Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse





télécharger 24.19 Kb.
titreProgramme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse
date de publication03.11.2018
taille24.19 Kb.
typeProgramme
e.20-bal.com > économie > Programme
Intelligence Economique et Développement Territorial

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse.

Lieu de formation Corte (Bibliothèque Universitaire)

Organisation : cinq séminaires de deux journées.



1 les objectifs des séminaires sur l’Intelligence Economique (ou Intelligence Competitive en Anglais)

Actuellement, les récents évènements qui se produisent en Catalogne, en Belgique, en Angleterre et en Italie posent le problème de l’accès à l’autonomie de certains territoires. Dans le monde, la globalisation introduit une compétitivité accrue entre les Nations. L’Europe conduit aussi une politique mettant les régions européennes en compétition. Au niveau français, France-Stratégie a indiqué que la politique de développement allait concentrer les efforts sur les 15 grandes métropoles françaises. Les acteurs du développement doivent ainsi faire face à des situations nouvelles où la lutte contre les inégalités régionales et le développement centré uniquement sur les grandes métropoles doivent être combattus.

On assiste actuellement en France à un déplacement de l’Intelligence Economique vers les Régions puisque l’Etat va se concentrer sur l’Information Stratégique et la Sécurité Economique et ceci orienté vers les grands groupes industriels. Les Régions doivent ainsi intégrer les méthodes et les outils de l’Intelligence Economique et aussi de l’Intelligence Territoriale qui peut être considérée comme une Intelligence Economique de proximité prenant en compte les territoires et leurs habitants.

L’objectif de la Formation Doctorale en Intelligence Economique est de présenter les méthodes et les outils de l’Intelligence Economique et de l’Intelligence Territoriale, afin de permettre aux doctorants d’appliquer celles-ci au cours de leurs recherches si cela est possible et aussi de bien comprendre les enjeux du développement territorial. En même temps l’ouverture de cette formation vers les entreprises, les institutions régionales et la société civile (Association, etc.) est une opportunité unique. Elle permet à la fois d’ apprendre mais aussi de confronter les points de vue. A la fois théorique, mais surtout pratique et orientée vers le développement elle fournira aux auditeurs les méthodes et les outils nécessaires à la mise en valeur des territoires.

Les différentes sessions de formation seront animées conjointement par Messieurs Alain Juillet, Philippe Clerc et Henri Dou, experts reconnus au niveau international dans le domaine de l’Intelligence Economique mais aussi par des intervenants ponctuels spécialistes des territoires ultra marins et des nouvelles orientations économiques.

Les programmes des sessions 2 à 5 sont indiqués à titre indicatif et seront confirmés rapidement.

Session 1 7-8 Novembre 2017

Intervenants Philippe Clerc (Consultant Senior en Intelligence Economique Internationale auprès de la CCI de France), Henri Dou (Professeur des universités, Membre du CESER PACA, consultant, expert OMPI et Banque Mondiale).

Programme :

Les bases de l’Intelligence Economique (historique et état actuel)

L’Intelligence Competitive dans le monde

Un des axes forts de l’Intelligence Economique, la recherche d’information (méthode et outils). Comment rechercher efficacement les informations. Du monde de Google aux « clustering engines » spécialisés.

Les référentiels de compétences

La valorisation des acquis immatériels – le nouveau rôle de l’Université

Session 2

Intervenants Alain Juillet (Consultant international, a été Haut Responsable de l’Intelligence Economique auprès du premier Ministre français, ancien Directeur de Renseignement à la DGSE), Philippe Clerc, Henri Dou

La géopolitique mondiale. Avoir une vision nouvelle liée à des changements de paradigme des acteurs classiques (USA, Chine, Russie). Quel rôle de l’Europe dans un tel contexte. L’influence des changements géopolitiques sur notre économie. Exemple OBOR (One Belt One Road) la nouvelle route de la soie.

Le passage des acteurs multilatéraux aux accords bilatéraux. Exemple le cas du TPP (Trans Pacific Partnership) dénoncé par les USA.

Une nécessité, penser autrement et avoir une vision globale des évènements.

Les nouveaux paramètres à prendre en compte dans une Intelligence Economique Régionale ou Internationale. La culture, les ressources naturelles et intellectuelles, l’histoire et les comportements sociaux. Vers une Intelligence Economique Régionale centrée sur la « smart spécialisation » (territoires intelligents)

Session 3

Intervenants Régis Ferron (IRD), Henri Dou, Alain Juillet, Philippe Clerc

Le rôle de l’IRD dans les territoires français ultra-marins. Les spécificités insulaires.

