Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie





télécharger 99.84 Kb.
titreSociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie
date de publication05.01.2017
taille99.84 Kb.
typeNote
e.20-bal.com > économie > Note

Sociologie du sport – L 1 STAPS


CM de G.Veziers, document de prise de notes

Chapitre n°6

Sport et économie


De l’éthique de la compétition à la loi du marché…



1-Introduction, quelques éléments d’économie du sport :



-Le financement public du sport en 1998 :

Etat

Régions, Dpts

Communes

13,5 milliards de francs

3,2 milliards de francs

37,3 milliards de francs


-Nombre de « professionnels du sport » en 2000 : 300.000 (1,2% de la population active)

-Audience cumulée pour la Coupe du monde de foot 1998 : 16 milliards de « téléspectateurs »

« On peut se demander si cette culture véhiculée par la télévision ne devient pas la culture dominante de la planète ? Qu’avons nous culturellement en commun avec les citoyens des antipodes ? Peut-être Maradonna. »

(I.Ramonet, La mort en direct, in Manière de voir n°30, Le monde diplomatique, 1996)





2-Sport et économie, l’argent comme but ou moyen du sport?

2.1-De l’amateurisme au sport-marchand.

2.1.1-De l’amateurisme à l’hypocrisie :




-1885 : Le football devient professionnel en GB

-1932 : Le football devient professionnel en France




2.1.2-Les années 80, du professionnalisme au sport-marchand :


-1980 : J.A.Samaranch prend la tête du CIO (remplace Lord Kiliany)

-« Le cœur de Coubertin repose à Olympie, est-ce à Wall-street qu’il conviendra de déposer l’urne contenant le vôtre ? »

(M.Druon, cité par J.Boix, in J.A.Samaranch, l’Héritage trahie, 1994)
-R.A.Samaranch : « le saigneur des anneaux »

(B.Heltz, in Télérama n°2645, sept 2000)


-1995 : Le rugby devient professionnel
-Nombre de sportifs professionnels en France :


1988

1998




3000

5500







-Foot : 1580

-Golf : 820

-Basket : 560

-Handball : 400

-Rugby : 400

-Volley : 350

-Boxe: 290

-sports de glace: 200

-Cyclisme: 120

-Tennis : 80








2.1.3-Des sportifs mercenaires ou marchandises ?


-1995 : « arrêt Boosman »

-Quelques records de revenus annuels :

M.Jordan (Basket-ball) en 1997

78 millions de dollars

M.Schumacher (F1) en 1999

45 millions d’euros

S.O’Neal (Basket-Ball) en 1999

44,7 millions d’euros

N.Anelka (Football) en 1999

8,6 millions d’euros

J.Richardson (Hand) en 1999

0,35 millions d’euros









2.1.4-Des clubs entreprises au sport côté en bourse :


-1999 : 33 clubs de football sont côtés en Bourse

(22 sont de GB)

-« Privatisation des profits et socialisation des pertes, le sport professionnel a vite adopté les bonnes vieilles recettes du marché capitaliste »

(Ch. De Brie, Marchandisation du muscle, in Manière de voir n°30, 1996)
-Pour J.F.Bourg, il faut « restaurer la primauté des valeurs sportives en replaçant l’argent sur le plan des moyens et non plus des finalités ».

(J.F.Bourg, L’argent fou du sport, 1994)





2.1.5-Le sport, pointe avancée de la mondialisation libérale :

-Quelques exemples d’exploitation de la main d’œuvre par les entreprises sportives :

Cie

Usine en Chine

Salaire/h

H par semaines

Conditions de travail

Nike (chaussures)

Welco factory

0,16$

77 à 84

11 à 12h/jours 7j/7

Les travailleurs reçoivent une amende s’ils refusent les heures supplémentaires ; les heures sup. ne sont pas payées ; les plupart n’ont pas de contrat de travail ; humiliations, cris ; certains sévices corporels ; amendes arbitraire infligées aux femmes enceintes et de plus de 25 ans ; amende si on parle au travail ; environ 10 enfants dans la section couture ;

Nike et Adidas

Yue Yuen Factory

0,19$

60 à 84

Heures sup. obligatoires, aucune prime y afférant ; nuisance sonore excessives, présence de vapeurs dans l’usine….

