Programme : L'Union européenne dans la mondialisation L'Union européenne, acteur et pôle majeurs de la mondialisation Une façade maritime mondiale : la «Northern Range»





télécharger 56.88 Kb.
titreProgramme : L'Union européenne dans la mondialisation L'Union européenne, acteur et pôle majeurs de la mondialisation Une façade maritime mondiale : la «Northern Range»
date de publication14.02.2017
taille56.88 Kb.
typeProgramme
e.20-bal.com > économie > Programme



L'UNION EUROPEENNE DANS LA MONDIALISATION



L'Union européenne dans la mondialisation
Présentation :

  • Programme :




L'Union européenne dans la mondialisation

- L'Union européenne, acteur et pôle majeurs de la mondialisation

- Une façade maritime mondiale : la « Northern Range »

- Une aire de relation de l'Union européenne : la Méditerranée

  • Cours prévu en 5 à 6 heures




  • Les problématiques sont clairement définies dans la fiche eduscol :

- En quoi l’Union européenne est-elle un des centres d’impulsion de la mondialisation ? Quel est son rôle dans un monde de plus en plus multipolaire ? Quelles sont les limites à son influence ?

- Qu’est - ce qui fait de la Northern Range une façade maritime mondiale ? Comment expliquer son importance et sa localisation ? Quels aménagements sont nécessaires pour qu’elle maintienne sa place dans le concert des pôles maritimes majeurs ?

- En quoi la Méditerranée est-elle un espace d’ouverture de l’UE au Sud ? Quelles relations économiques, géopolitiques et culturelles découlent de la position d’interface ?

Les phrases en vert reprennent des citations de cette fiche.

  • La même fiche eduscol précise aussi pour les deux premières problématiques la possibilité de schémas et/ou croquis ; on peut penser qu'ils pourraient être des exercices de la deuxième partie de l'épreuve de baccalauréat des S.




  • A la bibliographie indiquée sur cette fiche on peut ajouter :

    • pour la première partie

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/europe-monde/puissance-economique.shtml

    • pour la seconde

      • sur Anvers et Rotterdam

http://www.cndp.fr/fig-st-die/2009/approches-scientifiques/itineraires-scientifiques/itineraire-3/itineraire-single/article/anvers-rotterdam-les-points-chauds-du-transport-maritime.html (A. Frémont)

http://afitl.ish-lyon.cnrs.fr/tl_files/documents/CST/N51/Lavaud51.pdf http://www.isemar.asso.fr/fr/pdf/note-de-synthese-isemar-136.pdf (Anvers, juin 2011)

http://www.isemar.asso.fr/fr/pdf/note-de-synthese-isemar-135.pdf (Rotterdam, mai 2011)

      • autres aspects

http://www.isemar.asso.fr/fr/pdf/note-de-synthese-isemar-89.pdf (Hambourg, novembre 2006)

    • pour la troisième

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/europe-mediterranee/index.shtml



  • La proposition ci-dessous comprend

    • des documents qui permettent de travailler en cours (sous forme de liens dans ce fichier)

    • des croquis et schémas animés (dans le power point associé)

elle est prévue pour 5 heures de cours, une pour la première partie, 2 pour chacune des suivantes.


Introduction :
l'unité du chapitre peut être soulignée sur un schéma très simple ; il s'agit d'abord de montrer les relations de l'UE avec le reste du monde, puis de s'intéresser à deux interfaces particulières, la Northern Range d'une part la Méditerranée de l'autre.

(diapo 2)





  1. L’Union européenne, acteur et pôle majeurs de la mondialisation

Cette partie s'appuie sur l'étude précise d'une ou 2 planisphères, au choix du professeur.


