L1 Analyse macroéconomique Économie de l'entreprise Socio-économie des organisations L2





télécharger 66.16 Kb.
titreL1 Analyse macroéconomique Économie de l'entreprise Socio-économie des organisations L2
date de publication23.10.2017
taille66.16 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

Columbia University Undergraduate Programs – FALL 2017
Paris VII – Denis Diderot



ECONOMIE

SECRETARIAT

Licences 1 & 2

Département Lettres et Sciences Humaines (LSH)

Grands Moulins - Bâtiment C - 1er étage

16, rue Marguerite Duras

Secrétariat : Nadia LOKMANE Courriel : nadia.lokmane@univ-paris-diderot.fr

Tél. : 01 57 27 63 20
Licence 3

U.F.R. Géographie, Histoire, Sciences de la Société (GHSS)

Bâtiment Olympe de Gouges

8 place Paul Ricoeur

75013 - Paris 13e

Secrétariat : Elisabeth LAFONT Courriel : elisabeth.lafont@univ-paris-diderot.fr

Tél. : 01 57 27 71 76


Niveau de Licence

Semestre 1

Semestre 2

L1

S1

S2

L2

S3

S4

L3

S5

S6




Liste des cours

Niveau de licence

  • Histoire des faits économiques

L1

  • Analyse macroéconomique

  • Économie de l'entreprise

  • Socio-économie des organisations

L2

  • Economie industrielle

  • Gestion des ressources humaines

  • Analyse économique de la mondialisation

  • Théorie de la croissance

  • Economie internationale

L3





Début des cours : lundi 11 septembre 2017

Début des TD : lundi 18 septembre 2017

L1
Histoire des faits économiques 54AEE2EC
Enseignant responsable : P. MOATI
Descriptif du cours

Analyse chronologique de la formation du capitalisme et des grandes étapes de son développement. Dans une perspective schumpeterienne l'accent est mis sur les notions de révolution industrielle et de système technique, mais toutes les dimensions du système économique et sociale sont passées en revue (monnaie, finance, modes de vie, relations sociale, organisation des entreprises, relations internationales...).
Bibliographie

Jacques BRASSEUL, Petite histoire des faits économiques et sociaux, Armand Colin, coll. U, 2001.

Odile CASTEL, Histoire des faits économiques. La dynamique de l’économie mondiale du Xvème siècle à nos jours, Presses Universitaires de Rennes, 2005 (18 euros).

Paul BAIROCH, Victoires et déboires, t1, t2 et t3, Folio Histoire, 1997.

David LANDES, Richesse et pauvreté des nations, Albin Michel, 2000.
Horaire : 2h de cours + 1h30 de TD par semaine
CM : début semaine 11 septembre

Mardi 10h30-12h30 Halle aux farines Amphi 1A RDC P. MOATI

+

TD au choix : début semaine 18 septembre

Gr. 4 Mercredi 16h00-17h30 Salle 237C 2ème étage N. SIOUNANDAN

Gr. 5 Mercredi 17h30-19h00 Salle 237C 2ème étage N. SIOUNANDAN

Gr. 6 Vendredi 15h30-17h00 Salle 248E 2ème étage J. PENEZ

Gr. 7 Vendredi 17h00-18h30 Salle 248E 2ème étage J. PENEZ
L2

Analyse macroéconomique 54DEE1EC
Résumé du programme :

1. Objet et méthode de la macroéconomie

2. Le circuit contre le marché

3. Fonctions de consommation keynésienne et néoclassique ; prolongements et remises en cause de la fonction keynésienne.

4. Fonctions d’investissement keynésienne et néoclassique.

5. Multiplicateur keynésien et demande effective.

6. La demande de monnaie néoclassique et la préférence pour la liquidité keynésienne ; marché monétaire et marché financier.

7. Equilibre économique et emploi : l’équilibre néoclassique du marché du travail ; niveau d’emploi keynésien.
Bibliographie conseillée :

Thierry Tacheix : L’essentiel de la macroéconomie , Ed. Gualino, 5ème édition, 2010

Michael Burda, Charles Wyplosz : Macroéconomie : une perspective européenne , Ed. De Boeck, 5ème édition, 2009

Michael Parkin, Robin Bade, Benoît Carmichael : Introduction à la macroéconomie moderne , Ed.ERPI/Pearson, 4ème édition, 2011.

