Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne





télécharger 32.8 Kb.
titreAssociation des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne
date de publication08.10.2017
taille32.8 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos




ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN ECONOMIE DE L’UNIVERSITE PARIS I PANTHEON - SORBONNE






Compte rendu du conseil d’UFR du 25/09/2012
Ordre du jour :

- Informations du directeur.

- Approbation du compte-rendu du précédent conseil.

- Annexe de la convention avec l'ENS Cachan.

- Profilage de postes d'enseignants-chercheurs pour la campagne de recrutement de 2013.

- Questions diverses.


  1. Présences


Présence des étudiants :
- ADES (4 titulaires sur 4 +1 suppléante)
Tolgay Ozturk, François Malaussena, Marie Boucharin, Nicolas Vincent, Sarah Bensalem
- UNEF (2 titulaires sur 3) :
Francesco Sergi (UNEF), Nour Darwich (UNEF, 40 mn de retard).
- Met (0 titulaire sur 1)
Présence profs et biatoss :
Jean Claude Berthelemy, François Gardes, Michèle Moerman, Isabelle Cochard, Délila Allam, Antoine d’Autume, Jean Dellemotte, Claude Ménard, André Lapidus, Mathieu Crozet.

1) Informations du directeur (Jean Claude Berthelemy)
Une restructuration budgétaire a été imposée à l'Université. Dans ce contexte, ceux qui en supportent les coûts sont les UFR qui disposent de postes vacants, ce qui est malheureusement le cas pour l'UFR 02 qui est l'UFR qui en disposent le plus (1 poste de Maître de conférence et un poste de PRAG) et qui devra en plus faire des concessions budgétaires pour l'année à venir. La conséquence se voit dans la densité des TD allant jusqu’à 35 étudiants dans certains TD en licence.

En effet l'accueil de 140 bacheliers supplémentaires cette année sature des TD ce qui obligent donc à restreindre au maximum le recrutement des enseignants afin de pouvoir atteindre les objectifs budgétaires. On ne touche pas au budget de fonctionnement ou aux dépenses liées aux services, seule source d’économie : gel de postes d’enseignants-chercheurs, c’est à dire non remplacement des postes vacants.

Il y a 50 postes vacants en 2013 sur toute l’université, dont 9 dans l’UFR d’économie. Les économies à faire sont d’environ 2 millions d’euros pour équilibrer le budget (pour un budget global de 217 millions d’euros). Cela équivaut à la moitié des postes vacants, on peut donc prévoir que 4-5 postes seront gelés pour l’UFR économie, et entre 25 et 30 pour toute l’université.

L'UFR a néanmoins demandé une rallonge de 4 millions d'euros ce qui semble "utopique" à obtenir. En revanche, il serait fort probable qu'une rallonge budgétaire de 2 millions d'euros nous soit accordée ce qui correspond à la moitié des postes vacants.

Selon le directeur, la situation ne va pas s’améliorer. La situation budgétaire de l’université a des répercussions sur notre UFR. Selon lui, se battre contre l’augmentation du tarif des DU et les formations continues (payantes) est une erreur. En cela, il se place contre l’avis de l’équipe présidentielle de l’université.


Le point de vue de notre directeur pour les autres pistes envisageables pour faire des économies est :

  • Pour des questions pédagogique, l’UFR ne peut plus continuer à embaucher des étudiants de M2 pour donner des cours de TD sauf pour les L1/L2.

  • Suppression de cours optionnels (comme en L3 cette année) qui sont peu suivis par les étudiants.

  • Faire les inscriptions pédagogiques sur l’IPWEB pour toutes les années, également les L1. Ceci faciliterait la gestion des TD. Il est également envisagé de faire les IPWEB pour le second semestre afin de diminuer le nombre de TD par rapport aux étudiants qui arrêtent d’étudier durant le premier semestre (réorientation), ce qui permettrait de faire des économies. Cette mesure coûterait certainement un poste au niveau du secrétariat.


