Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier»





télécharger 176.71 Kb.
titreBulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier»
page1/7
date de publication13.12.2016
taille176.71 Kb.
typeBulletin
e.20-bal.com > économie > Bulletin
  1   2   3   4   5   6   7




-Economie monétaire et bancaire-


  1. L’identification de la monnaie (évolution, formes actuelles, système de paiement, mesure de la monnaie en circulation)




  1. Les banques (leur rôle, la crise des systèmes bancaires, les nouvelles stratégies)




  1. Les marchés de capitaux ( marché monétaire, marché financier, marché dérivé)




  1. La politique monétaire (création de monnaie, banques centrales, objectifs de la politique monétaire, instruments de la politique monétaire)



Bibliographie :

M.Cazal : la monnaie (éd Dunod)

Cahiers français : monnaie et politique monétaire.

Revue Banque

Bulletin mensuel de la banque de France
-Les métiers dans la banque-
 relation avec la clientèle : la communication

Conseiller clientèle « particulier »

Conseiller clientèle « professionnel »

Gestion de patrimoine

Ingénierie financière (fusion – acquisition, montage de financement) demande de technicité
 relation avec les marchés : la technicité

« front office » (traders, générer des profits, savoir vivre avec le risque) :

  • euro (monétaire)

  • devises

  • actions

  • obligations


« Back office » (maîtrise des risques, connaissance des coûts)
Chapitre 1 L’identification de la monnaie

A Evolution historique de la monnaie


Latin moneta (de monere avertir)

III° av JC les Romains frappaient des espèces dans le temple de Junon Moneta car elle était chargée d’avertir en cas de vol de monnaie.
Trocéchanges compensés (contre achats). Il existe des organismes comme ACECO qui sont chargés de réaliser des échanges compensés. On vend et on achète autre chose à l’entreprise acheteuse.


  1. Monnaie métallique


Elle a différentes qualités :

  • sa valeur intrinsèque

  • inaltérable

  • divisible

Au départ monnaie pesée puis comptée et enfin frappée.

Passage progressif du bimétallisme au monométallisme (or)  la loi de Gresham (la mauvaise monnaie chasse la bonne). Découverte de nouvelles mines d’or donc son prix diminue par rapport à celui de l’argent donc or devient mauvaise monnaie, dans ce cas or va circuler et thésaurisation de l’argent. on ne peut pas assurer une concurrence entre les monnaies.


  1. Le billet de banque


Au départ il était convertible en métal précieux (monnaie fiduciaire vient de fiducia = confiance), tout d’abord simple reçu d’espèces, puis émission supérieur à encaisse métallique.

Il est devenu inconvertible en 36. Il a cours forcé, on ne peut pas obtenir la contre-valeur en or.


  1. monnaie scripturale


elle correspond à des écritures dans les comptes des banques.

La monnaie est un actif accepté par tous les agents d’un territoire. Sa qualité est l’acceptabilité.

Elle ne possède pas de valeur intrinsèque dépend de la confiance dans sa stabilité.

B Les formes actuelles de la monnaie




  1. La monnaie manuelle ou fiduciaire (15% des moyens de paiement)


Pièces métalliques, elles sont émises par le Trésor Public : il y a 7,6 milliards de pièces.

euro 1 cent 5 10 20 50

1 euro et 2 euro

L’émission de pièce est à Pessac, elles seront émises par la Banque de France sous la surveillance de la BCE
C’est la BCE qui contrôlera l’émission des billets euro, la Banque centrale Française s’occupera de la mise en circulation. euro 5 10 20 50 100 200 500

2 milliards de billet en circulation.

Les billets sont fabriqués à Chamalières (Ville de VGE).


  1. la monnaie scripturale


Chèques, virement, effets de commerce, avis de prélèvement, titre interbancaire de paiement, carte bancaire.


  1. les perspectives d’évolution des moyens de paiement


 le télépaiement : acte de paiement à l’occasion duquel les deux parties de l’opération ne se trouvent pas en présence l’une de l’autre, mais sont mises en relation par un procédé télématique ou téléphonique

essor du commerce à distance (achat interactif à partir d’un catalogue électronique).
 le porte-monnaie électronique : stocke sur le microprocesseur d’une carte un pouvoir d’achat transférable à des tiers. Dialogue sécurisé entre le microprocesseur de la carte de l’acheteur et celle du commerçant. (voir la carte téléphonique).
 le porte-monnaie virtuel : paiement à distance (via Internet ?) le pouvoir d’achat est stocké dans la mémoire d’un ordinateur et accessible à distance à partir d’un ordinateur personnel : problème de sécurisation des données, le droit à appliquer en cas de litige, le contrôle des flux.


  1. La tarification des moyens de paiement


En France sous tarification en France mais interdiction (par la loi) de la rémunération des dépôts à vue. Probablement le chèque va devenir payant et apparition d’une rémunération des dépôts à vue (de 0,15% à 0,20%).

C) Les systèmes de paiement


Mécanismes qui permettent aux différentes opérations de paiement de s’effectuer correctement.


    1- La grande famille des petits montants


Chèque, CB, virement, prélèvement.

9 milliards d’opérations par an

400 milliards de F par jour

intermédiaire des chambres de compensation (banque de France), les compensations s’effectuent tous les jours.

chèques : 3631 millions de chèques présentés en 1996.


