les deux spécialités « Commerce international » et « économie du développement et de l’environnement » se définissent comme une spécialisation, identifiée et choisie, implantée sur le pôle Guadeloupe avec une possibilité d’ouverture en Guyane alors que le pôle Martinique a choisi d’autres spécialisations avec la spécialité « Monnaie – Banque - Finance».




I- Spécialités : Commerce international et économie du développement et de l’environnement


Effectifs


2002 / 2003

2003 / 2004

2004 / 2005

2006 / 2007

(attendus)

Maîtrise

DESS commerce international

DESS Ingénierie du développement et de l’environnement

36

11
10

38

15
13

26

13
9

MS1+MS2: 40

MS3+MS4: 22
MS3+MS4: 20






Les effectifs attendus en 2006 / 2007 sont fondés sur plusieurs critères et en particulier :

Le nombre de demandes, le nombre de candidats présents aux tests de sélection, les effectifs actuels, les demandes de plus en plus nombreuses en provenance de candidats issus d’un grand nombre de pays, les effectifs des maîtrises de l’UAG, l’ouverture de la mention à d’autres formations françaises et étrangères, la volonté d’augmenter le nombre de places offertes dans cette mention, l’ouverture du diplôme aux étudiants salariés et enfin l’offre d’une formation à caratère professionnel et à caractère recherche.
Dans l’état actuel des choses, les effectifs ont pour origine  :

54% Maîtrises UAG ; 30% autres Maîtrises et 16% écoles de commerce et autres.
I-1 Commerce international

I-1-1 Taux de réussite sur les trois dernières années
Sur les trois dernières années, voici les effectifs et les taux de réussite :

Année universitaire

Effectifs

Taux de réussite

2002-2003

11

100%

2003-2004

15

100%

2004-2005

13

85%


I-1-2 Stages
Les stages dans le DESS Commerce International se font obligatoirement à l’étranger pour une durée de trois mois minimum. Ces dernières années, les stages ont eu lieu principalement dans la Caraïbe dans les deux secteurs privée et publique et dans les missions économiques des Ambassades de France comme en Belgique, République Dominicaine et Royaume Uni.
En voici quelques exemples non exhaustifs :

Agence de développement de l’économie et de l’environnement de la province de Hainaut (Belgique)

Aqua tours, République Dominicaine

Banks Holding Limited, Barbade

Big P Customs Brokers, Barbade

Blue Waters, Trinidad and Tobago

Brydens, Barbade

Caribbean Steel Mills, Trinidad and Tobago

Cariflex, Trinidad and Tobago

Chem Clean Limited, Trinidad and Tobago

European Public Relations, Belgique

Government Statistics Department, Saint Lucia

Lever Brothers, Trinidad and Tobago

Melville Shipping Limited, Trinidad and Tobago

National Petrolium, Trinidad and Tobago

New Frontiers Adventure Tours, Vénezuela

Prepac Caribe, République Dominicaine

Radica Trading, Trinidad and Tobago

Sevil travel, République Dominicaine

SIED, République Dominicaine

Swiss Thaï Hotel Management Group, Thaïlande

Water and Sewerage Authority (WASA), Trinidad and Tobago

Webby’s, Belgique

Willys services, Dominica
S’agissant des rapports avec les socioprofessionnels, des relations privilégiées ont été nouées depuis la création du DESS Commerce International en 1990 avec les socioprofessionnels en Guadeloupe, Martinique et Guyane.

Sur tous les plans :

Participation à l’enseignement ;

Soutien à tous les niveaux (conférences, séminaires, colloques, journées d’études, aide à la recherche des stages à l’étranger, taxe d’apprentissage) ;

Offres d’emploi.
Parallèlement, un partenariat très poussé existe avec les collectivités locales, les universités françaises et étrangères sur le plan de la formation et de la recherche.

Sur le plan national avec les universités de : Aix-Marseille II, Bordeaux IV, Caen, Clermont-Ferrand, Paris I, Rennes I et Toulouse I, en particulier ;

Sur le plan régional avec l’Université de Belize, l’Université PUCMM de la République Dominicaine, l’Université West Indies, l’Université technologique de la Jamaïque et l’Université ULACIT de Panama en particulier ;

