Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services





télécharger 67.95 Kb.
titreSections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services
date de publication12.02.2017
taille67.95 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
ANNEE SCOLAIRE 2003-2004.

CLASSE DECOUVERTE DES METIERS

DISPOSITIF D’ALTERNANCE EN QUATRIEME


COLLEGE F. HARTMANN MUNSTER

ET AU COLLEGE MOLIERE

CIRCULAIRE DE RENTREE

BO 14 DU 03 AVRIL 2003
Un dispositif d’alternance est organisé à l’attention de certains élèves en classe de quatrième pour lesquels l’organisation pédagogique, les manières de travailler, la liaison théorie/pratique n’ont encore pu apporter de réponses à leurs besoins.

Le projet détaillé ci-dessous propose de prendre en compte les problématiques spécifiques de chacun des élèves des deux collèges pour les accompagner du mieux possible vers une issue positive du collège et une entrée la meilleure qui soit en apprentissage scolaire ou patronal ou encore en 3ème voire plus tard en B.E.P. L’alternance est au cœur de ce dispositif.

Plusieurs établissements sont impliqués dans ce projet. Il est décliné dans les points suivants en 4 volets. Le premier volet est commun aux différents acteurs institutionnels (Lycées professionnels et collèges ).

VOLET 1 : LE DISPOSITIF D’ALTERNANCE COMMUN AUX ETABLISSEMENTS. (LYCEES ET COLLEGES))
VOLET 2  :CONSTATS ET DISPOSITIF D’ALTERNANCE AU COLLEGE F .HARTMANN DE MUNSTER ET AU COLLEGE MOLIERE.
VOLET 3 : ORGANISATION PEDAGOGIQUE AU COLLEGE DE MUNSTER ET AU COLLEGE MOLIERE
VOLET 4 : LA FORMATION, LES MOYENS, LES QUESTIONS EN SUSPENS.

VOLET 1 : LE DISPOSITIF D’ALTERNANCE COMMUN AUX ETABLISSEMENTS.
1.1 LES ETABLISSEMENTS D’ACCUEIL
1.1.1 Etablissements d’accueil avec sections professionnelles :
Lycée Lazare de Schwendi INGERSHEIM


Sections - Plasturgie


- Electrotechnique
Lycée Blaise Pascal COLMAR

Section - Bio services


- Menuiserie

1.1.2 Etablissements avec implantation de dispositifs d’alternance.
Collège Molière COLMAR
Collège F. Hartmann MUNSTER
1.1.3 Organisation de l’accueil dans les lycées.
La présence au lycée est hebdomadaire, d’une durée d’une journée de 6 heures (3 heures matin, 3 heures après-midi). Cette journée est à définir mais elle est commune à tous (lycée et collège).

L’élève suivra un enseignement dans une section le matin puis dans une autre l’après-midi.

La durée approximative de la présence d’élèves au lycée sera de 2 cycles de 12 semaines. La durée maximale de présence en lycée pour un élève sera de 144 heures pour l’année scolaire.
Les besoins chiffrés en heures à déléguer pour la rémunération des enseignants est comptabilisée au volet 4.

VOLET 2A : CONSTATS ET DISPOSITIF D’ALTERNANCE AU COLLEGE F .HARTMANN DE MUNSTER
2.1. La vallée de Munster, une entité.
Les 16 communes de la vallée de Munster forment une entité sociale, économique, historique et éducative (un seul collège déssert toute la vallée).
2.2. Artisanat et PME / PMI très présents.
Un important maillage de PME / PMI irrigue et dynamise la vallée. les petites entreprises sont très nombreuses et variées.
2.3. De forts besoins en candidats de niveau V.
Les besoins des entreprises en apprentis ou diplômés CAP / BEP sont importants. Le nombre des demandes spontanées d’entreprises vers le collège ainsi que les places vacantes affichées par les chambres consulaires l’attestent.
2.4. Présence d’un CLEE.
Le Comité Local Education Economie CLEE du collège de Munster, certes modeste est dynamique. Il participe activement aux animations école-entreprise, stages, journée des métiers.

