Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale





télécharger 169.54 Kb.
titreEcole supérieure du professorat de l’éducation nationale
page1/4
date de publication20.05.2017
taille169.54 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4
c:\users\nchambonnet\desktop\logo rf.jpg


LIVRET D’ACCUEIL

DES PROFESSEURS D’ECOLE STAGIAIRES
ANNEE 2016 2017

DSDEN 38http://norby4.free.fr/tours.grenoble/3trose.jpg
Sommaire


  1. Académie de Grenoble




    1. L’académie en quelques chiffres

    2. L’organisation administrative




  1. Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale




  1. Modèle de formation




  1. Statut du fonctionnaire stagiaire




    1. Droits et devoirs du professeur des écoles

    2. Principe de laïcité

    3. Obligation de service




  1. Statut de l’étudiant




  1. Evaluation du stage et titularisation




  1. Outils, espaces au service de la formation




  1. Quelques repères dans le calendrier de l’année 2016/2017




  1. Stage en responsabilité en école




    1. Personnels chargés de l’accueil et de l’accompagnement au cours de l’année de stage

    2. S’informer, une nécessité et un devoir

    3. Conseils et instances au sein de l’école

    4. Documents réglementaires à présenter lors des visites

    5. Préparation quotidienne de la classe

    6. Outils des élèves

    7. Relations aux parents d’élèves

    8. Sécurité et surveillance

    9. Sorties scolaires

    10. Accompagnement renforcé

    11. Prolongation de stage



  1. Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation



I/ Académie de Grenoble
Composée des cinq départements que sont l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie, l’académie de Grenoble se caractérise par l’étendue de son territoire et par sa diversité géographique.
Population

3 232 434 habitants soit 5,1 % de la population française métropolitaine et 42% de la future Région Auvergne-Rhône-Alpes
Élèves

714 000 élèves, apprentis et étudiants dont :

- 344 000 élèves dans le 1er degré (public et privé sous et hors contrat)

- 276 500 collégiens et lycéens (public et privé sous contrat)

- 19 500 apprentis - tous ministères

- 74 000 étudiants (post-bac, universités, écoles d’ingénieurs).
Établissements

3 380 établissements dont :


Public

- 2 536 écoles maternelles et primaires

- 244 collèges

- 79 lycées (lycées généraux et/ou technologiques + lycées polyvalents)

- 35 lycées professionnels

- 4 EREA

- 2 établissements expérimentaux
Privé

- 306 écoles (sous et hors contrat)

- 81 collèges (sous contrat)

- 39 lycées (sous contrat) (lycées généraux et/ou technologiques + lycées polyvalents)

- 34 lycées professionnels (sous contrat)



L’organisation administrative


échelon national

Ministère de l’Education Nationale

Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche supérieur et de la recherche

Mme Najat Vallaud-Belkacem

échelon académique

Rectorat d’académie de Grenoble

Recteur d’académie, chancelier des universités

Mme Claudine Schmidt-Lainé

échelon départemental

Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale

Inspecteur d’Académie - Directeurs académiques des services de l’éducation nationale (IA-DASEN)

07 : Christophe MAUNY

26 : Viviane HENRY

38 : Dominique FIS

73 : Frédéric GILARDOT

74 : Christian BOVIER

échelon infra-départemental

Inspection de l’Education nationale

Inspecteur de l’éducation nationale chargé d’une circonscription du 1er degré dont l’équipe se compose d’une secrétaire et de deux conseillers pédagogiques


II/ Ecole Supérieure du Professorat de l'Education de l’académie de Grenoble
L’ESPE de l’académie de Grenoble, composante de l’Université Grenoble-Alpes, s’appuie sur un partenariat entre l’Université Grenoble-Alpes, l’Université Savoie-Mont-Blanc, le rectorat et les directions des services départementaux de l’Education nationale. Elle propose une formation renouvelée des enseignants de l’académie de Grenoble, telle qu’elle a été définie dans le cadre de la loi de refondation de l’Ecole. L’ESPE de l'académie de Grenoble comprend quatre antennes de formation.afficher l\'image d\'origine
Organigramme de l’ESPE de l’académie de Grenoble


Directrice

Bettina Debû

Directrice adjointe en charge des études

Geneviève Martiel

Directeur adjoint en charge des relations avec le rectorat (1er degré)

Christophe Clanché

Directrice adjointe en charge de la recherche

Sylviane Valdois

Responsables des antennes de formation

Bonneville : Martine Koné

Chambéry : Laurent Pech

Valence : Sandrine Cazeneuve







Les parcours universitaires et professionnels des lauréats de concours sont divers. Si tous sont affectés à mi-temps dans une classe, leur statut à l’ESPE diffère.

