Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe





télécharger 31.93 Kb.
titreTheme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe
date de publication08.12.2016
taille31.93 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos




MONDIALISATION & DYNAMIQUES GEOGRAPHIQUES DES TERRITOIRES
THEME 1 : Introductif – Chapitre 1 - CLES DE LECTURE D’UN MONDE COMPLEXE
Introduction- problématique
- Doc 1 p. 12 : caricature de Plantu datant de 1988 - Carte IDH échelle mondiale – PNUD - 2011

- Caricature: clivage N/S, au N les riches et au S les pauvres, pauvres qui demandent de l’aide, 1988

- Carte : pas si simple que cela car IDH pas forcément faibles au sud de la ligne de fracture N/S, 2011

Mutations récentes monde démontrent complexité des situations de développement/richesse (lecture économique et sociale) ...

- Idem dans le domaine politique et militaire : doc 2 p. 13 – caricature de Chalvin

Fin guerre froide (1991) modifie géopolitique mondiale. Fin monde dominé par la bipolarité OUEST/ EST et domination TIERS-MONDE....actuellement monde multipolaire soumis à des enjeux multiples.

Comment lire le monde actuel, à l’aide de la géographie, afin d’en comprendre sa complexité?

1) Grille géo- ECONOMIQUE

(a) Carte 1 p. 19

- Présente la carte : thème, type de carte, auteur/année, organisation de la légende.

Carte de la richesse mondiale en 2011 construite à partir de données statistiques recensées par l’IFRI ( institut français des relations internationales, 2012 = 30ème édition).

Carte par anamorphose centrée sur l’Europe : la taille des Etatsdépend d’un indicateur, ici le PIB par Etat. On peut ainsi visualiser très vite les inégalités entre Etats et grandes aires continentales
Le produit intérieur brut (PIB) est un indicateur économique utilisé pour mesurer la production dans un pays donné. Il est défini comme la valeur totale de la production de richesses dans un pays donné au cours d'une année donnée par les agents économiques résidant à l’intérieur du territoire national.
Pour nuancer le poids des Etats, la légende propose aussi une analyse du PIB/hab en dollars PPA à partir des 4 aplats (dégradés de vert en fonction de ce dernier indicateur).
PIB/hab en dollars PPA : indicateur qui permet de comparer des Etats en prenant en compte combien une devise permet d’acheter de biens et de services à partir d’un ‘panier’ standard.
On a donc deux cartes (forme et couleur).

- Que montre-t-elle concernant l’organisation du monde dans le domaine économique ?

Au niveau PIB / Etat : inégalités à l’échelle mondiale.

Poids économique des Etats situés dans le Nord (Am N/ Euope de l’Ouest/ Asie-Pacifique riche) important. Mais tous les Etats du Nord (parler alors de Nords) ne sont pas au même niveau (cas Europe de l’Est et Russie).

Poids économique des Etats situés dans le Sud beaucoup plus faible mais là aussi à nuancer (Suds) avec par exemple Brésil, Chine)

Au niveau PIB/habitant : inégalités là aussi avec PIB/hab très élevés ou élevés au Nord et moyen voire faible au Sud.

- Compare la France au Brésil : deux idées

1ère idée : PIB / Etat le même (environ 3000 milliards de dollars – EU : 5 fois plus (environ 15 000 milliards, rg 1)- Chine 2ème avec 2 fois plus (environ 6 000 milliards)). Pourtant France au Nord et Brésil au Sud.

2ème idée : PIB/hab différent avec pour la France + 15 000 dollars (environ 41 000 et 18ème rg ) et entre 6 000 et 15 000 ( environ 11 000 et 53ème rg).
- Quelles limites a cette carte (que ne montre-t-elle pas concernant le niveau économique des Etats) ? (Aide : carte 4 p. 37).