Le rôle de l’innovation dans le développement régional. Les mécanismes de l’innovation et le rôle des universités et centres de recherche. Les systèmes d’innovation. La valorisation et le recentrage des forces intellectuelles et de recherche. La nécessaire impulsion des pouvoir public.

La prospective en Intelligence stratégique. Introduction à la prospective et exemples liés au développement de la Corse. Les observatoires régionaux.

Les systèmes d’analyse de l’information, bibliométrie, fulltext, text mining, etc.

La propriété intellectuelle, l’analyse des informations issues des brevets, leur lien avec le développement et l’innovation.

Session 4

Intervenants : Marie Paule Verlaeten (ex OCDE), Petreto (Directe), Alain Juillet, Henri Dou, Philippe Clerc

L’économie générale face au développement insulaire. Forces faiblesses. Une nécessaire créativité.

La différence entre Intelligence Economique et renseignement. Les points de convergence. La protection des informations.

Le rôle des réseaux sociaux. Analyse critique de ces derniers (social bots, fake news, usurpation d’identité etc.) Le danger des réseaux sociaux – Comment gérer les réseaux sociaux d’entreprises ?

L’Intelligence stratégique, une évolution indispensable. Exemples et sphères d’influence.

Le rôle de l’Etat dans l’appui au développement d’une Intelligence Economique Régionale.

Session 5

Intervenants : Alain Juillet, Henri Dou, Philippe Clerc

Comment mettre en place une unité d’Intelligence Economique dans une entreprise, de l’entreprise unipersonnelle, aux PME, PMI et ETI. Le rôle d’appui des chambres de Commerce et d’Industrie.

L’influence ou « softpower ». Comprendre les mécanismes et les vecteurs de l’influence. La bonne et mauvaise influence, son utilisation au niveau de développement régional.

Table ronde générale, récapitulant de manière critique les éléments les plus importants enseignés au cours des sessions précédentes. Accompagnement des étudiants dans l’introduction des méthodologies de l’Intelligence Economique dans leur travail de thèseVitae des intervenants

Les animateurs

d:\corte ecole doctorale\session 3\a juillet.jpg

Alain Juillet

Après un début de carrière militaire dans les forces spéciales, Alain Juillet a été, à partir de 1967, a l’international et en France, dirigeant de nombreuses entreprises françaises et étrangères comme Pernod Ricard, Jacobs Suchard, l’ULN, ,France Champignon ou la Générale Ultra Frais avant d’assurer comme Président la fermeture de Marks and Spencer. Dans ce cadre il est devenu un spécialiste du développement international, de la gestion de crise et du redressement d’entreprises en difficulté.

Nommé fin 2002 Directeur du renseignement à la DGSE il devient ensuite Haut responsable chargé de l’intelligence économique auprès du Premier ministre. Il en assure la mise en place au niveau de l’administration, la promotion auprès des entreprises, développe sa formation dans les écoles et universités, et contribue à l’approfondissement du concept et de son adaptation aux spécificités françaises.

Il rejoint en 2009 le Cabinet Orrick Rambaud Martel comme Senior Advisor. Il est nommé la même année Président de l’Académie d’intelligence économique et en 2011 président du Club des directeurs de sécurité des entreprises, il est également administrateur du Collège national des activités privées de sécurité et membre du conseil scientifique de l’Institut des Hautes Etudes de Sciences et Technologies.

Il a été parallèlement professeur en stratégie et en gestion de crise au CPA/Groupe HEC, et Maitre de conférences à Sciences Po sur la recherche et le traitement de l’information, et intervenant à l’ENA et l’Ecole Nationale de la Magistrature sur l’intelligence économique et stratégique.


clerc

Philippe Clerc



Henri Dou

Philippe Clerc est directeur de l’intelligence économique, de l’innovation et des technologies de l’information à l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie. Il est Président du steering committee Intelligence Competitive du Centre du Commerce International à Genève. A ce titre, il participe à la définition et à l’animation des stratégies d’appui aux entreprises des CCIT et des CCIR dans les trois domaines que sont l’intelligence économique, l’innovation et l’économie numérique. Dans ce cadre, il a été rapporteur du rapport sur les Organisation régionale d’intelligence stratégiques en 2004, du Plan stratégique intelligence économique de 2005, ainsi que du document « L’intelligence économique et le réseau consulaire à l’horizon 2015 ».

Il a été aussi Conseiller auprès de la Déléguée Interministérielle à l’intelligence économique. Et a effectué dans ce cadre diverses missions d’analyse, de coordination et de sensibilisation aux méthodes de l’Intelligence Economique.

Il est président de l’Association Internationale Francophone de l’Intelligence économique qui regroupe des praticiens et des chercheurs en intelligence économique des cinq continents. Il est membre du Comité directeur de l’Académie de l’intelligence économique.

