Université de Caen Année universitaire 2005/2006





télécharger 22.82 Kb.
titreUniversité de Caen Année universitaire 2005/2006
date de publication01.11.2018
taille22.82 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Université de Caen Année universitaire 2005/2006

Faculté de Sciences Economiques

et de Gestion

MACROECONOMIE - LICENCE 2

DECEMBRE 2005 (1h30)



Exercice 1 : modèle IS-LM à prix fixes en économie fermée (15 points)



On considère une économie fermée à trois agents (Etat, ménages et entreprises) où les prix sont supposés fixes. Les dépenses publiques, les impôts et l’offre de monnaie sont exogènes :

.

Fonction de consommation

Fonction d’investissement :

Demande de monnaie :

1) Justifier brièvement l’expression de la fonction d’investissement.

2)

a- Déterminer les équations des courbes IS et LM.

b- Représenter graphiquement les courbes dans un repère (Y, i).

c- Calculer et faire apparaître sur le graphe les couples (Y, i) que vous jugerez importants pour le reste de l’exercice.
3)

a- Montrer que la situation initiale () se trouve en situation de trappe à liquidités.

b- Représenter le point A sur le graphe précédent.

4) À partir de la situation initiale, quelle politique devrait être menée pour accroître le niveau de la production. Justifier votre réponse.

5) On suppose que les entreprises anticipent une reprise de la croissance économique l’année prochaine : l’investissement privé augmente de . La fonction d’investissement devient :

a- Calculer les valeurs de Y et i (point B).

b- Expliquer les mécanismes d’ajustement entre les sphères réelles et monétaires.

c- Représenter la situation sur le graphe précédent.

6) On suppose que les autorités monétaires, soucieuses d’éviter un retour de l’inflation, mènent une politique restrictive (à partir de la situation décrite au point B) : .

a- Calculer les nouvelles valeurs de Y et i (point C).

b- Représenter graphiquement la situation.

c- Expliquer les mécanismes de transmission de la politique monétaire.

7) À partir de la situation obtenue en C :

a- Quel serait l’effet d’une politique budgétaire expansionniste  sur le revenu et le taux d’intérêt ? Justifier vos propos.

b- Peut-on parler d’interdépendance des sphères réelles et monétaires dans cette question ?

c- Peut-on qualifier l’équilibre obtenu au point C de « Classique » ou de « Keynésien » ?
Questions : politique monétaire et conjoncture économique (5 points)

1) Expliquer comment une hausse du prix du pétrole peut se transmettre au prix à la consommation ?

2) Quels sont les principaux objectifs des Banques Centrales. Quelles sont les principales différences entre la Banque Centrale Européenne (BCE) et la Réserve Fédérale Américaine (Fed) ? Comment peut-on expliquer l’action récente de la BCE ? Pourquoi celle-ci a-t-elle suscité de nombreuses critiques parmi les gouvernements ?

CORRIGE MACROECONOMIE - LICENCE 2

DECEMBRE 2005



Exercice 1 : IS-LM à prix fixes en économie fermée

1) L’investissement est de moins en moins sensible au taux d'intérêt quand celui-ci diminue. Si les taux d'intérêt deviennent trop faibles, l’investissement dépend uniquement des débouchés anticipés et non des conditions de financement.

2,3) Courbes IS et LM et situation initiale

Fonction d’investissement en 2 parties  Courbe IS en 2 parties



Fonction de demande de monnaie en 3 parties  Courbe LM en 3 parties



Compte tenu de la représentation graphique, la situation initiale se situe en situation de trappe à liquidités  :



4) En situation de trappe à liquidités, seule la politique budgétaire peut être efficace dans la mesure où les taux d'intérêt ne peuvent plus baisser.
5) Hausse de l’investissement privé :

chaque courbe IS se déplace vers la droite de :

Avec

Nouvelles courbes IS :



Les courbes LM sont inchangées.
Détermination graphique de l’équilibre :

Compte tenu du schéma, l’équilibre se situe au point B dans la partie croissante de LM et dans la partie décroissante de IS (pour un taux d'intérêt supérieur à 2%).

