Annexe 8 – progres technique et environnement





télécharger 7.55 Kb.
titreAnnexe 8 – progres technique et environnement
date de publication01.08.2017
taille7.55 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
ANNEXE 8 – PROGRES TECHNIQUE ET ENVIRONNEMENT
DOCUMENT 1 : Le progrès technique comme solution aux problèmes écologiques ?

« Le boom économique que connaissent la Chine, l'Inde et d'autres grands pays émergents ne risque-t-il pas d'entraîner une pénurie des ressources énergétiques ? Et, par là même, de provoquer une flambée des cours ? Selon une estimation des économistes du Crédit agricole, "la consommation d'énergie dans le monde progresse d'environ 2 % l'an et conservera ce rythme à l'horizon 2020", prévoient les économistes.

Ce rythme serait toutefois nettement inférieur à celui de la croissance mondiale (3,5 %) en raison de la diminution continue de l'intensité énergétique de cette croissance, fondée sur le développement des services, sur celui des industries légères et sur une utilisation plus efficace de l'énergie. Alors qu'en 1971 l'économie mondiale consommait l'équivalent de 560 litres de pétrole pour produire 1 000 dollars de PIB, elle n'en utilisait que 380 en 2002, un chiffre qui tomberait à 300 en 2020 »

Pierre-Antoine Delhommais, « La consommation d'énergie augmentera moins vite que la croissance mondiale dans les prochaines décennies », Le Monde, 05.07.05
DOCUMENT é : Du pétrole au gaz naturel ?

« L'envolée des prix du pétrole remet au goût du jour certains carburants alternatifs, qu'on croyait définitivement disqualifiés. Avec un litre d'essence à 1,5 euro, le gaz naturel pourrait ainsi revenir en grâce. Gaz de France (GDF) et le constructeur automobile PSA Peugeot-Citroën y croient. Les deux groupes ont lancé, vendredi 30 septembre, une initiative pilote en Haute-Garonne visant à commercialiser auprès des particuliers dès le mois d'octobre les premières voitures roulant au gaz naturel de ville (GNV). "L'ère de l'après-pétrole a commencé et tout ce qui peut diminuer notre demande pétrolière est bon pour le consommateur", a affirmé Jean-François Cirelli, PDG de GDF.

Dès octobre, PSA Peugeot-Citroën lance une Citroën C3 roulant alternativement à l'essence et au GNV.

Le président de PSA Peugeot-Citroën se montre à la fois prudent et confiant dans le développement du GNV : "Dans un premier temps nous prévoyons de commercialiser quelques milliers de voitures, mais c'est une solution très intéressante, car c'est une technologie immédiatement disponible à un coût abordable pour le consommateur", estime Jean-Martin Folz.

Son prix est effectivement attractif : un équivalent-litre ne coûte que 80 centimes. "Depuis le début de l'année, le gaz n'a augmenté que de 4 %, quand l'essence s'est envolée de 45 %", souligne-t-on à GDF.

Autre avantage du gaz naturel : la réduction de 20 % par rapport à l'essence des émissions de gaz carbonique (CO2), bien que sa consommation aux 100 kilomètres soit équivalente. Composé essentiellement de méthane, dont la teneur en carbone est faible, le GNV permet donc de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement de la planète. Enfin, les émissions d'oxyde d'azote, dangereuses pour la santé, sont réduites de 90 % par rapport à un moteur diesel.

Stéphane Lauer, « GDF et PSA Peugeot-Citroën misent sur la voiture au gaz naturel », Le Monde, 01/10/2005
DOCUMENT «  : Le problème de « l’effet rebond »


Texte central : « Plus de kilomètres à chaque plein. Les nouveaux carburants Total excellium essence et diesel améliorent le rendement de votre moteur ; à la clé, une moindre consommation qui vous permet de gagner 900 km par an. Particulièrement adapté aux nouvelles motorisations, ils vous offrent également un plus grand confort de conduite et rendent votre moteur plus silencieux et moins polluant. Total excellium, vous allez roulez plus longtemps, nous allons nous voir moins souvent ».

similaire:

Annexe 8 – progres technique et environnement iconManuel de géopolitique et de géoéconomie, Paris, puf, coll. «Major»
«déterministe», la vision des relations de l’homme avec son environnement est devenue peu à peu «possibiliste»1 du fait d’un progrès...

Annexe 8 – progres technique et environnement iconL’incitation au progres technique et industriel

Annexe 8 – progres technique et environnement iconSection 1 : La croissance et le progrès technique

Annexe 8 – progres technique et environnement iconTD3- progres technique et croissance

Annexe 8 – progres technique et environnement iconLe rôle du progrès technique dans la croissance au xix° siècle

Annexe 8 – progres technique et environnement iconProgramme officiel en 7 pages chapitre 1 : croissance, capital et progres technique

Annexe 8 – progres technique et environnement iconLes effets du progrès technique sur la structure des emplois

Annexe 8 – progres technique et environnement iconAnnexe technique operations sur evenement de credit

Annexe 8 – progres technique et environnement iconLe progrès technique et son incidence sur la croissance et les fluctuations...

Annexe 8 – progres technique et environnement iconActivité – Le raisonnement argumenté s’appuyant sur un dossier documentaire
«Où en est le progrès technique ?», Parienty arnaud, Alternatives économiques, avril, 2013






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com