Les patrons présents accueillent souvent des élèves en stage et dans un second temps en apprentissage.

Ils disent « prendre en apprentissage par défaut » les élèves âgés de 4ème
2.5. Le collège. (Indications sur les sortants de Juin 2003)
L’organisation pédagogique du collège est fondée sur des classes indifférenciées.

Il n’y a ni classe de 4ème aide et soutien ni 3ème d’insertion.

Des dispositifs d’aide existent en français et mathématiques tant en 6ème et 5ème.

Il existe un public dont les caractéristiques sont les suivantes :

retard scolaire important

soit deux ans de retard en 5ème

soit deux ans de retard à l’issue de la 4ème (fin de cycle).
Cette population aspire souvent à quitter rapidement le système scolaire pour entrer en apprentissage. C’est la seule voie lorsqu’on quitte le collège à 16 ans révolus sans avoir fini le cycle d’études (6ème à 3ème).

résultats scolaires faibles

Ils ont pour point commun une moyenne générale sous 10 et lorsqu’elle atteint 10 c’est très souvent en raison de performances particulières dans une matière ou deux (EPS ; Musique…). Les fiches individuelles des élèves confirmeront ce propos.

Départs et orientation fin de 4ème juin 2002


OORIENTATION VERS

NOMBRE

3ème PROFESSIONNELLE

5

APPRENTISSAGE

18


C’EST L’EQUIVALENT D’UNE DIVISION QUI QUITTE LE COLLEGE EN FIN DE QUATRIEME. 23 ELEVES
orientation fin de 3ème juin 2002


ORIENTATION

NOMBRE

2nde générale et technologique

100

2nde professionnelle

55

CAP sous statut scolaire

9

Apprentissage

23

Redoublants

5

Autre

0

Total

192



CE SONT 31 ELEVES QUI ONT REJOINT UNE FORMATION CAP (23 APPRENTISSAGE, 9 STATUT SCOLAIRE)

2.6. Articulation de l‘alternance au collège de Munster.
3 groupes répartis sur les deux lycées et les entreprises sur une période de 12 semaines. Chaque élève aura ainsi la possibilité d’effectuer :

soit deux sessions en lycée, une session en lycée

soit une session en entreprise et une en lycée

soit deux sessions en entreprises.
Le temps passé dans le cadre de la découverte des métiers en milieu scolaire et économique sera de 144 heures Il convient d’ajouter à cette durée celle des mini-stages en fin de trimestre (3 semaines ou encore 105 heures potentielles ).
La durée totale du temps accordé à la découverte des métiers est de 249 heures pour l’année scolaire (temps passé en lycée et en stages en entreprise).
Cette estimation ne tient pas compte des autres actions auxquelles seront appelées à participer les élèves (matinée des métiers et parcours professionnels, semaine en entreprise, salon JEF…).

VOLET 2B : CONSTATS ET DISPOSITIF D’ALTERNANCE AU COLLEGE MOLIERE COLMAR
2.1. Quel public ?
Quelques élèves, fort heureusement peu nombreux, semblent en totale rupture scolaire. Cette grande démotivation se traduit par un manque d’appétence scolaire marqué, conjugué bien souvent à un absentéisme fort. Malgré nos efforts, force est de constater que ces jeunes n’attendent pas ou plus grand-chose d’une scolarisation classique et que la sortie du collège au plus tard au jour de leurs 16 ans sera effective.

Parmi la vingtaine d’élèves actuellement scolarisés en 5èmeet nés en 1988 (2 ans de retard), 5 à 6 élèves maximum nous paraissent correspondre à ce profil.
2.2. Face à cela, quelle stratégie ?
Afin de ne pas laisser ces jeunes quitter le système scolaire sans aucun projet et face à cette sortie programmée et annoncée, seuls des stages à répétitions permettent actuellement de « contrer » cette déscolarisation de fait.

Le « dispositif  4ème Alternance » serait pour nous l’occasion de structurer ce que nous mettons déjà souvent en place mais qui manque d’une vraie cohérence et de moyens particuliers.