- pas de prise en compte des taux de croissance des PIB/ Etat (croissance PIB Bré > croiss PIB Fr)

- pas de prise en compte des différences au sein des Etats (inégalités infra-étatiques)

- PIB ne mesure pas le niveau de développement d’un Etat (qualité vie pop)

- En conclusion, quel figuré présent sur la carte 1 p. 19 semble contestable ? La limite Nords/Suds

D’où nécessité d’utiliser un second indicateur : (b) Carte p. 65

- Présente la carte (voir (a)) et surtout l’indicateur utilisé (aide lexique fin du livre)

Carte avec une projection polaire (on regarde le monde dps le pôle nord) de l’IDH en 2011. La légende ne prend en compte que les niveaux d’IDH classés en 4 catégories et la limite entre Nords et Suds

IDH à définir (confère diapo n° 7). Couleurs et non taille ici présentent différences entre Etats.

- En quoi cette carte contredit-elle la notion de « NORD/SUD » ? Comment les auteurs ont-ils tenté de dépasser cette contradiction ?

IDH au Nord pas le même partout (3 aplats) ; idem au Sud (4 aplats). User pluriel (des Nords et des Suds)

- Quelle question peut-on se poser concernant les aplats de la légende ? Ici aussi, qu’elle information ne peut pas être cartographiée ?

Pourquoi 4 aplats basés sur les 4 seuils (= discrétisation) ?

Les contrastes internes au sein des Etats. Voir exemple CHINE avec littoral plus développé qu’intérieur.
L’organisation géo-économique (et sociale) est complexe et dépasse la fracture traditionnelle Nord/Sud.

Toute carte est une construction à partir de projections (façon de représenter la surface des Etats, façon de voir le monde) et discrétisations (aplats et seuils dans la légende).
(C) Conclusion : cartes p. 66-67

- Quelle carte valide la notion « Nord/Sud » ? Quels pôles sont alors les centres décisionnels économiques mondiaux ?

Carte montrant le monde en 1993. Centre décisionnels ou d’impulsion = cœurs/centre de la triade organisés autour de métropoles puissantes (notamment les 4 mondiales : NY/T/P/L ) et d’interfaces maritimes et aéroportuaires dynamiques ( zones de contacts)

- Quelle carte montre les mutations récentes de l’organisation économique du monde ? Quels pôles sont alors dynamiques ?

Carte du monde en 2012 : dynamisme le plus important bascule peu à peu vers les Suds et notamment les Grands pôles émergents et secondaires (Chine, Inde, Brésil, Afrique du Sud...). C’est ce que montre aussi la carte des flux commerciaux (1 p. 86) dans laquelle les échanges se font entre Etats au-delà du clivage Nords/Suds...même si flux majeurs se concentrent toujours au sein des Nords.
Lecture géo-économique montre un monde en mutation qui doit se lire au-delà des notions de Nord/Sud ou de Triade. Le monde s’organise de façon polycentrique (plusieurs pôles dominent = lieux qui commandent, qui influencent, qui attirent)...autre lecture démontre cette première analyse.

2) Grille géo-POLITIQUE

(a) Carte 1 p. 22 - Présente la carte.

Carte avec une projection polaire montrant la géopolitique du monde actuel (2011) issue de deux ouvrages récents. La légende montre d’abord que dans le domaine géo-politique le monde est dominé par des puissances (pays pouvant exercer une influence politique et militaire ) anciennes et nouvelles ; qu’une partie du monde est déstabilisée par des conflits ; enfin, qu’une dizaine d’Etats sont des puissances nucléaires.

- Quels liens peut-on établir entre cette grille de lecture géopolitique du monde et celle géo-économique ?

Pays économiquement dominants le sont aussi politiquement et militairement avec alliances anciennes toujours présentes (OTAN (49) pour EU) et récentes (OCS autour Russie et Chine (2001))

Dynamique, mutation avec entrée en scène de certains pays émergents qualifiés de puissances émergentes
- En quoi le ‘monde est-il déstabilisé’ ?

Nombreuses menacent à toutes les échelles (inter-étatiques, intra-étatiques, pour le contrôle des espaces maritimes stratégiques....) dont certaines conduisent à des guerres notamment dans un ‘arc des crises’ qui s’étend de l’Afrique de l’Ouest à l’Asie centrale.

Déstabilisation avec prolifération des armes de destruction dites massives avec au 1er plan, l’arme nucléaire et concentration de plus en plus importante d’Etats disposant de cette arme dans ‘l’arc des crises’.

