Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris





télécharger 372.42 Kb.
titreAdresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris
page1/9
date de publication10.02.2017
taille372.42 Kb.
typeAdresse
e.20-bal.com > économie > Adresse
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

27ème Congrès de l’Association Francophone de Comptabilité Tunis, mai 2006


Typologie des déterminants comptables de la valeur : Apports de l’approche économique de l’information dans la mesure de la valeur

Mohamed SELLAMI

Doctorant – ATER CNAM/ INTEC Paris

Groupe de Recherche en Economie et Gestion (GREG)

Centre de Recherche en Comptabilité (CRC)

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau B 440, 75002 Paris

Téléphone : 01 40 27 21 73 Fax : 01 40 27 28 63

Email : mohamed.sellami@cnam.fr

Version : avril 2006

Résumé 
L’objet de cet article est de réaliser une revue des études empiriques d’évaluation conduisant à la proposition d’une typologie permettant de retracer les différentes orientations de mesure de la valeur à partir des déterminants comptables. La recherche d’un « soubassement  théorique » aux modèles de mesure de la valeur a été mise en avant suite aux critiques adressées à l’approche utilitaire de l’information (décalage entre les événements comptables et économiques, comportement de prudence, cadre méthodologique « flou », etc.). Notre analyse met en exergue, suite aux travaux pionniers de Ohlson et Feltham et Ohlson, les apports de l’approche économique de l’information dans l’étude de la pertinence des déterminants comptables de la valeur. La réconciliation de l’approche économique de l’information avec l’approche utilitaire de l’information semble dégager la recherche comptable de l’impasse d’un « soubassement théorique » de mesure de la valeur.
Mots clés: mesure de la valeur, déterminants comptables, approche utilitaire de l’information comptable, approche économique de l’information.

Abstract
The aim of this paper is to present a detailed literature review of the empirical accounting valuation studies and propose a market-based accounting research’s taxonomy of the different orientations of value’s measure. Since critical sight that challenges the market-based accounting approach (lack of timeliness between accounting and economic events, restrained methodological frames, etc.), the search of a « theoretical base » of the value has been undertaken by the financial information value approach. Our analysis has highlighted the contributions of the economic information approach’s in search of the relevance of the value’s accounting determinants models, since the Ohlson and the Feltham and Ohlson theoretical studies. One of the main concerns of this approach is to bring out the financial accounting research from theoretical framework deadlock.
Key words: value measure, accounting data, economic information approach, market-based accounting research.

Introduction

L’étude de la pertinence des déterminants comptables dans la mesure du continu informationnel de la valeur (appelée dans la suite approche utilitaire de l’information comptable) a suscité une attention particulière des chercheurs en comptabilité depuis les travaux de Ficher (1911). Cet article propose une typologie des déterminants comptables de la valeur. Notre objectif est de cerner, à partir d’une revue de la littérature, les enjeux des déterminants comptables dans l’évaluation des entreprises afin de mettre en exergue les apports de l’approche économique de l’information dans l’élaboration des modèles théoriques de mesure de la valeur.

Inspiré des travaux de Lev et Ohlson (1982), Kothari (2001), Dumontier et Raffournier (2002) et Richardson et Tinaikar (2004), nous avons élaboré une taxonomie retraçant les différentes orientations empiriques (appelées dans la suite de notre analyse approches) des études de la valeur. Deux approches ont été énumérés, à savoir : l’approche de mesure par les résultats comptables et l’approche de mesure globale de la valeur financière.

La recherche d’un « soubassement théorique » de la valeur a émergé depuis les travaux de Feltham (1968), ButterWorth (1972) et Ohlson (1979). Les critiques adressées à l’approche utilitaire de l’information comptable, suite aux résultats peu pertients des études empiriques, a remis en avant l’utilité de l’approche écomomique de l’information dans la recherche d’un modèle « économico-comptable »1 de mesure de la valeur (Walker, 1997). En ce sens, le rapprochement de l’approche utilitaire de l’information comptable avec l’approche économique de l’information a permis de dégager les recherches empiriques d’évaluation de l’impasse d’un « soubassement théorique » de mesure de la valeur.

La suite de notre article sera présentée dans trois sections. La première s’intéresse, à partir d’une revue de la littérature, à la présentation d’une typologie des déterminants comptables de la valeur (cadres théorique et méthodologique). Suite à la remise en cause de ces approches, la deuxième section essaye de déterminer les causes de ses échecs dans la mesure de la valeur. Enfin, la troisième section s’interroge sur l’utilité de l’approche économique de l’information dans la recherche comptable.

  1. Une taxonomie des déterminants comptables de la valeur

En réponse aux travaux de Beaver (1968) et Ball et Brown (1968), de nombreuses recherches empiriques mesurant la pertinence des déterminants comptables de la valeur ont vu le jour. Une revue de la littérature sera détaillée afin de dégager les principaux constats empiriques. La figure 01 schématise la typologie dégagée à partir de ces études.

