Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l'Information vise à





télécharger 49.42 Kb.
titreMatrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l'Information vise à
date de publication08.01.2017
taille49.42 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos

Matrice EMI et
compétences du socle au cycle 4



 


Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l'Information vise à :


  • une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du 21e siècle

  • une maîtrise progressive de sa démarche d’information, de documentation

  • un accès à un usage sûr, légal et éthique des possibilités de publication et de diffusion

Ce document a été rédigé collaborativement par des professeurs documentalistes de l'académie de Toulouse à partir de la matrice cadre en EMI : http://docs.ac-toulouse.fr/wp/?page_id=912.

C’est un outil pour la mise en œuvre de séances pédagogiques en EMI au cycle 4. Les exemples sont proposés à titre indicatif et non exhaustif. Vous trouverez certains outils de publication en ligne utilisés lors des séances ainsi que des productions d'élèves sur le site collaboratif Publionsdoc : https://publionsdoc.wordpress.com/

La matrice EMI et ses déclinaisons par cycle permettent d’étayer les compétences spécifiques des professeurs documentalistes actées par le Référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation (2013) http://www.education.gouv.fr/cid73215/le-referentiel-de-competences-des-enseignants-au-bo-du-25-juillet-2013.html dans lequel “les professeurs documentalistes, [sont désignés] enseignants et maîtres d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias” et doivent maîtriser les “connaissances et les compétences propres à l'éducation aux médias et à l'information”.
  1. Des langages pour penser et communiquer




1.1. Être auteur (objectif 1 de la matrice)



En fin de cycle, l’élève comprend que l’autorité d’un document dépend de critères de fond et de forme : son auteur, l'organisation qui le publie, le support de publication.

  • Il s'interroge sur la fiabilité, la pertinence d’un document et d’une information.

  • Il sait distinguer les grands types de sources en fonction de leur intention de communication : institutionnelles, médiatiques, scientifiques, personnelles, marchandes…

  • Il sait reformuler la pensée d’un auteur.

  • Lorsqu’il publie, l’élève sait choisir le support et les outils en fonction du public visé.

  • Il est capable de réaliser un document collaboratif.





Exemples de séquences

  • Lors d’une recherche documentaire : analyser son document de collecte pour revenir sur son cheminement de recherche et organiser les sources consultées en fonction de leur intention de communication.

  • Publier un article sur l’ENT de l’établissement en insérant liens, images, vidéos, animations flash ou diaporamas.

  • Utiliser des images en publication : apprendre à en comparer plusieurs et à les choisir en fonction de l'objectif, légender différemment une même image et évaluer les effets produits, associer image et texte pour en mesurer la complémentarité.

  • Rédiger ou modifier des articles dans les encyclopédies collaboratives (par exemple Wikimini, Vikidia)

  • Réaliser une exposition en ligne ou un diaporama dynamique : affiches, extraits sonores lus et accompagnés de bruitages, etc.

  • Réaliser un roman photo.

  • Réaliser le pastiche d’un film vu en classe en Stop Motion.

  • Réaliser et mettre en ligne des interviews de professionnels dans le cadre du parcours avenir.

  • Live tweeter lors d’une manifestation (ou d’un visionnage vidéo)  artistique, scientifique...

  • Réaliser un mur d’images sonores à partir d’images. A la suite d’un voyage à l’étranger, à partir d’enregistrements sonores, réaliser un montage afin de rendre compte d’une émotion, d’une atmosphère, d’un lieu…

  • Créer un cadavre exquis via des échanges de mails ou tweets, puis un pad.

  • Participer à un concours de twithaïkus.

  • Réaliser une visite augmentée de sons (QR Codes) ou un audio-guide en vue d’un voyage scolaire.

  • Réaliser des films de présentation du collège  et les mettre à disposition sur un espace en ligne (ex : ENT, Padlet,  Prezi).

  • Réaliser des flyers ou affiches de sensibilisation et de prévention autour de sujets liés à la santé et à la protection de l’environnement.

  • Réaliser une vidéo façon “Youtubeurs” en fonction de critères établis collectivement en classe. Par exemple réaliser un booktube (à la façon des youtubeurs célèbres) pour faire la promotion d’une lecture.

