Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12





télécharger 399.62 Kb.
titreSynthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12
page7/20
date de publication07.02.2017
taille399.62 Kb.
typeThèse
e.20-bal.com > documents > Thèse
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   20

B.2. Composantes de la croissance naturelle


Au niveau communal en 1994, les naissances et les décès n’étaient que partiellement enregistrées, alors qu’en 2004, la mise en place d’annexes des registres d’état civil dans différents douars de la commune, assure des données de meilleure qualité. Le taux de croissance naturel peut donc être biaisé, mais il traduit néanmoins une tendance qui donne une idée générale de cette évolution. Celui-ci tend ainsi à baisser, puisqu’en 1994, il était de 5,1 et qu’il est actuellement de 1,8. (La même observation peut être faite pour la CR voisine de Toundout, avec un taux de 4,2 en 1994 et de 1,8 également en 2004). Cette diminution est essentiellement liée à une régression du taux de natalité (le taux de mortalité connaissant une baise de 0,6 à 0,4) qui passe de 5,7 en 1994 à 2,2 en 2004.

Les femmes ont donc moins d’enfants, ce qui est confirmé par la parité à 45-49 ans (soit la descendance moyenne des femmes âgées entre 45 et 49 ans), qui en 1994 était de 8,51 et passe à 7,3 en 2004 (ce chiffre était, et reste cependant toujours, le plus élevé du Cercle). Le travail de planification familiale mené par le Centre de Soin Communal (CSC), semble donc avoir certains effets non négligeables.

Le taux de mortalité infantile n’a pas pu être obtenu au niveau local mais à l’échelle nationale, en milieu rural, il atteint 0,48%. Or, en l’absence d’un centre d’accouchement dans la Commune et en raison des difficultés d’accès aux services sanitaires, de nombreux accouchements se font à domicile, dans des conditions difficiles, et nous pouvons donc supposer que ce taux sera au moins égal, sinon supérieur à celui-ci. Par ailleurs, ces accouchements difficiles entraînent également un taux de mortalité maternelle élevé, qui atteint au niveau national en milieu rural, 267 décès pour 100 000 naissances, durant la période 1995-2003.
B.3. Une population jeune24

La population est constituée de 52,9% d’hommes et 47,1% de femmes, tous de confession musulmane. La population est jeune, avec 42,8% de moins de 15 ans. Cette tranche d’âge constitue un potentiel de main d’œuvre, que ce soit pour les travaux agricoles au douar ou pour travailler plus tard en dehors de la commune et apporter une part non négligeable au revenu familial. La tranche d’âge de 0 à 6 ans connaît une certaine régression (-5,4% entre 1994 et 2004) et même si elle est la plus faible régression du Caïdat, nous pouvons y voir une nouvelle fois les résultats de la planification familiale encouragée par le CSC, principalement par l’unique infirmière du centre, qui a le plus de facilités pour sensibiliser les femmes à ces questions.

B.4. Les mouvements migratoires : un exode rural très important


Le tableau 2 nous a montré l’importance des mouvements migratoires que connaît Imi N’Oulaoune ; leur caractérisation a pu être effectuée lors de différents entretiens et MARP. Ils se font ainsi à sens unique, la CR étant soumise à un fort exode rural, vers Ouarzazate et d’autres villes du pays ainsi qu’à l’étranger25 (vers la France principalement). Les départs concernent principalement les jeunes hommes, les filles demeurant pour la quasi-totalité au douar et sont motivés par la volonté de poursuivre des études (bien que ces cas soient plutôt rares) et surtout par l’espoir de trouver de meilleurs revenus et des conditions de vie plus faciles que ce que peut offrir la CR. Tous les douars sont concernés, de façon plus ou moins importante, et il existe deux grands types de migrations :

  • Des foyers entiers qui quittent définitivement la CR et qui sont estimés, pour ces 10 dernières années, à près de 700 selon les MARP. Le tableau 2 nous indique pourtant que le nombre de foyers augmente légèrement de 1994 à 2004. Comme le phénomène existe bien et qu’il est de grande ampleur, nous pouvons supposer que cette apparente inadéquation entre les chiffres est due au grand nombre d’enfants par famille. Ayant atteint l’âge et le statut marital pour fonder un foyer, une partie reste au douar, augmentant ainsi le nombre total de foyers, alors qu’une autre partie quitte la CR.

