Volet Domaines D’Activités Stratégiques





télécharger 307.83 Kb.
titreVolet Domaines D’Activités Stratégiques
page5/7
date de publication06.06.2019
taille307.83 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

3-1-4- DAS « Mobilité intelligente et durable »  

La région Provence Alpes Côte d’Azur présente un littoral très urbanisé avec de grandes agglomérations (Marseille, Nice, Toulon) où se concentrent des nœuds logistiques, industriels, commerciaux, touristiques et des centres résidentiels. La région se trouve au carrefour des réseaux maritimes, aériens, routiers, ferroviaires.

Sur le plan environnemental, le transport routier est identifié comme l’un des principaux contributeurs à la pollution atmosphérique et aux émissions de gaz à effet de serre, responsables pour l’essentiel de l’élévation globale de température liées aux activités humaines. En Provence Alpes Côte d’Azur les transports représentent 35 % de la consommation d’énergie finale soit le second secteur consommateur d’énergie. Lors des pics touristiques, le trafic routier augmente de 25 % pour le territoire. En région sur la totalité des marchandises circulant sur le territoire (hors transit et maritime), 92% des tonnes-kilomètres sont transportées par la route, 6% par voie ferroviaire, 1,8% par voies navigables.

La saturation des grands réseaux de transports, les flux touristiques, l’étalement urbain sont responsables des pollutions atmosphériques et nécessitent la recherche de solutions innovantes pour diminuer les risques sanitaires. La mobilité intelligente et durable sur le territoire PACA présente plusieurs enjeux pour absorber les pics de circulation et appelle le développement de solutions de mobilité centrée usage et une gestion optimisée des flux logistiques.

Il convient parallèlement de faire évoluer les infrastructures portuaires et aéroportuaires qui sont soumises à des conversions écologiques, à des nécessités d’optimisation des flux et de sécurité des personnes et des marchandises. La mobilité intelligente et durable fait également référence au secteur liés aux transports au premier rang duquel figure l’aéronautique (1ière filière industrielle régionale) et le naval avec un positionnement différentiateur sur la réparation des navires de grande plaisance.

Ce DAS vise donc 3 objectifs :


Promouvoir des solutions de mobilité centrée usage permettant d’optimiser la gestion des flux de personnes ou de marchandises


Développer de nouveaux services et infrastructures portuaires et aéroportuaires économes en énergie et sûres


Renforcer la compétitivité industrielle de l’aéronautique et du naval par le développement de nouveaux véhicules de transport et de nouvelles activités


Promouvoir des solutions de mobilité centrée usage permettant d’optimiser la gestion de flux de personnes ou de marchandises

La saturation des infrastructures routières, le développement encore insuffisant du trafic ferroviaire, et les flux touristiques impliquent la recherche de solutions mobiles innovantes.

Dès lors que l’on conçoit le transport comme un système intégré, le recueil et l’échange des données entre objets et acteurs deviennent des fonctions essentielles. Ce marché concerne les applications des télécommunications pour les systèmes de sécurité et la gestion du trafic et les usages innovants en termes de déplacement. Il repose en partie sur les technologies de liaison de données infrastructures –véhicule et est fortement conditionné par l’inter opérabilité des systèmes d’information.

Le domaine des transports intelligents est structuré en France autour d’industriels majeurs dans les télécommunications, système d’information et réseaux (Alcatel Lucent, Axis, CS, Orange…), les fournisseurs de produits électroniques (capteurs, systèmes de détection, produits de signalétiques (ST Microélectronics, ISOSIGN, Citilog…), des sociétés de travaux publics et fournisseurs d’infrastructures de transport (Thales, Colas..), des systèmes de suivi et localisation intelligent. Les industriels européens (Thales Alenia Space, EADS Astrium) construisent actuellement plus de 80% des satellites civils dont les applications couvrent les télécommunications, l’observation de la Terre et la navigation.

La région Provence Alpes Côtes d’Azur dispose de nombreuses compétences dans les technologies et protocoles de communication notamment au niveau de l’acquisition, du traitement et de la sécurisation des données.