Par ailleurs, le cadre « classe » tel qu’il est proposé actuellement ne semblant plus devoir convenir, c’est réellement un tutorat et un parcours individualisé que nous envisageons pour ces élèves dans leur 16ème année.
2.3. Quels atouts dans la mise en œuvre de ce projet ?
Régulièrement confrontés à des jeunes présentant un profil scolaire atypique, bon nombre de professeurs ont déjà l’habitude de différencier leur pédagogie et la prise en charge individuelle en axant leur travail autour du projet et de l’exploitation des périodes en entreprise.

De plus, grâce à la base de données des entreprises colmariennes accueillant régulièrement nos élèves, il nous serait permis de proposer aux élèves intégrant ce dispositif de découvrir un certains nombres de champs professionnel et donc de finaliser à terme un projet cohérent.

Nous bénéficierions à ce titre du support d’une aide-éducatrice qui œuvre déjà dans ce domaine et qui pourrait nous assurer la coordination logistique de ce dispositif.

Les périodes en Lycée Professionnel et les ateliers proposés viendraient en appui ou en complément dans une approche plus technologique. De ce point de vue, la fréquentation des ateliers de notre SEGPA, dans des conditions à convenir, constituerait également un atout supplémentaire.

2.4. Organisation de l’alternance
Au même titre que les élèves du collège de Munster, nos élèves seraient répartis sur les différents ateliers proposés dans les lycées professionnels intégrés au projet, et ce sur une journée fixe et définie à l’avance entre les parties.
Les autres jours s’organiseraient autour de périodes en entreprise et de retours hebdomadaires au collège, y compris ateliers de la SEGPA, avec prise en charge individualisée.
Organisation d’une semaine type (exemple) :





Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Matin

Entreprise

LP1

Entreprise

Collège

(tutorat)

Entreprise

libre

Ap. midi

LP2

libre


La période de début d’année dérogerait à ce fonctionnement et l’accueil de l’élève se ferait en classe de 3ème d’insertion de façon à bien cerner le projet, à associer la famille.
En fin d’année, un stage plus long en continu (3 semaines) devrait permettre au jeune d’éprouver son projet de formation qualifiante à la réalité et de signer un éventuel contrat.

2.5 Objectif à terme
C’est donc bel et bien la signature d’un contrat d’alternance qui est visée (apprentissage, contrat de qualification, contrat d’orientation…) dès après la sortie du collège, que nous souhaitons alors en fin (et non pas en cours) de 4ème.
Cela suppose toutefois qu’un retour en classe de 3ème générale à l’issue du dispositif ne puisse pas être envisagé. Au mieux, on pourrait envisager une orientation en 3ème à Projet Professionnel ou en une admission en 3ème d’Insertion.
Afin de ne pas laisser les élèves quitter le système scolaire initial sans qualification, nous axerions les modalités pédagogiques vers celles visées par le Certificat de Formation Générale auquel se présenterait les élèves en fin de 4ème.

VOLET 3A : ORGANISATION PEDAGOGIQUE AU COLLEGE DE MUNSTER

.
Les élèves sont regroupés dans une classe
Les matières non dispensées sont : les IDD ; une langue en l’occurrence l’anglais . cette diminution horaire de 5 heures est compensée le temps passé hors de l’établissement de 6 heures semaine

L’équipe pédagogique est en cours de constitution .Elle conduit sa réflexion débouchant sur la rédaction de divers documents comme :
Guide d’entretien pour la définition du profil et attentes des élèves

Contrat d’engagement réciproque. (Collège/lycées :Familles)

Axes directeurs en matière de pédagogie
Les alinéas ci-dessous sont des éléments de la première réunion de l’équipe pédagogique.
L’élève reste scolarisé au collège.
L’élève et sa famille entrant dans le dispositif auront un entretien préalable avec une information bien détaillée d’une part et une appréciation des motivations d’autre part.
L’équipe, l’élève et son responsable légal signent un contrat engageant les parties.
Chaque professeur de la classe est tuteur d’un ou plusieurs élèves, c’est son référent.
Le conseil de classe est ouvert.
L’heure de vie de classe est annuelle (et non pas de 10 heures effectives) et rémunérée.
Les stages donnent lieu à des restitutions écrites et orales.
Un livret de stage accompagne les élèves.
Les professeurs du lycée notent les élèves.
Les professeurs des lycées prennent part aux conseils.
Les élèves participent à toutes les séances d’information ayant trait au monde économique.
Le Conseiller d’orientation suit et conseille également l’équipe les familles et les élèves.