Les lauréats non-titulaires d’un master 2 sont inscrits en M2 MEEF – mention PE. Ils suivent l’intégralité des enseignements décrits dans la maquette de formation de ce M2.

Les lauréats des concours déjà titulaires d’un master ou dispensés de titre sont inscrits en DU et bénéficient d’un parcours de formation adapté qui sera défini lors d’un entretien en début d’année scolaire. Il tient compte de l’expérience antérieure, des besoins mais aussi des axes prioritaires de formation définis conjointement par les autorités académiques et les responsables de l’ESPE. Ce parcours adapté de formation, arrêté par une commission académique présidée par madame le Recteur, est communiqué au stagiaire, à ses tuteurs et à l’inspecteur de la circonscription dont il dépend via l’application Astuce-ESPE.



III/ Modèle de formation


  1. L’alternance intégrative

La formation s’inscrit dans un dispositif d’alternance intégrative qui repose sur l’équilibre entre enseignements et exercice du métier en responsabilité. Cette alternance intégrative repose sur 2 piliers :

  • les équipes plurielles, les formateurs qui interviennent à l’ESPE sont issus de l’université ou de l’ESPE mais sont aussi des personnels enseignants, des personnels d’encadrement pédagogique en exercice dans les premier et second degrés.

  • le tutorat mixte, il permet d’accompagner chaque étudiant/stagiaire du mois de septembre au mois de juin. Le travail conjoint entre le stagiaire, le tuteur « de terrain » et le tuteur « ESPE » s’appuie sur les visites effectuées dans les classes des stagiaires et doit permettre des analyses et des regards croisés.

L’application Astuce-ESPE permet un suivi formatif en assurant la mise en relation des intervenants autour de l’étudiant/stagiaire.

En cas de difficultés repérées et signalées par les acteurs de l’école, par les formateurs ou par le stagiaire lui-même, un dispositif d’accompagnement renforcé est mis en œuvre à l’initiative d’un groupe de régulation. La visée première de ce dispositif est de permettre aux stagiaires concernés de bénéficier des aides nécessaires au développement des compétences professionnelles qui sont à renforcer prioritairement.



  1. Le lien avec la recherche

La recherche doit occuper une place majeure dans le processus de formation des futurs enseignants. Il s’agit de former des « praticiens réflexifs » afin qu’ils puissent analyser de manière distanciée les situations professionnelles auxquelles ils sont confrontés.afficher l\'image d\'origine

Dans cet objectif, il est attendu de chaque étudiant/stagiaire qu’il produise un mémoire ou un écrit scientifique réflexif qui témoigne de son appropriation des logiques et méthodes de la recherche.

En 2015-2016, un concours a été organisé au niveau national afin de valoriser les mémoires MEEF de grande qualité.

Afin de permettre la diffusion des derniers travaux de recherche liés aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, l’ESPE de l’académie de Grenoble met en place un cycle de séminaires et d’événements liés à la recherche, en direction des étudiants et des formateurs de l’ESPE mais aussi de tous les enseignants et de toute la communauté éducative intéressée.
IV/ Statut de fonctionnaire stagiaire



Droits et devoirs du professeur des écoles
Tout professeur contribue à la formation sociale et civique des élèves. En tant qu'agent public, il fait preuve de conscience professionnelle et suit des principes déontologiques : il respecte et fait respecter la personne de chaque élève, il est attentif au projet de chacun ; il respecte et fait respecter la liberté d'opinion ; il est attentif à développer une attitude d'objectivité ; il connaît et fait respecter les principes de la laïcité, notamment la neutralité ; il veille à la confidentialité de certaines informations concernant les élèves et leurs familles.

Il exerce sa liberté et sa responsabilité pédagogiques dans le cadre des obligations réglementaires et des textes officiels ; il connaît les droits des fonctionnaires et en respecte les devoirs.

L'éthique et la responsabilité du professeur fondent son exemplarité et son autorité dans la classe et dans l'établissement.