- Quels acteurs jouent un rôle dans ce domaine ? Comment ? (+ 2 et 3 p. 24) ?

Etats : contrôle des frontières, armée, diplomatie (place majeure 5 mbs CS ONU)

Alliances : défense des intérêts communs pol mais aussi éco

ONU : organisation des nations unies (instance de gouvernance mondiale, aides, casques bleus)
Complexité là aussi avec un jeu d’acteurs et d’enjeux à toutes les échelles.
(b) Articles de RFI et du Monde : (ci-dessous)

- Que se passe-t-il au Soudan en 2011 ?

Sécession N/S suite longue guerre civile

- Que montre l’article du Monde au sujet des relations entre les deux ‘Soudans’ ?

Guerre civile se transforme en guerre inter-étatique pour le contrôle du tracé

des frontières et la gestions des ressources ( pétrole).

Essai de gestion de la crise par acteurs régionaux (UA) et mondiaux (ONU)
Lecture géopolitique est aussi géo-éco et géo-envi : nécessité de croiser les lectures pour comprendre la complexité du monde actuel. Pas d’explication simple aux crises.
Rappel histoire 1ère : (1) graph nb et types de conflits dps 1960

- nb ce conflits chute depuis fin guerre froide

- en // conflits inter-étatiques ont presque diminué et sont remplacés par conflits intra-étatiques avec part importante de civils concernés

(2)carte zones de conflits et points chauds planète

- menaces traditionnelles peu à peu remplacées par des ‘guerres dites irrégulières’ telles que terrorisme, piraterie ou cyber-guerre.

- rôle toujours majeur des EU : force de projection à l’échelle mondiale, nombreuses alliances, 1er budget militaire, armée moderne...

Pour certains spécialistes, complexité géo-politique liée à complexité geo-éco et géoculturelle du monde...
Croquis phase ½- Que légende. Carte à reprendre sur scolastance.
3) Grille géo-CULTURELLE

* Carte 2 p. 28 : le monde, une mosaïque de religions

- Type de carte ? Thème ? Légende ?

Carte par anamorphose centrée sur l’Europe des religions dominantes par Etat.

- Deux grandes idées ?

Grandes diversité des religions du monde

Poids très important des grandes religions/philosophies asiatiques notamment hindouisme (Inde) et shintoïsme (Chine et Japon)

Remarque : large diffusion religions chrétienne et musulmane hors de leur foyer d’origine.
- Limite carte ?

Ce mode de représentation ne montre pas les minorités religieuses dans les Etats.

* Changement d’échelle et de statistiques :

- Source ?

Site internet du journal Le Point daté de janvier 2011. Carte basée sur analyse d’Odon Vallet (spécialiste français des religions, publie en 1998 : Les Grandes religions d'aujourd'hui)
- Région ? Idée ? Proche-Orient : une mosaïque de peuples (religions et langues)

Cas Egypte où importante minorité chrétienne COPTE

Les Coptes sont les habitants chrétiens d'Égypte. La très grande majorité des Coptes sont membres de l'Église copte orthodoxe dirigée par un primat (= pape). 12 millions en 2012.
Diversité culturelle ( rel, lg, coutumes, gouts…) importante à toutes les échelles.

Mais dans contexte interconnexion et d’interdépendance géo-éco et géopol croissant (= mondialisation) les differences tendent en partie à s’estomper. Outils et acteurs expliquent cette dynamiqiue d’uniformisation culturelle mondiale (dessin de Boligan, 2011, p. 39)
Acteurs : FTN par exemple IKEA en Arabie Saoudite

Outils : technologie par exemple émergence réseaux sociaux tel que Facebook (avec croissance nb internautes monde). Moments : grands évenements sportifs ( Foot, JO)

* Carte 3 p. 28: les produits culturels, une circulation mondiale

Mouvement d’uniformisation à nuancer car comme dans lecture géo-éco et géopol, plutôt polycentrisme (plusieurs poles diffusent leur culture de l’échelle régionale à mondiale).

Cas cinéma: EU (Hollywood et ses blockbusters), Europe (tradition ancienne avec Fr, Ita et GB), Asie autour duopôle Japon (mangas, dessins animés type Gibli/ Myazaki) – Inde (succès Bollywood) et

Afrique avec poinds cinéma égyptien….plus que d’uniformisation ne devrait-on pas parler de métissage?

