L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches





télécharger 14.87 Kb.
titreL’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches
date de publication09.12.2016
taille14.87 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches
Panel proposé par Abdelkader Lakjaa, professeur à l’Université d’Oran (sociologie) et Françoise Lorcerie, directrice de recherches au CNRS, IREMAM/Aix-Marseille Université (sciences politiques)
Présentation :

La société algérienne d’aujourd’hui témoigne d’une transformation polymorphe par rapport au « modèle algérien » d’économie planifiée mis en œuvre dans les années 1960 et 1970.

Ce modèle fut, quant à lui, assez largement décrit, bien que le départ ne fût pas toujours fait entre la posture analytique et l’engagement au service d’un projet généreux de transformation sociale. C’est la littérature plus que la sociologie qui a mis en exergue dans cette période les écarts entre le réel et le projet national. Ce moment des années Boumediene puis Chadli reste en fait, à notre sens, largement à reconsidérer par une approche analytique, il reste à historiciser.

Pour d’autres raisons, le temps de la « décennie noire » serait lui aussi à redécouvrir pour en restituer les processus sociaux. La montée de l’islamisme et l’exacerbation de la violence ont accaparé l’attention de ceux qui se sont attachés à en rendre compte, tandis que la communauté des sociologues algériens se retrouvait décimée, comme le reste du monde académique algérien.

Mais c’est sur la dernière période de la société algérienne que ce panel entend se focaliser. D’abord, cette période permet d’éclairer l’échec du projet développementiste des premières décennies de l’indépendance. Elle en porte les stigmates, comme le montre Djamel Guérid à propos de l’entreprise socialiste et de l’université (Guérid, 2007). Mais de plus elle défie les schémas d’analyse du fait de l’entrelacement des facteurs de transformation sociale, économique et politique. Comment ne pas mentionner en premier lieu l’énorme changement structurel associé à la libéralisation de l’économie et à la fin de l’entreprise socialiste, dans un contexte mondial remodelé par la globalisation et la financiarisation des systèmes productifs. Il en résulte une crise majeure du marché interne du travail, avec un déséquilibre massif de la demande par rapport à l’offre, une remise en cause profonde des systèmes de formation, et des effets de fuite de grande ampleur. Entre autres résultats, tandis que l’Algérie connaît désormais une migration de transit en provenance d’Afrique subsaharienne, elle connaît aussi une nouvelle émigration de jeunes et de familles vers des destinations diversifiées. Un autre résultat est l’ébranlement des modes de légitimation des autorités. Ou encore la diversification des situations sociales, le creusement des inégalités et la montée en puissance de nouveaux principes de classement social, la recomposition des solidarités familiales, etc.

En vis-à-vis de ces changements composites, le panel souhaite mettre en valeur deux facteurs de renouveau des analyses. D’abord, on souhaite présenter et mettre en discussion des analyses qui articulent approches structurelles « macro » et approches interactionnistes et constructivistes d’échelle « micro » ou « méso ». Ce choix semble requis pour rendre compte du caractère inédit et même confus des situations sociales en Algérie aujourd’hui. Il va de pair avec le constat qu’on ne dispose plus d’une théorie englobante du social. Ensuite, on souhaite valoriser le renouvellement démographique, en cours, des études de sciences sociales sur l’Algérie. Une nouvelle génération de chercheurs est en train d’émerger sur les questions d’analyse sociale qui nous intéressent ici, au sud et au nord de la Méditerranée (France). A cet égard, ce panel offre une opportunité d’échanges dont la fermeture européenne nous prive très largement en temps normal.
Bibliographie d’appui

Annuaire de l’Afrique du Nord, puis Année du Maghreb, annuel depuis 1962, Chroniques Algérie

BENISSAD Hocine, 2004, Algérie : de la planification socialiste à l’économie de marché, Alger, ENAG

BRAS Jean-Ph, La Réforme du Code de la famille au Maroc et en Algérie: quelles avancées pour la démocratie ? Critique internationale (37) oct-nov 2007

FEROUKHI Djamel, 2005, La problématique de l’adéquation Formation-Emploi. Mode d’insertion et trajectoires professionnelles des diplômés des sciences exactes et de la technologie, Editions CREAD, Alger

GUERID Djamel, 2007, L’exception algérienne, La modernisation à l’épreuve de la société. Casbah Ed.

