Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations





télécharger 132.04 Kb.
titreIntroduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations
page1/5
date de publication05.02.2020
taille132.04 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5

Cadres associatifs SALARIES = cadres autodidactes ?



Nicolas SADOUL1

LEST – Université Aix en Provence I et II

Le statut des salariés est au cœur des questionnements des associations qui, si elles s’interrogent régulièrement sur le bénévolat, le volontariat et leurs 21 millions d'adhérents, demeurent employeurs de plus de 1,5 millions de salariés2 faiblement qualifiés, fortement employeurs de cadres autodidactes notamment parce que les formations qualifiantes n’y sont pas généralisées.

Les cadres associatifs salariés, « cadre associatif » au sens de l’encadrement salarié d’une association employeur, agent économique et social, sont employés par l'entreprise associative et occupent une fonction de cadre au sens du code du travail et des conventions collectives applicables. L’entreprise associative est caractérisée comme étant une association de type loi 1901 ayant une activité d’employeur et une implication économique. Ces entreprises associatives sont sectorisées selon les activités réalisées : action sociale, prévention spécialisée, animation, formation professionnelle.

Nous montrerons, dans un champ associatif en profonde mutation, que le statut d’autodidacte est fortement répandu en des formes variées. Il n’est pas considéré comme une forme de déclassement pour les cadres associatifs enquêtés. Ce profil y est même dominant et demeure, y compris dans des formes contradictoires, porteur de développement, pas seulement dans les organisations de l’économie sociale.

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations


La question de l’autodidaxie dans les associations est historiquement génératrice de discussion car l’objet social des organisations d’éducation populaire, de formation permanente est de favoriser ce processus à destination des adultes et des jeunes. Bien sûr les écrits de Condorcet, constituent quelques uns des textes fondateurs et référents doctrinaires majeurs dans les associations éducatives, socio-éducatives (Condorcet, 1988) puisque y est développée une œuvre de justice basée sur le libre choix , à tout age, des citoyens pour leurs enfants et pour eux-mêmes d’accéder à « l’art de s’instruire par soi-même ». Puis, divers travaux sur l’andragogie3, sur l’autoformation4 demeurent pour nombre d’acteurs de ces associations des éléments forts de leur engagement associatif y compris salariés.

D’autres recherches ont montré également que l’engagement militant qu’il soit syndical, partisan et/ou associatif, pouvait constituer des éléments décisifs dans la trajectoire d’agents sociaux aux itinéraires atypiques pour ceux des autodidactes qui ont interrompu plus ou moins précocement leur scolarité et qui, des années plus tard, reprennent seuls, le cours de leurs études abandonnées, notamment dans des études supérieures.

Selon le sens commun, on distingue, d’une manière générale, deux catégories d’autodidactes. La première est constituée des autodidactes «de luxe», qui se consacrent à leurs activités à temps partiel, dans leur temps de loisir. Ces derniers, ont une position socioprofessionnelle en général assurée par une bonne formation initiale. Ils se livrent à l’apprentissage d’un hobby (artisanat, culture...) qui parfois peut devenir leur occupation principale. Pour eux, ce sont des aspects psychologiques qui sont en jeu, car l’autodidaxie les déconditionne d’une profession ou d’une formation perçue comme aliénante; souvent, elle leur permet de réaliser des rêves de jeunesse.

La deuxième catégorie d’autodidactes serait celle pour qui l’autodidaxie est une nécessité. N’ayant qu’une formation initiale minime, ils doivent tout apprendre par eux-mêmes pour s’en sortir. Pour eux, c’est une condition de vie : ils doivent se former seuls pour survivre économiquement et culturellement. Il semble aujourd’hui que ces catégorisations binaires soient érodées, tramées et donc désormais beaucoup plus complexes.

L’autodidaxie dans une définition minimaliste est l’art d’apprendre par soi-même, mais s’entend également dans une vision complexe comme auto-apprentissage volontaire d'une personne, quel que soit son niveau de scolarité antérieur, s'effectuant d'une façon autonome hors cadre hétéroformatif organisé par la société, en ayant éventuellement recours à une personne-ressource. L'autodidaxie fonctionne d'une manière alternative tout le long de l'existence, enchevêtrée avec des périodes hétéroformatives et institutionnalisées (Verrier, 1999).

Pour notre part, l’autodidacte est un « prétendant sans ressources, qui aspire et parvient, par des voies hétérodoxes, à modifier le destin social qui était initialement le sien en accédant, dans différents champs de l’espace social, à des positions et/ou à des savoirs « réservés » aux bénéficiaires légitimes. Il s’agit d’une appropriation hérétique de savoirs légitimes » (Poliak, 1993, p 10 ).
  1   2   3   4   5

similaire:

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconL'histoire ambiguë. croissance
«L'Histoire ambiguë» (2). Plus exactement, et nous aurons à préciser les ambitions et les enjeux de ce changement de perspective...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconSauvons les associations ! Quelques nouvelles sur l'action menée...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconRapport d’activitéS 2013
«Kit citoyen» L’Eau, Enjeu des Municipales 2014, qui présente les doléances des associations pour l’eau bien commun à l’échelle des...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconLa loi ess, enjeux et opportunités pour les associations, fondations, fonds de dotation
«d’entreprise solidaire d’utilité sociale». Elle met aussi en place des mesures destinées à aider les associations dans leurs fonctionnements...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconEt le droit au logement
«monopole» sur certaines activités. Dès lors, seules les associations ayant reçu l'agrément peuvent agir dans une sphère déterminée....

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconMme pages
«introduction à la géographie du Maghreb-Machrek». Nous disposons d’une quarantaine d’heures pour traiter le sujet. C’est somme toute...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconPour cette première commission régionale «Aide à domicile», 5 associations...
«Aide à domicile», 5 associations étaient rassemblées pour évoquer les problématiques rencontrées, les enjeux actuels et envisager...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconQuestion 2 : L’Afrique face aux défis du développement et de la mondialisation
«Introduction à une géographie des conflits», L'Information géographique, 2011/3 Vol. 75, p. 6-22

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconIntroduction : [Accroche :]
«longue»] : Cela engendre-t-il un processus de développement (une augmentation durable du niveau de vie) ? Tous les spécialistes...

Introduction : l’autodidaxie, une question ambiguë pour les agents sociaux des associations iconLes Conventions collectives, regards croisées sur la fondation des modèles sociaux
«une préférence française pour des solutions étatiques, [ ]; une conception française de l’autorité dans l’entreprise qui ne fait...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com