Pascal Combemale : Introduction à Keynes , Ed. La Découverte/Repères, différentes années.

Bernard Guerrien, Ozgur Gun : Dictionnaire d’analyse économique , Ed. La Découverte, 4ème édition, 2012..
Horaire : 2h de cours magistral + 1h30 de TD par semaine.
CM : début semaine 11 septembre

Mardi 10h00-12h00 Halle aux farines Amphi 8C 5ème étage P.KOLEVA

+

TD au choix : début semaine 18 septembre

Gr. 1 Mardi 12h30-14h00 Salle 487 4è étage E. FERLAZZO

Gr. 2 Mardi 16h00-17h30 Salle 237C 2ème étage E. FERLAZZO

Gr. 3 Mardi 17h30-19h00 Salle 237C 2ème étage E . FERLAZZO
Économie de l'entreprise (interdit 1ère année économie) 54DEE3EC
Résumé du programme :
INTRODUCTION (objectifs du cours, repères, définitions de base)

I. L’ENTREPRISE: ORGANISATION ET INSTITUTION

L’entreprise en tant qu’organisation: individus, travail collectif et conflits.

L’entreprise en tant qu’institution: fondements légaux, règles internes et permanence.

L’entrepreneur/propriétaire. Droits de propriété, hiérarchie et contrat de travail.

La justification de la relation d’emploi par les théories de la firme.

De l’entrepreneur individuel à la grande société par actions.

II. LES CARACTERISTIQUES STRUCTURELLES ET FONCTIONNELLES DE L’ENTREPRISE

Les relations entre actionnaires et managers. Les effets de la financiarisation.

Les objectifs de l’entreprise et la prise de décisions.

Structures et dispositifs de coordination.

Les configurations structurelles.

III. LES PRINCIPALES FONCTIONS OPERATIONNELLES

Organisation de la production et approvisionnement. Internalisation et externalisation.

Fonction commerciale et marketing.

Gestion des ressources humaines.

Fonction financière.
Bibliographie de base :

G. Bressy & C. Konkuyt, Management et économie des entreprises, Sirey, 2011.

X. Richet, Economie de l’entreprise, Hachette, 1994.

J.-Ph. Robé, L’entreprise et le droit, Que sais-je? PUF, 1999.

R. Soparnot, Organisation et gestion de l’entreprise, Dunod, 2012.

O. Torrés-Blay, Economie d’entreprise, Economica, 2010.

O. Weinstein, Pouvoir, finance et connaissance – Les transformations de l’entreprise capitaliste entre XXe et XXIe siècle, La Découverte, 2010.

Cahiers Français (n° 287, 302, 321, 365,…)

Problèmes économiques (n° 2910, 2605, 3068,…)
Horaire : 2h de cours magistral + 1h30 de TD
CM : début semaine 11 septembre

Mardi 14h00-16h00 Halle aux farines Amphi 2A 2ème étage Y. RIZOPOULOS

+

TD au choix : début semaine 18 septembre

Gr. 1 Jeudi 08h30-10h00 Sophie Germain Salle 1005 1er étage V. JHONS

Gr. 2 Jeudi 10h00-11h30 Sophie Germain Salle 1005 1er étage V. JHONS

Gr. 3 Jeudi 11h30-13h00 Sophie Germain Salle 1005 1er étage V. JHONS

54DEE3EC - Socio-économie des organisations – interdit 1ère année d’économie
Organisation pratique : 2h de cours magistral + 1h30 de TD par semaine.
Résumé du programme :

Introduction - Du travail à l’organisation.

  1. L’approche par les motivations.

  2. L’analyse stratégique.

  3. L’approche contractuelle des organisations.

  4. L’approche par les compétences.


Objectifs : L'objectif principal de cet enseignement est d'entrer dans la "boîte noire", pour comprendre, au-delà du discours strictement économique, comment fonctionne et évolue l'entreprise et, plus généralement, l’organisation. Ce cours s'inscrit dans une démarche pluridisciplinaire, mobilisant sociologie et économie.
CM : début semaine 11 septembre

Lundi 14h00-16h00 Halle aux farines Amphi 9E 1er étage E. MAGNIN

+

TD: début semaine 18 septembre

Gr. 1 Lundi 17h00-18h30 Olympe. De Gouges Salle 118 E. MAGNIN

L3 – Horaire : à jour


  • ATTENTION AUX DATES

  • SALLES :

    • HF = Halle aux farines

    • ODG = Olympe de Gouges

    • SG = Sophie Germain


Economie industrielle 43GU02ES
Responsable : M. RUBINSTEIN

Organisation pratique : 2h de cours magistral + 1h30 de TD par semaine.