Arrêté du 12 mai 2010
Le professeur des écoles bénéficie des droits de tout fonctionnaire d’Etat : garanties personnelles, garanties financières, garanties sociales, garanties professionnelles, liberté et protection. Dans l’exercice de ses fonctions, il est soumis à des obligations.
Obligations de nature jurisprudentielle

● obligation de neutralité et d’impartialité

● devoir de réserve

Obligations de nature légale ou règlementaire


● respect du secret professionnel

● obligation de discrétion professionnelle

● obligation de vigilance

● obligation d’exercice effectif des fonctions

● obligation d’obéissance hiérarchique

● obligation de désintéressement

● obligation d’information et de transparence

● obligation de probité



Principe de laïcité

Le principe de laïcité concerne tout à la fois les personnels, les locaux et les contenus d’enseignement.

Appliquée au service public d’enseignement, la laïcité est d’abord une séparation entre religion et éducation, que doivent respecter les différents acteurs et partenaires de l’école. La circulaire du 18 mai 2004 , prise en application de la loi promulguée le 15 mars 2004, stipule que les enseignants et les autres agents contribuant au service public d’éducation sont soumis à un strict devoir de neutralité qui leur interdit le port de tout signe d’appartenance religieuse, même discret.

afficher l\'image d\'origine
Obligation de service

Les professeurs des écoles stagiaires, en poste à mi-temps, sont soumis à 50% de la durée annuelle du travail dans la fonction publique d’État, soit 804 heures (50% de 1607 heures).

Leur service comprend :

- 50% des temps d’enseignement ;

- 50% des temps de service obligatoire ;

- les temps de surveillance et d’accueil des élèves durant les 10 minutes précédant chaque demi-journée de classe ;

- les temps de préparation matérielle et écrite de la classe, de documentation, d’information, d’auto-formation, de concertation…

Les professeurs des écoles stagiaires, en poste à mi-temps, consacrent

  • 12 heures hebdomadaires d'enseignement en classe ;

  • 1 heure15 hebdomadaire en moyenne annuelle, hors présence des élèves, soit 45 heures réparties en :

  • 18 heures consacrées à la mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires (APC)

  • 12 heures consacrées à l'identification des besoins des élèves et à l'organisation des APC

  • 12 heures consacrées aux travaux en équipes pédagogiques, aux relations avec les parents, à l'élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation (PPS) pour les élèves handicapés

  • 3 heures minimum de participation aux conseils d'école obligatoires.


Des autorisations d’absence peuvent être accordées aux enseignants. On distingue les absences de droit, prévues par la règlementation, et les autorisations d’absence pour raisons personnelles exceptionnelles. Dans tous les cas, le professeur des écoles doit en faire la demande auprès de son supérieur hiérarchique (l’inspecteur de l’éducation nationale) et informer le directeur d’école ainsi que le directeur de l’ESPE de cette démarche.

L’arrêt de travail, délivré et signé par un médecin, est à adresser, dans les 48 heures, à l’IEN, et non à la caisse d’assurance maladie. Le volet 1 de la liasse, mentionnant le motif de l’arrêt de travail, relève de la confidentialité : il ne sera pas transmis. Le directeur de l’école est prévenu immédiatement, ainsi que l’ESPE.

En cas de prolongation de congé prescrite par le médecin, il convient d’en aviser très rapidement l’IEN, pour permettre la poursuite du remplacement dans les meilleures conditions.

Dans le cas d’un congé de maternité, les dates sont calculées par les services de l’éducation nationale. Une attestation, établie par un médecin et mentionnant la date présumée d’accouchement, est à adresser, dans les trois premiers mois de grossesse, à l’IEN.
V/ Le statut d’étudiant



Les étudiants/stagiaires doivent effectuer auprès des services de scolarité de l’ESPE les démarches nécessaires à leur inscription administrative et pédagogique à l’ESPE. Ils sont dispensés des frais d’inscription.

La présence à tous les cours dispensés à l’ESPE est obligatoire. A l’instar de ce qui est attendu sur les missions d’enseignement, toute absence devra soit faire l’objet d’une demande préalable soit faire l’objet d’une régularisation dans les plus brefs délais. Tout manquement à cette obligation pourra conduire à la demande d’un retrait sur salaire pour service non-fait.
VI/ L’évaluation du stage et la titularisation



L'évaluation du stage se fonde sur le référentiel de compétences rénové prévu par l'arrêté du 1er juillet 2013 (cf annexe). Ce référentiel détermine les compétences à acquérir par le professeur ou le conseiller principal d'éducation tout au long de sa carrière et, à un niveau suffisant au titre de l'année de stage.

