Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l'investissement. ­lente de la demande de croissants





télécharger 0.84 Mb.
titreMécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l'investissement. ­lente de la demande de croissants
page3/16
date de publication15.12.2016
taille0.84 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

Chômage : situation d'absence d'emploi que connaissent certains actifs.







Chômage BIT : définition du chômage par le Bureau international du travail (BIT) que reprend en grande partie l'INSEE pour comptabiliser la PSERE. Les critères retenus sont : être sans emploi, être disponible pour occuper un emploi, être à la recherche effective de cet emploi.







Chômage classique : chômage selon la théorie néoclassique. Les mécanismes autorégulateurs du marché maintiennent le plein-emploi. Dans ce cas, tout chômage est volontaire ou frictionnel, sinon il provient des rigidités empêchant le libre jeu du marché







Chômage conjoncturel : chômage dû aux fluctuations macro-économiques à court terme (insuffisance de la croissance, économique notamment).







Chômage d’exclusion : chômage de longue durée qui éloigne progressivement les actifs du monde du travail.







Chômage de conversion : chômage des personnes qui étaient auparavant intégrées dans le monde du travail et que le déclin de certaines industries a mises au chômage (mines, sidérurgie , chantiers navales …. )







Chômage de longue durée : chômage d'une durée de plus d'un an au cours des dix-huit derniers mois. Le chômage de très longue durée excède trois années.







Chômage frictionnel : lié aux délais d’ajustement de la main d’œuvre, d’un emploi à l’autre.







Chômage Involontaire (ou keynésien) : Situation dans laquelle des actifs accepteraient de travailler au salaire courant, mais ne trouvent pas d'emploi. Pour la plupart des économistes néoclassiques, une réduction du salaire courant réduirait le chômage volontaire, en réduisant l'offre de travail des salariés et en augmentant la demande de travail de la part des employeurs. Pour Keynes, la baisse du salaire des uns diminue les débouchés de toutes les entreprises, ce qui conduit à des licenciements (le salaire est ici aussi un revenu).







Chômage naturel : dans la théorie monétariste, et dans la nouvelle économie classique , part du chômage qui n’est pas due au niveau insuffisant de la demande mais à l’imperfection du marché du travail ( information et mobilité insuffisante s ) ;il n’est pas réductible par des mesures de politiques économiques .







Chômage partiel : Diminution imposée (normalement provisoire et partiellement indemnisée) de la durée effective du travail en dessous de la durée légale.







Chômage répétitif : chômage de précarité de courte durée. les actifs concernés alternent des périodes de chômage et d’emploi précaire.







Chômage structurel : lié aux changements de longue période intervenus dans les structures technologiques, démographiques, économiques, sociales et institutionnelles.







Chômage volontaire : chômage conforme à la théorie néoclassique qui se traduit par une abstention de travail en raison du salaire jugé trop bas au regard de l’utilité que procure le loisir.







Citoyenneté sociale : reconnaissance au cours du XXème siècle de droits économiques et sociaux ( instruction , santé , bien-être économique , protections contre les aléas .







Citoyenneté : statut juridique d'une personne à laquelle est reconnue une égalité de droits et de devoirs avec les autres personnes, ces droits et ces devoirs fondant l'appartenance à une même communauté. La citoyenneté se caractérise aussi la participation de tous aux affaires de la cité.







Classe en soi : dans une terminologie marxiste réalité de fait qui se définit par des critères objectifs (place dans le processus de production, mode de vie, etc.).







Classe pour soi : dans une terminologie marxiste réalité subjective qui se définit par la conscience qu'ont les individus de former une classe







Classe sociale : groupes sociaux issus de la division sociale du travail, des inégalités de conditions de vie et des positions occupées par rapport à l'exercice du pouvoir. Chez Marx, On observe une tendance à l’hérédité sociale des positions sociales ; les membres d’une même classe se caractérisent par une même place dans les rapports de production, un mode de vie et des revenus proches et le même sentiment d’appartenir à ce groupe.







Classement de la Banque mondiale : la Banque mondiale ne retient qu'un seul critère de classement, le PNB par habitant. 22 pays sont classés dans les «économies à revenu élevé » 66 pays à «revenus intermédiaires » 42 pays à «faible revenu » «675 $ ; minimum : Mozambique







Classes d’âge : définies comme des regroupements d’individus ayant un âge similaire (générations dans le langage démographique). Cette notion désigne le statut les rôles et les valeurs dévolus à un âge de la vie spécifique (enfance, adolescence, maturité, vieillesse.)







Classes moyennes : Ensemble social hétérogène caractérisées, aux plans professionnel et statutaire, par leur position intermédiaire entre les classes supérieures (propriétaires des moyens de production ) et les classes populaires (ouvriers et assimilés ). En font ainsi partie les indépendants, les cadres (salariés ) et les professions intermédiaires.







Classiques : (Economie, économistes) : Contemporains de la révolution industrielle et de l’essor du capitalisme (fin du XVIIIe – début du XIXe siècle), les économistes classiques sont les fondateurs de l’économie politique en tant que discipline autonome. L’économie politique a pour domaine d’étude l’ensemble des activités qui concourent à la production, à la circulation des richesses matérielles.







