16 thèses soutenues en 2014 P. 16





télécharger 113.55 Kb.
titre16 thèses soutenues en 2014 P. 16
date de publication04.07.2017
taille113.55 Kb.
typeThèse
e.20-bal.com > documents > Thèse


REMISE DES DIPLÔMES

PROMOTION DE FORMATION D’INGENIEURS GENERALISTES
PROMOTIONS DES FORMATIONS D’INGENIEURS PAR APPRENTISSAGE
PROMOTION DE FORMATION CONTINUE DIPLOMANTE
VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE
DOCTEURS

SOUS LA PRESIDENCE DE
Monsieur Jacques BIOT

Président exécutif de l’école Polytechnique


Samedi 06 décembre 2014
SOMMAIRE
INFORMATION :

Profil des nouveaux diplômés :

Formation d’ingénieurs généralistes P. 4

Formations d’ingénieurs par apprentissage P. 5

Formation continue diplômante P. 8

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) P. 9


COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

« Des élèves-ingénieurs qui sillonnent le monde ! » P. 11
GRAPHE :

Destination hors France des séjours académiques et expériences

en entreprises P. 12
INFORMATION :

Séjours académiques à l’étranger

- 53 étudiants sur 4 continents P. 13
INFORMATION 

- Un second diplôme étranger pour 10 étudiants P. 14

- Un second diplôme français pour 15 étudiants P. 14

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

« Stages et missions : 110 mois de travail d’ingénieur et 1,1 M€ de conseil aux entreprises régionales » P. 15
INFORMATION :

16 thèses soutenues en 2014 P. 16
INFORMATION

PROFIL DES NOUVEAUX DIPLÔMÉS 2014

248 ingénieurs sont diplômés cette année.

Ils sont issus de plusieurs recrutements :

Formation d’ingénieurs généralistes : 176 diplômés
Formations d’ingénieurs par apprentissage : 57 diplômés
Formation continue diplômante : 9 diplômés
Validation des Acquis de l’Expérience : 6 diplômés


16 docteurs.

Promotion de formation d’ingénieurs généralistes

La promotion de formation d’ingénieurs généralistes, issue directement du système éducatif, comprend 176 élèves, recrutés à différents niveaux :

  • 51 sur concours sup

  • 92 sur concours spé (entrée en 1e année)

  • 15 sur titres (entrée en 1e année)

  • 18 sur titres (entrée en 2e année)


Cette promotion comprend 56 jeunes femmes.
Si l'on considère l'origine géographique familiale, l'on constate un recrutement très national : 20 des 22 régions métropolitaines sont représentées plus la Réunion.
On remarque également la présence de 26 élèves de nationalités étrangères ou double nationalité :


  • Cameroun : 1




  • Maroc : 7

  • Chine : 12




  • Pologne : 1

  • Grèce : 1




  • Suisse : 1

  • Liban : 1




  • Vietnam : 2



Enfin, cette promotion compte 15 diplômés originaires du Languedoc-Roussillon dont 6 gardois.



Promotions des formations d’ingénieurs

par apprentissage

Les « apprentis » ont intégré l’école des mines d’Alès à la rentrée 2011 dans deux cursus de formation d’ingénieurs par apprentissage. Au terme de trois années d’études l’école des mines d’Alès diplôme sa troisième promotion d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage…
L’école dispose, depuis janvier 2011, de son propre Centre de Formation des Apprentis (CFA), financé par le Conseil Régional Languedoc-Roussillon (pour 1/3 du coût de la formation), par la taxe d’apprentissage et par l’école.
Ces formations s’inscrivent dans la politique de promotion de l’apprentissage dans le supérieur que poursuit le Conseil Régional et reflètent le souci constant de l'école des mines d'Alès, d'aider à la promotion sociale des jeunes talents qui n'ont pas choisi les traditionnelles voies d'accès aux grandes écoles d'ingénieurs françaises.
Une telle formation, dispensée dans une grande école d’ingénieur et couplée à une pratique concrète importante sur le terrain, confère aux ingénieurs qui en sont issus des compétences reconnues et une maturité professionnelle très appréciée des entreprises.
region lr

Les promotions de formations d’ingénieurs par apprentissage sont issues de deux filières : « Conception et Management de la Construction, bâtiment durable et énergies renouvelables » et « Informatique et Réseaux ».