  • Réaliser une bande annonce littéraire d’un roman en s’appuyant sur un story-board réalisé en amont.

  • Réaliser des jeux à partir d’un cours avec Learning Apps.

  • Transformer un cour écrit sous forme d’animation.

  • Présenter une règle de grammaire ou de conjugaison sous forme de carte mentale ou d’infographie.








1.2. Argumenter (objectif 6 de la matrice)



En fin de cycle, l’élève est capable d’exprimer son point de vue ainsi que de reprendre ceux d’autres auteurs. Il distingue les différents types de discours (faits, opinions,...) qu’il rencontre et adapte le sien et sa mise en forme en fonction du support de publication et de son contexte (commentaire, critique, analyse,...). Il est initié aux problématiques de désinformation.



Exemples de séquences

  • Relever des arguments sur un sujet de controverse permettant de justifier de la validité et de la crédibilité à accorder à une source, rédiger un avis personnel ou de groupe.

  • Débattre en classe sur des sujets de controverse tout en identifiant les positions et le rôle de chacun (animateur/ défenseur/ opposant/ preneur de note).

  • Participer à une campagne d’affichage sur les outils et/ou les usages numériques : “Pour ou contre Wikipédia ?”, “Pour ou contre la publicité ciblée ?”, “Pour ou contre la connexion permanente ? “ , “Pour ou contre une présence sur les réseaux sociaux ?” etc. Élaborer une cartographie des points de vue pour définir différents domaines de traitement de l’information (scientifique, médiatique, associatif, institutionnel,...)  

  • Apprendre à schématiser l’information en utilisant un outil de création d’infographies pour rendre compte d’une lecture de roman ou pour communiquer une information complexe sous forme d’affiches.

  • Réaliser le procès d’un livre lu en classe en français, résumer les arguments pour ou contre.

  • Rédiger des critiques littéraires argumentées sur le réseau social Babelio.

  • Rédiger des commentaires argumentés à la fin d’articles lus sur le Web.

  • Créer des chroniques radio en fonction d'un angle journalistique argumenté par des données factuelles.

  • Commenter des productions écrites par le biais de tweets et faire des suggestions de corrections étayées à partir des règles de grammaire et d’orthographe (Twictée).

  • Rédiger plusieurs lettres de même contenu, en travaillant sur les différents registres de langue selon le destinataire et le média utilisé : courrier officiel, mail, lettre personnelle…

  • Rédiger un article à partir d’une dépêche d’AFP en variant les points de vue par rapport à l’évènement.

  • Réaliser une Une de Journal à partir de dépêches AFP en optant pour une ligne éditoriale très orientée (presse people, presse satirique, presse à sensation, etc.).

  • Suivre le chemin d’une rumeur dans les médias, argumenter et citer ses sources pour l’expliciter.








  1. Des méthodes et outils pour apprendre



Comprendre et s’approprier les espaces informationnels et les outils de recherche (objectif 2 de la matrice)



En fin de cycle, l’élève est capable de déterminer son besoin d’information et de mettre en place une stratégie de recherche personnalisée. Il sait adapter son outil de recherche à sa démarche, filtrer, collecter et organiser ses ressources.



Exemples de séquences


  • Savoir organiser une recherche : définir ses thèmes de recherche, les formuler en mots clés, rechercher et évaluer des ressources pertinentes et fiables, collecter des informations et en garder une trace, reformuler et synthétiser l’information lors d’un travail de recherche.

  • Étudier une page de résultats de moteur de recherche ; interroger les critères de popularité et de pertinence, appréhender la notion d’algorithme et d’adresse URL. Comparer les résultats de plusieurs moteurs de recherche.

  • Connaître et utiliser la fonction “recherche avancée” d’un moteur de recherche.

  • Savoir organiser l’information sous forme de carte mentale lors d’une conférence ou d’un spectacle pour la partager avec d’autres sur l’ENT ou un blog.

  • Constituer un portail thématique de documents (avec Netvibes ou Pearltrees par exemple).

  • Réaliser une frise chronologique interactive pour présenter des repères temporels.

  • Rechercher une image libre, la copier, la télécharger, la modifier, l’insérer dans un document lors de la réalisation d’une exposition en ligne.

