L’incitation au progres technique et industriel





télécharger 241.19 Kb.
titreL’incitation au progres technique et industriel
page4/6
date de publication06.06.2019
taille241.19 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6
Réflexions sur la puissance motrice du feu. Quant au système de Bonnemain il semble avoir suggéré à Molard l’emploi des tirants au moyen desquels il resserra les voûtes en anse de panier des bâtiments du Conservatoire (430).

Bonnemain s'intéressera aussi à la cuisson et la cristallisation du sucre de betterave (431), En 1824, il devait recevoir un encouragement pécuniaire du ministre à condition qu'il publie ses inventions (432) et en 1828 âgé de 85 ans, la Société d'Encouragement lui accordait une médaille d'argent (433).
Notes

(1) En particulier les dossiers du Bureau de Consultation des Arts au nombre de 650, relatifs aux pétitions de 400 artistes ; D. de PLACE, mémoire EHESS, 1981 1ère partie, chap. II ; Ibid. " Le Bureau de Consultation pour les arts ", Paris, 1791-1796, History and Technology, 1988, 5, 2-4, pp. 139-178

(2) A savoir : 5000 dossiers sur les 8000 conservés dans les séries techniques des archives du CNAM (A à Y). Voir Annexe I, tableau.

(3) Catalogue général des collections du Conservatoire Royal des Arts et Métiers. Paris : Huard, 1818. Introduction.

(4) Les plus anciennes notes portent en haut à droite une lettre qui correspond vraisemblablement à un classement fait à l’époque de Vandermonde.

(5) Le classement numérique par série des archives du CNAM ainsi que l’établissement de la main courante fut réalisé vers 1850. Voir Annexe I, tableau

(6) Brevets pour la plupart extraits de Repertory of Arts. Voir D. de PLACE, mémoire EHESS, 1981, 2e partie, p. 116.

(7) La série U (Filature) comprend 1609 dossiers dont 37 dossiers de récompenses, 750 dossiers documentaires et 804 dossiers d'importation. La série V (Apprêts, Teinture et Impression des tissus) comprend 475 dossiers dont 21 dossiers de récompenses, 80 dossiers documentaires et 350 dossiers d'importation.

(8) Arch. CNAM A 270

(9) La série N (Chauffage, Eclairage, Economie) comprend 659 dossiers dont 70 dossiers de récompenses, 360 dossiers documentaires, 150 dossiers d'importation.

(10) Arch. CNAM D 67

(11) Arch. CNAM N 292 ; N 309 ; Nicolas APPERT. L'Art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales. Paris, 1810.

(12) Mis à part quelques références à L'Industriel, journal paru de 1826 à 1830, dirigé par Christian directeur du Conservatoire des Arts et Métiers ; ainsi que quelques papiers d’Armonville relatifs à la rédaction des brevets ou à des expertises. Voir D. de PLACE, mémoire EHESS, 1981, 2e partie, p. 129.

(13) Arch. CNAM Bibl. 422

(14) Ces dossiers d'importation représentent les 2/5 de la documentation technique des archives du CNAM Voir Annexe I, tableau.

(15) Il s'agit, en principe, de duplicata rédigé sur formulaire imprimé.

(16) Rappelons, ici, que les taxes portent sur les matériaux et non sur l'objet manufacturé. Aussi, malheureusement, la légende des planches ne nous indique souvent que le fer, le cuivre et le bois entrant dans la composition de la machine.

(17) La présence sur la main courante des archives du CNAM, d'une série 13 (Importations) avec l'annotation suivante : "Importations (toutes dates) pièces sans dessins, ni modèles. (déclarations, certificats)" justifie ce doute. Le ou les cartons de cette série n'ont jusqu'à maintenant pas été identifiés. La main courante n'énumère pas les dossiers.

(18) cf. infra, notes (51) et suiv.

(19) Arch. CNAM I 1 ; I 21

(20) Arch. CNAM U 742

.(21) Arch. CNAM A 319

(22) Arch. CNAM I 19 ; Annales des Arts et Manufactures, an XIII, tome 20, pp. 225-232 ; Ibid, tome 21, pp. 324-332.

(23) Arch. CNAM S 134

(24) Arch. CNAM U 570 ; Crevelot lieu-dit commune d’Essarois (Côte-d’Or)

(25) Mémoire imprimé, 22 p., pl. (Arch. CNAM A 320).

(26) Arch. CNAM Q 206

(27) Arch. CNAM C 6

(28) Dans les séries A (Récepteurs), T (Fabrications diverses) et autres des archives du CNAM. Nous notons pour son emploi particulier l'importation d'une machine pour bateau à manège en 1822 (Arch. S 103).

(29) s.d. (Arch. CNAM A 42).

(30) Arch. CNAM A 58

(31) Mention essais infructueux de Périer (Arch. CNAM A 32) ; Mémoire de Fleury 1780 et dépôt de son modèle, an IX (Arch. CNAM A 61 et A 87) ; Modèle déposé par Gislain, 1806 (Arch. CNAM A 94) ; Mémoire avec plan de Tarbé, an IX-an X (Arch. CNAM A 81) ; Description de Levayer, an XI (Arch. CNAM A 312) ; Dépôt par Romanse, 1818 (Arch. CNAM A 314).

(32) Ce terme a disparu des dictionnaires actuels ; on trouve sa définition dans La Grande Encyclopédie, dir. Marcellin Berthelot. 1885-1892.

