Stage de fin d’étude





télécharger 15.99 Kb.
titreStage de fin d’étude
date de publication09.12.2016
taille15.99 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

Stage de fin d’étude


Titre

Analyse économique de la filière bois-construction dans le PNR des Ballons des Vosges

Contexte et problématique

A travers la production de produits bois, les territoires forestiers peuvent aujourd’hui apporter une réponse directe à la déprise économique rurale et aux enjeux d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. Pourtant, à l’échelle nationale, et depuis plusieurs années, la part de grumes d’œuvre exportées à l’état brut ne cesse d’augmenter, dépassant maintenant les 30% de la récolte et entrainant une perte proportionnelle de valeur ajoutée (CGAAER, 2014) et des « surcoûts carbone » associés au transport longue distance. L’export de bois ronds, notamment feuillus, cristallise d’autant plus les tensions que les bois sont exportés majoritairement vers l’Asie du Sud-Est ou la Chine (50% des exportations de grumes de feuillus) où ils sont transformés à moindre coût, pour ensuite être importés sous forme de produits transformés en France.

A l’échelle territoriale, différents axes stratégiques ont été identifiés afin de répondre aux difficultés de valorisation des bois français parmi lesquels la modernisation de l’outil industriel et des relations commerciales entre acteurs et du cycle de vie et de revalorisation de bois (CGAAER, 2015). Les enjeux économiques locaux de ces stratégies sont importants : la filière forêt-bois est pourvoyeuse d’emplois, depuis la gestion forestière jusqu’à la vente de produits finis, mais aussi la garante d’une utilisation durable de la ressource dont dépend sa pérennité. Créatrice d’activités – pour partie – non délocalisables, elles assurent un certain dynamisme dans les espaces ruraux parfois éloignés des grands centres économiques.

Outre leurs bénéfices au plan économique, ces orientations stratégiques constituent également des solutions locales efficaces pour répondre aux enjeux environnementaux, en particulier ceux liés aux questions d’atténuation du changement climatique. En effet, d’une part, la relocalisation de la transformation et de la consommation des produits bois sur le territoire, permet de réduire les émissions de polluants émis lors du transport des bois, notamment de gaz à effet de serre. D’autre part, en favorisant des produits bois à longue durée de vie, comme le bois-construction et l’utilisation en cascade de ces produits bois l’ensemble des leviers d’atténuation de la filière forêt-bois sont mobilisés, notamment la séquestration du carbone dans les produits bois et la substitution matériau. En particulier, comparativement à une situation où la production forestière est orientée vers la production de bois-énergie directement issu de la forêt (typiquement bûches ou plaquettes forestières), une gestion intégrée orientée vers l’utilisation du bois en cascade permet de maximiser l’utilisation des leviers d’atténuation au sein de la filière.

Objectif

Dans ce contexte, l’objectif de ce projet est d’analyser les potentiels, les opportunités et les difficultés de la mise en place d’une filière bois-construction « locale » sur le territoire du PNR des Ballons des Vosges. Ce stage s’inscrit dans un projet de modélisation économique territoriale de la filière bois sur le PNR et constitue la première phase de scénarisation de ce projet.

Description des outputs attendus et de la méthode à mobiliser

Ce stage débouchera sur une cartographie des activités économiques liées à la filière bois-construction sur le PNR des Ballons des Vosges. Cette cartographie représentera la nature des liens économiques qui lient les différentes activités (compétition, dépendance, coopération). Ainsi, au-delà des flux physiques de produits bois sur le territoire, une analyse des déterminants économiques de ces flux sera l’un des outputs du stage.

L’ensemble des produits bois utilisés dans la construction et de leurs substituts non-bois seront répertoriés sur le territoire. Une analyse qualitative des potentialités de pénétration des marchés de la construction des produits bois sera réalisée.
Le travail reposera sur une méthode combinant recherche bibliographiques et travail de terrain (« enquêtes » directes). Pour cela, des contacts ont été pris au sein du PNR et pourront constituer le relai entre le stagiaire et les professionnels de la filière. Le stagiaire bénéficiera également du carnet d’adresse du LEF (via DRAAF, Gip-Ecofor, associations et organisations diverses) et des résultats de travaux déjà réalisés sur le sujet (par exemple, stage de troisième année de Jonathan Lenglet APT 2015).

Equipes mobilisées

Ce travail sera encadré par Sylvain Caurla, ingénieur de recherche au sein de l’équipe « modélisation du secteur forestier » du Laboratoire d’économie forestière (UMR INRA-AgroParisTech) à Nancy.

La mission du LEF est de concevoir, développer, et transférer des méthodes et des outils d’analyse économique en vue de comprendre et d’améliorer la connaissance, la gestion et l’utilisation des biens, services et produits de la forêt. Le LEF est un laboratoire d’économie avec une forte proportion de projets interdisciplinaires (écologie, sociologie). Au sein du LEF, l’équipe « modélisation du secteur forestier » s’attache à développer des outils théoriques et numériques pour évaluer les impacts bioéconomiques de politiques sur la filière forêt-bois, en particulier les politiques d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. Par ailleurs, le travail de stage se fera également en collaboration avec le pôle environnement et santé du FCBA afin d’initier la compatibilité des flux de carbone dans la filière bois-construction.

Compétences requises

Stage de 6 mois à débuter entre février et mars 2016 (dates flexibles, à négocier)

Niveau Master 2 et/ou 3ème année d’école ingénieur, idéalement DA RFF ou GF (APT Nancy)

Connaissance avancée de la filière bois requise

Compétence en économie niveau 3ème année d’école ingénieur

Goût pour la communication (travail de récolte de données, rencontres sur le terrain)

Goût pour l’abstraction (schématisation des liens entre les agents économiques)

Rémunération sur la base des gratifications en vigueur à l’INRA : 554.4€/mois

Stage basé à Nancy. Les déplacements sur le terrain et les frais de mission seront entièrement financés.

Contact

Sylvain Caurla

Laboratoire d’économie forestière UMR INRA-AgroParisTech

14 rue Girardet 54042 Nancy Cedex

sylvain.caurla@nancy.inra.fr

03 83 39 68 52
Candidature : lettre de candidature et CV.

Les demandes seront traitées au fur et à mesure des réceptions et en tout état de cause avant le 15/12/2015.

similaire:

Stage de fin d’étude iconRapport de Fin de Stage

Stage de fin d’étude iconRapport de stage de fin de cycle

Stage de fin d’étude iconAides financieres – mobilites a l'etranger (etude/stage)

Stage de fin d’étude iconA ides financieres – mobilites a l'etranger (etude/stage)

Stage de fin d’étude iconOffre de stage 2014
«Etude des verrous et leviers pour un développement durable de la filière du tournesol»

Stage de fin d’étude iconThèse présentée par
«En plus de cela, mon fils, sois averti que faire des livres est un travail sans fin et que beaucoup d’étude fatigue le corps.»

Stage de fin d’étude iconStage erasmus les étudiants qui effectuent un stage

Stage de fin d’étude iconLe sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants
«tout à fait satisfaits» (étude menée fin 2007). 100 des sites industriels Renault (soit 39 au total) sont certifiés iso 14001

Stage de fin d’étude iconLe sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants
«tout à fait satisfaits» (étude menée fin 2007). 100 des sites industriels Renault (soit 39 au total) sont certifiés iso 14001

Stage de fin d’étude iconProgramme des enseignements du Master 2 Administration des établissements publics de santé
«grand oral» est organisé en fin de cursus durant lequel l’étudiant doit présenter son stage, son mémoire et répondre aux questions...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com