Adresse bp 82





télécharger 75.92 Kb.
titreAdresse bp 82
date de publication06.01.2017
taille75.92 Kb.
typeAdresse
e.20-bal.com > économie > Adresse

Syndicat Mixte du pays Midi-Quercy




DOSSIER DE CANDIDATURE INGÉNIERIE
Appel à projets Economie solidaire
1. Identification des candidats
IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE MAITRE D'OUVRAGE TITULAIRE

DU CONTRAT DE PAYS OU PNR

Nom du (de la) Président(e)…M.CAMBON JEAN………………………………………………………………

Nom de la personne contact pour le dossier…M.DARBOIS PHILIPPE……………………………………………….………

Adresse…………BP 82 ………………………………………………………………………………………….

Code postal ……82 800…… Commune ..NEGREPELISSE………………….....…………………

Téléphone 05.63.24.60.64…………………………………….. Télécopie…05.63.24.60.65…………………………………………..

Adresse Mail…pays.midi.quercy@info82.com.…………………………………………………………………………..........…………

Signature du (de la) Président(e)…………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………………
IDENTIFICATION DE L'ORGANE CONSULTATIF

Nom de la coordinatrice : Mme SERRA Roselyne (le CDD n’a pas de président : pilotage collectif)

Nom de la personne contact pour le dossier : M.RAEVEN PIERRE………………………………………………….………

Adresse Sabatiés……………………………………………………………………………………………….

Code postal...82 800………………………………… Commune …VAISSAC………………………………………….

Téléphone…05.63.30.98.95……………………………………Télécopie…05.63.30.98.95……………

Adresse Mail ……………………………………………………………………………………………..

Signature du référent pour ce projet: M.RAEVEN…………………………………………………………………….

2. INDIQUEZ L'ORIENTATION RETENUE (cochez la case correspondante)

  1.  DEVELOPPER LES SERVICES DE PROXIMITE : Identification des besoins locaux de services à la personne et services collectifs, et élaboration de réponses collectives associant les usagers.




  1. x CIRCUITS COURTS DU PRODUCTEUR AU CONSOMMATEUR (AGRICULTURE, AGROALIMENTAIRE) : Identification des potentiels et offres à valoriser, élaboration de circuits courts inscrits dans une démarche de développement durable.




  1.  SOLIDARITE NORD-SUD : Programme d'échanges équitables entre acteurs des Pays et PNR et territoires du sud.




  1.  RENDRE LISIBLE ET VISIBLE L'ECONOMIE SOLIDAIRE : Recensement, constitution de réseaux territoriaux de l'économie solidaire, actions de communication visant à sensibiliser les habitants et acteurs du territoire.



3. INSCRIPTION DANS LA CHARTE DU TERRITOIRE

3-1. Le développement de l’Economie solidaire est-il inscrit dans la charte de votre territoire ? OUI x NON 

Si c'est le cas, indiquez les références (axes, etc.).
Les fondements de l'économie solidaire sont implicitement inscrits dans les 3 axes et la gouvernance de la charte de développement durable du Pays MQ (validée à la CRADT du 12/2002) spécifiant:

  • Une démarche participative avec un Conseil de développement associé à toutes les instances de concertation et de gouvernance(comités de pilotage thématiques, comités techniques, comité de programmation du Ct de Pays et du programme européen LEADER+);

  • une démarche globale de préservation de l'environnement dans un objectif d'amélioration de la compétitivité environnementale du territoire (axe 1-objectif 1 de la charte);

  • une recherche de cohésion sociale et d'un développement d'une citoyenneté active (axe 2-objectif 2 de la charte);

  • une volonté de "mieux travailler" ensemble en promouvant un développement économique durable(axe 3 de la charte), responsable sur le plan social et environnemental.…………………………………………………………………………


3-2. Le développement de l’orientation choisie est-il inscrit dans la charte de votre territoire ? OUI x NON 

Si c'est le cas, indiquez les références (axes, etc.).
Le troisième axe stratégique de la charte de développement durable du PMQ -promouvoir un développement économique durable- premier objectif-conforter le développement d'un agriculture durable-: extrait (page 45) "il s'agira d'encourager le développement d'une production diversifiée, respectueuse de l'environnement et misant sur la qualité… il s'agira donc de favoriser la prise en compte de la responsabilité environnementale de la production agricole en aidant les agriculteurs et leurs organisations à s'inscrire au mieux dans les démarches agro-environnementales.
Depuis la validation de sa charte de développement durable, le Pays MQ a mis en œuvre des actions thématiques fortement ancrées dans le développement durable (ci-joint: annexe "Le Pays MQ -un acteur du développement durable). Ainsi les conditions sont réunies pour engager de façon efficace et durable un développement des circuits cours bio (du producteur au consommateur), associant tous les partenaires locaux dans une démarche collective, solidaire et participative .