Filière « Conception et Management de la Construction, bâtiment durable et énergies renouvelables » (CMC)


  • 29 diplômés dont 9 jeunes filles

  • Origine géographique des apprentis :



Languedoc-Roussillon 6

PACA 1

Ile de France 5

Aquitaine 1

Bourgogne 1

Centre 1

Rhône-Alpes 8

Bretagne 1

Midi-Pyrénées 1

Franche-Comté 2

Pays de Loire 1

Basse Normandie 1





  • Entreprises et localisation des postes : dont 7 en région Languedoc-Roussillon




Filière « Informatique et Réseaux » (INFRES)



  • 28 diplômés dont 1 jeune fille

  • Origine géographique des apprentis :



Bretagne 1

Languedoc-Roussillon 15

Rhône-Alpes 3

PACA 5

Région parisienne 3

Midi-Pyrénées 1








  • Entreprises et localisation des postes : dont 14 en région Languedoc-Roussillon









Promotion de formation continue diplômante
La formation continue diplômante proposée par l’école des mines d’Alès s'adresse à des techniciens supérieurs ou à des agents de maîtrise titulaires d'un diplôme bac + 2 (BTS, DUT, DPCT CNAM ou diplômes équivalents) justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins trois années. Elle leur a permis d'accéder, en deux ans et demi, au diplôme d'ingénieur (identique à celui obtenu par la formation initiale). La première année correspondant au cycle préparatoire a été constituée d'un enseignement à distance s'appuyant sur les technologies de l'information et de la communication (via internet). Grâce au tutorat, les élèves-ingénieurs ont bénéficié d'un suivi personnalisé dans chaque matière étudiée. De courtes périodes de regroupements ont permis de s'assurer que l'apprentissage était efficace. Cette période a été compatible avec une activité salariée. Le cycle terminal d'ingénieur s’est effectué en présentiel à l’école des mines d’Alès. Il a été suivi d’un semestre de projet en entreprise.
Ainsi, 9 techniciens supérieurs, recrutés en novembre 2011, ont suivi une première année de formation à distance en cours du soir via Internet (représentant l'équivalent du semestre 7 à plein temps) en conservant leur emploi. Ils ont rejoint physiquement l'école en janvier 2013 pour trois semestres de cours et un semestre de projet de fin d'études.

Expérience professionnelle moyenne :

7 ans et 6 mois
Age moyen :

35 et ½ ans


Validation des Acquis de l’Expérience

L’école des mines d’Alès est habilitée à délivrer le diplôme d’ingénieur par la voie de la VAE (validation des acquis de l’expérience).

La VAE s’adresse à des personnes qui se trouvent, dans leurs activités professionnelles, en position d’ingénieur depuis au moins trois ans.

Après une première phase de recevabilité qui consiste à vérifier cette position professionnelle d’ingénieur, le candidat réalise un dossier de revendication du titre d’ingénieur de l’école des mines d’Alès ; il doit montrer alors qu’il possède les compétences spécifiques à notre ingénieur, compétences décrites de manière très précise dans notre référentiel. Ce travail est réalisé sur une période de l’ordre d’une année, laps de temps nécessaire à une prise de conscience, une contextualisation dans le cadre de son métier puis une formalisation de ses propres compétences… Cela nécessite beaucoup de maturation et, la plupart du temps, l’acquisition de connaissances ou de méthodologies complémentaires.

Ce mémoire est soutenu devant un jury comprenant 7 personnes dont des enseignants-chercheurs et des professionnels. Le jury peut prononcer une validation totale ou partielle.
6 diplômes d’ingénieur attribués cette année