Vérification algébrique de l’équilibre :
Si condition vérifiée

 Le nouvel équilibre est . La hausse de l’investissement se traduit par une augmentation de la production (de 1300 à 1880) et une hausse du taux d'intérêt (de 1 à 3%).
Mécanismes de transmission :
- Marché des biens et services :

La hausse de l’investissement  une hausse de la demande de biens  hausse de la production et du revenu (logique keynésienne)

- Marché de la monnaie :

L’augmentation de la production  une hausse de la demande de monnaie de transaction  déséquilibre ex-ante sur le marché de la monnaie par excès de demande sur l’offre. Ex-post, le retour à l’équilibre nécessite une hausse du taux d'intérêt ( de 1 à 3%) pour faire baisser la demande de spéculation.

- Marché des biens et services :

La hausse du taux d'intérêt  une baisse de l’investissement privé  baisse de la production.

L’effet final d’une hausse de l’investissement est positif sur la production. Mais celle-ci est inférieure à l’effet obtenu sans hausse du taux d'intérêt .
6) Politique monétaire restrictive

La courbe LM se déplace vers la gauche de



Les courbes IS sont inchangées :


Détermination graphique de l’équilibre :

Compte tenu du schéma, l’équilibre se situe au point C dans la partie verticale de LM et dans la partie décroissante de IS (pour un taux d'intérêt supérieur à 4%).
Vérification algébrique de l’équilibre :

Si condition vérifiée

 Le nouvel équilibre est . La politique monétaire restrictive a provoqué une hausse du taux d'intérêt (de 3 à 5%) et une baisse de la production (de 1800 à 1640).
Mécanismes de transmission de la politique monétaire (restrictive) :

- Marché de la monnaie :

La diminution de l’offre de monnaie entraîne ex-ante un déséquilibre sur le marché de la monnaie. Pour un revenu constant, le retour à l’équilibre nécessite une hausse du taux d'intérêt (de 3% à 5%) pour que les agents diminuent leurs encaisses spéculatives.

- Marché des biens et services :

L’augmentation du taux d'intérêt  une baisse de l’investissement privé (). La baisse de l’investissement  une baisse de la production de soit .
7)

a- Au point C l’équilibre sur le marché de la monnaie détermine le revenu d’équilibre : la demande de monnaie ne dépend que du revenu et non du taux d'intérêt  .

Si les dépenses publiques augmentent, ceci  ex-ante une hausse de Y  hausse de la demande de monnaie de transaction  déséquilibre sur le marché de la monnaie si le taux d'intérêt est constant.

 Il faut une hausse du taux d'intérêt telle que la baisse de l’investissement privé soit égale à la hausse des dépenses publiques pour rétablir l’équilibre sur les marchés des biens et services et de la monnaie.

Exemple : si

i augmente de 5 à 10%  baisse de l’investissement privé de et .

 L’effet d’éviction est total ;
b- Les sphères réelle et monétaire peuvent être considérées ici comme indépendantes.

c- L’équilibre obtenu en C est de type « Classique » dans le sens où la demande de monnaie ne dépend que des transactions : il n’y a plus de motif de spéculation comme dans la théorie Keynésienne…

Questions : voir cours et TD …





similaire:

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconUniversité de Caen Année universitaire 2006/2007
«La bce aura de plus en plus de mal à justifier des hausses de taux d'intérêt en 2007»

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconCalendrier universitaire annee 2006-2007

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconI. P. A. G. Année universitaire 2006-2007 Licence d’Administration Publique

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconL’education technologique au maroc : actualite 2005-2006
«secondaire qualificatif» se déroule sur 3 années : tronc commun, 1re année du baccalauréat, 2e année du baccalauréat

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconUniversité de Nantes Année universitaire 2013-2014

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconCorrigé de l’examen Cours Génie Logiciel glg105 Année universitaire...

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconEtudiante Mariel Talabardon Année Universitaire 1999 2000 Suivi universitaire

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconUniversité de caen

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconNouvelle gestion publique, réforme budgétaire et réforme de l’Etat,...
«comptabilité publique et rapports sociaux» Université de Provence, Aix-Marseille I, juin 2006

Université de Caen Année universitaire 2005/2006 iconDébat public Caen/Flers Centre de Congrès, Caen Jeudi 1er juillet 2004






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com