    2- La petite famille des gros montants


9 millions d’opérations par an

1200 milliards de F par jour

virement de trésorerie, virement contre livraison de titre, marché monétaire, marché des changes.

La BNP fait transiter des fonds vers banque étrangère, fait transiter par système Sagittaire au niveau français puis système SWIFT au niveau international (système privé où toutes les banques cotisent).

Echange entre banques françaises transitent par le système RGV (relit grande vitesse) pour achat de titre.

Liaison avec BCE ou banque de France (tout ce qui est en euro) se fait avec le système TARGET (géré par les banques centrales).

D) Mesure de la monnaie en circulation


On cherche à évaluer la quantité totale de monnaie mise à la disposition des agents non financiers par le système bancaire. Si on arrive à mesurer la quantité de monnaie, on a une idée de la capacité de dépense des agents économiques

 consommation + investissement  croissance.

Or trop de dépenses  Inflation

Donc la maîtrise de la quantité de monnaie permet de parvenir à une croissance non inflationniste.


  1. Construction des agrégats monétaires


Un agrégat mesure un ensemble homogène d’actifs. La monnaie est à la fois un instrument de paiement et un instrument d’épargne.
Si on la considère comme un moyen de paiement elle est composée de pièces, de billets, comptes chèques…

Si on la considère comme un instrument d’épargne, elle se présente sous la forme de livrets A, de SICAV, Obligations, actions…
Donc s’il y a différentes formes de monnaies, on a donc des indicateurs différents.
Pour aborder la quantité de monnaie en circulation, on a 4 indicateurs en France principaux et 3 autres. Ils correspondent à des agrégats de monnaie (M) et à des agrégats de placement (P). Les premiers concernent le court terme alors que les seconds concernent une logique de long terme.
M1

M2 Agrégats emboîtés

M3 Court terme

M4
P1

P2 Long terme

P3
Il y a actuellement des problèmes de compatibilité avec les normes européennes. Les agrégats sont en train d’être harmonisés au niveau européen afin d’avoir des agrégats pour la zone euro.


  • M1 : Moyens de paiement (1808 milliards de francs)

Billets et monnaies divisionnaires (258)

Dépôts à vue (1550)


  • M2 : Plus (3357)

Placements à vue en francs à taux réglementés (rémunération fixée par les pouvoirs publics)
Livret A (680)

CEL (152)

CODEVI (201)

Livret d’épargne populaire (170)

Livret jeune


  • M3 : M2 plus (5287)

Placements à court terme en francs ou en devises rémunérées au taux du marché
Avoirs en devises étrangères (105)

Placements à terme (370)

Titres de créances négociables émis par les établissements de crédit (285) : certificat de dépôt (1M)

OPCVM monétaire (991) : SICAV monétaires et FCP.


  • M4 : M3 plus (5370)


Titres de créances négociables émis par :
Le Trésor Public (60) : Bons du Trésor négociable

Les entreprises (25) : Billets de trésorerie.
 Il existe plusieurs agrégats de placement
P1 : Placements stables et non négociables sur un marché (on ne peut les céder). (1632)

Epargne non contractuelle

PEL (3 – 4 – 5 ans), PEP
P2 : Placements de type obligataire (3850)

Obligations

Assurance vie
P3 : Famille des action (18578)
On a 3 types de SICAV :


  • SICAV monétaires (dans M3)

  • SICAV obligataires (dans P2)

  • SICAV actions (dans P3)

L’assurance vie : 8 ans
Le produit est majoritairement placé en obligations. On l’a donc dans P2.

L’assurance vie a un rendement qui dépend des taux d’intérêt à long terme.

Aujourd’hui 6% l’an brut.


  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconRésumé du référentiel d’emploi ou éléments de compétences acquis...
«Monnaie – Banque Finance» apporte aux étudiants un ensemble large de compétences dans tous les métiers de la finance, de la banque....

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconLa banque et le système financier : Quelle régulation?
«La banque et le système financier : Quelle régulation?» organise, avec le concours de la Fondation Banque de France pour la recherche...

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconLe système monétaire et financier
«la Banque de France détient et gère les réserves de change de l'État en or et en devises». Une partie des réserves de change a fait...

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconBulletin officiel > 2012 > n° 4 du 26 janvier 2012 > Enseignements...
«Vente (prospection-négociation-suivi de clientèle)» : création et modalités de préparation et de délivrance

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconLa concurrence
«Rivalité d’intérêts provoquant une compétition entre plusieurs personnes, en particulier entre commerçants ou industriels qui tentent...

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconComment peut-on expliquer les fluctuations économiques ?
«Les répercussions du séisme du 11 mars sur l'économie japonaise et l'économie mondiale», Bulletin de la Banque de France, 2011

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconI le rôle de la Banque de France dans le domaine de la cotation

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconBanque mondiale, Repenser la géographie économique. Rapport 2009...
«bottom billion» exclus du développement, pris comme dans un piège et sans accès aux marchés mondiaux

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconBep metiers de la relation aux clients et aux usagers
«Métiers de la relation aux clients et aux usagers» participe à la réalisation d’activités spécifiques dans les domaines professionnels...

Bulletin mensuel de la banque de France -les métiers dans la banque-  relation avec la clientèle : la communication Conseiller clientèle «particulier» iconLa banque est une entreprise d'un type particulier qui reçoit les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com