sont remis ce samedi 6 décembre 2014.
Pascal Montagneux, 44 ans - Directeur commercial France de EPC-France (plus connue sous le nom de Nitro-Bickford), Pascal Montagneux a fort bien résumé sa position d’ingénieur : développer la technique dans l’objectif du développement commercial de la société. Titulaire d’un DUT en Génie Civil (1991), il est employé comme ingénieur depuis 1999 et a eu une progression de carrière remarquable au sein de EPC-France. Il a notamment fait évoluer le marché des explosifs dans l’industrie extractive de la position de ‘consommable’ à celle de ‘service contribuant à la qualité’, et développé une nouvelle technique de perçage des tunnels à l’explosif.
Mélanie Couteau, 38 ans - Directrice de l’ingénierie « Energie Renouvelable » à Egis Eau (Montpellier), Mélanie Couteau est titulaire d’un D.U.S.T. Génie des Préventions et Traitement des Pollutions de l’Université Montpellier 2 (2002), Mélanie Couteau a fait toute sa carrière professionnelle chez Egis Eau, où elle entre en 2002. Chef de projet depuis 2009, elle est directrice de l’ingénierie Energie Renouvelable depuis 2011. Elle a très fortement contribué à créer cette compétence et ce nouveau service au sein d’Egis Eau, notamment par la création d’une méthode d’analyse et d’un outil d’aide à la décision pour l’implantation de parcs hydrauliens et éoliens offshore.
Fabien BRUEL, 31 ans – Chef de projet réseaux et sécurité au Conseil Général du Cantal, Fabien Bruel accède à ce poste après un BTS en 2004, puis de nombreuses formations professionnelles qualifiantes (Cisco et Microsoft). Il gère l’infrastructure réseau et téléphonie du Conseil Général, soit 52 sites et 1200 personnes, pilote l’outil de production numérique de la collectivité sur la base d’une convergence voix-données, et développe les activités et services rendus par la collectivité sur son territoire. Son parcours et ses activités lui ont permis d’accéder au titre d’ingénieur de spécialité Informatique et Réseaux, classiquement accessible par la voie de l’apprentissage.
Thibault Marchi, 34 ans - Issu d’une formation universitaire (Maitrise de Génie civil), Thibault Marchi est aussi titulaire d’un diplôme du CHEC (option CHEBAP) et doté d’une solide expérience en bureau d’étude d’ingénierie, tant en France qu’à l’étranger. Chef de projet au BCEOM, puis à Egis Eau, et ensuite chargé du développement d’affaires à BRL Ingénierie, il a mené de nombreux projets de génie civil avec une composante hydraulique forte (voies navigables, ports, canaux et tunnels). Il a aussi une expérience significative en matière d’enseignement (département GC de l’EMA).
Corinne DESIDERIO, 52 ans - Seule administrative en charge d’une subdivision territoriale à la DREAL, Mme Corinne Desiderio a mis fin à cette exception nationale en obtenant son titre d’ingénieur à l’EMA après un brillant parcours professionnel passé pour l’essentiel comme chargée du développement économique en DRIRE puis, après une certification CNAM de niveau 1 (2009), comme inspecteur DREAL. Ses multiples compétences techniques, sa curiosité, sa capacité de travail, ses qualités d’analyse, de synthèse, de pédagogie, en sus de ses qualités personnelles n’ont pas échappé à ses hiérarchies successives, pas plus qu’aux membres du jury VAE, unanimes à souligner le très haut niveau de sa prestation. Mme Desiderio souhaite, grâce à son diplôme d’ingénieur, intégrer le corps préfectoral.
Vincent PROST, 55 ans - Jeune informaticien (diplôme MIAGE 1984 à Paris X Dauphine), M. Vincent Prost a bénéficié des conditions favorables offertes par les SSII durant les années 80 pour développer une carrière en rapide progression, à la tête de projets industriels aux enjeux financiers considérables. Il a durant ces années développé une méthode de gestion de projets qui lui a ensuite servi toute sa carrière. Plus tard, chez PSA, il s’oriente vers l’organisation et les finances de l’entreprise, compétences qu’il ajoute à celles qu’il a déjà en informatique, et qu’il sanctionne par un DESS Management financier européen (1996 Montpellier 1).

L'EMA est fière de compter parmi ses diplômés des ingénieurs avec des carrières aussi remarquables.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Contact : Laurence ROBERT

Tél. : 04 66 78 51 74
Alès, le 06 décembre 2014
ÉCOLE DES MINES D'ALÈS
DES ELEVES-INGENIEURS

QUI SILLONNENT LE MONDE
L'ingénieur de demain devra être mobile. Les élèves de l'école des mines d'Alès

s'y préparent en effectuant de nombreux séjours hors de la France métropolitaine.
L'école des mines d’Alès exige désormais de ses élèves qu'ils aient, au cours de leur cursus, "une expérience significative à l'étranger". Celle-ci peut s'effectuer sous la forme de stages, de missions de terrain, d'un projet personnel innovant et ambitieux, de semestres académiques, voire d'une année complète effectuée dans une Université partenaire. Cette expérience doit contribuer, non seulement à l'ouverture linguistique et culturelle des élèves, mais également à l'esprit d'initiative que l’école entend développer chez tous ses élèves dans le cadre de sa politique entrepreneuriale.

