Thème 1 : Fondements de la connaissance économique





télécharger 39.33 Kb.
titreThème 1 : Fondements de la connaissance économique
date de publication08.12.2016
taille39.33 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Thème 1 : Fondements de la connaissance économique

Chapitre 1 : Qu’est ce que l’économie ?

  1. Le domaine de l’économie

  • Définition : l’économie est la science des choix des Hommes vivant en société et qui s’organisent pour satisfaire leurs besoins illimités par des B & S en quantité limitée.




  1. Nature de l’activité économique :

  1. Des besoins illimités

  • Définition d’un besoin : Un besoin résulte d’un manque qui conduit à désirer et que l’on cherche à satisfaire par un B& S. On distingue deux catégories de besoin :




Besoins primaires

Besoins physiologiques

Besoins essentiels

Besoins objectifs

Limités

Manger, se vêtir, maison

Besoins secondaires

Besoins psychologiques

Besoins sociaux

Besoins subjectifs

Illimités

Loisirs, forme, éducation, santé


Dans tous les cas l’économiste ne s’intéresse qu’aux seuls besoins solvables, c’est à dure ceux qui peuvent être satisfaits en payant…


  1. Des besoins limités, la notion de rareté

  • Biens libres et économiques

L’oxygène qu’on respire (sauf des les hôpitaux où l’oxygène est conditionnée) ; l’eau à la base est gratuite, on ne paye que l’infrastructure, la faune, la flore fournit par le milieu naturel existe en quantité illimitée et donc offert à tous. Mais ces biens ne peuvent satisfaire tous les besoins. Les hommes vont donc chercher à transformer la nature en produisant des biens économiques ; mais cela demande un effort, un coût. Ils sont donc payants et existent en quantité limitée.


  1. Objet de l’économie : les deux grandes approches :

Ne pouvant tout posséder en abondance, les hommes s’organisent pour lutter contre la rareté et font en permanence des choix, car leur moyens sont limités. Deux approches de l’économie apparaissent alors.


  1. La science

économique

Courant libéral

Science exacte=maths, physique

L’éco se résous par calcul rationnel avec des maths

Lois immuables, valables en tout temps et tous lieux : O et D

L’économie est neutre

  1. L’éco politique

Courant Marxiste, Keynésien

Science sociale, humaine=

histoire

L’éco dépend de rapports de pouvoir (rôle politique)

Lois … et donc relatives

L’économie est débat (politique)



  1. Les interdépendances ou la notion de circuit économique : quelques éléments de comptabilité nationale

  1. Les opérations économiques (flux)

  1. Les trois temps de l’économie

  1. Produire ou limiter la rareté


Que produire ? En quelle quantité ? Comment produire ?

Les biens étant rares, il faut les produire. Plus la production est importante, plis les possibilités de choix existent ; il faut donc favoriser la croissance d’un pays en augmentant son PIB. Au départ, on a produit pour satisfaire ses propres besoins (auto consommation) puis on a échangé ses biens contre d’autres biens (le troc) et enfin, des agents se sont spécialisés dans la production avec l’apparition de la monnaie dans le but de vendre et réaliser un profit.

  1. Répartir les revenus ou partager la rareté

Pour qui ? A qui distribuer les revenus ?

A l’occasion de la production, est distribué le revenu. On distingue : 1er la répartition primaire librement organisée dans les entreprises et qui rémunère ceux qui ont participé à la production et 2ème la répartition secondaire ou la redistribution mise en place par les pouvoirs publics et qui cherche à corriger les inégalités de la répartition primaire en prélevant des impôts et cotisations aux plus riches pour reverser des prestations sociales aux plus pauvres (RMI etc…)

c) Dépenser ou renouveler la rareté

Comment sont utilisés les revenus ?

On cherche enfin à savoir si les revenus sont utilisés afin d’acheter des biens de consommation ou des biens de production (ex : Investissement…) ou si on préfère épargner plutôt que dépenser. L’épargne est en générale placée auprès des banques ou en bourse, et va permettre de financer les dépenses d’autres agents économiques.


  1. Les trois grandes opérations économiques selon la comptabilité nationale

La comptabilité nationale élabore toutes les statistiques reflétant les mouvements réalisés durant une année par tous les agents économiques. Elle calcule donc les agrégats qui sont des indicateurs statistiques mesurant les résultats d’ensemble au niveau d’une nation et ce au cours d’une année.