L’élève prendra part aux manifestations proposées et axées sur les formations les métiers ainsi que la vie économique et sociale

Les familles s’engagent à accompagner du mieux possible leur enfant (tout simplement en assistant par exemple aux réunions proposées)

Les enseignements prendront appui sur les programmes en vigueur en allant à chaque fois à l’essentiel ; ils s’articuleront avec les attentes formulées dans les contenus des référentiels des domaines généraux des CAP .

Des activités visant à consolider les bases de chacun seront proposées

On ne perdra jamais de vue que les enseignements dispensés peuvent et doivent s’articuler avec les contenus et expériences vécues par les élèves durant les périodes hors établissement.

Le collège s’engage à suivre les élèves deux ans après avoir quitté le dispositif d’alternance.

Un carnet de stage accompagne l’élève en entreprise ou en lycée.

VOLET 3B : ORGANISATION PEDAGOGIQUE AU COLLEGE DE AU COLLEGE MOLIERE COLMAR
3.1. Principe régissant le dispositif au collège Molière
Comme exposé au dans le volet 2B, c’est bel et bien sous la forme d’un tutorat individuel que nous envisageons la prise en charge de ces quelques élèves à « profil et à projet très particulier ».

Un professeur-tuteur unique définit la progression de l’élève en fonction d’objectifs plausibles et réalistes en s’appuyant sur les maîtres de stage, les professeurs de lycées qui seraient invités régulièrement à des réunions de synthèse associant l’équipe, la famille et bien entendu le jeune.

Du point de vue des contenus disciplinaires, ce sont essentiellement (exclusivement ?) les matières visées par le CFG qui seront mises en œuvre, à savoir : français, mathématiques et VSP.

Nous demandons donc à déroger au principe qui voudrait que l’ensemble des enseignements prévus en 4ème (sauf LV2 et IDD ?) continue à être dispensé. Le cadre très particulier et le profil des élèves que nous pensons toucher semblent justifier ce choix.
3.2 Outils créés ou en cours d’élaboration (l’ensemble étant regroupé dans une pochette spécifique intitulée « Carnet d’alternance » et co-gérée par le jeune et le collège)


  • Contrat d’engagement dans le dispositif d’alternance

  • Livret support de stage

  • Fiche bilan en entreprise (liaison avec le collège)

  • Fiche bilan période en LP (à créer)



VOLET 4 : LA FORMATION, LES MOYENS, LES QUESTIONS EN SUSPENS.
4.1. FORMATIONS DEMANDEES :
Enseignement par alternance à n+1 (Molière +Munster)

Formation au conseil de classe ouvert (Munster)

Formation au tutorat (Molière et Munster)

Formation en lycée pour les enseignants ( Molière et Munster)
Ces demandes s’inscrivent dans la durée et seront reformulées et précisées en tant que de besoin.
4.2. MOYENS HORAIRES :
Moyens horaires à allouer aux collèges :


  • 4 HSA à convertir en HSE (Heure année de vie de classe ; rémunération du suivi individualisé de chaque élève) Collège de Munster


Remarque : Les heures utilisées pour financer cette classe sont prises sur la dotation aide aux élèves en difficulté (25 heures)


  • 5 HSA (autant que d’élèves à « tutorer » pour enseignant volontaire) Collège Molière


Moyens horaires à allouer aux lycées
48 semaines de 6 heures pour le temps d’enseignement en lycée soit 288 heures -= 8 HSA)

1 Heure année par lycée pour le suivi et l’accompagnement. Soit un total de 10 HSA pour la partie Lycées (via ASIE au prorata des 2 collèges)
Récapitulatif des besoins lycées et collèges en HSA


ETABLISSEMENT

A FINANCER


NB D'HSA

REMARQUE

HEURES LYCEES

8

à convertir et ventiler

sur les deux lycées.