Ainsi l'école participe au programme européen de mobilité ERASMUS qui ouvre des possibilités d'échange au sein des universités européennes partenaires. Ce programme ouvre droit à une aide financière européenne à la mobilité. La région Languedoc-Roussillon soutient la politique internationale de l’école des mines d’Alès en mettant à sa disposition des bourses d’aide à la mobilité des étudiants.

cid:image001.png@01ccaad6.c493de10 region lr

Dans la promotion qui a obtenu son diplôme de fin d'études le samedi 6 décembre 2014, 53 étudiants ont effectué une mobilité académique ou un parcours bi-diplômant dans une université étrangère au cours de leur scolarité.
Tous les autres étudiants ont réalisé au moins une période de stage ou de projet de fin d’études (PFE) d’une durée minimale de 13 semaines en continu.


DESTINATIONS HORS FRANCE

DES SEJOURS ACADEMIQUES ET EXPERIENCES EN ENTREPRISES (promo diplômée le 6 décembre 2014)


INFORMATION


ETUDES A L'ÉTRANGER
53 élèves ont effectué une mobilité académique ou un parcours bi-diplômant dans une université étrangère au cours de leur scolarité. Ils étaient répartis sur 4 continents, 18 pays, 25 villes et 27 établissements d’enseignement supérieur :


Allemagne

Darmstadt

Technische Universität Darmstadt (TUD)

Allemagne

Weimar

Bauhauss Universität

Argentine

La Plata

Universidad Nacional de la Plata

Belgique

Liège

Université de Liège

Belgique

Mons

Université de Mons

Brésil

Vitoria

Universidade Federale do Esperito Santo (UFES)

Brésil

Saõ Paulo

Université de Saõ Paulo (USP)

Brésil

Porto-Alegre

Université Fédérale du Rio Grande Do Sul (UFRGS)

Canada

Montréal

Concordia University

Canada

Montréal

Ecole de technologie supérieure - ETS

Canada

Montréal

Ecole Polytechnique De Montréal

Chili

Santiago

Universidad de Chile

Chine

Shanghai

Tongji University

Espagne

Barcelona

Universitat Politecnica de Catalunya (UPC - ETSECCPB)

Espagne

Bilbao

Université du Pays Basque

Espagne

Oviedo

Universidad de Oviedo

Etats-Unis

Boca-Raton

Florida Atlantic University (FAU)

Irlande

Dublin

Dublin City University (DCU)

Italie

Florence

Université de Florence

Norvège

Trondheim

Norwegian University of Science and Tech. (NTNU)

Pologne

Warszawa

Université Polytechnique de Varsovie

Rép. Tchèque

Prague

Institute of Chemical Technology (ICTP)

Royaume-Uni

Southampton

University of Southampton

Royaume-Uni

Glasgow

University of Strathclyde

Suède

Göteborg

Chalmers University of Technology

Suisse

Lausanne

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)

Turquie

Ankara

Middle East Technical University (METU)


INFORMATION

DOUBLE DIPLOME
10 ÉTUDIANTS OBTIENNENT

UN SECOND DIPLÔME ETRANGER
L'école des mines d'Alès mise sur l'enseignement mondial au travers d'accords de partenariats signés avec des établissements d'enseignement supérieur de nombreux pays étrangers. Cette ouverture internationale se traduit par la participation à des programmes de recherche communs, mais aussi par l'échange d'enseignants et d'étudiants.
Les élèves de l'école des mines d'Alès ont la possibilité d'effectuer une partie significative de leur scolarité dans un établissement d'enseignement supérieur étranger. Dans certains cas, il peut y avoir, à la clé, l'obtention d'un second diplôme étranger.
Dans la promotion diplômée le 6 décembre 2014,


  • 9 élèves obtiennent un second diplôme étranger :

    • 4 diplômes d’Ingénieur, Ecole Polytechnique De Montréal (Québec) Canada ;

    • 3 diplômes d’ingénieur architecte, Université de Liège, Belgique

    • 1 diplôme de master of science à la Florida Atlantic University (USA)

    • 1 diplôme de master of science à Tongji University (Chine)



  • 1 élève obtient un certificat tri national « Programme Monier » en génie civil avec Bauhauss Universität , Weimar, Allemagne et Universitat Politecnica de Catalunya, Barcelone, Espagne.