Sur le plan international avec la Belgique(Département d’économie appliquée de l’Université Libre de Bruxelles et l’Institut Catholique de Louvain), le Canada(HEC Montréal, Université du Québec à Montréal et Université de Montréal) et la Chine(Université de Wuhan) en particulier ;
Ces rapports et relations sont également valables pour la spécialité « Ingénierie Economique du Développement et de l’Environnement »
I-1-3 Débouchés
Les enquêtes menées par le responsable du DESS Commerce International et par l’Observatoire interrégional de la vie des étudiants de l’UAG ont montré une insertion satisfaisante des diplômés du DESS dans le monde professionnel dans les Antilles, la Guyane, en Métropole, en Europe en général (Espagne, Royaume Uni, Belgique en particulier), aux Etats-Unis, au Canada, dans la Caraïbe, en Amérique Latine (Brésil, Colombie en particulier), en Afrique (Tunis) et Asie (Thaïlande).
S’agissant de la Guadeloupe, voici un échantillon d’entreprises et d’organismes où les diplômés du DESS sont employés : Aqua industrie, Assedic, Assurance Seymour - Germain, Cabinet d’avocat Sarda, BDAF, BFC, BNP Paribas, BRED, CGM, Chambre des métiers, Communauté des communes, Conseil Général, Conseil Régional, Crédit Agricole, Education Nationale, Maersk, Office du tourisme, SGBA, Téléphone Outremer, Toyota, Trésor Public.
Selon les deux enquêtes lancées par l’Observatoire :

-Celle de 2003 concernant les diplômés entre 1995 et 1997 :

84,6% occupent un emploi ;

7,7% sont encore en études ;

7,7% créent une entreprise.
Les emplois occupés sont : Directeur commercial, directeur de communication, assistant de direction, attaché territorial, responsable location touristique, professeur des écoles, formateur.
-Celle de 2005 concernant les diplômés entre 1998 et 2001 :

76,9% occupent un emploi ;

15,4% dirigent leurs propres structures ;

7,7% sont à la recherche d’un emploi.
Les emplois occupés sont : Chef d’entreprise, manager, conseiller commercial, chargé d’études économiques, agent des impôts, professeur des écoles, formateur, chargé de mission, expert comptable.
I-2 Economie du développement et de l’environnement

I-2-1 Taux de réussite sur les trois dernières années
Sur les trois dernières années, voici les effectifs et les taux de réussite :

Année universitaire

Effectifs

Taux de réussite

2002-2003

10

90%

2003-2004

13

92%

2004-2005

11

100%



I-2-2 Stages
Les enseignements sont complétés par un stage d’une durée de 4 mois minimum à 6 mois maximum. L’étudiant doit se retrouver dans la situation d’un cadre et doit contribuer à la préparation ou à la réalisation d’un projet s’inscrivant dans les problématiques du diplôme et répondant à un besoin réel de la structure d’accueil.
Formation relativement jeune puisque la rentrée 2005/2006 correspondait à sa cinquième année d’existence, le DESS IEDE a su trouver rapidement sa place dans le milieu socio-économique lié aux ressources humaines et à la formation en Guadeloupe et de même, il a pu établir et fidéliser des relations d’échanges et de partenariats avec de nombreuses entreprises privées et publiques. Aussi, depuis trois à quatre ans, le DESS IEDE se voit proposer des offres de stage.
Les stages ont eu lieu ces dernières années :
Dans la région des Antilles et de Guyane

  1. Conseil régional de Guadeloupe

  2. Communauté des communes de Marie-Galante

  3. Conseil Economique et Social Régional de la Guadeloupe (CESRG)

  4. Chambre de Commerce et d’Industrie de Pointe-à-Pitre

  5. ADEME Guadeloupe

  6. Direction Régionale de l’Environnement et de la Nature (DIREN)

  7. Direction de la Santé et du Développement Social (DSDS)

  8. Direction de l’agriculture et de la forêt (DAF)

  9. Direction du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DTEFP)

  1. Parc national de la Guadeloupe

  2. DDE

  3. SARA

  4. SGMA (Société des Grands Moulins des Antilles)

  5. INRA

  6. ARDTM (Agence Régionale pour le Développement du Tourisme de la Martinique

  7. INSEE

  8. ANPE Guadeloupe

  9. ANPE Martinique

  10. ASEDIC de la Guadeloupe

  11. Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe

  12. SOGUAFI

  13. IEDOM

  14. RECTORAT DE LA GUADELOUPE

  15. Ville de Baie-Mahault

  16. Ville du Moule

  17. Associations et entreprises diverses : Mission Locale, Institut de sondage privé


Dans la région Caraïbe


  1. CENTRAL BANK OF BARBADOS

  2. CENTRAL BANK OF TRINIDAD AND TOBAGO

  3. UNDP (united development program)

  4. CTA (Caribbean Tourism Association

  5. HRMC (Human Ressources Management Centre)

  6. WASA (Water and Sewerage Authority)


Au niveau international


  1. Banque africaine de développement (BAD)

  2. Centre de ressources des technologies pour l’environnement (Luxembourg)

I-2-3 Débouchés
Sur les trois dernières années, les diplômés du DESS Ingénierie Economique du Développement et de l’environnement ont été bien insérés dans la vie professionnelle. Voici la liste des emplois occupés :

5 étudiants diplômés ont trouvé un emploi au Crédit agricole mutuel de Guadeloupe

2 sont à la BRED

3 à l’IEDOM (1 en Guadeloupe, 1 en Martinique, 1 en Guyane)

