Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016





télécharger 21.86 Kb.
titreAcadémie de la Réunion, année scolaire 2015-2016
date de publication07.02.2017
taille21.86 Kb.
typeRéunion
e.20-bal.com > économie > Réunion

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016

Formation en Sciences Économiques et Sociales

Niveau

Première

Thème général

Monnaie et financement

Thème spécifique

Qui crée la monnaie?

Notions 

Banque centrale, prêteur en dernier ressort, marché monétaire

Savoir-faire

Lecture de document et exploitation de vidéo

Cadre d’utilisation

Activité en classe ou en demi classe

Objectifs pédagogiques

Connaître et comprendre les missions de la BCE

Démarche

Travail en classe ou en salle informatique en groupes

Auteurs




Le rôle de la Banque Centrale

A- La Banque centrale : banque des banques

Document 1- La Banque centrale

Les banques centrales ont pour fonction habituelle de réguler la quantité de monnaie émise par les banques commerciales. Dans une économie de marché, la régulation de la quantité de monnaie en circulation est essentielle. L’opinion commune est que ce sont les banques centrales qui créent la monnaie, puisqu’elles créent les billets de banque. Mais les billets et les pièces ne représentent environ que 5 % de la masse monétaire : la plupart des paiements se font par transfert de compte à compte de monnaie n’existant que sous forme d’écriture dans les mémoires électroniques des banques. Cette monnaie, dite « scripturale », est créée par les banques lorsqu’elles accordent des crédits.

L’action de la Banque centrale sur la quantité de monnaie en circulation dans l’économie est donc indirecte.
La création de monnaie scripturale engendre pour les banques un besoin d’argent liquide à peu près proportionnel à la quantité de monnaie créée ; on dit qu’elles doivent se refinancer1. Elles se procurent cet argent liquide sur le marché monétaire, en l’empruntant à d’autres institutions financières moyennant un intérêt, contre des titres qu’elles laissent en dépôt. La banque centrale intervient sur ce marché monétaire. Elle peut faire varier les liquidités disponibles (en modulant son offre de billets de banque) ainsi que la rémunération qu’elle demande [c’est le taux directeur] pour fournir des liquidités aux banques.

Arnaud Parienty, « A quoi servent les banques centrales ? », Alternatives Economique Poche, n°46, novembre 2010.

1. Lorsqu’une banque a besoin de monnaie centrale pour faire face à des fuites, il faut qu’elle en achète sur le marché monétaire aux institutions financières qui veulent bien en vendre.

1) A quelles occasions une banque crée-t-elle de la monnaie ?

2) Rappelez ce que sont les différents marchés des capitaux et leurs fonctions.

3) Si une banque à besoin de monnaie centrale, comment peut-elle s’en procurer ? Et à quel prix ?

4) Si le taux directeur augmente, quelle réaction adopterons les banques de premier rang ?

B- La Banque centrale contrôle la création monétaire

Document 2- La Banque centrale et le contrôle de la masse monétaire

A. Une demande insuffisante

Lorsqu’une économie est en sous emploi de ses moyens de production (chômage, et sous utilisation des capacités physiques de production), c’est que la demande est insuffisante pour engendrer une production qui saure les capacités existantes1. Une augmentation de l’activité de crédit des banques, qu’il s’agisse de crédits à la consommation octroyés à des particuliers ou de crédit consentis à des entreprises pour réaliser des projets d’augmentation de leur production, crée une demande supplémentaire.

Si l’économie est en sous-emploi, cette demande peut être immédiatement satisfaite par une augmentation de la production, égale à la demande supplémentaire. L’augmentation de la production engendre une augmentation équivalente des revenus. En effet, les entreprises qui ont augmenté leur production ont ipso facto2 distribué sous forme de salaires et de profits la valeur de la production supplémentaire. En créant ex nihilo de la monnaie par une augmentation de leurs crédits, les banques créent des droits supplémentaires sur la production. Les bénéficiaires des crédits disposent en effet de quantités supplémentaires de monnaie immédiatement échangeables en biens et services réels.

B. Une demande excédentaire

Il n’en serait pas de même si l’économie, très proche de la saturation des capacités de production, n’était pas capable de répondre par une augmentation de la demande engendrée par la création monétaire. Dans ce cas, les entreprises à qui s’adresse la demande supplémentaire, ne pouvant augmenter leur production augmentent leur prix. Par propagation, l’ensemble des prix est modifié, à des degrés divers. Le niveau général des prix augmente, donc la monnaie se déprécie, tandis que les prix relatifs se modifient.

Pierre-Noël Giraud, Le commerce des promesses, Seuil, 2009.

1. Qui utilise tous les facteurs de production disponibles.

2. Par le fait même.

1) Comment augmenter la demande des agents économiques par des moyens monétaires ? Pourquoi augmenter la demande aurait-il un effet positif sur la conjoncture ?

2) Expliquez la phrase soulignée. Comment appelle-t-on ce phénomène ?

3) Faut-il alors freiner ou favoriser la création monétaire ?

C- Le rôle de la Banque centrale face à la crise

Vidéo- La BCE face à la crise de la dette

https://www.canal-u.tv/video/dessine_moi_l_eco/le_role_de_la_banque_centrale_europeenne_face_a_la_crise_de_la_dette.11601

Questions

1) Que faisait la Banque centrale (de France) lorsque l'économie française connaissait une crise ?

2) Quels en étaient les inconvénients ?

3) Quelles solutions ont été adoptées par la Banque centrale (européenne) pour remédier à ces inconvénients ?

Académie de la Réunion, Année 2015-2016, formation en Sciences Economiques et Sociales


similaire:

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconAnnée scolaire 2015/2016

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconTravaux Académiques Mutualisés 2015 – 2016 Mars 2016 Académie de poitiers

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconTravaux Académiques Mutualisés 2015 – 2016 Mars 2016 Académie de Martinique
«Education et Numérique». l’ent ne permettant pas la gestion de dossiers partagés

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconAnnee scolaire 2016-2017

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconAnnée scolaire 2014/2015

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconSaio année scolaire 2016 / 2017

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconL’Éclairage sur l’annÉe scolaire 2014-2015

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconLpo jean Baylet Année scolaire 2016-2017

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconListe des manuels scolaires – Année scolaire 2016/2017

Académie de la Réunion, année scolaire 2015-2016 iconLpo jean Baylet Année scolaire 2016-2017 – Liste des manuels scolaires






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com