15 ÉTUDIANTS OBTIENNENT

UN SECOND DIPLÔME FRANCAIS
L'école des mines d'Alès propose aussi des parcours personnalisés en partenariats avec de grands établissements d’enseignement supérieur français. Ceux-ci permettent de proposer à nos étudiants des formations complémentaires enrichissant leur compétence, comme les parcours ingénieur ET manager qui représentent un hybride très recherché par les employeurs.

  • 10 Masters de l’Ecole Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand

  • 2 Masters d’Audencia Nantes, Ecole de Management

  • 1 Master Géosciences de l’Université Montpellier 2

  • 1 Master Bio-ingénierie des tissus et des implants de l’Université Aix Marseille

  • 1 Master Sciences de l'environnement industriel et urbain de l’INSA LYON

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Contact : Laurence ROBERT

Tél. : 04 66 78 51 74
Alès, le 06 décembre 2014
ÉCOLE DES MINES D'ALÈS :

STAGES ET MISSIONS EN LANGUEDOC-ROUSSILLON
110 MOIS DE TRAVAIL D'INGÉNIEUR ET 1,1 M€ DE CONSEIL AUX ENTREPRISES REGIONALES POUR LA PROMO 2014
Les relations avec le monde industriel sont au cœur des préoccupations de l'école des mines d'Alès. Chiffres à l'appui, ces relations constituent un atout d'importance pour

les PME/PMI régionales...
La contribution de l'école des mines au transfert de technologie et à l'innovation, deux axes fondamentaux dans le processus de développement des entreprises, notamment des PMI, passe, entre autres actions, par les nombreux séjours en entreprises que les élèves effectuent tout au long de leur formation. Ainsi, sur l’ensemble de leur scolarité, les élèves effectuent plusieurs stages de longue durée (1 à 4 mois) ainsi que des missions de terrain (d’une durée de 5 semaines) en entreprises. Pour l'entreprise d'accueil, c'est l'opportunité de bénéficier d'un véritable élan de recherche et de développement. Et le Languedoc-Roussillon est le premier à en bénéficier !
La promotion diplômée le samedi 6 décembre 2014 totalise 90 missions de terrain (chaque mission comprend 3 élèves), 73 stages et projets de fin d'études dans la région Languedoc-Roussillon (soit 32 missions, 23 stages et PFE sur le bassin d'Alès ; 33 missions, 22 stages et PFE dans le reste du Gard ; 25 missions et 28 stages et PFE sur les autres départements de la région).
10 missions de terrain ont été réalisées au sein des entreprises technologiques innovantes accueillies par l’incubateur de l’École dans le cadre du programme Innov’Up, ce qui a permis à près de 16 % de la promotion de se frotter concrètement à la réalité de la création d’entreprise.
Au printemps 2014, 22 élèves ont effectué leurs projets de fin d'études en Languedoc-Roussillon. Le projet de fin d'études, réalisé en dernière année par des élèves quasiment ingénieurs, consiste en la résolution d'un problème industriel réel proposé par une entreprise. Ce sont donc 110 mois de travail d'ingénieur qui ont été accomplis dans notre région au printemps dernier.
Quant aux missions de terrain réalisées en Languedoc-Roussillon par cette même promotion, elles représentent l’équivalent de 1,1 M€ de conseil aux entreprises injecté dans le tissu industriel régional*.
* Calcul basé sur : 3 élèves-ingénieurs par mission = 1 consultant junior, soit 600€/J pendant 20 jours.
INFORMATION


16 THESES SOUTENUES DECEMBRE 2013/DECEMBRE 2014


  • Mme Juliette CERCEAU : LGEI « L’Ecologie Industrielle comme Processus de Construction Territoriale : Application aux Espaces Portuaires » - Co-Directeurs de thèse Valérie LAFOREST (EM St Etienne) et Catherine GONZALEZ - date de la soutenance le 12 décembre 2013.




  • M. Arnaud REGAZZI : C2MA « Contribution à l’étude du vieillissement couplé thermo-hydro-mécanique de biocomposites PLA/lin » - Directeur de thèse Anne BERGERET - date de la soutenance le 12 décembre 2013.




  • Mme Delphine BOURDIN : C2MA « Composés organiques volatils émis par les matériaux de construction : impact sur la qualité de l’air intérieur » - Co-Directeurs de thèse Pierre MOCHO (UPPA) et Valérie DESAUZIERS - date de la soutenance le 16 décembre 2013.




