Communiqué de Presse





télécharger 13.08 Kb.
titreCommuniqué de Presse
date de publication06.07.2017
taille13.08 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos


Communiqué de Presse

Paris, le 11 janvier 2008

Heures supplémentaires :

52% des chefs d’entreprise de la région Basse Normandie

pensent utiliser le dispositif
Dans le cadre de la mission sur le nouveau dispositif d’exonération des heures supplémentaires que lui a confiée Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, Alain Tapie anime en janvier une série de réunions régionales d’information. La cinquième d’entre elles, organisée le 15 janvier à Caen, rassemblera les partenaires économiques et sociaux de la région Basse Normandie.
Comment l’image des heures supplémentaires en Basse Normandie se situe-t-elle par rapport au plan national, tant auprès des salariés que des chefs d’entreprise ?
D’après un sondage1 CSA pour le Ministère, l’exonération des heures supplémentaires a un taux de notoriété très élevé parmi la population française puisque 94% des Français en ont entendu parler. Ce chiffre est supérieur en Basse Normandie où 98% des personnes interrogées en ont entendu parler.

Cette mesure recueille l’approbation des Français à une très large majorité puisque sur le plan national 75 % des Français pensent que cette mesure va plutôt dans le bon sens.

Les chiffres de la Basse Normandie rejoignent l’opinion nationale avec 75 %.
Les Français pensent-ils pouvoir bénéficier de l’exonération des heures supplémentaires ?

33% des Français pensent pouvoir en bénéficier, les CSP- ayant un score plus élevé que les CSP +. En Basse Normandie, 30% des interviewés pensent pouvoir en bénéficier. Bien entendu, seuls les interviewés ayant entendu parler de l’exonération des heures supplémentaires ont répondu à cette question.
Que pensent les chefs d’entreprise ?

Même score pour les chefs d’entreprise que pour les salariés : 94% en ont entendu parler et 97% en Basse Normandie ce qui constitue l’un des meilleurs scores. Plus la taille de l’entreprise est grande, plus les chefs d’entreprise en ont entendu parler : 100% pour les entreprises de plus de 200 salariés au niveau national.

Cette mesure va-t-elle dans le bon sens ?

Oui pour 85% des patrons. On notera que les chefs d’entreprise ont un taux d’appréciation supérieur à celui des Français au niveau national. La Basse Normandie quant à elle affiche le meilleur score avec 95 % de réponses positives.
Les chefs d’entreprise vont-ils utiliser le dispositif des heures sup ?

Oui à 56% soit là aussi un chiffre supérieur à celui des salariés. Ce taux arrive à 73% dans les entreprises de plus de 200 salariés.

Les chefs d’entreprise de la Basse Normandie ont une appréciation quasi-similaire au national puisque 52% comptent utiliser le dispositif.
Il est intéressant de noter depuis octobre une progression importante dans l’intention d’utiliser le dispositif, au niveau national : 78% des chefs d’entreprise déclarent aujourd’hui qu’ils utiliseront la mesure chaque fois que c’est possible. Une même proportion estime que c’est une bonne mesure (79%) et plus des trois quart des chefs d’entreprise estiment qu’elle est positive pour le pouvoir d’achat (76%).2
Oui, mais quand les heures supplémentaires seront-elles mises en place par les chefs d’entreprise ?

Cette question a été posée uniquement aux chefs d’entreprise souhaitant utiliser le dispositif. 60% d’entre eux pensent l’utiliser à court terme et 35% à moyen terme sur le plan national.

La Basse Normandie affiche un des scores les plus élevés avec un taux à court terme de 73% de réponses positives et à moyen terme est de 22%.


M. Alain TAPIE répondra aux questions des journalistes à l’issue de sa rencontre avec les partenaires économiques et sociaux de Basse Normandie
MERCI DE BIEN VOULOIR VOUS ACCREDITER

AUPRES DE NOTRE SERVICE DE PRESSE.

Contact presse

Gaëlle GICQUEL - 01 53 18 88 26



1 Sondage CSA réalisé pour le ministère de l’économie, des finances et de l’emploi et le ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Mention Obligatoire.

Le sondage a été réalisé par téléphone du 22 au 30 octobre 2007 auprès d’un échantillon représentatif de 1007 dirigeants d’entreprise de 1 salarié et plus, constitué d’après la méthode des quotas (taille, secteur d’activités).

Les 30 et 31 octobre 2007 auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 999 personnes âgées de 18 ans et +, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage)


2 Sondage CSA réalisé pour le ministère de l’économie, des finances et de l’emploi réalisé par téléphone du 10 au 19 décembre 2007 auprès d’un échantillon représentatif de 496 chefs d’entreprise et responsables des ressources humaines d’entreprise de 1 salarié et plus constitué d’après la méthode des quotas (taille, secteur d’activité) après stratification par région.

similaire:

Communiqué de Presse iconCommuniqué de presse

Communiqué de Presse iconCommuniqué de presse

Communiqué de Presse iconCommunique de presse

Communiqué de Presse iconCommunique de presse

Communiqué de Presse iconCommuniqué de presse

Communiqué de Presse iconCommuniqué de presse

Communiqué de Presse iconCommuniqué de Presse

Communiqué de Presse iconCommunique de presse

Communiqué de Presse iconCommuniqué de Presse

Communiqué de Presse iconCommuniqué de presse






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com