De plus, cette nouvelle orientation choisie par le Pays MQ s'inscrit pleinement dans la stratégie du territoire qui se matérialise par la mise œuvre de différents dispositifs territoriaux comme le programme LEADER+ et le positionnement du futur LEADER IV sur l'agriculture-environnement-tourisme durable , le PLIE (Plan Local Insertion Emploi) associant les jardins des gorges de l'Aveyron , une charte du tourisme durable en gestation…

De fait, le positionnement du Pays MQ dans le développement d'une filière de circuits courts bio sera un signe fort dans son engagement pour l'économie sociale et solidaire en cohérence totale avec sa stratégie d'amélioration de sa compétitivité environnementale.
4. INDIQUEZ (en 10 lignes maximum) LE CONTEXTE (constat de départ)

… Les consommateurs recherchent de plus en plus des produits de qualité ayant  en plus un sens éthique. L’engouement pour le commerce équitable en est un exemple clair.

La défense et la création de circuits courts, en limitant les intermédiaires et en garantissant un prix équitable du producteur au consommateur, devraient permettre à tous de pouvoir accéder à des productions de qualité et non de luxe. Tout aussi important, cela contribuera à recréer du lien entre le monde agricole, les consommateurs et les autres acteurs du pays, et à renforcer les solidarités territoriales.

Enfin, ce type de débouchés est susceptible de maintenir et d’installer des paysans sur le territoire, garantissant ainsi un équilibre entre l’espace rural entretenu et l’espace urbain, et en maintenant une activité économique et sociale forte.

.
5. PRECISEZ (en 10 lignes maximum) LE CONTENU DU PROJET PROPOSE
Le Pays Midi-Quercy en collaboration avec l’Association Bio 82 souhaite réaliser une étude-action sur la faisabilité d’un développement des circuits courts visant à valoriser des produits issus d’agriculture biologique ou à forte qualité environnementale. Cette étude comprendra les étapes suivantes :

  • une enquête auprès des consommateurs potentiels (résidents, touristes, collectivités territoriales, prestataires touristiques …) afin de connaître leurs besoins et leur adhésion à cette démarche du Pays MQ;

  • une enquête auprès des agriculteurs du Pays dans l’objectif de recenser les modes de commercialisation existants, les volumes de produits agricoles biologiques, leur mode de valorisation actuel, les souhaits des producteurs ;

  • un recensement des outils de transformation existant (ex : projet d’un centre de découpe à Nègrepelisse compatible avec les productions Bio….) et l’identification d’outils à développer ;

  • La définition d’une stratégie de développement de circuits courts bio s’inscrivant dans les principes de l’économie solidaire (création d’emploi de qualité ; création de structures utilisant les formes juridiques de l’économie solidaire ; plan de financement des nouvelles activités créées intégrant les financements solidaires….)

6. RECENSEMENT DES BESOINS DU TERRITOIRE ET ELABORATION DES PROJETS. Précisez la méthodologie que vous allez mettre en oeuvre :

6.1 Le calendrier prévisionnel (en indiquant notamment les réunions du Comité de pilotage)


  • Méthodologie : réunions, enquêtes sur le terrain, travail sur base de données ADASEA

  • Calendrier prévisionnel : ajuster la date de lancement en fonction du délai de réponse du Conseil régional MP sur l’appel à projet Economie solidaire




ECHEANCES

Types d’actions à mettre en oeuvre

Nombre de jours prévus

Avril

Comité de pilotage de lancement de l’opération

Identification des partenaires potentiels

4

Avril

- Elaboration questionnaire d’enquête production

Croisement base de données Bio 82 et ADASEA

Elaboration listes des producteurs bios présents sur le Pays
- Elaboration questionnaire « consommateurs » travail avec associations consommateurs et environnementales.

