2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)





télécharger 10.9 Kb.
titre2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)
date de publication12.02.2017
taille10.9 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)

La période qui a le plus façonné les Etats-Unis contemporains est sans aucun doute la présidence de Franklin Delano Roosevelt. Les changements considérables qui affectèrent alors le pays s’articulent autour de deux grands axes chronologiques et problématiques : le New Deal pendant les années trente et le Home Front pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il conviendra d’abord d’analyser la nature et la signification historique du New Deal. On verra comment Roosevelt, dès 1932 et sa promesse d’utiliser l’Etat fédéral pour construire un nouvel « ordre économique constitutionnel », posa les premiers jalons d’une ambitieuse reconstruction idéologique qui aboutit à la création du libéralisme américain moderne et à la redéfinition historique du contrat social aux Etats-Unis. Cette mutation idéologique sous-tendra l’étude des nouveaux instruments politiques, économiques, sociaux et bureaucratiques que Roosevelt mit en place afin de garantir aux Américains un niveau minimal de sécurité par rapport aux risques inhérents à l’économie de marché, comme l’illustrent les deux grands moments d’intense activité législative des années Roosevelt : les Cent Jours de 1933 et le Second New Deal de 1935. La transformation de l’Etat en contre-pouvoir par rapport à la puissance économique privée étant alors inédite dans l’histoire des Etats-Unis, il faudra examiner avec attention comment Roosevelt sut développer un argumentaire précis pour prouver la compatibilité de ses innovations idéologiques avec la tradition constitutionnelle américaine – argumentaire qui conduisit à une complète redéfinition des concepts de « liberté » et de « droits » aux Etats-Unis, avec des conséquences sociales et politiques à très long terme dans l’histoire du pays.

A cette évolution idéologique correspondent logiquement des transformations politiques et institutionnelles profondes. Les élections de 1932 et de 1936 sont considérées comme des élections de réalignement qui aboutirent à un nouveau système de partis et donnèrent naissance à une nouvelle coalition électorale démocrate. En ce sens, les années Roosevelt doivent être comprises comme l’arrivée marquée et durable de l’Amérique urbaine, immigrée, industrielle et syndicale dans le jeu politique national, mais aussi comme un tournant historique de restructuration du pouvoir local (avec notamment le remplacement progressif des machines urbaines tenues par les partis politiques par les agences fédérales en charge de l’Etat-providence naissant). On verra également que les valeurs libérales de Roosevelt impliquaient une reconfiguration institutionnelle profonde, les responsabilités sociales et économiques de l’Etat nécessitant en effet un renforcement du gouvernement fédéral, et plus exactement de sa branche exécutive. Ce sujet s’intéressera donc aux dimensions autant administratives (Executive Reorganization Act, réforme de la fonction publique) que rhétoriques (nouvelles stratégies de communication, utilisation stratégique de la radio) de ce processus de concentration du pouvoir dans les mains de l’Etat fédéral et de naissance de la présidence moderne. La réflexion devra également prendre en compte les divers mouvements de résistance déclenchés par ces réformes de grande envergure. Roosevelt rencontra ainsi l’hostilité d’une partie de l’opinion (venue aussi bien de la gauche que de la droite), ainsi que celle de la Cour Suprême (d’où son célèbre Court-Packing Plan) et du Congrès. L’analyse des relations très tendues entre Roosevelt et les barons sudistes du Sénat permettra de mettre en lumière le rapport de force complexe entre l’exécutif, le législatif et le Parti démocrate, qui perdura tout au long des années Roosevelt.

On élargira ces perspectives par un examen approfondi de l’impact concret de la présidence Roosevelt sur la population américaine. On pourra par exemple aborder la question raciale : comment Roosevelt a-t-il géré les problèmes socio-économiques très spécifiques du Sud et la question de la ségrégation ? Si Roosevelt n’a pu impulser aucune avancée significative sur la question des droits civiques, les programmes du New Deal ont néanmoins énormément apporté à la communauté africaine-américaine sur le plan social, d’où le basculement historique de l’électorat noir vers le Parti démocrate à partir de 1936. Il faudra aussi prêter une attention particulière au fait que les années Roosevelt furent celles d’une visibilité sans précédent des femmes américaines dans la vie politique et intellectuelle du pays, et d’une respectabilité nouvelle accordée par le pouvoir politique au monde artistique alors en pleine effervescence. En se penchant sur la nouvelle relation qui se développa alors entre les citoyens et l’Etat, on pourra montrer comment les années Roosevelt ont transformé la vie quotidienne de millions d’Américains, en particulier ceux qui vivaient jusque-là à la marge sociale, raciale ou politique du système. Un débat historiographique vivace existe sur le bilan du New Deal, qu’il sera également nécessaire de prendre en considération : quel était le degré de cohérence idéologique des réformes rooseveltiennes ? Pourquoi certains des programmes phares du New Deal ont-ils échoué ? Le New Deal était-il au bout du compte trop timide ou trop excessif sur le plan idéologique ?