Intervention d’Antoine d’Autume, il trouve que la dérogation pour tripler sa L1 est une aberration et que limiter ce genre de pratique permettrait de faire des économies.
Proposition faite par un professeur afin de faire un TD en amphi sous forme de QCM avec une notation (+2 bonne réponse, 0 pas de réponse, -1 mauvaise réponse). Question qui a fait débat et n’a pas fait l’unanimité au sein des professeurs. Une question qui a été étudié en commission pédagogique.
2) Approbation du compte rendu du précédent conseil
Approbation à l'unanimité.

Néanmoins deux points ont été soulevés :

- Quelques corrections orthographiques

- Erreur sur la convention avec le lycée Marie-Curie. Pour valider l'année il ne faut pas obtenir 60 crédits ECTS sur deux ans mais bien sur un an.

- Au sujet du sondage qui avait été passé aux étudiants. Mr Lapidus a souligné qu'il serait intéressant de détailler davantage ce sondage notamment en terme quantitatif. Il serait bon selon lui de mettre le nombre d'étudiants correspondant aux commentaires soulevés. Par exemple, il a été mis en évidence que selon les étudiants " les TD seraient inutiles ". Dans ce contexte il semble donc pertinent de savoir combien d'étudiants ont commenté cela.

- Débat sur la synthèse d’évaluation : certains points ont mal été pris en compte, mais ce document a été voté lors d’un précédent conseil, JCB refuse donc de revenir dessus. De nombreux conseillers estiment que cette synthèse d’évaluation pose problème dans la mesure où, pour certaines questions, les évaluations ne sont pas du tout représentatives puisqu’elles s’appuient sur une ou deux réponses. Un élu ADES propose d’organiser, à l’avenir, une loterie pour les étudiants qui répondront à ces enquêtes, avec un gain de lots de l’université (sweat, veste, polo...) à la clé, pour motiver les étudiants à répondre plus massivement à l’enquête. Le directeur accueille favorablement l’idée.
3) Annexe de la convention avec l’ENS Cachan
Cette convention permet à des élèves de l'ENS Cachan d'avoir une double licence avec Paris 1 ou un Master de la mention de Paris 1 (mention ETE, THEME, CI).

Néanmoins cela poserait des problèmes de frais d'inscriptions pour les étudiants en master car ils devraient payer à deux reprises ces frais : d’une part à l'ENS Cachan et d’autre part à Paris 1.

JCB vérifiera si la compensation entre les semestres (non prévue dans l’annexe, mais pourtant obligatoire en université depuis l’arrêté licence) peut être mise en place dans cette annexe : si c’est dans la convention de l’ENS, Paris 1 ne pourra rien faire, dans le cas contraire, il demandera à l’ENS que la phrase “les élèves et étudiants de l’ENS doivent obtenir la moyenne sur les deux semestres” soit enlevée.

L’annexe de la convention a été acceptée à l'unanimité.
4) Profilage de postes d’enseignants-chercheurs pour la campagne de recrutement 2013
Recrutement à l’international : recherche d’enseignants en licence qui peuvent donner des cours magistraux en français. La discussion va se poursuivre en conseil restreint (sans les étudiants) comme c’est la règle pour les questions de recrutement de professeurs. Le directeur demande néanmoins aux étudiants si, avant leur départ, ils ont des remarques à émettre sur les recrutements à venir. Les élus de l’UNEF annoncent qu’ils n’auraient pas pris part au vote s’il avait eu lieu.
Un élu ADES, parlant à titre personnel, fait part d’une expérience vécue : s’il se positionne très favorablement pour le recrutement à l’international et le fait que des cours soient en anglais, il raconte qu’un professeur faisant cours (en M2) en anglais avec un très fort accent italien a vu son cours déserté en moins de deux semaines, alors même que les diapositives révèlent pourtant un cours passionnant. L’étudiant souligne donc l’importance de bien garder en tête qu’il faut que le cours reste compréhensible, en français ou en anglais, mais au moins dans l’une des deux langues. Le directeur ajoute que c’est le problème essentiel de l’enseignement en anglais...

Il a été évoqué un gros manque d'efficacité dans leurs politiques de recrutement qui devient, au vu des difficultés financières d'aujourd'hui inacceptables.
5) Questions diverses
5.1) Demande de financement d’un séminaire par le M2R épistémologie.

Concernant le M2 Epistémologie est demandé le droit d'accorder une rémunération à un professeur qui jusque là faisait gratuitement des séminaires. Approbation à l'unanimité par le conseil.