Objectifs : Le programme traité est structuré en deux grandes parties. La première porte sur l’histoire de l’économie industrielle, ses problématiques, ses enjeux et leur évolution au cours du XXème siècle. Il s’agit d’appréhender les représentations des structures de marché, le modèle "Structure, comportements, performances" et ses développements et les apports de l’école française. La deuxième partie aborde les stratégies industrielles : différenciation, intégration verticale et horizontale, barrières à l’entrée, stratégies d’entrée, théorie des marchés contestables, réglementation de la concurrence, coopération, innovation et internationalisation. Une dernière séance est consacrée aux questions de pouvoir, propriété et contrôle au sein des organisations.

Programme : I - La problématique de l'économie industrielle : 1. Champ, objet, origines et évolution ; 2. Le paradigme "Structure, comportements, performances" ; 3. La tradition française. II - Marchés, concurrence et relations interentreprises : 1. La différenciation verticale et horizontale ; 2. L’intégration (diversification) verticale et horizontale ; 3. Barrières à l'entrée et à la mobilité, marchés contestables et réglementation de la concurrence ; 4. Coopération et réseaux interentreprises ; 5. Innovation et stratégies technologiques ; 5. stratégies d'internationalisation ; 6. Les problèmes posés par la financiarisation de l’économie.

Bibliographie :

Arena R., Benzoni L., De Bandt J, Romani P.-M. (éds.), Traité d'économie industrielle, Economica, troisième édition, 1993.

Dang Nguyen G., Économie industrielle appliquée, Vuibert, 1995.

Glais M., Économie industrielle. Les stratégies concurrentielles des firmes, Litec, 1992.

Milgrom P., Roberts J. Économie, organisation et management, De Boeck-PUG, 1995.
CM: Jeudi 9h00-11h00 salle 247E (HF) du 14/09 au 14/12 - 07/09 jusqu’à 10h45

M. Rubinstein

+TD : choisissez un groupe

Jeudi 11h00-12h30 Salle 375F (HF) du 14/09 au 14/12, M. Rubinstein

Jeudi 13h45 – 15h15 salle 1013 (SG) du 14/09 au 14/12, M. Rubinstein
43GU21ES Gestion des ressources humaines

Responsable : O.BLANDIN
Organisation pratique : 2h de cours magistral + 1h30 de TD par semaine.
Programme : 1. Le passage de fonction « gestion du personnel » à la fonction « gestion des ressources humaines » ; 2. Les ressources humaines et les conditions de la création de la valeur ; Prise en compte des différentes dynamiques productives industries / services. 3. Les investissements immatériels et les ressources humaines.
CM: Mercredi 13h15 – 15h15 (20/09 – 13/12) salle 1013 SG, O. Blandin

+TD : Mercredi 15h30 – 17h00 (20/09 – 13/12) salle 1013 SG, O. Blandin
Analyse économique de la mondialisation 43GU22ES
Objectifs : Appréhender la mondialisation économique à travers trois axes principaux : 1/ un axe historique qui porte principalement sur la première mondialisation économique entre 1870 et qui s’achève à la première guerre mondiale ; 2/ un axe descriptif qui porte sur la mondialisation contemporaine à travers ses trois dimensions structurantes : les échanges commerciaux, les stratégies productives des entreprises et les investissements directs à l’étranger, et la dimension financière au coeur de la mondialisation contemporaine ; 3/ un axe théorique à travers la théorie du commerce international et ses remises en causes contemporaines.
Programme : Introduction générale ; 1 - La mondialisation a une histoire : 1.1 Les trois actes de la mondialisation, 1.2 « Notre première mondialisation économique » ; 2 - La mondialisation économique contemporaine : trois dimensions structurantes : 2.1 Les échanges commerciaux, 2.2 La dimension productive : stratégies d’entreprise et investissements directs à l’étranger, 2.3 La dimension financière au coeur de la mondialisation contemporaine ; 3 - Les théories du commerce international : 3.1 Les théories traditionnelles du commerce international et du libre-échange, 3.2 La nouvelle théorie du commerce international, 3.3 Libre-échange ou protectionnisme : le débat contemporain.
Bibliographie :