1 à WASA à Trinidad-et-Tobago

1 à la chambre d’agriculture

8 Consultants ou Chargés d’études

3 DEA+doctorants dont un allocataire de recherche

2 dans les mairies

1 à la CCI

1 en Angleterre sur les problèmes environnementaux

1 à l’ASSEDIC

2 enseignants

II- Spécialité : Monnaie – Banque - Finance





2002 / 2003

2003 / 2004

2004 / 2005

2006 / 2007

(attendus)

Maîtrise

53

46

54

90

MS1+MS2

DESS

51

51

56

70

MS3

+

MS4

DEA

6

8

11


Les chiffres des effectifs attendus pour 2006 se fondent sur ceux attendus dans les différents parcours de la licence (cf. les fiches de Licence). La présence de trois parcours en licence permettant d’ouvrir la Licence Economie et Gestion à des étudiants attirés par des études économiques non formalisées et la présence en master de spécialités pouvant les attirer (TD&A, EM ou GECTRUP cf. les fiches des Masters Partie III rubrique B) permettent d’attendre des effectifs importants.

II-1 Taux de réussite sur les dernières années
TABLEAU 1 : NOMBRE D’INSCRITS ET DE RECUS


Nombre d’inscrits


Nombre de reçus




Option I


Option II


Option III


DEA


Option I


Option II


Option III


DEA


2002-2003



24


32


Fermé en 2002-2003


08


18


17


Fermé

03




TOTAL 56


TOTAL 35




2003-2004


17


22


12


06


13


11


07


04



TOTAL 51


TOTAL 31




2004-2005


14


28


15



09



09


21


11


05




TOTAL 57



TOTAL 41


2005-2006




15


36


16


09






TOTAL 67




NB : Dans ce tableau, l’option I est l’option du DESS qui devient la spécialité « Entreprises et marchés » en management ; l’option II est l’option du DESS qui devient la spécialité « Gestion des collectivités territoriales dans les RUP d’Europe » en management ; l’option III est l’option du DESS qui devient la spécialité « Tourisme durable et Aménagement » en management. Enfin le DEA correspond à la spécialité « Monnaie-banque-finance » en économie.
II-2 Stages

Au sujet des stages pour ce qui est des voies professionnelles, un stage est obligatoire avec une durée de trois mois au minimum. Cette durée se réduit à un mois pour les étudiants déjà en activité dans le domaine. En conséquence, la durée du stage ne peut être inférieure à un mois.
II-3 Débouchés

Les débouchés se situent dans les deux domaines public et privé en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane, dans la Caraïbe, en Métropole et à l’étranger. Voici quelques exemples :

Mairies

AFD

ADI

Communautés des communes

CAF

CGSS

Conseil général

Conseil régional

Communautés d’agglomération

Association des maires

Ministère de la jeunesse et des sports

Trésor public

Syndicat mixte d’électricité

Hôpitaux

DDE

Préfecture

IEDOM

Régie des eaux.



Tout étudiant ayant validé conformément au RGCC les 60 ECTS des deux premières années de n’importe quelle spécialité de la mention pourra s’il en fait la demande obtenir le diplôme intermédiaire de :
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

similaire:

Implantation : guadeloupe et martinique iconImplantation : 972 (Martinique), 971 (Guadeloupe)

Implantation : guadeloupe et martinique iconMention : physique-chimie implantation : Guadeloupe et Martinique ( un parcours)

Implantation : guadeloupe et martinique iconImplantation : guadeloupe, guyane et martinique sommaire du Dossier d’habilitation
«Ingénierie économique du développement et de l’environnement» : Jean-Gabriel montauban

Implantation : guadeloupe et martinique iconImplantation : guadeloupe, martinique et guyane
«sciences économiques et de gestion» est de compléter les formations proposées en L offrant à l’étudiant un parcours complet lmd....

Implantation : guadeloupe et martinique iconSemsamar
«troisième bailleur hlm» de Guadeloupe mais également active à Saint-Martin, en Guyane ainsi qu’en Martinique où elle indique gérer...

Implantation : guadeloupe et martinique iconRésumé Le présent document a pour objet d’évaluer les implications...

Implantation : guadeloupe et martinique iconDrom = département et région d’outre-mer (ancien dom) : Guyane française,...
«assouplissements» dus à leur éloignement; ainsi les drom bénéficient de plus d’autonomie que les autres départements ou régions...

Implantation : guadeloupe et martinique iconEn collaboration avec le caue de Guadeloupe, dans le cadre du Réseau...

Implantation : guadeloupe et martinique iconSecrÉtaire d’État auprÈs du Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Emploi
«info-pratiques Antilles» a été mise en place par la direction du Tourisme pour répondre aux questions relatives à la situation touristique...

Implantation : guadeloupe et martinique iconNous avons le plaisir d’accueillir Monsieur Juanito valetudi, Président...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com