  • Savoir organiser et sauvegarder ses documents sur son espace personnel au collège, chez soi, dans le Cloud.

  • Connaître des sites et banques de recherches d’images libres de droits.

  • Présenter un outil du Web 2.0 (Wikipédia, Youtube, les réseaux sociaux, etc.) et expliquer les raisons de son succès (nature, fonctionnement, usages sociaux) en réalisant une carte mentale.





  1. La formation de la personne et du citoyen



Apprendre à partager les informations de façon responsable (objectif 3 de la matrice)

3.1 Redocumentarisation (création d’un nouveau document à partir de documents existants)



En fin de cycle, l’élève sait créer un nouveau document à partir d’un document initial en ajoutant des informations sur la source et sur le contenu.



Pour le droit d’auteur

L'élève auteur doit connaître et respecter le droit d’auteur. Il sait que tout document (texte, image, vidéo, son) est le fruit du travail d’une personne ou d’un groupe de personne et que cette œuvre leur appartient de manière inaliénable. Il peut utiliser le droit de citation. Il apprend qu’on ne peut pas utiliser en publication toutes les images que l’on trouve avec un moteur de recherche car elles sont soumises au droit d’auteur. Il découvre quels documents sont utilisables : ceux qui appartiennent au domaine public (70 ans après la mort de leur auteur) et celles qui sont sous licence Creative commons. Ces licences sont apposées par leurs auteurs aux documents pour permettre leur réutilisation (sous certains conditions : donner ou nom le nom de l’auteur, les modifier ou non, etc.)



Exemples de séquences


  • Réaliser une production originale à partir d'un document de collecte : réécriture, écriture à partir d'extraits, de citations, de résumées, réflexion sur la place des extraits dans l'argumentation ou l'oeuvre de création artistique ou littéraire.

  • Rédiger un document collaboratif sur un pad pour rédiger un compte-rendu de sortie scolaire.

  • Créer un montage audio en vue d'illustrer un book trailer ou afin d’illustrer un poème.

  • Créer une image interactive à partir de la carte d’un pays ou d’une oeuvre d’art : insérer des contenus texte et audio.

  • Construire une échelle chronologique interactive en insérant des images libres et en citant ses sources.

  • Créer un recueil de poésies numériques (un blog ou un mur sonore) alliant travail d’écriture et illustration esthétique libre de droit en y associant les licences appropriées.

  • Créer un tableau illustré d’exemples concrets des différents droits liés à la propriété intellectuelle : modèles industriels, designs, contrefaçons, marques, brevets d’invention, oeuvres artistiques, interprétations d’une même oeuvre.

  • A partir d’une exposition virtuelle, débattre des droits d'auteur sur des œuvres du domaine public qui se retrouvent "enfermées" sur des plates-formes" privées comme le « Google art project »





Pour le droit des personnes

L'élève sait que, comme les personnes qui l'entourent, il a des droits sur son image, l'enregistrement de sa voix. Il sait qu'il doit de demander l'autorisation d'autrui pour utiliser son image ou sa voix.



Exemple de séquences


  • Rédiger collectivement le texte d’une autorisation d’utilisation des photographies de personnes avant un voyage scolaire.

  • Participer à la rédaction de la charte informatique du collège.

  • Débattre autour du harcèlement des personnes. Créer une carte mentale mettant en évidence la typologie des spams reçus dans une boîte mail, en s’appuyant sur le site Hoaxbuster.

  • Comprendre les enjeux de la captation des données personnelles pour les outils du Web 2.0 à travers, par exemple, les boutons de partage.

  • Apprendre aux élèves à flouter les visages des personnes sur les photos prises lors d’une sortie scolaire avec un logiciel de retouche d’images.






3.2 Editorialisation (mise en forme de l’information)



En fin de cycle, l’élève comprend les enjeux de l’éditorialisation, réagence des documents, les partage. Il sait se montrer critique devant la mise en forme de l’information et garde à l'esprit la nécessité de rester libre de ses choix quand il publie. Il a conscience que les actions d'éditorialisation peuvent déterminer des pratiques informationnelles et culturelles.



Exemples de séquences


  • Utiliser un outil de création d’infographies ou d’animation pour faire la promotion d’un livre lu et apprendre à mettre en valeur l’information.

