Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l'investissement. ­lente de la demande de croissants





télécharger 0.84 Mb.
titreMécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l'investissement. ­lente de la demande de croissants
page1/16
date de publication15.12.2016
taille0.84 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16
LEXIQUE DES SES


Accélérateur: Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l'investissement. (­lente de la demande de croissants Þ­rapide de l’achat des fours chez les boulangers )




Accroissement naturel : résultat de la différence entre les naissances et le décès pour une population au cours d’une année Le taux d’accroissement naturel est la différence entre le taux de natalité et le taux de mortalité.




Accroissement total : évolution de la population prenant en compte, outre l'accroissement naturel, le solde migratoire.




Acculturation : Changement socioculturel entraîné par le contact prolongé entre des groupes et des sociétés de cultures différentes. Dans un sens plus strict : Processus par lequel un groupe humain adopte les éléments d’une culture en abandonnant, partiellement ou totalement ceux de sa propre culture




Accumulation du capital : processus d'accroissement du stock de capital, qui se traduit par l'augmentation constante du nombre de biens de production. Marx a montré que c'est la tendance fondamentale du mode de production capitaliste.




Acquis : traits et comportements résultant de l’éducation, de l’apprentissage et de l’adaptation de l’individu à son environnement. Les biologistes parlent de caractères acquis qui apparaissent par adaptation au milieu (s’oppose à inné)




Actif : nom donné à un bien matériel ou immatériel possédé par un agent économique.




Actifs financiers : patrimoine possédé par un agent sous forme de dépôts (compte chèques, livret de caisse d’épargne) ou de valeurs mobilières .




Actifs non financiers : avoirs détenus sous forme de patrimoine physique (terrains ; stocks, logements, matériels de transport, machines, cheptel.) ou bien d’actifs incorporels (brevets, marque commerciale, fonds de commerce)




Action collective : mouvement unissant des groupes ou des individus dans un objectif commun de défense de leurs intérêts ou d'un idéal.




Action : droit de propriété sur une entreprise et donnant droit : au vote à l’assemblée générale des actionnaires, à la perception d’un dividende (part des bénéfices). elle est de plus négociable en bourse




Administration publique : unité de production de services non marchands et de redistribution, financés par les prélèvements obligatoires




Affirmative action : discrimination positive.




Agrégats : Grandeurs synthétiques caractéristiques d’une économie nationale




Aide au développement : contribution apportée au développement des pays du tiers-monde, qui peut être privée ou publique, bilatérale ou internationale, et revêt de nombreuses formes : dons financiers ou en nature, prêts sans intérêts, troc, etc. L'aide comporte le risque de la dépendance et peut développer une mentalité d'assisté, entravant l'initiative locale.




Aliénation : pour Marx, l'aliénation économique désigne la situation du travailleur salarié qui, dans le système capitaliste, est dépossédé de ses moyens de production et contraint de vendre sa force de travail. L'aliénation idéologique, quant à elle, résulte du fait que les exploités adhèrent au système de valeurs de ceux qui les exploitent.




Allarde (décret d’) : Décret des 2-17 mars 1791 supprimant les corporations et les jurandes qui empêchaient les individus d’exercer librement une profession.




Aménagement du territoire : politique géographique structurelle qui ' a pour objectif d'améliorer le cadre de vie et de relations, de favoriser le développement régional et de mettre en valeur les ressources du territoire.




Amortissement : Perte de valeur subie au cours du temps par un bien de production durable du fait de l’usure ou de l’obsolescence.




Amortissement  économique : Sommes que l’entreprise met de côté afin de reconstituer son capital technique usé ou frappé d’obsolescence.




Analyse keynésienne : la, révolution keynésienne naît de l'impuissance des marchés à enrayer la crise des années 30. Elle constitue une critique radicale de l'analyse néoclassique en privilégiant l'analyse macro-économique sur l'analyse macroéconomique. Ceci favorise une analyse en termes de flux et de circuit économique en faisant de l'État un acteur essentiel de la croissance. Dans sa théorie de l'emploi, Keynes montre que l'équilibre sur le marché de la production peut coexister avec un déséquilibre sur le marché de l'emploi (équilibre de sous-emploi). Seule une action délibérée des pouvoirs publics pourra contrer ce phénomène.




Analyse marxiste : elle repose sur une méthode, le «matérialisme dialectique », c'est-à-dire la compréhension des phénomènes de société grâce à la révélation des contradictions qui les traversent et les façonnent en même temps. Ainsi en est-il de la baisse tendancielle du taux de profit, elle résulte de la recherche par les capitalistes d'un profit toujours plus grand. Elle explique les phénomènes de répartition par le concept central de «lutte des classes » et le passage à une société socialiste par le renversement du rapport de forces à l'intérieur de la société capitaliste.




Analyse monétariste elle se présente comme une critique radicale de la pensée keynésienne. La crise des années 30 s'explique par un mauvais contrôle de l'évolution de la masse monétaire. L'inflation en particulier est le résultat d'une croissance plus rapide de la masse monétaire que de la production. La lutte contre l'inflation nécessite donc un contrôle étroit des agrégats monétaires.




Analyse néoclassique : le paradigme néoclassique repose sur la rationalité des agents économiques et l'existence de marchés sur lesquels se rencontrent ces agents. Ceux-ci maximisent leur satisfaction sous la contrainte de leurs ressources et en fonction des prix relatifs des biens ou des services.




Ancienneté moyenne de chômage : durée de chômage écoulée en moyenne pour l'ensemble des chômeurs à une date donnée.




Annualisation de la durée du travail : détermination de la durée du travail en référence à l’année et non plus à la semaine ce qui accroît la flexibilité du travail.