ADDA J. (2012) La Mondialisation : De la genèse à la crise ; La Découverte

ALTERNATIVES ECONOMIQUES (2013) L’état de la mondialisation, Hors série, n°12

BENASSY-QUERE A. et alii (2013), Les enjeux de la mondialisation, La Découverte Collection Repères

BENICHI R. (2008) Histoire de la mondialisation ; Vuibert.

BERGER S. (2003), Notre première mondialisation, Leçons d’un échec oublié. La République des Idées, Seuil.

BOYER R. (2011) Les financiers détruiront-ils le capitalisme ? Economica

COHEN D. (2004), La mondialisation et ses ennemis, Grasset.

EL MOUHOUB M. (2011), Mondialisation et délocalisation des entreprises, La Découverte Collection Repères

KRUGMAN P. (2000), La mondialisation n’est pas coupable : vertus et limites du libre-échange, La Découverte

MUCCHIELLI J.L. (2008), La mondialisation, chocs et mesure, Hachette Supérieur.

RAINELLI M. (2003), La nouvelle théorie du commerce international, La Découverte Collection Repères

RAINELLI M. (2009), Le commerce international, La Découverte Collection Repères.

CM + TD: Mercredi 09h00-12h00 (13/09 – 12/12) salle 1013, Sarah Morcillo

Théorie de la croissance 43GU11ES

Responsable : P. GROUIEZ

Organisation pratique : 2h de cours magistral + 1h30 de TD par semaine.

Objectifs : Les économistes s'interrogent depuis longtemps sur les origines de la croissance. Après une présentation des principaux faits stylisés portant sur l'accumulation du capital et la croissance du revenu mondial, il s’agit d’étudier de façon formalisée le modèle de Solow-Swan et les théories de la croissance endogène. Cette étude vise à mettre en perspective les controverses portant sur la conception équilibrée et/ou déséquilibrée de la croissance.

Programme : I-Introduction : les principaux faits stylisés et enjeux de la croissance. - Définition et mesure de la croissance.- Regards sur l’évolution de la richesse des nations. -Outils pour mesurer l’évolution de la richesse d’une nation. - Enjeux et implications économiques de la croissance. -Historique et apports des modèles théoriques. II. - Croissance et aspects productifs: Identifier les sources de la croissance. - Les facteurs de production: travail et capital. - Fonctions de production et notion de progrès technique. – La comptabilité de la croissance : contribution des facteurs de production à la croissance. - Les faits stylisés de Kaldor (1961). III- La croissance exogène du modèle de Solow-Swan (1956). - Le modèle de Solow- Swan de base : hypothèses, structure, dynamique, statique comparative. - Versions enrichies du modèle : intégration du progrès technique puis du capital humain. - Quelques implications : la règle d’or, la notion de convergence conditionnelle. Conclusion : Apports et limites du modèle de Solow-Swan. IV- Les théories de la croissance endogène. - Introduction : aux origines des théories de la croissance endogène. – Les idées : spécificités microéconomiques et formalisations de leur production. -Croissance et innovation : le modèle de Romer (1990).- Croissance et destruction créatrice : le modèle d’Aghion et Howitt (1992).

Bibliographie :

C. I. Jones (1999), Théorie de la croissance endogène, De Boeck université.

Hairault J.O. (2004) La croissance. Théories et régularités empiriques, Economica.

R. Barro et X. Sala-i-Martin (2000), La croissance économique, Dunod.

Easterly W. (2006) Les pays pauvres sont-ils condamnés à le rester ?, Eyrolles.

Cohen D. (1997) Richesse du monde, pauvreté des nations, Flammarion.