Clause sociale : accord international sur l'acceptation d'un niveau minimum de protection sociale (salaires, conditions de travail... ). La clause sociale constitue la pierre d'achoppement sur laquelle butent très souvent les négociations au niveau de l’union européenne ou de l'O.M.C







Coefficient budgétaire : un coefficient budgétaire est la part relative d'un poste de consommation dans la dépense totale de consommation.







Coefficient de capital : rapport entre le stock de capital et la production réalisée grâce à ce capital .







Coefficient de Gini : coefficient de concentration variant de 0 à 1 calculé à partir de la courbe de Lorentz plus on se rapproche de 1 plus la répartition est inégalitaire







Coefficient multiplicateur : rapport entre deux grandeurs destinés notamment à exprimer des variations dans le temps . k = Va/ Vd.







Cogestion : mode de gestion des entreprises prévoyant, à coté des représentants du capital, une certaine participation des représentants du capital, une certaine participation des salariés aux décisions les concernant.







Cohabitation prénuptiale appelée familièrement «mariage à l'essai », la cohabitation prénuptiale désigne la période durant laquelle le couple vit en union libre avant de se marier.







Cohésion sociale : Capacité d’une société à faire respecter ses règles et ses valeurs. Durkheim fait de la «densité morale » la clé de cette cohésion. L’intensité du lien moral et la faiblesse de la déviance sont des signes de cohésion sociale.







Combinaison productive : proportion de capital technique et de travail utilisée pour produire. La combinaison productive peut être plus ou moins capitalistique, c'est-à-dire incorporer une part plus ou moins forte de capital.







Comité d'entreprise : Organe composé de membres élus du personnel et présidé par le chef d'entreprise. Il est consulté pour toute décision susceptible d'avoir d'importantes conséquences sociales et économiques. Il a également des fonctions de contrôle dans ces domaines et peut être chargé de gérer les dépenses sociales et culturelles de l'entreprise en faveur de ses salariés.







Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) : Organisme créé par les lois Auroux de 1982. Il est chargé de veiller à l'application des lois en matière de conditions de travail et de sécurité...







Commerce captif (ou intrafirme) : échanges internationaux à l'intérieur d'une même firme. lis sont estimés à 30 % du commerce mondial







Commerce intrabranche : Echange de produits similaires appartenant à une même branche, à une même industrie comme par exemple des échanges d’automobiles entre deux pays européens







Communauté : collectivité qui se caractérise par des liens intenses et un esprit de solidarité







Communisme :. Projet de société marxiste caractérisé par la disparition des hiérarchies sociales , l’abolition de la propriété des moyens de production et de l’exploitation, la libre association des travailleurs , la destruction de l’appareil d’Etat .







Compétitivité : capacité d'un agent économique ou d'une économie dans son ensemble d'affronter la concurrence nationale et internationale et à remporter des parts de marché, grâce au niveau de ses prix ou à la qualité de sa production.







Compétitivité –prix : capacité de produire des biens et des services à des prix inférieurs à ceux des concurrents.







Compétitivité structurelle : capacité de vendre des biens et des services pour d’autres motifs que leurs prix (qualité, innovation etc…)







Complémentarité des facteurs de production : les facteurs de production sont complémentaires lorsqu’il n’existe qu’une combinaison productive possible à chaque niveau de production.







Composition organique du capital : Dans la pensée marxiste : rapport entre le capital constant (moyens de production) et le capital variable. (Quantité de travail). Le progrès technique et la concurrence entraînent son élévation (la part du capital constant augmente au détriment du capital variable).







Concentration Diminution du nombre d’entreprises et accroissement de leur taille dans un secteur donné. C’est un processus de renforcement du contrôle de l’information et de la propriété entre quelques mains Elle peut être horizontale (regroupement d’entreprises ayant la même activité), verticale (activités complémentaires), conglomérale (activités indépendantes les unes des autres).







Concession : service public concédé à une entreprise publique sous certaines conditions et pour un temps limité.







Concurrence imparfaite : la concurrence est dite imparfaite quand les cinq conditions de la concurrence pure et parfaite ne sont pas vérifiées sans pour autant aboutir à une situation de monopole.






1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

similaire:

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Fiche methode n° 2 – taux de variation et coefficient multiplicateur
«taux de variation» mesure la variation relative d’une grandeur entre deux dates exprimée en %

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Résumé : Pour quantifier l’impact d’une variation du prix du gazole...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Le rôle de l’investissement dans les fluctuations de la croissance des pays industrialisés
«relation technique» entre variations de la demande et variations de l’investissement, celui-ci étant plus volatile que la demande....

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Economie générale
«volatilité» indique la variation d’un prix sur un marché : une volatilité importante signifie que les prix varient souvent et dans...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Résumé Dans ce papier on tente de mettre en évidence les effets de...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\B/ Théorie de la rente différentielle
«toute offre crée sa propre demande». IL dit : «une offre de produit est une demande simultanée de produits» (ce n’est pas la même...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Le présent formulaire de demande d’aide une fois complété constitue,...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Au cours d’une année IL peut y avoir une modification des prix, variation des volumes

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Correction : td1 commun Maths – ses en terminale es: année 2012-2013...
«points», la donnée d’une différence en ( 0,2 %) ne peut correspondre qu’à une variation relative des taux

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Formulaire de demande d’autorisation auprès de l’ansm et de demande...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com