FIGURE 01 : Typologie des déterminants comptables de la valeur


Cadre théorique


Approche utilitaire de l’information comptable






Approche de mesure par les résultats 

Approche de mesure globale de la valeur financière








Approche de la « vraie » valeur

Approche « imparfaite » de la valeur

Approche d’évaluation prévisionnelle des bénéfices comptables

Approche par les bénéfices anormaux








Déterminants substituts

Déterminants complémentaires



Etudes de réactions

Cadre méthodologique

Etudes d’associations « incrémentales »

Etudes d’associations comparatives

Etudes d’associations relatives ou marginales

Analyse mathématique



    1. Approche de mesure par les résultats comptables : « proxy » de la valeur économique

L’approche de mesure par les résultats considère les bénéfices comptables comme un « proxy »  de la valeur financière de l’entreprise. Les adeptes de cette approche soutiennent l’idée que le résultat comptable est la seule et l’unique déterminant pertinent de la valeur. En effet, les études empiriques, analysant la pertinence du résultat comptable, ont été considérablement influencés par les travaux économiques de Fisher (1911), Lindhall (1933) et Hicks (1946)2. En effet, Fisher (1911) a proposé une définition purement économique au concept de bénéfice3. Ce dernier est associé au profit (revenu) psychique qui traduit « … les satisfactions finales qui en résultent dans l’esprit humain… » (p 204), de la consommation d’un bien ou d’un service. Il est mesuré par le profil réel (objectif) qui représente les dépenses monétaires nécessaires pour acquérir le bien ou le service en question (profit monétaire). Lindhall (1933), considère le profit comme « une appréciation de la valeur du capital par rapport au facteur temps ». Hicks (1946) propose, quand à lui, une définition économique plus explicite de la notion du bénéfice, reprise dans l’ouvrage de Edwards et Bell (1965, p 24)4 et traduite de l’anglais par Belkaoui (1984, p 227) comme « le montant maximum qu’une personne peut dépenser durant une semaine en étant aussi riche à la fin du semaine qu’elle ne l’était au début ». La définition de Hicks (1946) devenait le concept classique de résultat en économie et elle influençait la recherche en comptabilité au cours des années 60 (Belkaoui, 1984). Le résultat comptable est synonyme de création de richesses, qui peut être distribué ou mis en réserve, sans affecter le patrimoine de l’entreprise.

Dans le cadre de notre analyse, deux approches ont été identifiées par rapport à deux démarches méthodologiques distinctes.

      1. Approche d’évaluation prévisionnelle par les résultats comptables

Les premières études empiriques visant à déterminer l’utilité de l’information comptable pour asseoir la décision des investisseurs sur le marché financier, comme le précisent Easton et al. (1992), se sont intéressées à l’évaluation du contenu informationnel prévisionnel du résultat comptable. Cette approche, qualifiée d’approche traditionnelle de la valeur, avait pour objectif d’étudier la réaction des cours boursiers5 suite à l’annonce du résultat comptable. La majorité des études empiriques ont adopté une méthodologie dite « études de réactions » ou « études d’événements » (voir figure 02 ci-dessous).

FIGURE 02 : Approche d’évaluation prévisionnelle des bénéfices comptables


Bénéfices anticipés

Bénéfices comptables



Valeur financière de l’entreprise



Bénéfices non anticipés




  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconAdresse : 32 rue des Jeuneurs, 75002 Paris

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconLe vendredi 11 avril 2014, Institut du monde anglophone de l’Université...
«relations internationales» du Centre de recherche sur l’Amérique du nord (cran), ainsi que le cervepas, équipes constitutives du...

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconInnovations socio-économiques. Le débat contemporain 25-26 juin 2007...
«Les principales différences entre les conceptions américaines et européennes des entreprises sociales»

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconAdresse : 78, rue de Varenne 75349 paris 07 sp

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconAdresse postale : 210 rue Saint Maur, 75010 Paris

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconAdresse : Bureau 5215, Faculté des Sciences sociales, Le Patio, 22,...
«Mill et ses critiques : Analyse d’une prétendue prétention à l’universalité de l'économie politique de John Stuart Mill»

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconRapport n° 11. 313 cp
«Les Montalets» située entre l’avenue de Verdun, la rue de Paris et la rue des Montalets à Meudon

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconAdresse : 154 Rue de Vaugirard, Paris 75 015
«Raden Ajoe Mangkoedimedjo, Les progrès de la gent féminine (1909), traduction et présentation», pp. 119-128

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconAdresse personnelle : 14, rue de Paris 91570 – Bièvres
«L’agriculture égyptienne dix ans après l’achèvement du Haut-Barrage d’Assouan», sous la direction du professeur Jean Dresch, mention...

Adresse : 40 rue des Jeûneurs, 4ième étage, Bureau b 440, 75002 Paris iconC. R. réunion du Bureau dci du 22/06/2016 rue St. Jacques à 14h






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com