La région est d’autre part centrée sur quelques maillons de la chaîne de valeur : les systèmes de capteurs et de systèmes embarqués susceptibles d’être intégrés dans l’architecture des systèmes de surveillance autour de grands industriels comme la DCNS ou Thales et la géolocalisation au travers d’un ensemble de PME qui exploitent les applicatifs de géolocalisation. D’autres régions sont particulièrement actives dans ce domaine : Ile de France, Bretagne, Midi Pyrénées.

Les communications véhicule-véhicule (V-V) et véhicule-infrastructure (V-I) seront de plus en plus sollicitées pour assurer un recueil des données de trafic à destination des opérateurs d’infrastructures, faire coopérer des systèmes pour la sécurité et la gestion du trafic, ou pour assurer les missions de maintenance prédictive ou de services de confort aux utilisateurs des transports.
Dans cette perspective, il conviendra de poursuivre la politique d’ouverture des données publiques en matière de transport, de tester sur plusieurs territoires de la région un système intégré de recueil et d’échange des données entre objets et acteurs, de soutenir les applications logicielles et l’interopérabilité des données et mettre en place un portail régional sur les transports en Provence Alpes Côte d’Azur.
Développer de nouveaux services et infrastructures portuaires et aéroportuaires économes en énergie et
sûrs


Les nouveaux services portuaires et aéroportuaires représentent un marché en émergence. Les infrastructures portuaires et aéroportuaires sont soumises à des enjeux similaires en termes de conversion écologique, d’optimisation des flux de personnes et de marchandises, de sécurité et nécessitent des réflexions approfondies sur les usages et les nouveaux modèles économiques.

Une centaine de PME innovantes peuvent apporter des solutions dans l’ingénierie des systèmes embarquées, les systèmes électrotechniques complexes, l’optimisation de la maintenance, la simulation, la sécurité, la formation, l’aide à la navigation et au pilotage, l’ingénierie de navires complexes.

Provence Alpes Côte d’Azur dispose historiquement de nombreux atouts liés aux activités industrialo-portuaires, avec la présence des infrastructures de 1er plan : le Grand Port Maritime de Marseille 1er port français pour le commerce extérieur, Toulon premier port militaire de la Méditerranée, des ports de grande plaisance de renommées mondiales.

L’organisation du réseau portuaire européen et méditerranéen, la spécialisation des ports, l’accroissement de la taille des navires de commerce impliquent une modernisation des ports et un réaménagement des installations existantes. Les ouvrages maritimes devront mieux intégrer les usages de demain, les constructions réversibles pour l’environnement, des nouvelles zones dédiées aux navires du futur aux activités de déconstruction. Par ailleurs, la conversion écologique des ports nécessitera la promotion de l’alimentation électrique des navires à quai, l’approvisionnement énergétique des navires pour répondre aux nouveaux modes de propulsion, le développement des engins de servitude à propulsion.

Au niveau des infrastructures aéroportuaires, les aéroports régionaux captent une part significative du trafic de passagers hors Paris, avec 28,4% pour les seuls aéroports de Nice Côte d’Azur et Marseille Provence. Le marché mondial des services aéroportuaires a dépassé en 2010 les 102 Mds$, suivant une croissance moyenne de 3% par an. En parallèle, la vente en aéroports suit une courbe ascendante, malgré une baisse des achats unitaires, en raison de l’augmentation du nombre de passagers transitant par les aéroports, notamment dans les pays émergents, au Moyen-Orient et en Afrique.

La gestion opérationnelle des ports et des aéroports inclut une optimisation des flux logistiques (automatisation et dématérialisation, centrale de réservation).

La sûreté est un axe de développement à part entière autour de l’authentification des passagers, de la traçabilité des marchandises, de l’analyse des risques.

Le besoin d’informations sur le fonctionnement des systèmes en temps réel ou quasi réel est de plus en plus important. Ce besoin sert notamment les dispositifs actifs de sécurité embarqués ou coopératifs; les opérations de gestion de trafic ; la télémaintenance ou la surveillance en continu à des fins de maintenance prédictive.

