Dissertation Amérique du Nord Juin 2005





télécharger 44.52 Kb.
titreDissertation Amérique du Nord Juin 2005
date de publication07.07.2017
taille44.52 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

Dissertation

Amérique du Nord Juin 2005

Thème :Croissance, capital et progrès technique.

Il est demandé au candidat :

  • de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet ;

  • de construire une argumentation à partir d'une problématique qu’il devra élaborer ;

  • de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier ;

  • de rédiger en utilisant un vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question, en organisant le développement sous la forme d'un plan cohérent qui ménage l’équilibre des parties.

 Il sera tenu compte, dans la notation de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Sujet :Des taux d'intérêt faibles sont ils une condition de la croissance économique

Document 1

Réaction, en %, des économies européennes à une hausse des taux d'intérêt de 1 point. (1)




France

Italie

Allemagne

Royaume-Uni

Pays-Bas

PIB
















1 an

-0,4

-0,4

-0,3

-0,5

-0,3

2 ans

-0,8

-0,5

-0,6

-0,8

-0,6

3 ans

-1,1

-0,6

-0,8

-0,9

-0,7

Consommation des ménages
















1 an

-0,2

-0,3

-0,2

-0,5

-0,2

2 ans

-0,2

-0,4

-0,2

-0,8

-0,5

3 ans

-0,1

-0,5

-0,1

-0,9

-0,7

Investissement des entreprises
















1 an

-0,7

-0,2

-0,1

-0,8

-0,8

2 ans

-1,1

-0,8

-0,2

-1,3

-1,6

3 ans

-0,9

-0,9

0,1

-1,4

-1,6

Source: D'après L. BOUSCHARAIN, JB. HERBET, L. MENARD, « Note de conjoncture » , INSEE, Décembre 1999.

Note de lecture :

Un an après une hausse de un point du taux d'intérêt nominal, la consommation des ménages en Italie est diminuée de 0,3%.

Deux ans après une hausse de un point du taux d'intérêt nominal, la consommation des ménages en Italie est diminuée de 0,4%.

Trois ans après une hausse de un point du taux d'intérêt nominal, la consommation des ménages en Italie est diminuée de 0,5%.

  1. Résultat d'une étude faite à partir des données conjoncturelles des années 1970 à 1998.

Document: 2

Un petit coup de pouce pour une croissance chancelante : la Banque centrale européenne (BCE) a baissé son principal taux directeur d'un quart de point, à 2,50 %, jeudi 6 mars à Francfort.

Même si les marchés et de nombreux économistes espéraient davantage, le conseil des gouverneurs suggère ainsi qu'il est prêt à voler au secours de l'activité, au moment où la perspective d'un conflit en Irak, la montée du chômage, les difficultés de la France et de l'Allemagne pèsent sur le climat économique. Pour la BCE, la croissance devrait se situer "autour de 1 %" cette année dans la zone. Afin de relancer investissement et consommation, Wim Duisenberg, président de la BCE, a souligné que le niveau des taux était maintenant "très bas", expliquant que le mouvement de jeudi comportait "un élément de psychologie". Surtout, il n'a pas caché que l'institut d'émission était désormais "en état d'alerte", pour agir de nouveau à la baisse.

Source : P. RICARD, « La BCE baisse les taux pour doper une économie chancelante », Le Monde, 8 mars 2003.

Document 3

Cette faiblesse de l'investissement [entre 1990 et 1996] peut être reliée à la hausse des taux d'intérêt réels. Celle ci se traduit par un choc sur le coût de financement externe des entreprises. Ce coût joue de manière différente selon la phase du cycle conjoncturel. En période de croissance, les taux d'intérêt auraient un impact réduit sur l'évolution de l'investissement [...]. Cela se vérifie dans la seconde moitié des années 80, au cours desquelles l'investissement et les taux d'intérêt réels augmentent simultanément. En période de récession, su contraire, les taux mais aussi d'autres caractéristiques de la structure financière des entreprises joueraient sur l'investissement. [...] Les petites entreprises ont été plus touchées par le resserrement de la politique monétaire car elles n'ont pas accès à d'autres modes de financement que les crédits bancaires.

Source: R DUHAUTOIS, « Le ralentissement de l'investissement est plutôt le fait des petites entreprises tertiaires », Économie et Statistiques, n° 341 342, 2001

D
ocument 4

Rentabilité et taux d’intérêt (sociétés non financières, 1970-1999)

Source : INSEE, in : P.VILLIEU, Macroéconomie : l’investissement, La Découverte, 2000.

La profitabilité est l’écart entre la rentabilité de l’investissement dans l’entreprise et le taux d’intérêt réel à long terme.
Document 5

L'évolution de la consommation des ménages est traditionnellement expliquée d'abord par le revenu disponible réel, les taux d'intérêt et l'inflation.

[...] Les simulations réalisées précédemment, qui témoignent d'un "décrochage" de la consommation par rapport à ce que suggèrent ses déterminants traditionnels à l'hiver 2001 2002 et aux trois derniers trimestres de 2003, invitent à rechercher des facteurs explicatifs additionnels. [...j La morosité de la consommation à l'hiver 2001 2002 semble en partie liée à un comportement d'épargne de précaution, en lien avec l'augmentation du taux de chômage. La dynamique du chômage ne permet cependant pas de comprendre la faiblesse de la consommation aux trois derniers trimestres de 2003. Sur cette période, il se peut que plusieurs événements comme le caractère très incertain de la reprise et les inquiétudes suscitées par les réformes de retraite dans les pays membres aient contribué à dégrader la confiance des ménages, les incitant à reconstituer leur épargne en dépit de l'accélération du pouvoir d'achat du revenu disponible et de la baisse du taux de chômage.

Source: S. LEFRANC, A. ESPINOZA, « Retour sur la faiblesse de la consommation en zone euro depuis 2001 », Analyses Économiques, n° 43, Direction de la Prévision, Juin 2004.

Document : 6

Taux d’intérêt et taux d’investissement : une corrélation à l’encontre de la théorie.
S
ource : OCDE, in : A.BENASSY-QUERE, L.BOONE, V.COUDERT, « Les taux d’intérêt », Editions La Découverte,2003.

similaire:

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconLe programme sep2D : Paris, 11-15 Juin Liste des participants à la...

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconL'Amérique du Nord

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconRésumé L’évolution des mouvements de navires dans les ports nord-coréens...

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconThèse de doctorat à Sciences-Po Paris : Programme "Sociologie Politique-Politiques...
«Circulation des savoirs et des pratiques culturelles : le triangle Amérique latine – Europe – Amérique du Nord»

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconChérifa boukacem – zeghmouri
«Afrique du Nord». Leur histoire coloniale commune en a fait une région francophone, de même que leur ouverture à l’économie de marché...

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 icon1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l'Amérique du Nord ?

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconLa souveraineté des Etats latino-américains (xixe xxe siècles)
«émergents» de l’Amérique Latine, par différenciation avec l’Amérique du Nord des Etats-Unis et du Canada, deux pays industrialisés...

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconDissertation sujet National, juin 2001 La diminution de l'intervention...

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconThèses référencés [Juin 2005]

Dissertation Amérique du Nord Juin 2005 iconThèses référencés [Juin 2005]






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com