Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire





télécharger 26.26 Kb.
titreSéquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire
date de publication16.02.2017
taille26.26 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
SEQUENCE « ¿Divertirse es perder el tiempo? »

Classe de Première

  • Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire.

  • Thématique reliée à la vie du lycée notamment à l’organisation par les élèves d’une journée culturelle au Lycée Gabriel Fauré d’Annecy appelée « Journée Kulte ». La première séquence proposée à cette classe s’axait autour de l’identité espagnole notamment à travers les fêtes. Cette dernière séquence permet en quelque sorte de « boucler la boucle » en s’appuyant sur le thème de la fête et de l’amusement tout en proposant une véritable réflexion autour de la problématique suivante : ¿Divertirse es perder el tiempo? 

  • Cette séquence s’appuie sur les notions suivantes du programme du cycle terminal: « Espaces et échanges » et « l’idée de progrès ».



  • Objectifs de la séquence :

-proposer une réflexion sur l’esprit de la fête en Espagne, sur la relativité de la notion d’amusement d’un pays à l’autre par le biais d’une activité de compréhension écrite et d’expression orale menée à partir du texte « El país de las fiestas » ; permettre à l’élève de raconter une fête qui l’aura marquée;

-s’interroger sur la nature et la portée de phénomènes culturels récents d’amusement comme les flashmobs : pur amusement ou vecteur de mobilisation voire de protestation ? Permettre à l’élève d’en inventer un ;

-découvrir les effets bénéfiques de l’amusement (certes limité !) sur le lieu de travail et permettre à l’élève de faire des propositions pour favoriser la détente et la concentration en classe ;

-découvrir une méthode originale et drôle d’enseignement basée sur la simulation ; permettre à l’élève d’en proposer d’autres.

- à travers le projet final proposé : « Organiza el día de la diversión en tu instituto », permettre à l’élève de faire appel à sa créativité, à son sens de l’organisation et de la présentation et à ses capacités de conviction.

  • Projet final :

Il s’agit d’un projet d’expression écrite qui peut se réaliser de façon individuelle ou collective (par groupe de 2 élèves. Il fait appel à l’esprit d’initiative des élèves, à leur inventivité mais aussi à leur force de conviction dans la présentation du dit projet car il sera examiné par un comité de sélection constitué d’un groupe d’élèves afin d’être éventuellement retenu.

A travers la réalisation du projet final, l’élève est amené à convaincre le comité de sélection de « la journée de l’amusement » de la valeur du projet proposé :

- il devra être capable de proposer un projet cohérent, original et intéressant, de le présenter clairement en utilisant les connecteurs logiques et les outils linguistiques à sa disposition car travaillés lors de séquences antérieures. L’ élève s’inspirera des contenus proposés au cours de cette séquence pour construire son propre projet, devra respecter le cahier des charges proposé, à savoir donner les informations requises, faire preuve de clarté et de structuration ;

-Il devra être en mesure de valoriser son projet en réemployant des outils linguistiques appropriés et acquis au cours de la séquence : le superlatif, les quantitatifs et l’expression de l’opinion. Valoriser son projet, c’est convaincre le comité de sélection de le retenir.

-le genre de texte à produire peut se résumer en deux verbes : présenter et convaincre. Les différentes tâches intermédiaires proposées au long de la séquence permettront aux élèves de s’entraîner à le produire.

  • Notions du programme : cette séquence s’adosse essentiellement à la notions « Espaces et échanges » et à la notion « L’idée de progrès ».

Etape 1 : « Gente alegre »

Cette première étape permet dans un premier temps à la classe de se mobiliser autour de la thématique assez large de la fête en Espagne, thématique déjà abordée lors de la première séquence proposée à la classe en début d’année, ce qui devrait favoriser la prise de parole d’un plus grand nombre d’élèves. Mais cette première étape va rapidement plus loin en proposant une réflexion sur la conception de la fête en Espagne, en incitant les élèves à donner leur opinion, en éveillant leur esprit critique.

Séance 1 :

- pluie de mots, « lluvia de palabras » autour de l’idée générale « las fiestas en España » : les élèves sont invités à commenter le mot écrit au tableau par un camarade et à apporter des informations complémentaires lors de la prise de parole d’un autre camarade. (Mobilisation lexicale, approche par du « connu » de la thématique)

-travail de compréhension écrite autour du texte « El país de las fiestas » : repérage d’informations autour des axes proposés : les caractéristiques des fêtes évoquées et les sentiments du narrateur. (Conception différente de la fête d’où une certaine incompréhension mais aussi de la fascination)

-repérage des procédés utilisés par l’auteur pour mettre en évidence la fascination du narrateur : l’emploi des indéfinis et des quantitatifs, le recours à la fausse interrogation permettant d’insister sur l’information apportée, l’ironie dans le discours, etc.