  • M. Thanh Liem PHAN : LGI2P « Développement incrémental de spécifications d’architectures en UML intégrant des procédures de vérification » – Directeur de thèse Thérèse LIBOUREL - date de la soutenance le 17 décembre 2013.




  • M. François PFISTER : LGI2P « Contribution à la conception simultanée de syntaxes abstraites et de notations graphiques : application à la définition de langages pour l’Ingénierie Système » Co-Directeurs de thèse Marianne HUCHARD (UM2) et Vincent CHAPURLAT – date de la soutenance le 17 décembre 2013.




  • Mme Véronica POPA : LGEI « Méthode prédictive de la gêne olfactive sur un territoire soumis à une activité industrielle. Approche du potentiel de nuisance et analyse de vulnérabilité du territoire » Co-Directeurs de thèse Pierre LE CLOIREC (ENSCR) et Jean-Louis FANLO - date de la soutenance le 18 décembre 2013.




  • M. Yoann de RANCOURT de MIMERAND : C2MA « Dispersion de charges d’oxydes de terres rares, Er2O3 et Pr6O11 dans une matrice polymère » – Co-Directeurs de thèse Jean-Jacques ROBIN (UM2) et Nathalie AZEMA - date de la soutenance le 18 décembre 2013.




  • Mme Rita SASSINE : C2MA « Un modèle numérique permettant de simuler le comportement élastique des bétons légers avec prise en compte de leur méso-structure » - Directeur de thèse Eric GARCIA-DIAZ - date de la soutenance le 20 février 2014.




  • Mme Aziza IBN HADJ HASSINE : LGEI « Evaluation de l’activité oestrogénique de contaminants et développement d’un bio-récepteur d’affinité pour la détection d’une xeno-hormone » - Co-Directeurs de thèse Catherine GONZALEZ et Jacques BOURGOIS (EM Saint-Etienne) - date de la soutenance le 23 avril 2014.




  • M. Sébastien HARISPE : LGI2P « Mesures sémantiques à base de connaissance : de la théorie aux applicatifs » - Directeur de thèse Jacky MONTMAIN - date de la soutenance le 25 avril 2014.




  • M. Afef DENGUIR : LGI2P « Modèle de performance agrégée et raisonnement approché pour l’optimisation de la consommation énergétique et du confort dans les bâtiments » - Directeur de thèse Jacky MONTMAIN - date de la soutenance le 27 mai 2014.




  • M. Pierre LAURET : LGEI « Modélisation de la dispersion atmosphérique sur un site industriel par combinaison d’automates cellulaires et de réseaux de neurones » - Directeur de thèse Gilles DUSSERRE - date de la soutenance le 18 juin 2014.




  • M. Olivier LAGANIER : LGEI « Un couplage de modèles hydrologique et hydraulique adapté à la modélisation et à la prévision des crues à cinétique rapide – Application au cas du bassin versant du Gardon (France) » - Directrice de thèse Sophie SAUVAGNARGUES - date de la soutenance le 29 août 2014.




  • M. Latifou BELLO : C2MA « Mise au point d’une méthodologie pour formuler de nouveaux bétons auto-plaçants légers et durables » - Directeur de thèse Eric GARCIA-DIAZ - date de la soutenance le 29 septembre 2014.




  • M. Simon DELCOUR : C2MA « Etude des mécanismes physico-chimiques de mise en suspension de contaminants particulaires lors de la dégradation thermique de matériaux représentatifs des installations nucléaires » - Directeur de thèse José-Marie LOPEZ-CUESTA - date de la soutenance le 20 novembre 2014.




  • M. Thibault PARPAITE : C2MA « Synthèse de nanoparticules hybrides asymétriques et étude de leur effet compatibilisant dans des mélanges de polymères » - Directeur de thèse José-Marie LOPEZ-CUESTA - date de la soutenance le 02 décembre 2014.





REMISE DES DIPLÔMES – 6 décembre 2014

Page


similaire:

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses soutenues

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses soutenues P. 14

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconLes thèses en rouge et italique ont été soutenues, celles en noir sont en préparation

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconActivités de recherche au Laboratoire lem umr cnrs 9221
«Comptes rendus de thèses soutenues», Revue Française de Socio-Économie, 2013/1 n° 11, p. 259-266. Issn 1966-6608. Revue classée...

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses, Post-doctorats

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses référencés [Juin 2005]

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses référencés [Juillet 2004]

16 thèses soutenues en 2014 P. 16 iconThèses Quelques précautions préalables…






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com