Fiche technique La notion de crise





télécharger 10.26 Kb.
titreFiche technique La notion de crise
date de publication15.11.2017
taille10.26 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Fiche technique - La notion de crise

  1. Qu’est-ce qu’une crise économique ?

La notion de crise économique évoque tout d’abord le retournement, généralement assez brutal, de la conjoncture dans un cycle économique. Ce retournement se situe :

  • Entre une phase d’expansion ou une phase de dépression : c’est donc le moment de retournement à la baisse de l’activité économique.

  • Entre une phase d’expansion et de récession : il s’agit alors d’un ralentissement de l’activité économique (inflexion des taux de croissance). A noter que cette définition est plus spécifique à la période postérieure à la seconde guerre mondiale.

c:\users\emmanuel mathieu\desktop\cycle.gif

Elle désigne également l’ensemble d’une phase de récession ou de dépression. Par exemple, la « Grande dépression » de la fin du XIXe siècle (1873-1896) ou la crise des années 1930.

On emploie aussi parfois le terme « crise » pour qualifier la période qui s’ouvre dans l’économie mondiale à partir de 1973-1979. Cela apparaît toutefois peu justifié dans la mesure où, à la différence de la crise des années 1930, il n’y a pas de phénomène de chute de production, ni de déflation, ni de chute du commerce mondial. L’expression « rupture de la croissance » semble plus adaptée pour qualifier cette période.

  1. Les origines de la crise économique



  1. La crise de subsistance

Jusqu’au XVIIIe siècle, les crises sont encore des crises de subsistance. Elles sont liées aux variations de la production agricole soumise à des conditions climatiques imprévisibles. La récolte commande alors l’ensemble de l’économie. Par exemple une période forte sécheresse entraîne une chute brutale de la récolte annuelle de céréales et favorise une hausse des prix venant toucher les populations les plus pauvres (on parle aussi de crise frumentaire). La baisse des revenus issus de l’agriculture retentit sur l’économie générale et conduit à une crise générale de sous production.

  1. Les crises de sous-consommation et de suproduction

Au XIXe siècle, les crises se modifient peu à peu avec l’industrialisation. La crise de la sous-consommation relève de l’insuffisance de la demande. De nombreux économistes prennent en compte cette dimension de l’explication des crises économiques.

  • Pour Malthus (1766-1834), la crise peut résulter d’un excès d’épargne des catégories privilégiées, ce qui conduit à une insuffisance de la consommation.

  • Selon Sismondi (1773-1842), cette insuffisance résulte d’une répartition des revenus défavorables aux salariés.

La crise de surproduction se caractérise par un excès d’offre par rapport à la demande. Pour Marx, la crise de surproduction résulte de l’exploitation et de la paupérisation qui conduisent à la sous consommation ouvrière et donc à une insuffisance des débouchés. La surproduction entraîne une baisse des prix et la faillite des entreprises les moins performantes.

  1. La crise financière

Une crise financière est le résultat de la combinaison de trois crises.

  1. La crise boursière (ou krach boursier)

Une crise boursière se traduit par un effondrement général du cours des titres sur une ou plusieurs places boursières. Cette chute s’explique par des ventes massives qui résultent d’une crise de confiance des opérateurs. La crise boursière d’octobre 1929 aux Etats-Unis marque le début de la crise des années 30. En 1987, la place de New-York et d’autres places dans le monde ont été affectées par une crise boursière importante articulée à une crise de change (chute du dollar). Cette crise n’a pas dégénéré en crise systémique en raison de l’intervention des autorités monétaires qui ont évité une crise générale de liquidité et ont pu rétablir la confiance.

  1. La crise bancaire

Une crise bancaire est une dégradation de la situation des banques qui sont victimes d’une perte de confiance liée à une liquidité ou à une solvabilité insuffisantes. Les crises bancaires peuvent se traduire par des faillites bancaires en chaîne et culminer en crise systémique (comme cela s’est passé aux Etats-Unis en 1929 par exemple).

  1. La crise de change ou crise monétaire

Une crise de change se manifeste par la chute brutale du cours du change d’une ou plusieurs devises. En changes fixes, la crise de changes se termine généralement par la dévaluation de la ou les devises concernées, souvent victimes d’un mouvement de spéculation à la baisse. En changes flottants, la dépréciation peut être jugée trop importante par les autorités monétaires nationales et internationales, qui prennent alors des mesures destinées à rétablir la confiance et à stabiliser le cours du change (création d’une caisse d’émission, coopération internationale, modification des orientations de la politique macroéconomique, etc.)

Bibliographie

  • Dictionnaire d'économie et de sciences sociales, Claude-Danièle Echaudemaison

  • Economie XVIIIe Edition, Samuelson-Nordhaus

similaire:

Fiche technique La notion de crise iconFiche notionnelle notion ou thèmes

Fiche technique La notion de crise iconFiche technique

Fiche technique La notion de crise iconFiche technique

Fiche technique La notion de crise iconFiche technique – Success story R&D

Fiche technique La notion de crise iconFiche technique 1 Qui est imposable ?

Fiche technique La notion de crise iconFiche technique la theorie du capital humain

Fiche technique La notion de crise iconFiche technique préparation aux concours administratifs a et b

Fiche technique La notion de crise iconCrise agricole et crise industrielle : analyse et interprétation
«taches solaires», je vous renvoie à la fiche d’Estelle. La première analyse des cycles généraux de l’économie est donc fondée sur...

Fiche technique La notion de crise iconFiche descriptive projet M5-6 «Technique & Systémique»
«Pourquoi» de l’étude, à énoncer sous forme interrogative (A quelles questions votre projet doit-il répondre ?)

Fiche technique La notion de crise iconNotion: N0266 Notion originale: minoría lingüística






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com