    1. un pôle majeur de la mondialisation

ce paragraphe cherche à mettre en évidence la polarisation des flux

www.1re.geolycee.magnard.fr





        • on peut

          • retenir quelques chiffres simples : les 40 % du commerce mondial, 40% des IDE (entrants et sortants), 17% des exportations du monde…

          • apporter des éléments d'explication, population nombreuse, formée, d'un haut niveau de vie moyen, marché unique, euro, …

          • et nuancer aussi en soulignant notamment la dépendance énergétique, le déficit global de la balance commerciale…







      • autres flux révélateurs de la place de l'UE dans la mondialisation :

        • l’équipement des ménages et des entreprises en outils de communication en fait aussi l’un des principaux pôles émetteurs et récepteurs d’informations.



    1. un acteur de la mondialisation




      • Acteur public : il s'agit de souligner la place des Etats membres de l'UE dans la gouvernance du monde

        • carte présentant le G8 et le G20

        • elle permet de montrer que cette influence vient surtout de l'addition du poids de quelques Etats, mais aussi que l'UE est présente pour elle-même au G20, en plus de certains Etats.

        • les pays de l'UE sont aussi présents

          • au FMI (environ 25 % des quote-parts pour l'UE, 6 des 15 premiers pays contributeurs)

          • à l'ONU (1er contributeur, 2 membres permanents du Conseil de sécurité…)

        • tandis qu’à l’OMC seule l’UE est présente…

        • L'UE est aussi le premier bailleur d'aide publique au développement ; elle entretient des relations privilégiées avec les pays ACP (Cotonou 2000)…




      • Acteur privé : le poids des entreprises et organisations

        • celui des FTN européennes.

          • 10 des 25 premières FTN mondiales (2010), énergie et automobile en particulier

          • et pour les 500 premières une capitalisation totale de plus de 5200 milliards de dollars pour l'UE (2ème zone après les EU avec un total de 8600) (2010),

        • Bon nombre d’ONG sont aussi d’origine européenne




      • Les acteurs, privés ou publics se trouvent dans les métropoles, interfaces entre l'UE et le reste du monde




    1. Schéma de synthèse

(diapo 4 : le croquis, diapo 5 : la légende)

Il peut être construit progressivement au fil des observations ou en conclusion de la séance.



  1. Une façade maritime mondiale : la "Northern Range"


Le schéma animé "Qu'est-ce qu'une façade maritime ?" disponible sur educreuse23 peut fournir une bonne introduction, mettant en place le vocabulaire.

http://www.educreuse23.ac-limoges.fr/loewy/swf/Sch%C3%A9ma_Facade_Maritme.swf

(même s'il serait mieux d'inverser le schéma pour mettre la mer de l'autre côté !!!)


    1. La deuxième façade maritime du monde




page 68, figure 1

        • entre Hambourg et Le Havre, sur un millier de kilomètres, une douzaine de ports, dont les plus importants d'Europe

      • l'importance du trafic

        • la place de la Northern Range dans le trafic mondial : 2ème façade après la mer Jaune, la côte chinoise

        • tonnage et rang des principaux ports

          • en 2010 et en millions de tonnes : Rotterdam 430 (4ème mondial), Anvers 178 (15ème mondial), Hambourg 121, Amsterdam 90, Le Havre 70

        • importations > exportations (sauf Anvers)

        • des ports divers :

          • généralistes comme Rotterdam, Anvers, Hambourg et Le Havre ;

          • des ports pour les vracs comme Amsterdam et Dunkerque ;

          • des ports de marchandises diverses comme Zeebrugge et Calais (trafic roulier)

        • les produits échangés : place majeure des hydrocarbures et des conteneurs (donc des produits manufacturés), en insistant sur le développement rapide du transport par conteneurs




    1. La moitié du trafic portuaire de l'UE : une interface majeure




      • une histoire ancienne

        • le moyen-âge avec la Hanse, Bruges …

        • au XVIe la place d'Anvers, "centre de l'économie mode" (Braudel)…

        • puis le XIXe et la révolution industrielle…

      • une situation géographique favorable

        • entre un hinterland riche et actif et l'axe maritime le plus fréquenté du monde

          • hinterland terrestre pour l'essentiel, les grandes régions urbaines et industrielles de l'Europe rhénane

          • mais aussi hinterland maritime avec la redistribution de marchandises vers le Royaume Uni ou les pays riverains de la Baltique

        • avec des relations aisées entre l'hinterland et la façade maritime

          • réseau fluvial

          • et autres axes de communication

        • mais, la situation ne suffit pas ….

