Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ?





télécharger 75.68 Kb.
titreLes facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ?
date de publication08.10.2017
taille75.68 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Baccalauréat blanc - TES1

Mercredi 8 octobre 2014

Sciences Économiques et Sociales

Durée de l’épreuve : 4 heures
L’usage de la calculatrice n’est pas autorisé
Ce dossier comporte pages. Dès que ce sujet est remis, assurez-vous qu’il est complet.
DISSERTATION

Il est demandé au candidat :

  • de répondre à la question posée par le sujet ;

  • de construire une argumentation à partir d’une problématique qu’il devra élaborer ;

  • de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier ;

  • de rédiger en utilisant le vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question, en organisant le développement sous la forme d’un plan cohérent qui ménage l’équilibre des parties.

Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.
SUJET
Ce sujet comporte quatre documents
Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ?


Document 1 : taux de croissance annuel moyen du PIB (en %) et contribution à la croissance (en points de pourcentage) entre 1985 et 2008





Main-d’œuvre

Capital en TIC (1)

Capital hors TIC

PGF(2)

Croissance du PIB

Allemagne

-0,17

0,29

0,31

1,07

1,50

États-Unis

0,94

0,54

0,32

1,09

2,89

Japon

-0,35

0,40

0,45

1,60

2,10

France

0,04

0,24

0,31

1,16

1,75

Canada

1,18

0,44

0,66

0,37

2,65

Source : OCDE

(1) TIC : Technologies de l’information et de la communication.

(2) PGF : Productivité globale des facteurs de production.

Document 2 : dépenses intérieures de recherche développement (en % du PIB)





2008

2009

Corée du Sud

3,36

3,56

Japon

3,47

3,36

États-Unis

2,84

2,90

Allemagne

2,69

2,82

France

2,12

2,21

Royaume-Uni

1,79

1,86

Finlande

3,70

3,93

Suède

3,70

3,60

UE27

1,84

1,92

Total OCDE

2,35

2,40

Source : d’après Note d’information, enseignement supérieur et recherche, 2012.
Document 3 : évolution de la productivité globale des facteurs en France de 1978 à 2010 (indice base 100 en 1978)



Source : Comptes Nationaux, enquêtes Emploi, INSEE, 2013.

Document 4
Article L611-1

Toute invention peut faire l’objet d’un titre de propriété industrielle délivré par le directeur de l’Institut national de la propriété industrielle qui confère à son titulaire ou à ses ayants cause un droit exclusif d’exploitation. […]
Article L611-2

Les titres de propriété industrielle protégeant les inventions sont : les brevets d’invention, délivrés pour une durée de vingt ans à compter du jour du dépôt de la demande ; les certificats d’utilité, délivrés pour une durée de six ans à compter du jour du dépôt de la demande ; les certificats complémentaires de protection rattachés à un brevet […] prenant effet au terme légal du brevet auquel ils se rattachent pour une durée ne pouvant excéder sept ans à compter de ce terme et dix-sept ans à compter de la délivrance de l’autorisation de mise sur le marché mentionnée à ce même article. […]
Article L615-14

Sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende les atteintes portées sciemment(1) aux droits du propriétaire d’un brevet [...]. Lorsque le délit a été commis en bande organisée ou sur un réseau de communication au public en ligne ou lorsque les faits portent sur des marchandises dangereuses pour la santé, la sécurité de l’homme ou l’animal, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 500 000 euros d’amende.

D’après Code de la propriété industrielle, Légifrance, 2013.

(1) sciemment : délibérément.
ÉPREUVE COMPOSÉE

Attentes :

1 - Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles dans le cadre du programme de l’enseignement obligatoire.

2 - Pour la partie 2 (Étude d’un document), il est demandé au candidat de répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de présentation du document, de collecte et de traitement de l’information.

3 - Pour la partie 3 (Raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet :

- en développant un raisonnement ;

- en exploitant les documents du dossier ;

- en faisant appel à ses connaissances personnelles ;

- en composant une introduction, un développement, une conclusion.

Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.

Première partie : mobilisation des connaissances (6 points)


  1. Présentez le lien entre productivité globale des facteurs et progrès technique. (3 points)

  2. En quoi l’approche en termes d’IDH complète-elle celle en termes de PIB ? (3 points)



Deuxième partie : étude d’un document (4 points)
Vous présenterez le document puis identifierez les sources de la croissance économique selon les pays sur la période 1985-2010.
Document : taux de croissance annuels moyen du PIB(1) (en %) entre 1985 et 2010 et contribution des facteurs à la croissance (en points de PIB)





PIB

Facteur capital

Facteur travail

PGF(2)

France

1,8

0,7

0,2

1,0

Irlande

4,4

0,9

0,9

2,7

États-Unis

2,6

0,9

0,7

1,1

Italie

1,4

0,8

0,2

0,4

Belgique

2,3

0,7

0,2

1,3

Corée du Sud

6,1

1,7

0,6

3,8

Source : OCDE, 2012.