Demande de la part d’Annie Cot pour plus de souplesse sur le nombre d’heures de séminaires ouverts en M2R épistémologie. Il y a plus d’étudiants que l’an dernier, et un professeur a accepté de faire son cours gratuitement. JCB demande l’autorisation au conseil de financer un séminaire de plus pour le M2R épistémologie.
JCB informe par ailleurs que dans certains M2R (Banque finance par ex.), il y a un risque de suspension voire de suppression de cours au vu de la baisse des effectifs.
=> adopté à l’unanimité moins une abstention (Délila Allam).

5.2) Réduction du volume horaire d’un cours du M1 préparation CAPET éco-gestion
Ce master est une alternative aux classes préparatoires de l'enseignement supérieur. Néanmoins, malgré les ambitions et les bons résultats, il y a un déficit en terme d'inscriptions puisque seulement 3 étudiants sont inscrits dans ce master ce qui semble peu tolérable au vu des restrictions budgétaires d'aujourd'hui.


Néanmoins, ce master a été encouragé par l'ensemble du conseil qui souligne le fait qu'hormis une matière spécifique, l'ensemble des autres matières est confondu à d'autres masters et de ce fait ne revient, en réalité, pas très cher. En outre, le conseil a souligné le fait que ce master rentrait dans la nouvelle ambition de Paris 1 à savoir concurrencer les écoles préparatoires. De surcroît, ce master étant nouveau, un peu de temps et de communication en sa faveur pourrait bien suffire à attirer les étudiants.
L’ADES évoque un déficit d’information de la part de l’UFR qui peut expliquer le faible nombre d’étudiants s’inscrivant dans cette formation, et appelle à une collaboration plus étroite de la direction de l’UFR pour la mise en place de la présentation des masters chaque année par l’ADES.

Un professeur demande si il ne serait pas possible de faire ce diplôme avec l’ENS Cachan ? Réponse : ça risque de ne pas les intéresser.
L’ADES demande s’il n’est pas possible de lier le cours en question (qui est un cours de droit des sociétés) à un cours déjà existant dans les UFR de Droit. Il est répondu que le cours actuel est un cours très spécifique et adapté à la formation, c’est donc difficilement envisageable.
Ce M1 formant de futurs professeurs de lycée, JCB indique qu’il va falloir suivre de près les futures réformes sur la formation des professeurs afin de proposer une offre de formation efficace. Il va falloir faire des sacrifices pour le projet quinquennal.
Ce n’est pas mis au vote, mais le sujet est amené à revenir.
5.3) Convention & Bonus stage
Un problème a été soulevé concernant les conventions de stages des M1. En effet, ces conventions ne sont délivrées que jusqu'au 31 août. Or, certains étudiants n'ont pas de M2 ou, font leurs M2 dans un autre établissement (et donc une rentrée scolaire qui peut s'avérer plus tardive.) Ces conventions de stages aux délais réduits pour ces étudiants pourraient les "bloquer" dans des opportunités de stages notamment dans le secteur bancaire où ces conventions sont souvent demandées jusqu’en septembre. Le sujet sera débattu ultérieurement afin de trouver une solution à ce problème sans empiéter sur la rentrée pour les étudiants poursuivant leurs études à Paris 1.

Puisque sa proposition d’une alternative entre stage et mémoire en M1 a été refusée, l’ADES a réfléchi à une autre façon de valoriser les stages dans le cadre de la licence et souhaite soumettre son idée au conseil : il serait question de mettre en place un “bonus stage”, sur le modèle des bonus sports et bonus culture (concrètement, il s’agirait de pouvoir se voir attribuer un bonus de +0,5 point max sur sa moyenne sur remise d’un rapport de stage).
Le directeur répond que ceci est du ressort du CEVU et doit donc être proposé au CEVU et non au Conseil d’UFR.
L’élu ADES qui est également élu en Conseil d’Administration de l’université répond que même s’il serait en effet plus cohérent de proposer une mesure de ce type pour toute l’université et non seulement pour une UFR, mettre en place ce type de mesure n’est pas stricto sensu une compétence exclusive du CEVU : un conseil d’UFR peut donc mettre ce type de mesure en place. Cela permettrait d’ailleurs que la question remonte rapidement au CEVU, où les élus de la FEDE PARIS 1 (dont l’ADES est membre) tenteront alors de généraliser la mesure à toutes les UFR. En conséquence, les élus ADES demandent que leur proposition soit votée à ce conseil d’UFR, pour faire remonter la proposition en CEVU le plus rapidement possible (la procédure d’inscription à l’ordre du jour du CEVU étant plus longue).
Le directeur répond qu’il préfère attendre la fin des états généraux de la professionnalisation qui auront lieu à Lyon en même temps que les JECO (journées de l’économie), pour bien proposer ce projet.