Production et circulation de produits à travers le monde pose également la question de la gestion des ressources mais également des populations ( mobilités, croissance démographique, développement…). Dernière grille de lecture ( géo-envi) elle aussi liée aux autres…
4) Grille géo-ENVIRONNEMENTALE
Remarque : environnement = combinaison des éléments naturels et socio-économiques qui constituent le cadre et les conditions de vie d'un individu, d'une population à différentes échelles spatiales. (géoportail)

Lflèche vers le haut 1es questions d’environnement représentent un enjeu majeur. Au cœur de ces questions se trouve la gestion complexe des ressources, les besoins des sociétés et la protection de l’environnement ...


Emission de CO2 (gaz à effet de serre)

Carte a : Les plus gros émetteurs de CO2 en 2004

Nords et certains pays émergents des Suds responsables (industrialisation, déplacements...)

¼ EU et ¼ Chine...

Carte b : Contributeurs aux émissions de CO2 depuis le début du XX°s = modèle de développement du Nord (âges industriels du XIX° - dbt et fin XX°s) responsable possible changement climatique. Se pose donc la question de la responsabilité et surtout de l’avenir notamment dans pays émergents (Chine) ...

Dans contexte géo-économique : gestion des ressources = enjeu majeur

Graph /Carte : Croissance de la population entre 2000 et 2050 = croissance pop° mdle jusqu’en 2050 (fin TD). Croissance la plus forte dans zones (PMA) où développement faible et besoins essentiels non remplis...

flèche vers le haut 1


Carte/Graph: Croissance de la conso° : ressources alimentaires et énergétiques = quand développement, le mode de vie devient plus énergivore ( ali carnée, voitures...). Cas de la Chine qui a X par 3 sa consommation énergétique dps 2000

Dans cadre...

Programme de 2nd : ...d’un modèle de développement dit durable ou soutenable : comment assurer le développement dans un contexte de croissance de la demande, de raréfaction des ressources fossiles et de dégradation de l’environnement ? Quelle gouvernance ? A quelle(s) échelle(s) ?



LH : poser question débats autour mondialisation ( Porto Alegre, 2001) Croquis phase 2/2 – Que légende.
Terminale L - GEOGRAPHIE – THEME 1 (Francesco Belcastro, lycée Montaigne, Mulhouse)

similaire:

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconChapitre introductif
«en moyenne» un phénomène sur une certaine période. Pour calculer le tcam «r» entre deux dates, IL faut

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconChapitre 1 : les éLÉments clés de la grh

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconHistoire – Thème introductif. Les Européens dans le peuplement de la Terre
«sous silence» qui déplaça plus de 12 millions d’Africains, bouleversant le peuplement et la composition culturelle des régions côtière...

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconChapitre 1: Le patrimoine: Lecture historique

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconNotions, mots-clés Mondialisation, pays industrialisés, conquête,...
«Thème Les dynamiques de la mondialisation. La mondialisation en fonctionnement: Processus, acteurs, débats. Thème 3 : Dynamiques...

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconBibliographie Rationalizing racism, sexism, and other form[s] of...
«monde», de sorte que nous puissions y vivre aussi bien que possible. Ce monde comprend nos corps, nous-mêmes, et notre environnement,...

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconChapitre introductif : Qu’est ce que la monnaie ?
«La notion de monnaie comme celle de la cuillère à thé ou du parapluie et contrairement à celle du tremblement de terre appartient...

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconChapitre 2 : L’entreprise est un Système
Si un phénomène apparaît comme trop complexe, on la décompose en différentes parties, IL y a un lien de causalité. C’est une vision...

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconNdl=note de lecture en soulignant des clés et mettant en gras des...
«en train de se faire» ( ) quand les connaissances et les compétences visées ne sont pas encore là

Theme 1 : Introductif – Chapitre 1 cles de lecture d’un monde complexe iconChapitre 7 : les politiques de développement du tiers monde
«plan Marshall pour le tiers-monde». Quoi qu'il en soit, pour le moment, la situation apparaît assez bloquée






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com