(1) Certaines données ont été arrondies.

(2) PGF : productivité globale des facteurs.
Troisième partie : raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)
Sujet : à l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que les variations de la demande globale sont un facteur important des fluctuations économiques.
Cette partie comporte trois documents.

Document 1 : évolution du PIB réel et de la demande globale en France (en %)


Source : OCDE, 2013.

Document 2 : évolution des contributions à la croissance du PIB en volume en France (en % et en points de pourcentage)





Choc pétrolier

Crise de 1993

Crise de 2008



1974

1975

1976

1992

1993

1994

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Dépenses de consommation finale

2,6

2,0

3,8

1,3

0,7

0,9

1,7

0,4

0,7

1,4

0,5

0,2

Formation brute de capital fixe

0,7

-1,4

0,5

-0,4

-1,2

0,3

1,3

0,1

-2,3

0,3

0,6

-0,2

Solde extérieur des biens et services

1,2

1,2

-1,7

0,9

0,8

0,0

-0,9

-0,3

-0,5

0,0

0,0

1,0

Variation de stocks

0,3

-3,0

1,8

-0,3

-1,0

1,0

0,2

-0,2

-1,2

0,1

1,1

-0,8

Produit intérieur brut

4,7

-1,1

4,4

1,5

-0,7

2,2

2,3

-0,1

-3,1

1,7

2,0

0,0

Source : INSEE, 2013.

Note : l’addition des contributions peut différer du chiffre de la croissance en raison des arrondis.

Document 3
L’impact sur l’activité a été particulièrement récessif et si tous les pays n’ont pas été touchés avec la même violence, les pays qui ont connu la plus faible croissance en 2012 sont également ceux où la restriction budgétaire a été la plus forte. [...]

Au resserrement de la demande intérieure dans chaque pays, s’ajoute celui des partenaires voisins via le canal du commerce extérieur.

Partout les demandes intérieures fléchissent sous le poids de l’ajustement. À l’exception de quelques pays (Allemagne, France...), la consommation des ménages et l’investissement des entreprises reculent avec le repli des revenus. Les taux d’épargne ont chuté pour se retrouver à des niveaux bas et peuvent de moins en moins jouer leur rôle d’amortisseur. Avec les moindres créations d’emplois, la hausse des taux de chômage s’est accélérée en fin d’année (sauf en Allemagne où le taux de chômage est resté stable car, comme en 2009, les entreprises ont davantage ajusté sur la durée du travail). La situation sociale est tendue. L’Espagne connaît 5 millions de chômeurs (soit 26 % de sa population active), dont 2 millions qui ne reçoivent plus aucune indemnisation. Cette situation de chômage élevé fait pression sur les salaires et entretient la baisse des revenus.

Source : « Le commencement de la déflation, perspective 2013-2014 », Analyse et prévisions, OFCE, mai 2013.



similaire:

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconQuelles sont les sources de la croissance ? (3/4) – Facteurs de production...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconQuelles sont les sources de la croissance ? (4/4) – Les sources de...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconTheme n croissance, fluctuations et crises
«fondamentales» de l'offre : productivité des facteurs, accumulation de capital, disponibilité des facteurs de production, et en...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconQuelles sont les sources de la croissance ? (1/4) – Comment mesurer la croissance économique ?

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconThème 1 – Croissance, fluctuations et crises Questionnement 1 : Quelles...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconThème 1 – Croissance, fluctuations et crises Questionnement 1 : Quelles...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconA- les sources primaires de la croissance; la croissance dépend du...
«La croissance des années 60 fut une sorte de miracle économique; la véritable question n’est pas de savoir pourquoi les choses vont-elles...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconVoici les éléments qui peuvent être abordés par un candidat au dcg....
«croissance extensive» la croissance obtenue par l'augmentation des facteurs de production utilisés (travail, capital )

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconChapitre 1 : Les facteurs de production La combinaison des facteurs de production
«biens utilisés pour la production». on distingue de ce point de vue le capital fixe (les machines, les équipements) et le capital...

Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? iconQuelles sont les sources de la croissance économique ?






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com