      • des aménagements considérables



          • ou bien, sur le site académique, un plan et des photos de Rotterdam dans le travail de Maryline Force pour la mise en œuvre de programme de quatrième

        • les étapes :

          • l'augmentation des importations de matières premières et des hydrocarbures lors des 30 Glorieuses  les zones industrialo-portuaires (raffineries et sidérurgie sur l'eau notamment)

          • qui s'accompagne d'une augmentation de la taille des navires, vraquiers, pétroliers et la nécessité d'un tirant d'eau supplémentaire

          • dans les années 70, le développement de la conteneurisation, et depuis le gigantisme des porte conteneurs

        • les principaux changements

          • l'occupation d'espaces de plus en plus vastes

          • un développement vers l'aval

          • le creusement des chenaux (Elbe, Escaut…) ou à Anvers une nouvelle darse en aval des écluses

          • et l'amélioration des relations avec l'Hinterland (ex. à Rotterdam, une voie ferrée réservée au fret, du port à la frontière allemande, la ligne de la Betuwe)

        • les réactions à certains projets d'aménagement

          • l'approfondissement de l'Escaut occidental est en projet, mais Anvers est en Belgique, l'Escaut aux Pays-Bas, l'Etat néerlandais a bien signé un traité acceptant les travaux mais des organisations écologistes ont fait appel (zones humides…) et les travaux sont suspendus

          • à Anvers aussi, un projet de ligne de chemin de fer dédiée au fret, mais qui traverserait une réserve naturelle …et un nouveau bassin en aval des écluses, mais qui demanderait de raser un village …

          • de moins en moins d'espace facilement disponible…

        • un schéma de synthèse de l'organisation spatiale d'un port d'estuaire diapos 7 et 8 (va et vient de la légende au croquis)








    1. Des disparités au sein de la façade (ou un dynamisme inégal…)


(on peut s'appuyer sur la première carte utilisée pour montrer la rangée des ports)


      • le cœur de la façade, le "delta d'or" ou "triangle d'or"

        • Rotterdam, Anvers, Zeebrugge

        • un ensemble qui polarise la Northern Range

        • près de la moitié du trafic total et du trafic de conteneurs

        • un hinterland particulièrement riche : l'Europe rhénane

        • et des relations privilégiées grâce à l'axe rhénan

        • des aménagements considérables

        • une complémentarité entre ces ports :



Des conteneurs débarqués dans les ports rapides (pas d'écluse, eaux profondes, peuvent accueillir de gros porte-conteneurs) sont envoyés vers Anvers où les cargaisons sont traitées, Anvers joue alors le rôle de port logistique. Anvers traitant (en plus des conteneurs qu'il reçoit directement) des cargaisons arrivées par transport fluvial ou ferroviaire est appelé port sec.


      • Une marge orientale en développement rapide autour de Hambourg

        • un hinterland élargi à l'Europe centrale et orientale depuis la réunification allemande et l'élargissement de l'UE

        • un hinterland maritime avec la redistribution vers l'Europe du Nord

        • des aménagements considérables, notamment pour l'accueil des porte-conteneurs

        • des relations fluviales et ferroviaires avec l'hinterland terrestre

        • malgré les concurrents




      • Un développement plus lent à l'ouest : Le Havre

        • un trafic plus modeste

        • un hinterland plus modeste : toute l'Ile-de-France mais seulement l'Ile de France

        • d'où les projets d'aménagement : canal Seine / Nord Europe


un croquis de synthèse : l'organisation spatiale de la Northern Range ( diapos 9 et 10 )

Le fond de carte se trouve à la fin de ce fichier.