-travail à faire pour séance 2 : réviser les indéfinis et les quantitatifs ; faire l’exercice proposé. Préparer questions 3 et 4 de la compréhension écrite.

Séance 2 :

-correction de l’exercice sur les indéfinis ;

-activité d’interaction orale autour de la question : ¿Comprendes que se pueda al mismo tiempo glorificar a la virgen y a una mulata tropical ? (Réflexion collective sur le caractère païen et religieux des fêtes populaires)

-tâche intermédiaire: les élèves disposent de quelques minutes pour préparer mentalement l’évocation d’une fête à laquelle ils ont assisté et qui les a marqués particulièrement. Cette première tâche intermédiaire est une activité d’expression orale en continu permettant à l’élève de s’entraîner à présenter un moment d’amusement en se montrant clair et précis ; elle est assez facilement réalisable car elle s’appuie sur le vécu de l’élève. Elle permet également d’employer indéfinis et quantitatifs et de faire une mise au point, lors de la phase de préparation, sur le superlatif.

-présentation du projet final dans ses grandes lignes : « organiza el día de la diversión en tu instituto ». La fiche-projet sera lue et commentée en classe.

-Travail à la maison pour séance suivante : réviser le superlatif et faire un exercice d’application en autocorrection.

Etape 2: ¡Cuántos más mejor!

Cette deuxième étape propose d’approfondir la thématique de l’amusement en s’intéressant à deux phénomènes culturel récents : les flashmobs et les activités de détente et d’amusement sur le lieu de travail.

Le questionnement s’affine lui aussi et prendra la forme dans la séance 1 d’une activité d’interaction écrite qui permettra aux élèves de s’exercer à l’argumentation et à l’expression de l’opinion en vue de réussir le projet final. La tâche intermédiaire proposée constitue un entrainement direct au projet final en demandant à l’élève d’inventer un événement festif, dans ce cas précis, un flashmob en l’annonçant à l’écrit.

Dans la séance 2, une activité de compréhension orale permettra de découvrir un exemple d’amusement au travail et un moment d’interaction orale favorisera les échanges au sujet des bienfaits d’une telle initiative.

Séance 1 

-Activité de compréhension orale autour du document audio « Rápido y por sorpresa » axée essentiellement sur un travail de repérage qui permettra d’arriver à une définition du flashmob. Cette activité débutera par un travail d’anticipation à partir d’un document iconographique et du titre du document audio.

-mini-interaction orale sur le vécu (éventuel !) des élèves : y tú, ¿ya has participado en alguno ? ¿Fue divertido ?

-préparation de l’activité d’interaction écrite : 10mn de réflexion et mise à disposition d’outils permettant l’argumentation et l’expression de l’opinion, l’expression du but et de la cause.

-activité d’interaction écrite autour de la problématique suivante : los flashmobs, ¿pura diversión o una forma de protesta ? La classe participe à un forum lancé par l’enseignant sur le traitement de texte de l’ordinateur et diffusé au vidéoprojecteur. Les élèves se lèvent librement, quand ils le souhaitent, pour réagir aux propos déjà exprimés et apporter leur opinion. L’enseignant peut participer au forum en tant que membre de la discussion.

-tâche intermédiaire : elle sera réalisée à la maison ; elle constitue un entrainement à la tâche finale en proposant aux élèves d’inventer et d’organisera un événement festif. Elle reste cependant plus modeste car l’événement proposé reste limité et les modalités d’organisation demandées élémentaires. Le texte produit sera apporté en classe à l’aide d’une clé USB.

Séance 2

-Présentation de quelques flashmobs créés par les élèves ; interaction orale sur leur originalité, faisabilité, etc. Mise au point éventuelle sur les connecteurs logiques, l’obligation (si nécessaire) et le futur.

-Activité de compréhension orale autour du reportage vidéo « Día de la diversión en el trabajo ». Ce travail fera l’objet d’un moment d’anticipation à partir d’un document iconographique évoquant les difficultés économiques de notre vie mises en scène dans un jeu de fléchettes et permettra d’aborder la thématique des bienfaits de la détente, même au travail. L’activité de compréhension orale se fera par le biais du repérage.

-Cette activité débouchera sur un moment d’échange en classe à propos des bienfaits de la détente au travail. L’apport lexical de cette activité d’interaction orale sert directement le projet final de même que les outils d’argumentation.

-Tâche intermédiaire : cette activité d’expression orale en continu constitue un entrainement à la tâche finale en demandant à l’élève de réfléchir à l’amélioration de la vie de son lycée et de faire des propositions. Cette activité s’appuie sur le vécu de l’élève et lui permettra de s’entrainer à être clair et convaincant. Cette tâche intermédiaire représentera certainement un moment d’échange enrichissant au sein de la classe. Une mise au point sur les propositions complétives au subjonctif sera faite si besoin de même qu’une réactivation du futur.