  1. Les opérations sur les B & S ou l’équilibre ressource-emploi


RESSOURCE = EMPLOI

Offre (vend) = Demande (achète)

Offre extérieure Demande intérieure Demande extérieure + V° stock

Offre intérieure Importation (M) Conso Mg Exportations (X) 0,5%

PIB 21% (C) + (I) 20,5%

79% 63% 15,9%
1,2% 64% 2,2% 3,7% 3,2% tx de croissance 2005

b) Les opérations de repartions

La comptabilité nationale décrit la formation du revenu des agents économiques et montre surtout comment ces revenus circulent entre les agents puisque ce qui est un revenu pour l’un est un coût pour l’autre

Par ex : les impôts sont d’une part un revenu pour l’état et d’autre part une dépense, charge pour les ménages (entreprises etc…)


  1. Les opérations financières

La comptabilité nationale examine la création et la circulation des moyens de paiement en montrant les différentes formes de l’épargne et comment elles sont utilisées pour financer les autres agents. On distingue deux modes de financement. Le financement indirect quand l’épargne est placée auprès des banques, qui les redistribue sous forme de crédit, et d’autre part le financement direct par le biais des marchés ou des capitaux ou des titres (actions et obligations) qui sont achetés par les épargnants (ménages)


  1. Les agents économiques ou secteurs institutionnels

Au niveau d’une nation, on distingue 7 agents économiques ou secteurs institutionnels. Ce sont des groupes d’individus caractérisés par leur autonomie de décision et leur comportement homogène et qu’on définie par la fonction principale et le revenu principal.


Secteurs institutionnels

Fonction principale

Revenu principal

1er : Sociétés et quasi-sociétés non financières (SQSNF) : Entreprises privées et publiques

Production marchande de B & S

Le profit

2ème : Ménages (célibataire, famille, entreprises…)

Consommation

Le salaire

3ème : Institutions financières (banques et sociétés de crédit…)

Financer (collecter l’épargne et accorder les crédits)

Les intérêts

4ème : Les entreprises d’assurance et les mutuelles

Assurer (garantir un paiement en cas de risque)

Primes d’assurance

5ème : Les administrations publiques : Etat, collectivités locales, organismes sociaux

Production non marchande de biens et surtout de services (gratuits ou quasi-gratuits)

Les prélèvements obligatoires tant fiscaux (impôt) que sociaux (cotisations sociales)

6ème : les administrations privées (associations, syndicats, partis politiques)

Production non marchande de biens et de services réservés à un groupe particulier

Contribution volontaire des adhérents

7ème : Reste du monde ou étranger

Toutes les opérations en relation avec l’étranger

Tous les revenus en rapport avec l’étranger



  1. La notion de circuit économique

  • Définition : C’est une représentation schématique et simplifiée de l’activité économique d’une nation. Il montre les interdépendances entre les différents agents économiques effectuant des opérations au cours d’une période (généralement l’année)

  1. Le circuit dans une économie fermée, les interdépendances entre les agents économiques

  1. Construction d’un circuit

Les opérations donnent lieu à l’enregistrement de deux flux : l’un en ressource l’un en emploi (

) Et on distingue les flux réels (…...>) et les flux monétaires ( )

Les agents économiques

Ménages



Marché



Les agents économiques se rencontrent sur des marchés 

Entreprises

Voir feuille et schéma 1


Ménages


Par convention et pour simplifier la comptabilité nationale ne représente ni les flux réels ni les marchés. Voir feuille et schéma 2


  1. Le circuit économique dans une économie ouverte : interdépendance entre les pays



Reste du monde

Nation (résident) : schéma du circuit économique interne



Depuis la seconde guerre mondiale les économies nationales se sont ouvertes de façon croissante, à l’internationale et donc les pays sont devenus interdépendants avec ses effets positifs et négatifs, on parle de mondialisation ou de globalisation.

  • 3 formes de mondialisation :

  • La mondialisation de la sphère commerciale. Ce sont les échanges internes de B&S pour un pays on parle de commerce extérieur. L’objectif est d’avoir un solde positif, on dit un solde commercial excédentaire. (X-M>0)

  • La mondialisation de la sphère productive. Ce sont les entreprises et notamment les FTN qui délocalisent leur production à l ‘étranger en réalisant des IDE en prenant la forme soit de la création d’une filiale à l’étranger soit en rachetant des entreprises étrangères soit enfin par des prises de participation

  • La mondialisation de la sphère financière. Cela correspond à la libéralisation des mouvements de capitaux dans les années 80, ce qui permet à tout pays de placer l’argent dans les bourses étrangères et dans les établissements financiers.

Page sur


similaire:

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconChapitre 1 : les fondements de la connaissance économique

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconChapitre I l’économie et son domaine : les fondements de la connaissance économique

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconPartie 1 – les fondements de la connaissance economique
«main invisible» qui démontre l’existence d’un ordre économique naturel spontané fondé sur l’intérêt personnel des individus

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconLa note Zéro pour absence est exclue
«point presse» porte sur un thème économique et social : à partir de relevés de points d'actualité réalisés en formation, le candidat...

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconEconomie Thème 2 – Mondialisation, finance internationale et intégration...

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconEconomie Thème 2 – Mondialisation, finance internationale et intégration...

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconLa théorie de l'offre au cœur de la politique économique libérale...

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconIntroduction à la connaissance économique

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconArticles de recherche du theme 4: reconfigurations territoriales, gouvernance
«L’utopie de l’économie de la connaissance», in Sciences de la Société, n°66, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, pp. 15-30....

Thème 1 : Fondements de la connaissance économique iconReconsideration d’un des fondements de l’audit social : performance...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com