CM: Mardi 10h00 - 12h00 Amphi 3B (Halle aux farines) du 13/09 au 6/12 (sauf 01/11)

P. Grouiez

+TD : choisissez un groupe

TD1 Mardi 13h00-14h30 Salle 209 (ODG) du 12/09 au 12/12 (P. Grouiez)

TD2 Mardi 14h30-16h00 Salle 209 (ODG) du 12/09 au 12/12 (P. Grouiez)

TD3 Mercredi 13h00-14h30 Salle 358 (ODG) du 13/09 au 13/12 (S. AYARI)

TD4 Mercredi14h30-16h00 Salle 358 (ODG) du 13/09 au 13/12 (S. AYARI)

43GU12ES - Economie internationale 

Responsable : A. REBERIOUX
Organisation pratique : 2h de cours magistral + 1h30 de TD par semaine.

Objectifs : Ce cours propose aux étudiants une analyse globale des échanges internationaux sur les biens et services mais également sur les capitaux. Il cherche à comprendre les déterminants de ces échanges, mais également les déséquilibres macroéconomiques qui peuvent en résulter. Une attention particulière sera portée à l’économie de la Zone Euro. Les développements sont à la fois théoriques et empiriques.

Programme : I : La balance des paiements et les mouvements internationaux de capitaux. -L’équilibre macro en économie ouverte. -Les théories du commerce international. -La balance des paiements. -Eléments empiriques : la balance des paiements française et le déficit américain. -Conclusion : la globalisation financière. II : Les théories du commerce international. - L’approche ricardienne. -L’approche néo- classique. III : Les taux de change. -Définition. -La théorie de la parité des pouvoirs d’achat. -L’approche en termes d’actifs financiers. -La théorie des Zones Monétaires Optimales. IV : Economie de la zone euro. - Repérages historique, économique et institutionnel. -L’interdépendance des politiques macroéconomiques. - La crise de la dette souveraine

Bibliographie :

Benassy-Quere A., Cœure B., Economie de l’euro, Repères, La Découverte, 2010.

Benassy-Quere A., Cœure B., Jacquet P. et Pisani-Ferry J., Politique économique, Coll. Ouvertures économiques, De Boeck, 2 édition, 2009. Cf. en particulier le chapitre 5.
Krugman P. et Obsfeld M., Economie internationale, Pearson Education, 7 édition, 2006. Cf. en particulier les chapitres 12, 13, 15, 17 et 20.
Plihon D., Les taux de change, Repères, La Découverte, 5 édition, 2010.

CM : Mardi 10h15 – 12h30 AMPHI E (HF) du 12/09 au 05/12, A. Reberioux

+ TD : choisissez un groupe

TD1 : Mercredi 14h30-16h00, salle 203 ODG – du 20/09 au 20/12 – Sarah Morcillo

TD2 : Mercredi 13h00-14h30, salle 203 ODG – du 20/09 au 20/12 – Sarah Morcillo

TD3 : Mardi 13h00-14h30, salle 1013 SG – du 19/09 au 19/12 – Sarah Morcillo

TD4 : Mardi 14h30-16h00, salle 1013 SG – du 19/09 au 19/12 – Sarah Morcillo

similaire:

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\L1 Économie de l'entreprise Analyse macroéconomique Socio-économie des organisations L2

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\ÉConomie d’entreprise et management des organisations : quelles différences ?
«une entreprise est toute unité légale, personne physique ou personne morale qui jouissant d’une autonomie de décision, produit des...

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\2 L’irruption de l’histoire lors des grandes crises : le point de...
«L’économie peut-elle (re)devenir une science sociale ? A propos des relations entre économie et histoire», Revue Française de Socio-Economie,...

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\A quoi servent les sciences sociales du sport ? Recherches et utilité(s) sociale(s)
«économie du sport» : socio-économie et économie politique versus mainstream economics

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\Jany-Catrice (Florence) et Sobel (Richard), «Économie et (autres)...
...

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\Economie et Sociétés (série Socio-Economie du Travail)

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\Peut-on définir précisément la socio-économie ? Non, ce n'est une...

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\A la source de vos réflexions sur la notion de travail aujourd’hui,...
«autant qu’ils sont», comme on dit, aux pays, aux cultures, aux organisations sociales et aux institutions

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\Le cadre d’analyse conçu pour l’homo œconomicus
«l’économie des rentiers» (économie d’oppression des uns et de rente des autres)

L1 Analyse macroéconomique Économie de l\Assistant socio-éducatif et Assistant socio-éducatif principal, spécialité...
«Accueil et Accompagnement social généraliste» et à la mise en œuvre des orientations du projet de Direction (évolution des pratiques...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com