Suite à cette intervention, l’ADES a souhaité aborder différentes questions qui sont les suivantes.

5.4) Meilleure visibilité des notes de TD/notes de partiels sur l’ENT
L’ADES réitère sa demande pour que soit établie une meilleure visibilité des notes de TD/notes de partiel sur l’ENT, afin de voir s’il y a eu harmonisation ou non. Le directeur se dit favorable, mais précise qu’il faut voir ce que ça inclut comme travail pour le service de la scolarité.

5.5) Inscriptions pédagogiques prioritaires pour les étudiants AJAC
L’ADES aborde le problème des étudiants AJAC. En effet, certains étudiants nous avaient communiqué leurs problèmes suite à leurs inscriptions en TD qui empiétaient sur leurs cours d'amphi. Le secrétariat leur ayant répondu de "manquer les cours d'amphi", cela nous est apparu intolérable c'est pourquoi nous en avons fait part lors du conseil. Néanmoins, JCB a précisé qu'aucun moyen de priorité ne pourrait être mis en place auquel cas cela supposerait de le mettre également en place pour les salariés .... Néanmoins, un système de "cas par cas" devrait être appliqué sous condition que l'étudiant argumente sa demande.

S’ensuit une longue digression sur la pertinence du statut de l’AJAC, certains professeurs et le directeur se positionnant pour la suppression de l’AJAC, alors même que ce n’est pas de la compétence de l’UFR, mais du CEVU...
Les élus étudiants ADES et UNEF défendent l’AJAC, les élus ADES n’excluant pas un aménagement plus intelligent de ce statut (par exemple que le choix d’être AJAC ou non soit explicitement proposé aux étudiants lors de leur inscription, et non plus une inscription automatique en AJAC comme c’est le cas actuellement).
Le directeur étant contre l’inscription pédagogique prioritaire pour les étudiants AJAC, il ne met pas la mesure au vote et dit que ça ne passera que par le CEVU.

Le conseil en formation plénière se termine à 16h48 et se réunit en formation restreinte, les élus étudiants quittent donc la salle.

ADES- Association des étudiants en Economie de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne

Association étudiante à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901

Siege administratif : ADES – 17, rue de la Sorbonne – 75 231 Paris Cedex 05

similaire:

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconUniversité de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
«ethnographie urbaine» de l’ens est ouvert à certains étudiants de Paris 1 inscrits dans le double cursus économie-sociologie du...

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconMaster 2 Professionnel cosi management gazier
«Conseil en organisation, stratégie et information» du Master d'économie ufr 02, mention Economie internationale, relève du Centre...

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconDoctorant en économie à l'Université Paris 1 (Panthéon Sorbonne)

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconProfesseur d’economie à L’universite paris-dauphine (Classe Exceptionnelle 1)
«Changement technique et division internationale du travail : relocalisation et recomposition internationale des processus productifs»,...

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne icon2014 2015: Paris – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
«Circulation(s)» Organisation et modération de tables rondes autour du thème «Décryptage de l’économie de la photographie contemporaine»....

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconUniversity of Paris I (Panthéon-Sorbonne) Magistère d’Économie University...
«Treasury securities auctions : discriminatory versus uniform price auctions. Theoretical and empirical contributions»

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconUniversite paris 1- panthéon sorbonne

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconUniversité de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconUniversite paris 1 Panthéon-Sorbonne Tel : 01 44 07 84 21

Association des etudiants en economie de l’universite paris I pantheon sorbonne iconUniversité Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par le ca du 30/9/2010






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com