HEURES CLG MOLIERE

5

à convertir

HEURES CLG MUNSTER

4

à convertir

TOTAL

17






4.3. QUESTIONS :
Prise en charge financière des déplacements des élèves pour suivre leur temps en lycée : participation CG ou dotation rectorale CF NS 93-179  ?

Rejoindre une 3ème générale ? Comment avec dérogations horaires ?

Forme du brevet : qu’est ce qui sera pris en compte ?

Passeront–ils le CFG fin 4ème ou fin 3ème?

L’élève en lycée : son statut ; qui sanctionne?

Assurances à prendre

Conventions types pour les élèves

Conventions inter-établissements

Visite médicales machines dangereuses (sans médecin scolaire éventuellement ? )

Qui pilote le dispositif ?
4.4.DEROGATIONS AMENAGEMENTS
Les grandes lignes du dispositif ont été présentées en conseil d’administration dans le cadre de la préparation de rentrée 2003/2004. Munster et Molière
Les aménagements et dérogations horaires pour le collège de Munster sont :
ELEVES REGROUPES EN UNE CLASSE

ELEVES RECRUTES EN 5ème ET EN 4ème

SUPPRESSION DES IDD POUR CETTE CLASSE

SUPPRESSION D’UNE LANGUE ET LANGUE UNIQUE ENSEIGNEE (ALLEMAND)
Les aménagements et dérogations horaires pour le collège Molière sont :
DIMINUTION NOTABLE DES HORAIRES COLLEGE AU PROFIT DU LP ET DES PERIODES EN ENTREPRISE

POSSIBILITE DE FAIRE PASSER UN CFG EN FIN DE 4ème


La mise en œuvre effective du dispositif tel qu’il est décrit dans ce projet suppose la délégation des moyens recensés ci-dessus. C’est à ce titre que nous pourrons raisonnablement envisager :
- les contacts avec les familles des élèves repérés et la signature des contrats adéquats

- la constitution des équipes (Munster) et le fléchage des professeurs prêts à s’investir dans le tutorat (Molière)

- l’indispensable harmonisation entre les équipes administratives et pédagogiques des 2 collèges et des 2 lycées parties prenantes dans le projet


Le Principal du Collège Molière Le Principal du Collège Hartmann

C. OSWALD P. BOUCHAUD

Page sur

similaire:

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconLycee bartholdi enseignement general et technologique 9, rue du lycée 68025 colmar cedex

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconGroupe communication et solidarité Université Blaise Pascal Clermont Ferrand 2

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconUniversite blaise pascal – clermont-ferrand II
«enseignement» à l’intérieur des mentions de master. Le descriptif des ue se trouve au sein du tableau : contenu de la formation

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconLille : le lycée Baggio met en place un «parcours sécurisé» pour...
«lycée des métiers» pour l'ensemble de ses sections générales, technologiques et professionnelles

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconJournal du pcf section de Colmar et environs n°2
«règle d’or» qui est en réalité la «règle de plomb» pour le pouvoir d’achat de la majorité de la population

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconNote technique
«063BP» et «063JA» correspondant aux lycées Blaise Pascal et Jeanne d’Arc de Clermont-Ferrand en un seul secteur «063BJ». Le code...

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconRésumé : Activité documentaire portant sur les douze principes de...
«La chimie verte», conférence du 25 mars 2009 de Margarida CostaGomes dans le cadre des «mercredis de la science», Pôle Audiovisuel...

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services icon2012-011 remplacement du groupe d’eau glacee batiments bio 3 et bio 5

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconUne section bts nrc dynamique au lycée Albert thomas

Sections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services iconProjet terminale mercatique
«Cédric» n’utilise que des farines françaises et bio, issues d’un moulin qui bien sur n’écrase que des céréales bio. Ce moulin, est...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com