Elaboration liste des établissements collectifs sur la zone « Midi Quercy »

Envoi courrier


5


5

avril à août

Envoi questionnaire producteurs, relance téléphonique et visite sur le terrain, réunions par secteur

Etat des lieux sur les outils de transformation à la ferme et autres

Travail avec DDAF, ADASEA, Chambre Agriculture…


35
10

Mai

Synthèse de l’enquête production et mise en forme de l’état des lieux « outils de transformation »

12

juin

Comité de pilotage

1

Mai à Août

Questionnaire sur le terrain auprès des consommateurs, des partenaires commerciaux distribuant des produits bios sur le pays et des établissements collectifs

Réunions publiques ouvertes par secteur géographique

50 j

Sept à octobre

Elaboration du document de restitution (état des lieux; schéma de développement)

25j

octobre

Comité de pilotage (validation du document intermédiaire de restitution)

1

Octobre -novembre

Elaboration du plan d’actions (pré-faisabilité des projets ; outils opérationnels ; respect des critères eco solidaire..)

15 j

décembre

Comité de pilotage final (validation de l’étude et priorisation du plan d’actions proposé)

1 j

Total




164 j


Composition du Comité de pilotage (proposition)

Elus Pays Midi Quercy

Association de développement rural du Pays MQ

Conseil de développement du PMQ

ADASEA82

Bio 82

Jardins des gorges de l’Aveyron

ADEPES

Associations consommateurs et environnement

Associations de parents d’élèves

Agence de l’eau Adour Garonne ; ARPE

Chambre d’agriculture 82

Partenaires financiers (CG 82 ; CR MP ; DDAF)


6.2 La démarche participative que vous envisagez de mettre en oeuvre (par exemple, organisation de réunions largement ouvertes, appels à participation, circulation de l'information, moyens de mobilisation des futurs usagers potentiels, etc.)

… La première partie de l’enquête sera consacrée conjointement aux producteurs bios et aux consommateurs potentiels. Plusieurs réunions par secteur géographique seront organisées.

Pour l’aspect consommations et prospectives, des réunions des usagers seront organisées par secteur géographique associant les différents acteurs potentiels (association Jardins des gorges l’Aveyron, associations des parents d’élèves, collèges, inspection académique, …) .L’information se fera par voie de presse, site internet du Pays MQ, les mairies, offices de tourisme, des tracts distribués sur les marchés (via les producteurs bios),le conseil de développement, etc…,La médiation réalisée permettra de sensibiliser les consommateurs potentiels en amont du développement de la filière circuits courts, dans un souci de créer une solidarité plus forte entre les consommateurs et les producteurs d’un même territoire.

Des invitations par courrier seront envoyées aux partenaires potentiels identifiés par le pays.

Pour les établissements collectifs, les centres de vacances, une ou plusieurs réunions seront organisées, des rendez vous directs seront également pris.
6.3 Le type d'éléments qui seront pris en compte dans l'identification des besoins et du projet (par exemple, besoins non pourvus, potentiels non utilisés, prestataires privés et publics déjà présents sur le territoire, validation des besoins et activités envisagés par les "utilisateurs" potentiels... )


  • Pour l’enquête production seront identifiés les potentiels de production en excédent et ceux en déficit. Pour les excédents, il sera défini des volumes. Ensuite seront identifiés les producteurs souhaitant être acteurs du développement des circuits courts sur le Pays.

Pour le recensement des outils de transformation, seront identifiés les potentiels utilisés et leurs capacités, ainsi que les manques (à travers l’enquête producteurs).

  • Pour l’enquête « consommation », deux points serviront de base ; les besoins quantitatifs prévus à travers les enquêtes des usagers actuels et futurs, et les besoins qualitatifs, accès, type de produits, prix, identification, etc….

A chaque étape, il sera procédé à la validation des états des lieux par le comité de pilotage.

A partir de ces éléments, il sera clairement proposer des outils opérationnels, magasins, plate forme, ateliers de transformation, dans une déclinaison sociale et d’insertion ayant pour but d’apporter une réponse au développement durable du pays.