Depuis plusieurs années, il a organisé des coopérations durables du réseau des CCI et de l’Association Internationale Francophone de l’Intelligence économique (AIFIE) avec plusieurs pays ou organisations internationales dans le monde en matière d’intelligence stratégique (Chine, Royaume du Maroc, Chili, Colombie, Canada, Indonésie, Grande Caraïbe, Organisation des Etats Américains, Association des Etats de la Caraïbe, ONUDI, Organisation Internationale de la Francophonie, Agence Universitaire de la Francophonie, Forum Francophone des Affaires, Notariat de France, Union internationale du Notariat).

Henri Dou est Ingénieur IPSOI (Institut de Pétroléochimie et de Synthèse Organique Industrielle) et a fait son doctorat dans le domaine de la Chimie (en France et au Canada). Aprés avoir été Directeur de Recherche au CNRS et chargé de Mission auprès de la Direction de cet organisme, il a rejoint l'Université Aix-Marseille-III comme Professeur en Science de l'Information et a développé différents diplomes DU, DESS, DEA, Master, Doctorat dans le domaine de l'Information élaborée, de la Veille Technologique et de l'Intelligence Economique et des systèmes bibliométriques.

Il est actuellement Président de la Société Française de Bibliométrie Appliquée, Consultant et gérant de la société Matheo Software, Honorary Research Professor à Peking University, Zao Zhuang University, BAST (Beijing Academy of Soft Technology), membre du CESER (Conseil Economique Social et Environnemental de la région PACA) et consultant senior – Expert auprès de divers organismes internationaux : OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle), OAPI (Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle), UE (Union Européenne) et Banque Mondiale. Il est spécialisé en Veille Technologique, Intelligence Compétitive, APA (Automatic Patent Analysis), stratégie de développement régional et RSR (Responsabilité Sociale de la Recherche). Il participe actuellement à différentes activités en France, Indonésie, Chine, Russie, Malaisie, Brésil, Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord et Mexique.

Il a occupé diverses fonctions: Secrétaire Général du ChIN (Chemical Information Network UNESCO), Secrétaire scientifique auprés de Bernard Gregory pour la co-opération CNRS-MIT (Science et décision), Chargé de mission auprés du secteur chimie du CNRS pour la coopération avec Rhone Poulenc, représentant de la France à la Commission Océanographique Internationale, chargé de l'analyse pour le CNRS des avancées du plan charbon aux USA. Il a été un des pionniers du développement de la Veille Technologique en France ainsi que du développement régional lié à l’Intelligence Economique. De 1992 à 2002 il a contribué à la mise en place du système d’Intelligence Compétitive du Brésil. Il a été Professeur à l’OUM (Open University of Malaysia), UNIMA (University Negeri Manado – Sulut Indonesia), expert français de l’Association Franco Chinoise d’Intelligence Economique, expert en Afrique pour l’OMPI, l’OAPI, et en Amérique latine pour l’UE.


similaire:

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconRassembler la «société civile européenne» : la contribution des mouvements...
«société civile transnationale») et plus précisément auprès des institutions communautaires (formant une «société civile organisée...

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconProgramme «e-sapè» : journées de lancement à l’université de Corse

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconLignes directrices du programme
«agriculture et alimentation», «économie sociale et solidaire», «société civile et participation»

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconLignes directrices du programme
«agriculture et alimentation», «économie sociale et solidaire», «société civile et participation»

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconDirection regionale jeunesse et sports et cohesion sociale paca
«stratège» et «facilitateur», aux côtés de ses partenaires des collectivités locales et de la société civile

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconPrincipaux thèmes de recherches et espaces d’étude
«Une lecture géopolitique des relations entre la Corse et la Toscane», Etudes corses, à paraître, Actes du colloque Corse-Toscane,...

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconLes deuxièmes journées de la socioanthropologie En Sorbonne
«groupe» s'est ainsi ouvert à de nouvelles recherches, sur de nouveaux terrains, en même temps qu'il était rejoint par un nombre...

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconEtudiants de master 2 Doctorants Post-doctorants Chercheurs seniors

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconI deux concepts à la fois polysémiques et idéologiques
«Gouvernance et société civile», dans D. M. Hayne (dir ed.), La Gouvernance au 21e siècle, Actes d'un colloque tenu en novembre 1999...

Programme ouvert à la société civile et aux doctorants de l’Université de Corse iconAjaccio ( Corse Matin ) La Corse approche les 300 000 habitants
«convergence» a vécu… Cependant les amis du maire ajaccien ont approuvé : «la volonté de Simon Renucci de rassembler l’ensemble de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com