Anomie : notion introduite par É. Durkheim, : déficience des normes et des valeurs communément acceptées, de sorte que les individus ne savent plus orienter leurs conduites . Chez certains sociologues américains (K. Merton, notamment), l'anomie est une notion proche de celle de déviance. Une société est alors dite anomique lorsque il y a inadéquation entre les objectifs proposés par la société (réussite matérielle par exemple) et les moyens dont disposent les membres pour les atteindre .




Anthropologie : science qui étudie la diversité des sociétés humaines dans le temps comme dans l’espace.




Anticipations rationnelles : les prévisions des événements futurs sont faites par des individus connaissant les théories et les modèles économiques. Les agents prévoient immédiatement les conséquences néfastes des politiques économiques, ce qui en assure automatiquement l’inefficacité . par exemple quand la politique monétaire est expansionniste les agents anticipent une hausse de l’inflation et donc n’augmentent pas leur consommation.




Apprentissage : mécanisme d'acquisition de réflexes, d'attitudes, d'habitudes... entrant dans le processus de socialisation des individus. On distingue l'apprentissage instrumental, par conditionnement, et l'apprentissage social, par observation ou imitation.




Armée industrielle de réserve : (Marx) formée des travailleurs remplacés par des machines. Elle permet de faire pression sur les salaires et d’augmenter rapidement la production lorsque l’économie est en période de croissance.




Assiette : base retenue pour le calcul d’un impôt ou d’une cotisation sociale.




Assimilation : conséquence d'un processus d'acculturation où la culture d'un individu ou d'un groupe disparaît au profit de celle d'un autre groupe.




Assistance : garantie offerte aux personnes subissant des risques sociaux même si elles n’ont pas cotisé reconnaissant à chacun le droit à un minimum de subsistance. Principe de solidarité sociale s'opposant à l'assurance.




Association : groupement volontaire de personnes qui mettent en commun leurs connaissances et leurs activités dans un but autre que partager les bénéfices. Elle est définie par la loi de 1901.




Assurance : système fonctionnant sur le principe d’un versement de cotisation permettant de recevoir certaines prestations si certains événements se réalisent. S'oppose à l'assistance.




Attitude : disposition d'esprit plus ou moins permanente qui est à l'origine des comportements et des opinions des individus.




Augmentation de capital : opération financière d’une entreprise destinée à accroître son capital social grâce à une émission d’actions nouvelles par exemple




Autarcie : politique économique fondée sur l’isolement commercial par rapport au reste du monde.




Autoconsommation : Consommation finale par les ménages de leur propre production.




Autofinancement : mode de financement par les ressources propres de l'entreprise : dotations aux amortissements, provisions et bénéfices non distribués (réserves).




Autofinancement: Mode de financement des investissements par les ressources propres de l'entreprise : dotation aux amortissements, provisions et bénéfices non distribués (réserves).




Autorité  :capacité à se faire obéir sans recourir à la force (v domination légitime )




Avantage (ou coût) comparatif : intérêt d'une nation à se spécialiser dans les productions où elle bénéficie du plus grand avantage relatif (la plus grande différence de coûts ou du plus faible désavantage relatif (la plus petite différence de coûts). Cette spécialisation au niveau mondial aboutit pour le père de cette thèse, David Ricardo, à l'enrichissement de toutes les nations.




Avantage absolu : intérêt d’une nation à se spécialiser dans les productions ou ses coûts de production sont inférieurs à ceux des concurrents (Adam Smith).







Balance des paiements : document comptable qui enregistre l'ensemble des flux économiques et monétaires entre un pays et l'extérieur au cours d'une période donnée.







Banque centrale : responsable de l’émission de la monnaie fiduciaire, de la compensation des règlements entra banques , de la gestion des réserves de change et de la politique monétaire







Barrières non tarifaires : Ensemble des mesures protectionnistes autres que les tarifs douaniers (contingentements ou quotas, formalités d’importations dissuasives, recours aux normes sanitaires ou de consommations, fermeture des marchés publics







Barrières non tarifaires : Ensemble des mesures protectionnistes autres que les tarifs douaniers (contingentements ou quotas, formalités d’importations dissuasives, recours aux normes sanitaires ou de consommations, fermeture des marchés publics ).







Barrières tarifaires : taxes, droits de douane prélevés sur les produits importés pour en élever le prix.



  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

similaire:

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Fiche methode n° 2 – taux de variation et coefficient multiplicateur
«taux de variation» mesure la variation relative d’une grandeur entre deux dates exprimée en %

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Résumé : Pour quantifier l’impact d’une variation du prix du gazole...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Par la suite Ford, face à une production de masse, IL faut une demande de masse
«différencier» les produits en fonction de la demande (donc répondre à une demande différenciée). Croissance de la productivité et...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Le rôle de l’investissement dans les fluctuations de la croissance des pays industrialisés
«relation technique» entre variations de la demande et variations de l’investissement, celui-ci étant plus volatile que la demande....

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Economie générale
«volatilité» indique la variation d’un prix sur un marché : une volatilité importante signifie que les prix varient souvent et dans...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Résumé Dans ce papier on tente de mettre en évidence les effets de...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\B/ Théorie de la rente différentielle
«toute offre crée sa propre demande». IL dit : «une offre de produit est une demande simultanée de produits» (ce n’est pas la même...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Au cours d’une année IL peut y avoir une modification des prix, variation des volumes

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Le présent formulaire de demande d’aide une fois complété constitue,...

Mécanisme par lequel une variation de la demande finale induit une variation plus que proportionnelle de l\Correction : td1 commun Maths – ses en terminale es: année 2012-2013...
«points», la donnée d’une différence en ( 0,2 %) ne peut correspondre qu’à une variation relative des taux






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com