Insaniyyat, revue algérienne d’anthropologie et de sciences sociales, parution trimestrielle

GHOUATI Ahmed, 2011, Processus de Bologne et enseignement supérieur au Maghreb, Ed. L’Harmattan/Collection Europe-Maghreb

HACHEMAOUI Mohammed, 2013. Clientélisme et patronage dans l’Algérie contemporaine. Paris, Karthala-Iremam.

HARBI Mohammed, 1992. L’Algérie et son destin. Croyants ou citoyens. Paris, Arcantère.

KATEB Kamel,2005, Ecole, population et société en Algérie. L'Harmattan.

KATEB Kamel, 2001, La fin du mariage traditionnel en Algérie ? (1876-1998) : une exigence d'égalité des sexes. Ed. Bouchène

KHELFAOUI Hocine, 2008, L’enseignement professionnel en Algérie : contraintes institutionnelles et réponses sociales, Sociologie et sociétés, 40-1, 2008, p. 143-170

LABIDI Djamel, 1992, Science et pouvoir en Algérie, 2 tomes, Ed. OPU, Alger

MOUSSAOUI Abderrahmane, 2006, De la violence en Algérie. Les lois du chaos. Arles, Actes Sud.

MUSETTE Mohamed Saib, 2010, Migration, Travail & Développement en Algérie, Genève, Background Country Paper - IIES, OIT.

MUSETTE Mohamed Saïb/HAMMOUDA Nacer Eddine, eds/ SEROUR /TOUIL/FOURCADE/IBOURK, La question de l'emploi au Maghreb central, volume 3, Alger, CREAD, 2006.

REMAOUN Hassan, coord., 2000. L'Algérie, histoire, société, culture, Alger, Casbah Editions.

ZEHRAOUI Ahsene, dir., 1999. Familles d’origine algérienne en France, Paris, L’Harmattan.
Communications présentées :

●Aïssat Wassila,  Université d'Oran, doctorante, "Les valeurs sociales dominantes chez les jeunes"

●Chariet Mounira, Aix-Marseille Université/Iremam-Cherpa, doctorante, "Les politiques des langues entre officialité et enjeux pratiques dans l’Algérie de Bouteflika"

Dris- Aït Hamadouche Louisa, Université d'Alger, enseignante, "La politique étrangère de l'Algérie dans son articulation avec la politique intérieure".

●Lachelache Ammaria, Université d'Oran, Laboratoire Philosophie, Sciences et Développement, doctorante, "Les femmes algériennes dans le commerce transnational informel "

●Lakjaa Abdelkader, Université d'Oran, Enseignant, Laboratoire Philosophie, Sciences et Développement, "Jeunesse et changement social en Algérie"

●Lassel Djaouida, Aix-Marseille Université, Iremam, doctorante, "Associations féminines en Algérie"

●Lorcerie Françoise, Aix-Marseille Université, Iremam, Une colonie algérienne ? Les descendants d’immigrés algériens en France.

●Malek Chelih Toufik, Université de Mostaganem, doctorant, "La violence urbaine en Algérie"

similaire:

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconNouveaux musees, nouvelles eres urbaines, nouvelles mobilites touristiques

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconNouvelle année, nouveaux enseignants, nouveaux formateurs cfppa,...
...

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconLa décolonisation et la construction de nouveaux Etats : Inde, Algérie
«droit qu’a chaque peuple de choisir la forme de du gouvernement sous laquelle IL doit vivre» (14 août 1941)

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconLes nouveaux enjeux économiques

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconOuverture n°8 – Boucle locale et multimédia Jean-Philippe Allamandy
«boucle locale» s’est progressivement élargie au fil des années avec l’apparition de nouveaux réseaux et de nouveaux services. On...

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconLa maîtrise de l'énergie : le contexte, les enjeux, les approches

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconFrance-Algérie Pays Catalan
«une journée de l’Algérie» et à remercier les institutions qui ont apporté leur soutien à cet événement

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconRecherche : dépense d’innovation pour introduire de nouvelles techniques...

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconL’illusion apolitique : adaptations, évolutions et instrumentalisations...
«wahhabite» mais également par l’arrivée en Arabie Saoudite à partir des années 1960 d’opposants islamistes, proches des Frères musulmans,...

L’Algérie des années Bouteflika : nouveaux enjeux et nouvelles approches iconTentatives d’application des nouvelles approches pédagogiques
«savent» autour de l'événement pour construire une réponse qui prendra la forme d'une réponse structurée autour des grandes conséquences...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com