  • Créer un nuage de mots pour présenter un sujet, un livre, un groupe d’élèves et dont la forme correspond au contenu.

  • Légender des images et identifier l’effet produit sur la prise d’information.

  • Comparer des images de presse similaires mais ayant des cadrages différents.

  • Réaliser une revue de presse et la mettre en forme en ligne.

  • Éditorialiser une webographie (avec un outil de sélection de ressources).

  • Créer une affiche ou une campagne d’affichage afin d’annoncer un évènement dans l’établissement, une séance ou un événement culturel au CDI (une exposition par exemple).

  • Lors d’une veille informationnelle en orientation, utiliser un outil d’éditorialisation pour mettre en forme la veille et la diffuser.

  • Mettre en ligne des images d'archives ou des images libres de droit extraites de collections de musées pour réaliser une exposition virtuelle.








3.3 Recommandation



En fin de cycle, l’élève est capable de faire preuve d’esprit critique sur l’outil de recommandation qu’il utilise. Il sait adapter son point de vue en fonction du public avec lequel il veut partager ses informations ou ses ressources.



Exemples de séquences


  • Partager des ressources sur l’orientation via l’espace classe de l’outil dédié de l’ONISEP, Folios : proposer ou récupérer des documents dans son espace personnel, alerter les camarades de la mise à disposition de documents.

  • Utiliser le logiciel documentaire pour recommander des ouvrages, utiliser les tags.

  • Dans une réseau social littéraire (exemple Babelio), noter et critiquer des livres, créer des listes thématiques.

  • Présenter un ensemble de ressources trouvées sur le Web et les mettre à disposition de la classe dans le cadre d’une recherche de groupe en utilisant un outils de présentation de ressources ou un espace d’agrégation de liens.

  • Utiliser l'ENT de l'établissement pour partager des ressources avec des élèves ou des professeurs.





  1. Les systèmes naturels et les systèmes techniques




Expérimenter la structuration du Web (objectif 4 de la matrice)



En fin de cycle, l’élève est capable de distinguer un site Web d’un site du Web 2.0, il connaît la différence entre le Web visible et le Web invisible. Il connaît les différentes régions constituant la page d’accueil (texte, paratexte), les zones (auteur, navigation, texte, recommandation, publicité, logo, en-tête, pied de page) et comprend de quelle façon se constitue l’architecture de l’information dans un site. Il sait rester critique devant le design du site Web ainsi que devant les valeurs véhiculées par les sites et les réseaux sociaux. Lors d’une démarche d’investigation, l'élève sait distinguer un site qui présente une information scientifique vulgarisée d'un site qui publie une information pseudo-scientifique grâce au repérage d'indices pertinents. L’élève sait donner une valeur ajoutée à une production grâce à des hyperliens pertinents.



Exemples de séquences


  • Savoir naviguer dans un site : repérer les onglets, les rubriques, le moteur de recherche interne, les mentions légales, les liens internes et externes, …

  • Situer les zones de publications et de recommandation constituant la page d’un réseau social.

  • Connaître les différentes zones qui composent une page de résultats dans un moteur de recherche et dissocier les liens sponsorisés, les liens vers des outils de Google (maps, images, actualités...), et les liens naturels.

  • Créer un site Web selon son intention de publication (vendre, informer, divertir,…) en fonction d’une thématique définie ou pour rendre compte d’un projet.

  • Créer des pages Web (avec un outil de mise en ligne), enrichies par des liens hypertextes et par des ressources intégrées (“embed”) et/ou téléchargées, en fonction d’un sujet de recherche ou pour rendre compte d’un projet.

  • Comparer des sites Web lors d’une recherche thématique, et les évaluer en fonction de leur nature (Wiki, forum, etc.) et leur structure (architecture claire ou non, qui enferme l’internaute ou le met en lien avec d’autres ressources).

  • Distinguer sur l’ENT les fonctions article/blog/ forum/ tchat/dossiers et leurs spécificités, les manipuler et les utiliser en fonction des intentions de publications.

  • Distinguer la partie de l'ENT qui appartient au Web visible (mode non connecté) et celle qui appartient au Web invisible (mode connecté), faire la même analyse avec une page de réseau social.




