Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta





titreEvolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta
date de publication09.10.2017
taille7.3 Kb.
typeLe programme
e.20-bal.com > économie > Le programme
Sujet de stage

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta

Contexte :

Le Programme de Défi pour l’Eau et l’Alimentation (CPWF) dans le Bassin de la Volta

Le bassin de la Volta se situe principalement au Ghana et au Burkina Faso, avec de petites zones au Bénin, en Côte d'Ivoire, au Mali et au Togo. Ces pays se classent parmi les plus pauvres du monde. Le bassin est habité par 19 millions de personnes dont 70 pour cent d'entre elles vivent en milieu rural. L’économie repose sur l'agriculture, essentiellement pluviale, comportant quatre zones agro-écologiques, avec des précipitations variant entre 500 à 1100 mm / an. La nature très variable des précipitations au cours de la saison hivernale engendre des problèmes de sécheresse saisonnière de courte durée, même si les précipitations totales semblent suffisantes. Moins de 10 pour cent de la moyenne des précipitations totales se retrouve dans le fleuve, ce qui rend son débit faible, et ceux qui en dépendent sont très vulnérables aux variations des précipitations annuelles. Les productions agricoles – et donc la productivité de l'eau - sont faibles, souvent moins de 10 pour cent de leur potentiel.

L’amélioration de la gestion des eaux pluviales a le potentiel de réduire la vulnérabilité des pauvres. Un grand nombre de petits barrages endigués parsèment les paysages du nord ghanéen et du Burkina Faso. Ces petits barrages sont utilisés pour diverses fins, y compris l'approvisionnement en eau domestique (principalement pour la lessive), l'élevage, l'irrigation à petite échelle, et l'aquaculture dans une moindre mesure. Les petits barrages sont des ressources communes destinées à aider les communautés à se prémunir contre les saisons sèches sévères, mais ils ne répondent pas souvent aux besoins en raison de la faiblesse des mécanismes institutionnels et techniques nécessaires pour les construire et les entretenir durablement afin d’en tirer les meilleurs bénéfices socialement équitables. La recherche du CPWF dans le bassin (2010 -2013) explore les aspects institutionnels et techniques du développement et de la maintenance des petits barrages, considérés dans un système plus vaste de gestion des eaux de pluie dans le bassin de la Volta. Cette approche s'appuie sur les résultats de la première phase de la recherche du CPWF (http://www.waterandfood.org/page/Volta-Projects)

Le programme est organisé en 5 projets chacun traitant d’un aspect particulier de la gestion des eau du bassin. Ce stage s’inscrit au sein du projet Volta 3 (V3) intitulé « Gestion des petits barrages » qui se focalise sur les options de gestion intégrée des petits barrages au niveau local, dans un contexte d'utilisations multiples. Il s'agit, via notamment le développement d’une démarche participative, de perpétuer les infrastructures, la protection et le cas échéant, l'amélioration de la qualité de l'eau à usages multiples, de renforcer les potentiels de productivité de l'eau, et de rechercher l'équité. Ce projet est piloté par le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD-G-Eau). Parmi les activités du projet, après une série d’études techniques, le projet va réaliser son premier atelier de concertation avec les acteurs.

L’objectif de ce stage est de poser les premiers éléments d’un protocole de suivi-évaluation visant à rendre compte des impacts positifs ou non de la démarche sur la gestion de l’eau. Plusieurs aspects pourront être abordés mais le stagiaire se focalisera tout particulièrement sur l’évolution des connaissances des acteurs impliqués dans la démarche.

Le stagiaire devra donc élaborer un protocole de suivi évaluation, l’appliquer et en analyser les données produites afin de fournir un premier aperçu des connaissances des acteurs. Durant les trois mois de stage, au moins un atelier participatif sur les deux sites du projet Boura (Burkina Faso) et Binaba (Ghana) est prévu.

Planning du stage : stage de 3 mois de avril à juin 2012

Organisme d’accueil : CIRAD DRAOC (UR GREEN)

Maître de stage : William’s Daré, Sociologue

Conditions de stage : indemnités de stage, déplacement et frais sur place au Burkina et au Ghana pris en charge par le projet V3

Profil stagiaire recherché : Mastère en sociologie ou anthropologie des connaissances, ingénierie des connaissances ou sciences cognitives. Le stagiaire devra parler français et anglais afin de mener des enquêtes dans les deux langues. La connaissance du Burkina ou du Ghana est un plus mais n’est pas nécessaire.

similaire:

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconChapitre2, question 1 : Quelles sont les grandes évolutions de l’emploi...
L’évolution du taux de chômage ou d’emploi résulte toujours de la différence entre des flux d’entrées et des flux de sorties. C’est...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconEconomie / Développement / Environnement
«Solidarité pour l’eau dans les pays du bassin du Niger», qui s’est tenu à Bamako en octobre 2011, visant à mettre en lumière et...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconDes opérations innovantes sur la gestion des ressources en eau et...
...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconRôle de l’enseignant : analyses didactique et pédagogique
«Une situation de gestion se présente lorsque des participants sont réunis et doivent accomplir, dans un temps déterminé, une action...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconIntroduction dans l’exercice du métier le vendeur intervient dans...
«Produit, Entreprise, Marché» à l’issue de chaque pfmp en réinvestissant les connaissances de Mercatique (S4)

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconLe coût d’opportunité
«Le coût d’opportunité d’une ressource (exemple : de l’argent) dans un emploi quelconque (exemple : achat d’une machine) équivaut...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconInstallation du comite departemental de l’eau et de la biodiversite
«points chauds» de la biodiversité recensés autour du bassin Méditerranéen. C’est aussi un département qui est resté relativement...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconLa gestion de connaissance en gestion de projet est apporte plus...
«La veille est une fonction qui s’inscrit dans une pratique de gestion des ressources de l’information pour rendre l’organisation...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta icon1. Zoom sur Bilan des Traam 2013-2014
«Utilisation des terminaux mobiles dans l'enseignement et dans l’accompagnement des élèves» (voir par exemple l'académie de Dijon...

Evolution des connaissances des participants d’une démarche participative : exemple de la gestion multiusage de l’eau dans le bassin de la Volta iconAdresse : Code postal : ville
«Plan d’action réseau d’eau potable», pour réaliser une opération concourant à lutter contre les fuites dans les zones où des stratégies...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com