Sur la base de ce référentiel, une application, ASTUCE-ESPE, conserve des éléments du parcours de chaque stagiaire : l’auto-évalaution et l’évaluation formative effectuées en novembre et mars ; l’évaluation finale réalisée à la fin du mois de mai.

Les acteurs du processus d’évaluation formative sont les tuteurs DSDEN et ESPE ainsi que les IEN.

Ceux du processus d’évaluation finale sont :

- l’inspecteur de l’éducation nationale qui formule un avis attestant si le niveau de maîtrise des compétences attendues est suffisant pour envisager une titularisation, sur la base des différentes évaluations, du rapport final du tuteur DSDEN et, le cas échéant, d’une visite ;

- le directeur de l'ESPE  qui émet un avis au titre de la formation suivie par les stagiaires, qu'ils effectuent leur deuxième année de master MEEF ou qu'ils bénéficient d'un parcours de formation adapté. Cette validation prend en compte d'une part l'engagement dans la formation et d'autre part les compétences acquises par les stagiaires durant cette formation.

Un jury académique, présidé par le recteur ou son représentant, se réunit en fin d’année scolaire, il dispose des avis ci-dessus afin d’établir, après délibération, la liste des fonctionnaires stagiaires qu'il estime aptes à être titularisés.
Remarque : pour les stagiaires inscrits en master MEEF et devant obtenir leur diplôme, le calendrier de validation des masters est compatible avec le calendrier d'évaluation du stage par le jury académique et avec le calendrier d'affectation des néo-titulaires.
VII/ Des outils, espaces au service de la formationafficher l\'image d\'origine



https://espe.ujf-grenoble.fr/

https://stagiairesespe.ac-grenoble.fr/



https:/ /bv.ac-grenoble.fr/astuce1d/

https://magistere.education.fr/ac-grenoble/




http://eduscol.education.fr/

Les nouveaux programmes de l'école et du collège reposent sur une conception nouvelle : ce sont des programmes de cycle curriculaires. Ces programmes précisent les enjeux et les objectifs de formation de chaque cycle et mettent en évidence la contribution des différents enseignements à l'acquisition de chacun des cinq domaines de formation du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture.http://cache.media.eduscol.education.fr/image/visuels_rubriques/83/1/home_eduscol_ressources_576x321_555831.jpg
Pour chaque enseignement, les programmes indiquent les niveaux de maîtrise attendus à la fin du cycle, les compétences et les connaissances à acquérir. Ils identifient également les repères de progressivité nécessaires pour organiser la formation des élèves durant les trois années de chaque cycle.
Les ressources éduscol proposent des pistes aux professeurs pour :

  • s'approprier l'esprit et les intentions des nouveaux programmes, en repérer les continuités et les nouveautés,

  • définir des programmations et des progressions pédagogiques, 

  • identifier les objectifs d'apprentissage, les stratégies d'étayage, les modalités d'entraînement et d'évaluation, en prenant en compte la diversité des élèves,

  • accompagner la construction, la mise en œuvre et l'animation des situations d'enseignement, 

  • approfondir leur connaissance des contenus d'enseignement.


Ces ressources constituent une aide pour la mise en œuvre des nouveaux programmes, dans le respect de la liberté pédagogique des enseignants. En ce sens, elles n'ont aucune valeur prescriptive et ne se substituent pas aux scénarios pédagogiques librement conçus et mis en œuvre par les équipes pédagogiques.
NB : Chaque étudiant/stagiaire dispose de 2 adresses mails : l’une fournie par l’université …@univ-grenoble-alpes.fr, l’autre fournie par le rectorat …@ac-grenoble.fr

Ces 2 adresses sont régulièrement utilisées pour communiquer avec eux. Il est essentiel de les consulter régulièrement. Ni l’université, ni le rectorat ne communiquera avec les stagiaires via une adresse mail personnelle.


VIII/ Quelques repères dans le calendrier de l’année scolaire 2016/2017


29 et 30 août 2016 : journées d’accueil des PES

1er septembre 2016 : début du stage en école

Deux groupes de formation sont organisés. Les PES de la cohorte 1 sont en stage les lundis et mardis, ceux de la cohorte 2 les jeudis et vendredis. Tous les stagiaires qui suivent le M2 MEEF en totalité et qui sont à l’ESPE de Grenoble sont dans la cohorte 2. Les PES qui bénéficient d’un parcours adaptés sont dans la cohorte 1 ; certains, dont le master est éloigné du M2 MEEF sont dans la cohorte 2.Cette répartition ne concerne pas les PES qui sont en formation à Chambéry et qui sont tous en cohorte 2.