Les actions à engager dans ce cadre concerneront prioritairement l’optimisation des flux logistiques, le développement des technologies de sûreté et des services associés (RFID,..).
Renforcer la compétitivité industrielle de l’aéronautique et du naval par le développement de nouveaux véhicules de transport et de nouvelles activités

Les aéronefs du futur : dirigeable et hélicoptère du futur

Le domaine des dirigeables est un marché émergeant, porteur d’un potentiel de développement très important en raison des caractéristiques techniques de ces appareils à savoir la capacité à porter des charges très lourdes et de très grandes dimensions, une très faible consommation, un besoin d’infrastructures au sol légères, de faibles coûts d’exploitation. Le pôle Pégase porte une feuille de route nationale dans laquelle les dirigeables gros porteurs constituent une alternative écologique et complémentaire aux transports terrestres, fluviaux ou maritimes.

Les dirigeables partagent avec la filière hélicoptère une forte synergie technologique en termes de matériau et procédé, de solutions énergétiques embarquées, d’organisation.

Le marché des hélicoptères est un marché mature présentant de bons résultats depuis plusieurs années et offrant de belles perspectives de croissance sur les marchés du renouvellement, et sur de nouvelles missions avec une montée en puissance des services autour des usages de l’hélicoptère.

La croissance et la différenciation sont d’autant plus importantes que la concurrence internationale s’aiguise (Agusta/ Westland, constructeurs américains ou russe) avec également la montée en puissance des pays émergeants (Corée, Chine, Inde…). Cette concurrence avérée ou potentielle bénéficie d’une politique publique volontariste et de taux de change avec l’Euro favorable. La bonne santé du secteur crée des tensions sur la chaine de sous-traitance européenne pour qui la montée en charge est difficile à absorber laissant de la place pour une sous-traitance internationale avec un risque de délocalisation déjà encouragée par la compétitivité des prix de ces pays.

Le maintien de la compétitivité de l’industrie européenne passe par le maintien d’une valeur ajoutée technologique, la réduction des coûts de conception et d’exploitation et la qualité des services. Il est désormais crucial de garder une longueur d’avance en matière d’innovation, pour garder une part significative de valeur ajoutée.

La diminution des coûts de conception et d’exploitation à juste niveau de qualité, en optimisant les process reste un moyen de lutter contre la délocalisation des prestations à haute valeur ajoutée (recherche, innovation, développement).

La région se place en deuxième position au niveau national en termes de présence industrielle et de capacités de recherche dans  le secteur aéronautique et spatial. On dénombre 1 700 chercheurs, 200 PME spécialisées, et des leaders mondiaux (Eurocopter leader mondial sur le marché des hélicoptères civils, Thales Alenia Space, Dassault Aviation) soit 27 000 emplois. L'aéronautique est en effet la 1ère filière industrielle de la région organisée autour de compétences fortes en matière de tests et simulation, de design et manufacture d’hélicoptères et d’expertise sur les drones. Cette filière couvre une large gamme d’activités de pointe touchant aux dirigeables, aux avions ultra légers, et au spatial…

La région bénéficie du siège et du principal site industriel d’Eurocopter, 1er constructeur mondial doté d’une solide réputation d’excellence technologique et de son réseau international y compris dans les pays émergents à forte croissance. Il convient donc pour les PME de capter une part de la croissance de cette locomotive et de soutenir cette croissance par une différentiation plus marquée.

Le projet de techno centre Henri Fabre sur la zone de l’Etang de Berre qui s’appuie sur la R&D développée au sein de la plateforme partenariale INOVSYS permettra de conserver l’avance technologique des PME autour de la mécanique à haute valeur ajoutée fonctionnelle, des matériaux avancés et des procédés du futur, d’augmenter drastiquement les capacités de production des acteurs locaux et de favoriser la différentiation par la montée en gamme des produits et de soutenir les innovation notamment dans la réduction de la consommation énergétique et du bruit.

L’approche retenue est de construire un écosystème partenarial en usine étendue sur la zone à l’est de l’étang de Berre, c'est-à-dire proche du donneur d’ordres Eurocopter. Il faut également mentionner une zone complémentaire à l’ouest de l’étang de Berre (Istres) qui mobilise déjà des moyens pour la filière aéronautique et notamment des moyens d’essais essentiels qui permettront de réaliser les prototypes de dirigeable et d’ancrer les compétences sur le territoire.