6.4 Le dispositif d'évaluation quantitatif et qualitatif. L'évaluation portera notamment sur l'impact des actions en terme de développement local et d'utilité sociale ainsi que sur la dimension "économie solidaire" (par exemple, création de lien social, réponses aux besoins, prévention et réduction des coûts sociaux, la prise en compte des publics en difficulté soit par l'accès aux services pour tous le respect de l'environnement, la contribution au développement durable, les emplois, l'hybridation des ressources…). Ces données devront être sexuées (analyse de la place des hommes et des femmes dans l'identification des besoins et des projets à développer).
Un tableau de bord d’évaluation de la phase d’ingénierie sera élaboré conjointement par le maître d’œuvre et l’équipe technique du SM PMQ. Il permettra d’évaluer la qualité et la pertinence de l’ingénierie mise en place et surtout de la thématique choisie pour analyser l’efficience et les impacts du projet pour le Pays MQ ; d

Ce tableau mettra en exergue des indicateurs de réalisation (quantitatif) et des indicateurs de résultat (qualitatif) prenant en compte les conditions d'éligibilité générales et transversales de l'appel à projets économie solidaire. Ce tableau de bord aura vocation à être pérennisé par la suite afin de poursuivre l'évaluation de l'action dans le temps.

A titre d'exemple

  • indicateurs de réalisation: nombre de réunions publiques organisées -nombre de consommateurs enquêtés- nombre de producteurs enquêtés- volumes de production bio déjà valorisés en circuits courts- nombre d'emploi issu des productions Bio en MQ…

  • indicateurs de résultat: part des emplois féminins à créer- nombre d'emploi de qualité à créer -nombre de nouvelles activités à créer avec une forme juridique de l'économie sociale- part des communes du PMQ ayant répondu favorablement à l'enquête de besoins- créations d'emplois durable sur le PMQ - nombre de projets ayant intégré des financements solidaires…


Ce tableau de bord sera présenté en Comité de pilotage tout au long de la phase d'ingénierie.
6.5 Le rôle confié à l'intervenant externe (le cas échéant).
La coordination de cette phase d'ingénierie sera co-pilotée par le Syndicat mixte du Pays MQ, qui mettra à disposition autant que nécessaire l'équipe technique pluridisciplinaire qui l'anime (Directeur et chargés de mission du Plan Local Insertion Emploi, culture-tourisme-..) et par l'association de développement rural du Midi-Quercy, instance représentative des agriculteurs du territoire (qui a validé la réponse à l'appel .à projet économie solidaire en l'axant sur la production bio lors d'une réunion du CA le 31/08/06).

La maîtrise d'œuvre de cette ingénierie sera confiée à l'association BIO 82 qui dispose dores et déjà d'une bonne connaissance du réseau des producteurs bio du PMQ qui adhèrent à leur association (ex: association d'insertion "Jardins des gorges de l'Aveyron"; M.BOUYSSOU-producteur bio-dynamique des vins du Quercy; Mme Bolmont- accueil à la ferme ..).

La mission confiée sera bien sur élargie à l'ensemble des producteurs bio (adhérents ou non à Bio 82) :
Recenser et développer des alternatives à la commercialisation par les centrales d’achats pour un commerce équitable de produits de qualité s’inscrivant dans les champs de l’économie sociale et solidaire.
Ce projet aura deux temps :

  • une phase d’étude-action(ingénierie de l’appel à projet économie solidaire) en 2007

  • une phase d’expérimentation pour 2008 et plus


En préambule à l’étude, il sera présenté comment le Pays MQ a encouragé ou accompagné des initiatives territoriales dans le champ de l’économie solidaire et qui vont permettre d’engager cette étude-action sur les circuits courts bio dans un contexte favorable :

  • le SM PMQ est porteur d’un PLIE dans lequel l’association d’insertion en maraîchage bio « Jardins des gorges de l’Aveyron » est opérateur ; cette dernière pourra apporter son savoir-faire dans la vente au panier et plus généralement dans la mise en relation « consommateur-producteur » . A ce titre les Jardins des gorges de l’Aveyron vont développer dans les 18 mois à venir un réseau de « jardins pédagogiques bio en Pays MQ » en relation avec les écoles et les CLSH (centres de loisirs..), dans le cadre du programme LEADER+MQ. Ainsi une sensibilisation éducative sera réalisée auprès des enfants sur le bien fondé de produire et manger bio parallèlement au développement et à la structuration des circuits courts bio qui devrait à terme fournir la restauration collective (écoles, CLSH …).