Aucun changement des jours de stage ne peut être demandé.

Du 1er au 2 septembre 2016 : pas de cours à l’ESPE

Du 5 au 23 septembre 2016 : pas de cours à l’ESPE mais une journée d’ateliers par semaine dans le cadre des travaux pratiques de la maquette du M2 MEEF en SDE, en mathématiques et en français

A noter : du 1er au 23 septembre, les PES peuvent effectuer des observations de classe dans leur école d’affectation

26 septembre 2016 : début des unités et modules d’enseignement à l’ESPE
Liste des mercredis travaillés par les PES dans les écoles :


PES en formation à l’ESPE de Grenoble

PES en formation à l’ESPE de Chambéry

7 septembre

14 septembre

21 septembre

28 septembre

5 octobre

12 octobre

19 octobre

9 novembre

16 novembre

23 novembre

30 novembre

7 décembre

14 décembre

4 janvier

11 janvier

18 janvier

25 janvier

1er février

8 février

15 février

8 mars

15 mars

22 mars

29 mars

5 avril

12 avril

3 mai

10 mai

17 mai

24 mai

7 juin

7 juin

14 juin

21 juin

28 juin

5 juillet

Attention : les PE titulaires des classes devront prévoir de travailler deux mercredis de suite (les 24 et 31 mai 2016), les PES travaillant deux mercredis de suite (les 7 et 14 juin). Cette organisation est prévue pour permettre aux PES des deux cohortes d’être disponibles pour la soutenance des mémoires prévue le 31 mai 2016.





Juin 2017 : après la fin des cours à l’ESPE, les PES ont la possibilité, sur la base du volontariat et sans indemnisation des déplacements, soit d’être en observation dans des classes (une convention spécifique est prévue à cet effet), soit d’effectuer des remplacements dans des classes. Dans les deux cas, ils doivent se faire connaître auprès de leur inspecteur. Ces deux possibilités ont pour objectif de renforcer et de diversifier l’expérience professionnelle des PES qui le souhaitent, avant leur prise de fonction en tant que titulaire au 01/09/17.
IX/ Le stage en responsabilité en école
Personnels chargés de l’accueil et de l’accompagnement au cours de l’année de stage
Les tuteurs DSDEN et ESPE sont les formateurs qui ont vocation à accompagner la professionnalisation des stagiaires à travers les visites qu’ils effectuent (respectivement 4 pour le tuteur DSDEN et 1 pour le tuteur ESPE) et les échanges qui ont lieu en amont et en aval de ces rencontres. Les messageries professionnelles (nom.prénom@ac-grenoble.fr) doivent être utilisées pour communiquer. Chaque visite est suivie d’un entretien de formation et fait l’objet d’un écrit adressé au professeur des écoles stagiaire ainsi qu’à l’autre tuteur et à l’inspecteur de la circonscription. Cet écrit est un relevé de conclusion synthétique, actant les points de réussite et les pistes d'amélioration attendues pour la prochaine visite, avec des conseils concrets et précis.
  1   2   3   4

similaire:

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconPatrick pouyanné, nommé président du conseil d’administration de...

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconEcole des hautes études en sciences sociales Ecole normale supérieure

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconÉcole nationale supérieure Louis-Lumière (France, Paris) : 22-23 octobre 2015
«découverte de la Corée». Deux films ont sans doute contribué à vivifier cet intérêt pour le cinéma coréen : Ivre de femmes et de...

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconEcole Normale Supérieure de Cachan, Département de Mécatronique

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconMinistere de l'education nationale groupe Disciplinaire Inter-Etablissements...
«Les dispositifs alternatifs et la place du Conseiller Principal d'Education dans ces derniers : un essai d'analyse des pratiques...

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconMexique : codaes «Communautés Numériques pour l’Apprentissage dans l’Éducation Supérieure»

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconConcours Avenir école supérieure d’ingénieurs (ece, epf, estaca, eigsi)

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconNational Les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation...
«rôle citoyen». Edf s'engage à présenter ses métiers aux élèves, à les préparer aux entretiens d'embauche et à accueillir des stagiaires....

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconOccupations in the school system
«Introduction and conclusion of the conference «Management and policy in the Europe of Education», Université d’été des personnels...

Ecole supérieure du professorat de l’éducation nationale iconDe l'Education Nationale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com