Dans le domaine des « dirigeables » les actions seront centrées sur le soutien à la R&D afin de faire émerger une filière industrielle dans ce domaine  pour préparer une position de leader à 10 ans sur les dirigeables gros porteurs.

Pour le domaine des hélicoptères, il convient d’accompagner et amplifier l’action du projet Henri Fabre (cf diagnostic) et d’engager une stratégie de différenciation par les usages, tels que les services de maintenance prédictives pour améliorer la disponibilité des appareils, la personnalisation - adéquation du véhicule à des missions variées, la sécurité avec des systèmes d’assistance au pilotage pour limiter les accidents et incidents. A ce titre, le Centre d’études des facteurs humains (CEFH) offre une expertise de haut niveau permettant d’intégrer le facteur humain sous l’angle de la performance industrielle (aide à la conception, maquettage virtuel) et de la maîtrise des risques (simulation, aide à la décision, retour d'expérience) ainsi que des outils de motivation ou de formation des employés.

Il convient d’autre part de favoriser l’évolution des modèles économiques en s’appuyant sur les usages. Dans l’aéronautique civile et de défense, les utilisateurs des aéronefs utilisent de plus en plus la location avec contrat de maintenance pour disposer de leurs appareils. Ainsi, les loueurs d’avions sont parmi les premiers acheteurs, au profit de tous les types de compagnies, qui ont souvent un parc mixte de possession propre et de location. Il existe des opportunités de plus en plus fortes pour des offres intégrées comprenant la vente du produit et le service associé.
Le navire du futur

La France et l’Europe, bien que largement distancées par l’Asie dans le domaine de la construction des grands navires à faible valeur ajoutée (pétroliers, porte conteneur, vraquiers …), demeurent de grandes puissances maritimes, et des acteurs importants de la conception, de la réalisation et de la maintenance des navires militaires, civils et industriels haut de gamme ainsi que des bateaux de plaisance et de grande plaisance.

L’industrie navale et nautique française représente 70 000 emplois, pour un chiffre d’affaires annuel supérieur à 10 milliards d’euros. Elle exporte 30 à 80 %, selon les segments de marché, de ses réalisations pour près de 4 milliards d’euros. Malgré les ralentissements économiques, les deux crises de 2008 et 2012 qui ont considérablement affecté le transport maritime mondial (hors passagers), des milliers de nouveaux navires sont encore livrés chaque année. Les armateurs, poussés par la modification des flux et de la demande, changent certains paramètres de leur modèle économique, affutent les niveaux de sobriété, de sécurité et le retour sur investissement des unités s’accroît entrainant de nouveaux besoins et conduisant à de nouveaux défis technologiques.

D’autre part, le trafic passager (croisières, ferries et mobilité urbaine littorale par navettes à passagers) a poursuivi sa croissance. La moitié de la flotte mondiale de navires de croisière navigue en méditerranée 6 mois par an, et les lignes de ferries n’ont cessé de se renforcer sur toute la zone méditerranée, les ports régionaux progressant dans ce contexte de 5 à 10% par an.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconVolet Domaines D’Activités Stratégiques

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconVolet Domaines D’Activités Stratégiques

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconProgramme de cofinancement de projets d’éducation et de partenariat...
«Volet Nord et Volet Sud» 000€ pour le Volet Nord et 15. 000€ pour le Volet Sud

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconProgrammation d’activités spécifiques en lien avec les autres domaines...

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconDissertation sujet
«volet préventif» puisqu’en cas de risque de dépassement, la Commission adresse une recommandation au pays concerné et un «volet...

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconRésumé : L'émergence des objets connectés bouleverse totalement tous...

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconBep metiers de la relation aux clients et aux usagers
«Métiers de la relation aux clients et aux usagers» participe à la réalisation d’activités spécifiques dans les domaines professionnels...

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconLa neuropsychologie infantile
«immaturité» de son cerveau et de son manque d’expertise dans les différents domaines d’apprentissages cognitifs, puisque l’enfant...

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconDe la fin du xixè au premier choc pétrolier, la France est un pays d’immigration
«La France multiculturelle» est l’image donnée par les équipes sportives. Citez d’autres domaines dans lesquels cette image reste...

Volet Domaines D’Activités Stratégiques iconVolet 1 : Description du projet






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com