  • la CUMA de St –Antonin NV qui accompagne le développement d’une filière en circuits courts de la plaquette forestière en MQ ;

  • la coopérative d’activité OZON’ qui accompagne plus de 25 entrepreneur salariés en MQ, qui pourra faire part de son expérience dans le montage d’activités dans des formes juridiques nouvelles cohérentes avec l’économie sociale et solidaire.




  • L’état des lieux:


Les acteurs locaux :

  • identifier les partenaires qui ont une démarche active sur le pays dans le cadre de l’économie solidaire et du commerce équitable



Les producteurs :

Il s’agira de réaliser un état des lieux de l’ensemble des producteurs bios___________________________________________________________________________________________________________________.

Des enquêtes auprès des producteurs seront réalisées afin de recenser leurs modes de production et de commercialisation actuels.

A partir de cette typologie des démarches, il s’agit de montrer l’existant et son importance sur le territoire du pays. Il conviendra d’évaluer les volumes déjà valorisés en circuits courts.

Une estimation générale des volumes produits et leurs disponibilités sera également réalisée.

Cette enquête permettra d’identifier les carences en produits agricoles bruts et transformés.
Un état des lieux des initiatives locales existantes sera également fait afin de ne pas créer de doublons et de créer des partenariats.
Il sera également important de recenser les outils de transformation existants et en projet, moulin de Montricoux, ateliers de découpes à Nègrepelisse inscrit dans le Contrat de Pays MQ qui prévoit d’être accessible aux productions bio….
Les consommateurs :

Il s’agira de réaliser une enquête pour évaluer les besoins des consommateurs locaux et de la population touristique. Cette enquête sera fortement relayée par les moyens de communication et de diffusion locaux et donnera lieu à des réunions publiques par secteur géographique.

  • quantité

  • qualité : bio

  • équitabilité

  • lieux et forme de commercialisation

  • ….


Ces enquêtes pourront être réalisées avec les associations de défense des consommateurs,les associations de parents d’élèves, ainsi que les associations de défense de l’environnement.

Les collectivités locales seront également consultés pour la mise en place de repas bios dans les établissements scolaires, les CLSH, centres de vacances, maisons de retraite, repas à domicile, etc….

Ce travail pourra s’appuyer sur l’étude de faisabilité RHD réalisée par Bio 82 en 2005.


  • Schéma de développement des circuits courts Bio en PMQ


Une fois ces enquêtes réalisées, un scénario de développement des circuits Bio en PMQ sera élaboré, respectant :

  • les souhaits des producteurs locaux

  • les attentes des consommateurs

  • l’insertion des projets proposés dans les démarches existantes (pas de concurrence) et le respect des critères de l’appel à projets (création d’emploi de qualité ; création de structures utilisant les formes juridiques de l’économie solidaire ; plan de financement des nouvelles activités créées intégrant les financements solidaires)

  • l’opérationnalité des projets proposés (pré-faisabilité technique et financière ; réalisme des plans de financements et planification du nombre de projets proposés en adéquation avec la capacité du territoire à les mettre en œuvre ; ..)



  • La phase de réalisation (pour information et à titre indicatif puisqu’elle évoluera en fonction des résultats de la phase ingénierie):


1) Choix définitif de structures juridiques de l’économie solidaire et des outils à mettre en place :

  • SCOP

  • Association

  • SCIC….


Ces choix se feront en fonction des volontés réelles de tous les acteurs, en privilégiant la solidarité entre les consommateurs, les producteurs dans un environnement préservé.
2) Réalisation d’une charte « économie solidaire » et éventuellement d’un cahier des charges production, si ce projet intéresse des producteurs non bios.
Le but de la charte est de garantir un juste prix rémunérateur aux producteurs, tout en restant accessible aux consommateurs. (par exemple, étiquette de prix indiquant les montants versés à chaque acteur économique) .

Des critères sociaux pourront également rentrer dans cette charte.
3) Accompagnement individuel et collectif des producteurs

Les producteurs s’engageant dans la démarche de vente aux magasins et/ou aux collectivités devront répondre à des critères différents par rapport à leurs circuits habituels.