Adidas (vêtement)

Tung tat garment factory

0,22$

75 à 87,5

périodes de 12,5h

6 et 7j/7

Les employés reçoivent une amende s’ils sont en retard, au repos ou trouvés en train de parler ; gymnastique obligatoire le matin ; 8 travailleurs par dortoir

(source : Charles Kernaghan, National Labo committee, Made in China, behind the label, 1998)


« La seule façon de comprendre comment des multinationales riches et supposément respectueuses des lois peuvent régresser à des niveaux d’exploitation dignes du 19ème siècle (tout en se faisant prendre régulièrement), c’est le mécanisme de la sous-traitance »

(N.Klein, No Logo, la tyrannie des marques, Actes sud, 2001)

-« Nous avons tout fermé. Nous n’avons gardé qu’une petite usine, qui est notre centre de technologie mondial et qui compte pour environ 1% de la production totale »

(Peter Csanadi, porte parole d’Adidas, Globe and mail, sept 1997),





3-La médiatisation du sport : cause et conséquence des enjeux financiers.

3.1-Un peu d’histoire : avant la télévision.

3.1.1-Le temps des jeux traditionnels :


« Il ne peut y avoir aucun spectateur à ce jeu ; tous doivent être acteur, car la coutume et la convention de ce jeu veulent que si quelqu’un vient dans le seul but de regarder, (…) se retrouvant au milieu de la troupe, on en fait un joueur, en lui donnant une bastonnade ou deux s’il est à cheval, et en lui donnant une demie douzaine de gifles s’il est à pied »

(Description du jeu de Knappan, en 1603, in Ellias & Dunning, Sport et civilisation, la violence maîtrisée, Paris, Fayard, 1998)





3.1.2-Naissance du sport et du spectateur :


-C.Pociello parle de « sport par procuration »

(C.Pociello, Quelques indications sur les déterminants historiques de la naissance des sports en Angleterre (1780-1860), in Sport et société, 1981).





3.1.3-Le spectacle sportif comme moyen de développement du sport :


3.1.4-La séparation acteur-spectateur :


-« Le sport, en se popularisant, devient, en ce début de 20è siècle, non pas une pratique populaire, mais un spectacle populaire »

(A.Ehrenberg, Aimez-vous les stades ? 1988)


-1906 : Création de la première association de supporters en GB.

-« L’expérience montre qu’il est indispensable dans certaines circonstances, d’avoir à protéger soit les arbitres soit les athlètes, contre la foule qui peut se trouver momentanément en désaccord avec eux »

(L.Faure Dujarric, in Encyclopédie des sports, 1924)
-1900 : création de l’Auto-vélo (devient l’Auto en 1903)






3.2-L’impact fondamental de la télévision :

3.2.1-Naissance du téléspectateur :



-1946 : création de l’Equipe
-1948 : premier direct sportif à la télévision, l’arrivée du Tour de France.

-1958 : 50.000 TV en France.

-1958 à 1970 : augmentation du nombre de licences sportives en France de 2,3 à 6 millions.


-Pourcentage de foyers équipés en téléviseur :

JO de Grenoble, 1968

68%

JO de Montréal, 1976

87%

JO de Barcelone, 1992

92%






3.2.2-Télévision et explosion des enjeux financiers :

-Les droits de retransmissions télévisuelles :




JO d’été

JO d’hiver

Coupe du monde de football

1960

Rome : 1,2 millions de dollars

Squaw valley : 0,05 millions de dollars




1986







200 millions de francs

1996

Atlanta: 1,2 milliards de dollars







1998




Nagano: 460 millions de dollars

555 millions de francs

2002







4900 millions de francs

2004

Athène: 2 milliards de dollars








-1984 : Création de Canal +

-1985 : Création de « La cinq »

-1986 : privatisation de TF1






3.2.3-Le sport télévisé : l’atteinte d’un niveau de saturation ?


-Nombre d’heures de spectacle sportif sur les chaînes généralistes françaises :

1968

1990

2000

230h

2000h

2400h








3.2.4-Les usages sociaux du sport télévisé :







3.2.5-Le sport-spectacle : les raisons du succès :

3.2.5.a-Un spectacle « réel ».


M.Bernard, Le spectacle sportif. Les paradoxes du spectacle sportif ou les ambiguïtés de la compétition théâtralisée, in Sport et société, 1981.





3.2.5.b-La représentation d’un idéal consensuel.




« Dans le sport on peut invoquer Lamarck aussi bien que Darwin, la culture comme la nature, c’est ce qui le rend si fascinant et consensuel »

(A.Ehrenberg, Le culte de la performance, Paris, Calman-Levy, 1991)






3.2.5.c-Le processus d’identification :


-P.Irlinger, Le sport au pluriel ou les singularités du rugby, in sport et société, 1981.






4-Sport et médias : la dictature de la publicité ?

4.1-Sport et publicité : l’alliance du vice et de la vertu ?


-1964 : Coca-Cola pénètre le marché japonais en sponsorisant le Sumo.