III. Une aire de relation de l’Union européenne : la Méditerranée.

La Méditerranée est une interface, donc une zone de relations entre deux espaces bien différents.


    1. le constat des différences entre les rives de la Méditerranée, entre l'UE et les PSEM (pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée)

      • civilisations, régimes politiques

        • souvenirs des cours d'histoire, actualité…




    1. des relations anciennes

      • unité antique du bassin méditerranéen

      • les relations multiformes tout au long du Moyen âge

      • la colonisation a aussi développé les échanges




    1. des relations économiques dissymétriques

      • la nature des flux

        • Sud Nord : matières premières, produits textiles, produits agricoles

        • Nord Sud : haute technologie, capitaux, touristes

      • le poids de ces échanges dans l'économie des pays concernés

        • place essentielle du commerce avec l'UE pour les PSEM (jusqu'à 70% de leurs échanges -cas de la Tunisie-, souvent plus de 50%) et au contraire le faible % pour les pays de l'UE (le dernier ou avant dernier client et fournisseur, de l'ordre de 5 %)




    1. Une coopération en gestation mais des freins

      • du processus de Barcelone à l'Union pour la Méditerranée

        • 1995, processus de Barcelone

          • 3 volets : une zone de paix et de stabilité / coopération économique et libre-échange / dialogue humain, social et culturel

          • des résultats qui restent modestes

        • 2008 : Union pour la Méditerranée

          • des projets précis comme la dépollution de la Méditerranée, un programme commun de protection civile, le plan solaire méditerranéen….

        • le manuel Hatier propose page 291 un extrait de la Documentation photographique n° 8074, mars-avril 2010, M. Foucher, Europe-Europes : il permet d'aborder la coopération mais aussi le paragraphe suivant en soulignant les difficultés.

      • Mais la Méditerranée est aussi une zone de clivage.

        • Les rancœurs héritées de la colonisation,

        • les différences de régimes politiques,

        • la limitation de la circulation des hommes du Sud vers le Nord freinent les relations entre les deux ensembles.

        • Le "printemps arabe" de 2011 peut accélérer le processus mais aussi le remettre en cause.




Evelyne CHARLIER

similaire:

Programme : L\Tour d’horizon de l’Union européenne
«La Commission européenne représente les intérêts de l’Union européenne dans son ensemble. Elle propose de nouvelles législations...

Programme : L\Economie Thème 2 – Mondialisation, finance internationale et intégration...

Programme : L\Economie Thème 2 – Mondialisation, finance internationale et intégration...

Programme : L\Quelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale?...

Programme : L\L’Europe de la recherche et de l’innovation dans la mondialisation
«Union européenne : institutions et politiques» au Conservatoire national des arts et métiers (cnam)

Programme : L\Diplomate Autrichien dans un livre publié en 1923 qui aura un grand...
«de réaliser une union sans cesse plus étroite entre ses membres. Tous les domaines des relations internationales sont compris à...

Programme : L\Diplomate Autrichien dans un livre publié en 1923 qui aura un grand...
«de réaliser une union sans cesse plus étroite entre ses membres. Tous les domaines des relations internationales sont compris à...

Programme : L\Diplomate Autrichien dans un livre publié en 1923 qui aura un grand...
«de réaliser une union sans cesse plus étroite entre ses membres. Tous les domaines des relations internationales sont compris à...

Programme : L\Diplomate Autrichien dans un livre publié en 1923 qui aura un grand...
«de réaliser une union sans cesse plus étroite entre ses membres. Tous les domaines des relations internationales sont compris à...

Programme : L\En quoi et comment le dialogue social européen peut-il contribuer...
«Une politique industrielle intégrée à l’ère de la mondialisation. Mettre la compétitivité et le développement durable sur le devant...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com