Etape 3: ¿en broma o en serio?

Cette troisième étape aborde le thème des techniques d’enseignement et notamment des approches ludiques facilitant l’apprentissage. Les élèves en découvriront une dans le texte de Juan José Millás : il sera abordé en compréhension écrite d’autant plus qu’il ménage un certain effet de suspens et permettra dans une deuxième phase une interaction orale au cours de laquelle les élèves seront invités à donner leur opinion sur la question. Ce document est le document le plus difficile à aborder de la séquence et trouve par conséquent sa place dans cette dernière étape dans la mesure où la réflexion sur l’amusement a déjà largement été approfondie et les outils linguistiques et en particulier lexicaux déjà travaillés.

La tâche intermédiaire proposée incitera les élèves à réfléchir aux méthodes d’enseignement et à imaginer des solutions, des propositions pour rendre l’apprentissage plus aisé, plus ludique. Les idées proposées pourront éventuellement être réutilisées sous une forme plus approfondie lors du projet final.
Séance 1

-activité de compréhension écrite autour du texte « Técnicas de mercado » de Juan José Millás. Les élèves travailleront en binômes pour préparer les questions 1, 2 et 3. Ces questions seront corrigées à la suite. Les questions 4 et 5 seront travaillées en collectivité et les élèves seront amenés à reformuler le dénouement afin de s’assurer de leur compréhension de la fin de l’histoire. Ce texte mobilise le lexique de l’apprentissage, de l’enseignement et de l’interprétation qui pourra être réutilisé dans la rédaction du projet final. La tournure idiomatique « se me ocurre » présente dans le texte sera soulignée et réemployée en exercice d’application car elle peut se révéler utile pour le projet final, ainsi que l’enclise au gérondif qui pourra aider les élèves à préciser les modalités des actions qu’ils envisagent pour le projet final.

-La question « tu opinión » sera à préparer à la maison pour la séance suivante.
Séance 2

-activité d’interaction orale autour de la question : ¿cualquier método es válido para enseñar técnicas comerciales? Les élèves pourront faire part de méthodes dont ils auront eu connaissance, qu’ils auront découvert dans des articles ou dans leurs cours (ils sont en série ES), dans des films (« El método ») ou qu’ils pratiquent peut-être en classe.
- tâche intermédiaire : elle consiste à imaginer une façon d’apprendre au lycée de façon plus ludique pour faciliter l’apprentissage de tous : ¿se te ocurre algún método para aprender divirtiéndote ? Les élèves travailleront en binômes et disposeront d’un temps de préparation. Il s’agit d’une tâche intermédiaire d’expression orale en continu. L’emploi de l’enclise au gérondif sera particulièrement utile à cette tâche de même que les tournures permettant de présenter, d’exposer : « se trata de », « consiste en », « radica en ».

-A la fin des diverses présentations, les élèves pourront dire quelles propositions les a particulièrement séduites : cette phase d’interaction activera l’expression de l’opinion et l’argumentation.

- réflexion collective sur les critères d’évaluation du projet final ainsi que les modalités d’organisation de l’élection des projets les plus convaincants.

Dernière séance :

-les élèves seront répartis en groupes.

-Les groupes complèteront une grille d’évaluation par projet et désigneront celui qu’ils auront retenu. Ils expliqueront à la classe leur choix en résumant le projet élu et en justifiant leur choix. (Travail de présentation, d’argumentation et d’expression de l’opinion)
Evaluation : chaque projet fera l’objet d’une évaluation plus approfondie et plus complète de la part de l’enseignant ; cf grille d’évaluation.
NB : les documents mentionnés sont extraits du manuel d’espagnol « Nuevas Voces 1ère », éditions Didier.

similaire:

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire icon8 h. Place de la séance dans la séquence : Séance 1 (durée 1 h 1/2)

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconSéquence d'enseignement sur l'énergie en 1ère s objectifs principaux...

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconSéquence de l’année en classe de 2

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconSéquence type : 4h en première année dossier

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconGrille de presentation d'une sequence

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconFiche de préparation d’une séquence pédagogique

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconSéquence proposée par Fabien fraisse (collège Cassin, Noidans-lès-Vesoul)...

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconDes gestes professionnels dans une séance de grammaire
«ateliers de grammaire», l’un sur la voix passive en 5ème qui se met en place au cœur de la séquence et le second sur la phrase en...

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconPage 1 Tableau pour construire une séquence d’apprentissage

Séquence d’une durée de 3 semaines et demi/4 semaines; séquence organisée en 3 étapes de 2 séances et une séance ultime. Séquence proposée en fin d’année scolaire iconSequence n° 20 : elaboration d’une offre de prix au bordereau d’entreprise et






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com