  1. Les représentations du monde et de l’activité humaine




Assumer une présence numérique (objectif 5 de la matrice)



En fin de cycle, l’élève a pris conscience que la maîtrise des traces volontaires et involontaires permet de construire son identité numérique et son image publique. Il comprend que rien n’est gratuit sur le Web, ses données étant à la base de l’économie du Web. Il sait qu’il doit rester vigilant lors de ses navigations et création de comptes. Il connaît les moyens techniques et légaux pour limiter ses traces. Il comprend comment gérer sa présence numérique et quels en sont les enjeux.



Exemples de séquences


  • Mesurer et vérifier les traces de sa présence en ligne : chercher son nom dans un moteur de recherche ou sur le site Internet Responsable. Étudier le texte “Marc L.” publié dans la revue “Le Tigre”. S'informer sur le site de la CNIL (rubrique “vos traces”) consulter les vidéos du site DoNotTrack ou les didacticiels de L’Internet Society.

  • Savoir mettre en place une navigation anonyme : utilisation des pseudos, des adresses mails jetables ou des mails-poubelle, choix des informations à communiquer aux sites visités, utilisation des modules de “navigation privée” proposés par les différents navigateurs.

  • Apprendre à gérer les paramètres avancés de confidentialité des différents réseaux sociaux.

  • Créer des avatars et des profils fictifs sur des réseaux sociaux (exemple Instagram, Twitter, Facebook) de personnages historiques, littéraires, ou inventés pour réfléchir aux conséquences du partage des contenus et aux enjeux des publications.

  • Travailler sur l’identité légale et l’identité personnelle, l’autobiographie, l’image de soi par l’étude de la carte d’identité, la production d’autoportrait (texte ou image) ou celle d’avatar. Créer une bande-annonce pour se présenter ou réaliser un autoportrait interactif et distinguer les éléments privés et public/professionnel-scolaire.

  • Débattre sur les avantages et inconvénients de la personnalisation de Web grâce à la collecte de données personnelles de l'usager.

  • Réfléchir à la façon dont nous sommes influencés sur les réseaux sociaux et comment nous arrivent les informations. Faire prendre conscience de la traçabilité en ligne (exemple étudier la chanson Carmen de Stromae).

  • Réaliser une production à partir d’une question du type “présence en ligne, y être ou pas ?” en amenant les élèves à réfléchir aux arguments avancés par les personnes qui leur parlent de ce sujet (un gendarme, un professeur, les parents, les amis, la presse jeunesse, la presse en général,…) Étudier les stratégies de présence numérique d’un artiste ainsi que celles permettant de faire connaître ses oeuvres.

  • Connaître les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) afin d'être vigilants et libres de nos choix dans nos usages numériques (outils utilisés et traces).



Pour aller plus loin : le texte complet de la matrice EMI publié en septembre 2015 - et mis à jour en février 2016 - sur le site des professeurs documentaliste de l’Académie de Toulouse :

http://docs.ac-toulouse.fr/wp/?page_id=912 et http://docs.ac-toulouse.fr/wp/?p=4362


TraAM Documentation Toulouse Février 2016

similaire:

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Éducation aux médias et à l'information (emi)
«les professeurs documentalistes, [sont] enseignants et maîtres d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Palier 1 du socle commun de compétences (attendues à la fin du ce1...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\En continuité de l’éducation scientifique et technologique des cycles...
«moyens de transport», «habitat et ouvrages», «confort et domotique», «sports et loisirs», etc

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\1. consignes academiques d’organisation des evaluations en ccf
«tout jeune inscrit dans un cycle conduisant au Baccalauréat Professionnel doit se présenter au cours de ce cycle aux épreuves de...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Tice et éducation aux médias
«compétences» : enjeux et implications pédagogiques; les conditions de réussite : pilotage du système d’information; les conditions...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Le programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Le programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Le programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Compétences attendues en fin de cycle 3

Matrice emi et compétences du socle au cycle 4 Au cycle 4, l’Éducation aux Médias et à l\Lexique pour guider la lecture des programmes en eps
«découverte» ou «d’approfondissement» liés aux champs d’apprentissage. Des indications sont données pour le cycle 3 et sont à construire...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com