Thème4 – 3 La croissance et le développement économique





télécharger 36.94 Kb.
titreThème4 – 3 La croissance et le développement économique
date de publication08.12.2016
taille36.94 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique

  • La croissance économique et ses indicateurs


Les connaissances à maîtriser :

  • définition de la croissance économique : le PIB comme outil de mesure de la richesse d’un pays ;

  • utilisation du taux de variation du PIB comme outil de mesure de la croissance ;

  • constat du taux de croissance du pays, lié à son niveau de développement ;

  • finalité de la croissance économique ;

  • limites de l’utilisation du taux de croissance pour juger du niveau de vie, pouvoir d’achat d’une population, introduction de la notion d’Indice de Développement Humain et de PIB vert.



Synthèse :

Le PIB est la richesse créée par les activités de production. Il est égal à la somme des valeurs ajoutées des entreprises résidant sur un territoire déterminé (en général, un pays).La valeur ajoutée est égale à la valeur de la production diminuée de la consommation intermédiaire (cf. document 1).

Le PIB est le principal outil de mesure de la richesse d’un pays. Il peut se calculer pour le pays dans son ensemble (puissance/poids économique) ou par habitant (qui permet de comparer les niveaux de vie des habitants de différents pays).

Le taux de croissance du PIB témoigne de la santé économique d’un pays, de son enrichissement ou de son appauvrissement. On constate que les économies avancées ont généralement une croissance faible (inférieure à 3%) contrairement aux économies émergentes(cf. documents 2 et 3).

La croissance permet à la population d’augmenter son niveau de vie, ce qui lui permet de plus consommer ou d’épargner (cf. documents 4 et5).

Le taux de croissance est un indicateur purement économique, qui ne permet pas de juger de la qualité de vie de la population. Il ne prend pas en compte le taux d’alphabétisation, l’espérance de vie, la dégradation de l’environnement, etc.

On peut compléter cet indicateur avec l’Indice de Développement Humain, le PIB vert, etc.(cf. documents 6, 7 et 8).

CORPUS DE DOCUMENTS :


Document 1 :




Source : INSEEhttp://www.insee.fr/fr/publications-et-services/insee-bref/pdf/insee-en-bref-PIB-croissance.pdf
Document 2 – Vidéo Qu’est-ce que le produit intérieur brut
http://dessinemoileco.com/quest-ce-que-le-produit-interieur-brut/

Document 3 - Les pays les plus riches du monde

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1148515-classement-pib/

Document 4 - Pourquoi il faut 1,5% de croissance pour faire baisser le chômage



Le seuil à partir duquel la croissance peut faire baisser le chômage dépend de la productivité de l'économie. Plus les salariés sont efficaces, plus la croissance doit être forte pour créer des emplois.

Comment calcule-t-on le taux de croissance à partir duquel l'économie créé des emplois?

Ce taux de croissance minimum dépend de la productivité de l'économie: si les salariés d'une entreprise se mettent à produire plus dans le même laps de temps parce qu'ils sont plus efficaces, leur employeur aura besoin d'embaucher d'autant moins si son carnet de commandes se remplit. À l'échelle de l'économie toute entière, une productivité en hausse de 1% sur un an nécessite ainsi une croissance du PIB au moins égale à 1% pour que l'économie créée des emplois. «Actuellement, nous estimons que la croissance de la productivité avoisine les 0,8% ou 0,9%. C'est à partir de ce seuil de croissance seulement que les entreprises devraient recommencer à embaucher», explique Éric Heyer, économiste à l'OFCE.

Mais créer des emplois ne signifie pas encore faire baisser le chômage. Une autre variable entre en effet en ligne de compte: la population active. Chaque année, de nouveaux salariés font leur entrée sur le marché du travail et recherchent un emploi. En 2014, l'Insee a ainsi compté 160 000 actifs de plus que l'année précédente, surtout parce que les seniors ont travaillé davantage. Cela signifie que cette année-là, le taux de chômage ne pouvait pas baisser tant que l'économie n'avait pas créé plus de 160 000 postes. «En additionnant la hausse de la population active avec celle de la productivité, on obtient le taux de croissance minimum à partir duquel le chômage peut baisser. Aujourd'hui, c'est en effet environ 1,5%», constate Jean-François Ouvrard, directeur des études chez COE-Rexecode. […]

Marie Bartnik, publié le 27/04/2015
Source : http://www.lefigaro.fr
Document 5 - Limites du PIB



Les limites du PIB

Le calcul du PIB s'appuie sur la comptabilité nationale, donc sur ce qui est déclaré à l'Etat. De ce fait, il ne prend pas en compte :

  • le travail non rémunéré, celui que l'on fait pour soi-même (le travail domestique par exemple)

  • le bénévolat,

  • ce que l'on produit pour soi-même (son verger, son potager,...) encore appelée l'autoconsommation.

  • la production encaissée en liquide et non déclarée,

  • le travail "au noir",

  • les activités illégales...


Ce que le PIB mesure et qui n'apporte rien à la société :

  • les services facturés inutiles ou inutilisés.


Ce que le PIB n'intègre pas du fait qu'il ne mesure que des flux annuels de production et non un patrimoine :

  • les dégâts causés à l'environnement,

  • les richesses naturelles ou leur épuisement,

  • l'impact d'une catastrophe naturelle, d'une guerre...

  • les créances douteuses (crédit dont on sait que l'emprunteur ne pourra pas le rembourser)


Ainsi lors d'une pollution, on comptabilisera à la fois la production qui a contribué à la pollution et la production nécessaire à la dépollution, le tout pour un résultat nul. De ce point de vue, le PIB n'est pas incitatif à la réduction de la pollution.

Le PIB ignore aussi ce qui est qualitatif, comme le bien-être, les loisirs, la sécurité, le niveau d'éducation, la liberté...