Le second pan thématique porté par ce sujet, l’étude du Home Front pendant la Seconde Guerre mondiale, apportera des réponses précieuses à ces questionnements (N.B. : l’éclairage sur la politique intérieure exclut les dimensions internationales, diplomatiques, militaires ou stratégiques des années de guerre). On verra ainsi :

- comment, loin de mettre un terme à la dynamique rooseveltienne, les années de guerre ont au contraire permis la poursuite, voire l’amplification, des bouleversements apparus aux Etats-Unis dans les années trente. La guerre ne fit que renforcer la détermination de Roosevelt d’utiliser l’Etat fédéral pour garantir la sécurité socio-économique des Américains (défense des Quatre Libertés, promesse de donner au pays un Economic Bill of Rights, GI Bill, etc.) ; - comment le partenariat entre les agences fédérales et le secteur privé pour adapter la machine industrielle américaine à une économie de guerre permit à l’Etat administratif né pendant le New Deal de s’affirmer définitivement comme un modèle institutionnel sur lequel l’on n’allait plus revenir ; - comment le souci constant de Roosevelt de voir l’effort de guerre piloté par l’Etat fédéral, ainsi que les grandes réformes fiscales nécessaires pour financer la guerre, confirmèrent le rôle désormais central de Washington dans la vie économique du pays ; - comment les tensions politiques qui avaient marqué le New Deal s’aggravèrent pendant la guerre, essentiellement à cause de la persistance des luttes intestines au sein du Parti démocrate. Enfin, il sera capital de prendre en compte les répercussions de la mobilisation militaire sur la société civile américaine, tant sur les plans économique (retour à la prospérité et à la consommation de masse), que politique et culturel (participation massive des femmes à l’effort de guerre, poids de l’expérience militaire dans la formation de l’identité de millions de soldats de la Greatest Generation, influence dans la culture populaire de la propagande gouvernementale sur la justification de la guerre), mais aussi démographique (début du baby boom, poursuite de l’exode rural et des grands mouvements de migrations intérieures vers l’Ouest et les grandes villes du Nord) et ethnique (internement des Japonais-Américains, recrudescence de l’activisme noir pour dénoncer la ségrégation dans l’armée, etc.).

similaire:

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconLes «twin deficits» américains dans les années 1980
«déficits jumeaux» pose que le déficit interne entraîne l’existence d’un déficit externe. Ce phénomène est apparu aux Etats-Unis...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconEtats-Unis/Economie/Crise
«big 3», les trois grands, pour les trois grands constructeurs de voitures aux Etats-Unis : Ford, Chrystler et General Motors

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconLes chemins de la puissance : les États-Unis et le monde depuis 1945

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconLa France, les États-Unis et la violence
«experts» critiqués, ce sont ces faits qui seraient plus fréquents en France tandis que les violences les plus graves resteraient...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconLes dynamiques territoriales aux états-unis. Quelles sont les dynamiques...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconSynthèses chimiques moins nocives
«chimie verte» («green chemistry») a été développé aux États-Unis au début des années 1990 dans le but d'offrir un cadre à la prévention...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconLa politique étrangère des chefs d’Etat aux Etats-Unis et en urss entre 1945 et 1991
«représailles massives» au profit de la «riposte graduée» = c’est la «flexible response» exposée en 1962 par son secrétaire à la...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconRésumé : Quels sont les facteurs qui favorisent ou au contraire freinent...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconParmi les immigrants, L es Afro-Américains étaient les seuls à n’avoir...
«indentured servant» et, au bout de sept années de travail gratuit, ils deviennent libres et peuvent se faire une nouvelle vie au...

2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945) iconRésumé : Nés IL y a un siècle aux Etats-Unis, les services de référence...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com