Il faudra donc aider les producteurs à s’adapter à ce mode de commercialisation.

Une démarche collective des apporteurs aux magasins, aux plates formes, aux cuisines centrales,….devra également être mise en place afin de garantir éthique, cohérence et commerce équitable.
4) Création et renforcement des marchés

L’objectif est de commencer à développer des marchés innovants, restauration collective, magasins de producteurs, plates formes de distribution. Pour la restauration collective, l’expérience des groupements d’agriculteurs bios 65, 32 et 82, réunis au sein d’une SARL (bientôt transformée en SCIC), pourra être mis à contribution.

Le but est de consolider des marchés locaux afin de permettre aux producteurs de vendre facilement localement, voire d’installer de nouveaux agriculteurs.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
A NOTER




Si votre candidature est retenue, il vous sera demandé, afin de bénéficier du versement du solde, un rapport final présentant :

• un compte-rendu des résultats en matière d'analyse des besoins (en précisant de quelle manière sont concernés les hommes et les femmes par ces besoins : analyse "sexuée" ou dite "par genre")

• un compte-rendu présentant la démarche participative (bilan quantitatif et qualitatif des actions menées dans ce sens, précisant le nombre d'hommes et de femmes), le rôle des différents acteurs associés (notamment des organismes de financements solidaires)

• les nouveaux services envisagés (avec conditions matérielles, forme juridique de la (des) structure(s) susceptible d'être créée, place des usagers, articulation avec les temps de vie…) et la complémentarité avec les services publics et privés existants

• le plan de financement précisant les financements attendus en distinguant les apports des collectivités locales, les fonds communautaires, les organismes privés, les organismes financiers de l'économie sociale, ainsi que les contributions non financières (mise à disposition de locaux, de personnels…)

• les conditions de salariat envisagées (nombre et qualité des emplois à créer, organisation du travail, conditions de professionnalisation - cf. critères)

• bilan des actions de communication mises en oeuvre (ou à mettre en oeuvre)

• les aspects du projet relevant de l'économie solidaire (innovation, utilité sociale, respect de l'environnement, économie mixte…)

• rapport d'évaluation

• un bilan financier

• et tout justificatif prévu dans la convention

Pour vous accompagner, les services et les partenaires
de la Région Midi-Pyrénées sont à votre disposition :

GESTION DU DISPOSITIF "APPEL A PROJETS ECONOMIE SOLIDAIRE
AUX PAYS ET PARCS NATURELS REGIONAUX"


Conseil Régional Midi-Pyrénées

Direction de l'Environnement et du Développement Durable
Bureau Economie et Cohésion Sociale



22, boulevard du Maréchal-Juin
31406 TOULOUSE Cedex 9
Tél : 05.61.33.54.64
Fax : 05.61.33.56.88
Adresse mail : rebecca.pustoch@cr-mip.fr

Et sur le site de la Région : www.midipyrene




APPEL À PROJETS ECONOMIE SOLIDAIRE AUX PAYS ET PARCS NATURELS RÉGIONAUX


similaire:

Adresse bp 82 iconAdresse de messagerie : une adresse valide que vous pouvez consulter du lycée

Adresse bp 82 iconAdresse internet; tous les agents en poste sont joignables à l’adresse

Adresse bp 82 iconAdresse Actuelle (À laquelle tout courrier vous sera adressé)

Adresse bp 82 iconAdresse du siège social et adresse de correspondance, si différente

Adresse bp 82 iconAdresse fixe / Adresse des parents

Adresse bp 82 iconAdresse (adresse officielle complète)

Adresse bp 82 iconAdresse professionnelle Adresse personnelle
«Les choix contractuels dans l’approvisionnement de défense», sous la direction du Professeur Claude Ménard, Université de Paris...

Adresse bp 82 iconAdresse Professionnelle : Adresse personnelle
«Etude théorique et expérimentale des mécanismes d’incitation aux investissements dans les marchés d’électricité : Analyse à court...

Adresse bp 82 iconM'adresse à ceux qui conviennent que les erreurs passées ont poussé l'économie
«liquider le travail, liquider les actions, liquider les agriculteurs, liquider l'immobilier, ( ) cela purgera la pourriture du système»....

Adresse bp 82 iconAdresse : %bien adresse bien cp bien ville%






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com