En outre, le PIB comptabilise de la même manière ce qui est bénéfique à la société (ex : les médicaments) et ce qui lui porte préjudice (ex: industries polluantes, armement...) ou ce qui est inutile.

Etant avant tout une mesure comptable, le Produit intérieur brut ne peut prétendre mesurer le bien-être et encore moins le bonheur. C'est la raison pour laquelle commencent à apparaître de nouveaux indicateurs comme l'IDH (indice de développement humain) qui tentent de mieux appréhender le bien-être social.

http://www.toupie.org/Dictionnaire/Pib_limites.htm

Document 6 - Indice de développement humain (IDH)
A/ Indice de développement humain (IDH)


L'IDH a été créé pour souligner que les personnes et leurs capacités devraient constituer le critère ultime pour évaluer le développement d'un pays, pas seulement la croissance économique. L'IDH peut également être utilisé pour remettre en question des choix politiques nationaux, en se demandant comment deux pays ayant les mêmes niveaux de RNB par habitant peuvent obtenir des résultats différents en termes de développement humain. Ces contrastes peuvent susciter le débat sur les priorités politiques des gouvernements.

L'indice de développement humain (IDH) est une mesure de synthèse du niveau moyen atteint dans les dimensions clés du développement humain : une vie longue et saine, l'acquisition de connaissances et un niveau de vie décent. […]


http://hdr.undp.org/fr/content/indice-de-d%C3%A9veloppement-humain-idh
B/ Les 20 pays où la vie est plus belle



http://www.journaldunet.com/economie/magazine/classement-idh.shtml
Document 7 – Indicateurs : un PIB vert à Rio

 - L'ONU a présenté lors du sommet Rio + 20 en juin dernier un nouvel indicateur de richesse : l'« indice de richesse globale » (Inclusive Wealth Index, IWI en anglais). Ce PIB vert est censé intégrer à la richesse d'un pays, en plus du PIB classique, son « capital naturel », c'est-à-dire son patrimoine écologique, afin de mesurer la durabilité de sa croissance. Ainsi, alors que la France est 14e en PIB par habitant, elle devient 3een IWI. Mais cet outil n'échappe pas aux critiques. […]
Alternatives Économiques n° 315 - juillet 2012 - http://www.alternatives-economiques.fr/indicateurs--un-pib-vert-a-rio_fr_art_1156_59597.html


Fiche d’analyse du Document 4


Titre du document





Type de support





Auteur





Date




Source





Quoi

Ce qui se passe

Ce que l’on raconte






Qui est concerné ?






Quand












Les idées fortes





Vous devez définir les concepts suivants :


  • Taux de croissance :

  • Productivité :

  • Chômage :

  • Taux de chômage :

  • Population active :




OBJET D’ETUDE

Problématique : la révolution numérique soutient-elle la croissance économique ?

Après avoir rappelé la définition de la croissance économique dans l’introduction, vous montrerez dans une première partie en quoi la révolution numérique peut être porteuse de croissance économique et vous en montrerez les limites dans une seconde partie.

Document 1 –



Document 2–



Document 3 :
Pourquoi la croissance ne suit pas la révolution numérique ?

La révolution industrielle tient dans notre poche. Elle nous relie tous les uns aux autres. La révolution numérique est synonyme de progrès technologique, mais le paradoxe c'est que c'est une révolution sans croissance économique.

"Nous vivons une situation extrêmement paradoxale. La croissance économique depuis 30 ans ne cesse de décliner (...) et en même temps nous sommes au milieu d'une révolution technologique sans précédent", confirme Daniel Cohen.

"Aujourd'hui, tout va plus vite. On peut réserver des vacances à l'autre bout du monde grâce à son logiciel, mais le bien final reste le même", explique l'économiste.
"Des emplois plus précaires"

"Là est la différence avec les précédentes révolutions industrielles qui ont fait naître de nombreux biens. Les produire et les consommer en masse ont dopé la croissance.

Les biens de la révolution numérique se limitent aux smartphones. Insuffisant pour soutenir l'activité. Cette révolution ne crée pas d'emplois, elle en détruit. Tous les emplois qui se répètent sont menacés", prévient Daniel Cohen qui évoque bon nombre d'emplois qui vont disparaître. Les jeunes devront inventer "de nouveaux emplois plus créatifs et donc plus précaires", poursuit-il.
Source : http://www.francetvinfo.fr/politique/pourquoi-la-croissance-ne-suit-pas-la-revolution-numerique_1068595.html
c:\users\formation\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\content.ie5\96f8dbkp\video_icon[1].png Vidéo à la même URL

similaire:

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconLa croissance économique et le développement

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconThème 3 La croissance économique et le développement

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconLa croissance et développement économique et leurs indicateurs

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconLe concept de croissance économique au regard de l’histoire de la révolution industrielle
«Croissance économique : processus cumulatif d’interactions qui se traduit par la hausse de la productivité»

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique icon1. Dans quelle mesure la croissance économique accompagne-t-elle le développement ?

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconIntroduction : [Accroche :]
«longue»] : Cela engendre-t-il un processus de développement (une augmentation durable du niveau de vie) ? Tous les spécialistes...

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconCroissance économique et développement soutenable
«les écologistes invétérés» s’opposent aux méchants capitalistes qui «détruisent notre planète»…

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconTaux de croissance du pib : Mesure de l’évolution de la croissance...
«l’accroissement durable de la dimension d’une unité économique, simple ou complexe, réalisé dans des changements de structure et...

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconQuelles sont les sources de la croissance ? (3/4) – Facteurs de production...

Thème4 – 3 La croissance et le développement économique iconQuelles sont les sources de la croissance ? (1/4) – Comment mesurer la croissance économique ?






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com