-1968 : Coca-Cola premier sponsor sur des maillots de football en France
-1999 : 63% des entreprises françaises utilisent le sport comme moyen de communication (52% utilisent la culture)
-« Nous ne vendons pas un produit mais un style de vie »

(Renzo Rosso, président de Diesel, cité par N.Klein, ibid.)
-« Pour améliorer son image, la société Coca-Cola, par exemple, ne doit pas chercher à prouver que la boisson qu’elle propose est excellente pour les papilles et bonne pour la santé ; il est beaucoup plus utile pour elle d’associer son logo à un autre qui soit capable d’irradier la sympathie [le logo olympique par ex]. Ce mécanisme est parfaitement cynique puisqu’il admet que l’illusion a plus d’importance que la réalité. Mais il faut bien reconnaître qu’il est efficace dans notre société avide d’apparence »

(A.Jacquart, Halte aux Jeux !, Stock, 2004)
-« Nike est une société de sport, sa mission n’est pas de vendre des chaussures mais d’améliorer la vie des gens par le sport et la forme physique et de garder vivante la magie du sport »

(Phil Knight, président de Nike, cité par N.Klein, No logo, la tyrannie des marques, Actes sud, Paris, 2001)

-Recettes réalisées par le Comité d’organisation des JO liées au sponsoring :

Barcelone (1992)

Atlanta (1996)

Sydney (2000)

20 millions de dollars

40 millions de dollars

400 millions de dollars


« Non seulement la pub est la dictature invisible de notre société, mais encore, le sport en est un des bras armés les plus puissants et les plus fiables »

(H.Vaugrand, Sociologies du sport, théories des champs et théories critiques, Paris, l’Harmattan, 1999)





4.2-Sport et média : dépendance et soumission.


-Enquête du CSA sur le nombre de sports retransmis par les chaînes françaises en 1992 :

France 3

41

France 2

34

Canal +

24

TF1

9



-Part de la télévision et des spectateurs dans le financement des clubs de football :




1971

1981

1991

Télévision

1%

15%

55%

Spectateurs

80%

65%

25%


-Recettes dues à la télévision et aux sponsors des clubs de football :





1980

1993

Télévision

2 Millions de francs

495 Millions de francs

Sponsoring

23 Millions de francs

430 Millions de francs









4.3-Le sport médiatisé : information ou spectacle ?



-« le sport navigue entre information et spectacle »

(P.Chazeau, sport et télévision, rev Macolin, 1994)





5-Conclusion, sport, capitalisme et fait social total :


« Le modèle sportif est la clef de la réussite pour des entreprises qui se battent »

(J.L.Lagardère, PDG de Matra-hachette, in Libération, 1986)
« C’est cette liaison structurelle du sport avec le système capitaliste dans son ensemble qui explique l’envahissement du sport par l’argent et les capitaux »

(J.M.Brohm, Sociologie politique du sport, J.P.Delarge, 1976)






-Pour en savoir plus :

-J.F.Bourg, JJ.Gouguet, Analyse économique du sport, PUF, 1998.

-J.F.Bourg, L’argent fou du sport, Paris, La table ronde, 1994.

-J.Ferrand, Sport, argent, médias, rev EPS n°247, mai-juin 1994.

-C.Pociello, Le sport dans la lucarne, in Les cultures sportives, Paris, PUF, 1995.

-R.Thomas, Sport et média, Vigot, 1992.






similaire:

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconA quoi servent les sciences sociales du sport ? Recherches et utilité(s) sociale(s)
«économie du sport» : socio-économie et économie politique versus mainstream economics

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconBibliographie Bibliographie du chapitre 1
«Sport et droit», revue juridique et économique du sport (rjes), n°1, 1987, pp. 1-22

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconPierre Bourdieu selon Pierre Carles La sociologie est un sport de combat
«Pas vu, pas pris», ce «vilain petit canard» du petit écran en est définitivement banni. Ce qui n'empêche pas «La sociologie est...

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconRésolution n° 1 sur l’éthique dans le sport
«Europe plus humaine et plus inclusive», une grande importance à la promotion de la place du sport et en particulier à la poursuite...

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconThèse sur le Sport Deuxième partie
«Le sport, idéal démocratique ?», entretien avec Isabelle Queval, laviedesidees fr

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconLe marché des biens et services
«Que sais-je ? Eco. Du sport» W. Andreff, J. F. Nys; «Analyse économique du sport» J. J. Huguet, J. Bourg

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconBilan Quinquennat
«Citoyens du Sport», doté de 12M€/an pour recruter des éducateurs au travers d’emplois aidés 30 000 emplois d’avenir et 1 500...

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconDébattre des usages sociaux des savoirs de sociologie du sport, du corps et de l’eps

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconEvolution des rapports entre le sport et les médias
«L’auto», IL devient «L’Equipe». En juillet 1914, IL se vend 320. 000 fois. En 1949 le journal «France football apparaît et à partir...

Sociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise de notes Chapitre n°6 Sport et économie iconRapport sport et economie introduction






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com