  • Des personnes (en moyenne 1 à 3 par foyer26) qui partent chercher un travail mais qui reviennent régulièrement au douar. La plupart d’entre eux trouvent des emplois de puisatiers, de maçons ou de mineurs. Une partie de l’argent ainsi gagné est toujours redistribuée au foyer resté au douar et les sommes ainsi dégagées représentent en moyenne 50% du revenu familial, selon évidemment le travail occupé, le nombre de personnes émigrées et la taille du foyer.


La CR d’Imi N’Oulaoune connaît donc une relativement faible évolution de ces structures sociales, bien que la tendance à la baisse des naissances doive conduire progressivement à un certain vieillissement de la population. Les activités dominantes restent l’agriculture vivrière et l’élevage, que les jeunes tendent à vouloir abandonner ; les conditions climatiques en montagne et l’enclavement, participent également à l’émigration.

Une part importante de la population de moins de 15 ans, surtout les filles, est souvent employée à des travaux domestiques et agricoles, ce qui se traduit par des taux de désertion scolaire et donc d’analphabétisme très élevés. Nous sommes donc face à une population connaissant de rudes conditions de vies ainsi qu’une situation de grande pauvreté, entraînant un départ massif d’une grande partie de la population
Cette analyse nous incite à promouvoir des actions visant à fixer les jeunes dans le territoire. Ceci doit notamment passer par une meilleure intégration de l’école dans la société (les services éducatifs primaires existent mais les parents n’encouragent pas leurs enfants à être scolarisés), ainsi que le développement de nouvelles AGR, comme le tourisme rural qui semble être un potentiel économique intéressant pour le territoire.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   20

similaire:

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconSynthèse du diagnostic et enjeux 2014-2020 en Champagne-Ardenne vok
«feuille de route» méthodologique de novembre 2012 à juin 2013, date à laquelle les programmes opérationnels devront être achevés...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconSynthèse du diagnostic territorial stratégique du Nord Pas-de-Calais
«expérience» et un savoir-faire des mutations qui lui confèrent des capacités particulières face aux changements et autant de points...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconGuide méthodologique pour l'élaboration
«appauvrissement méthodologique de la réalité» et qui, ne pouvant supporter l'existence de ce qu'elle a décidé de ne pas prendre...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconPratiques de médiation et diagnostic territorial : quelles représentations...
«Le genre humain a parfaitement les moyens d'assumer un développement durable, de répondre aux besoins du présent sans compromettre...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconDirection generale des services direction generale adjointe secretaire general
«Le Gal Est Mayotte recherche son chef de projet pour la réalisation du diagnostic du territoire, l’émergence des projets et le pilotage...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconAtelier 3 et 4
«les connecteurs logiques» : aide à la compréhension d’un document et à la réalisation d’une synthèse

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconLe formulaire dc1 est un modèle de lettre de candidature, qui peut...
«Prestation d’accompagnement méthodologique et technique à la réalisation d’un benchmark sur les blocs opératoires et sur les unités...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconDéfinir un diagnostic Qu’est-ce que le diagnostic ?
«participer à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif» quatre éléments sont plus particulièrement à retenir

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconLes installations dédiées à des bâtiments neufs ou en construction...
«pré-diagnostic du bâtiment». Ainsi, petit à petit, dans chaque étude de faisabilité pour la mise en place d’une énergie renouvelable,...

Synthèse méthodologique pour la réalisation du diagnostic territorial 12 iconSéminaire sur la coopération décentralisée et le développement territorial...
«développement territorial et articulation entre zones rurales, urbaines et periurbaines»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com