(33) Demande de brevet et prospectus. - Arch. CNAM A 99 ; V 76 ; brevet "pris" le 1er messidor an XIII (Catalogue ... des brevets. 1791-1825. Paris, 1826).

(34) Le prix est attribué à Navier et Desormeaux (Bulletin de la Société d'Encouragement, 1818, t. XVII, pp. 287-293).

(35) Histoire Générale des Techniques, dir. M. Daumas. Paris : Presses Universitaires de France, t. III, 1968., p. 7.

(36) D. de PLACE, mémoire EHESS, 1981, 2e partie, p. 121.

(37) Histoire Générale des Techniques, t. II, 1965, p. 450.

(38) Ibid., t. III, p. 11.

(39) Berceau industriel de la Ruhr.

(40) Arch. CNAM Bibl. 341

(41) Note, s.d. (Arch. CNAM L 36).

(42) Arch. CNAM Q 501

(43) Dans les séries : A (Récepteurs) ; Q (Agriculture) ; U (Filature) des archives du CNAM.

(44) Arch. CNAM U 1599

(45) Arch. CNAM Q 240

(46) Mémoire. 24 p., pl. (Arch. CNAM Q 483) ; Jean-Antoine Fabre, 1748-1834, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, directeur de la navigation de Provence, correspondant de l'Académie des Sciences auprès de l'abbé Bossut, auteur d'un Essai sur la manière la plus avantageuse de construire les machines hydrauliques... Paris, 1782. (POGGENDORFF. Biographisches Handwörterbuch... 1863).

(47) Arch. CNAM Q 500 ; Il s'agit vraisemblablement de Jean de Crèvecœur 1735-1813, voyageur agronome, correspondant de l'Académie des Sciences.

(48) BELIDOR. Architecture hydraulique, 1737. T. I, livre II, chap. I, pl. 1.

(49) Arch. CNAM A 4 ; A 16 ; A 150 ; A 322 ainsi que plusieurs dossiers dans la série O (Céramique) et un moulin à blé (Arch. CNAM Q 411).

(50) Mémoire, 8 p., pl. (Arch. CNAM B 349).

(51) Jacques PAYEN, Capital et machine à vapeur au XVIIIe s. Les Frères Périer et l'introduction en France de la machine à vapeur de Watt, Paris : Mouton & Co, 1969 ; Jacques PAYEN, Technologie de l'énergie vapeur en France dans la première moitié du XIXe s. Thèse de Doctorat d'Etat, 1978.

(52) Arch. CNAM 10°241

(53) Arch. CNAM A 260

(54) Arch. CNAM T 158

(55) Tableau, s.d. (Arch. CNAM B 183).

(56) Bulletin de la Société d'Encouragement, 1810, t: IX, p. 168 ; tableau reproduit dans l'ouvrage de Jacques Payen sur les Frères Périer, Ibid., p. 283.

(57) s.d. (Arch. CNAM D 425).

(58) Arch. CNAM A 48

(59) La pompe à feu de Bagatelle appartenant à la Nation ; celle de Rueil au citoyen Lesmoisse (CARON. Procès-Verbaux et actes de la Commission des Subsistances de l'an II. Paris, 1925, p. 605).

(60) Arch. CNAM U 629 ; S’agit-il du moulin mentionné par Ballot ? (Charles BALLOT, Introduction du machinisme dans l'industrie française, 1923, p. 412 avec référence aux Archives Nationales F / 12 / V. Loire-Infér. 1).

(61) Arch. CNAM A 270

(62) Arch. CNAM Q 473-475

(63) D. de PLACE, mémoire EHESS, 1981, 2e partie, p. 123, note 390.

(64) 1800 francs ont été mis à la disposition de Verzy, le 15 thermidor an XIII [3 août 1805], par le ministre de l'Intérieur pour l' exécution d'un modèle en cuivre (Arch. CNAM A 259) ; (Arch. Nat. F / 12 / 95.055, F. prel. 4621 cité par BALLOT. Ibid., p. 405).

(65) Bulletin de la Société d'Encouragement, 1810, t. IX, pp. 139-153 ; BALLOT Ibid., p. 406.

(66) Arch. CNAM A 49.

(67) Arch. CNAM A 254 ; le Catalogue...des Brevets, Ibid., mentionne seulement "machine à vapeur à double effet" ; Histoire Générale des Techniques, Ibid., t. III, 1968, pp. 72-73.

(68) Extrait du rapport fait à l'Institut par Prony, Charles, Montgolfier et Carnot (Bulletin de la Société d'Encouragement, 1810, t. IX, pp. 45-48).

.(69) Arch. CNAM A 18.

(70) Voir les séries A (Récepteurs) et S (Locomotion et transports) des archives du CNAM.

(71) Le quart des machines fixes importées est destiné aux filatures.

(72) Machine à vapeur propre à conduire des laminoirs, machine à cisailler et tour à tourner les cylindres pour la Compagnie Anonyme des Mines de Fer de Saint-Etienne, 1831 (Arch. CNAM A 246) ; machine à vapeur de 60 ch. pour Fourchambault (Arch. CNAM A 255) ; machine à vapeur pour actionner un soufflet de forge, 1836 (Arch. CNAM D 36) ; machine à broyer avec sa machine à vapeur de 12 ch. pour les Fonderies et les Forges d'Alais (Arch. CNAM T 488).

(73) 1825-1827 (Arch. CNAM N 408 ; N 410 ; N 429).

(74) 1835 (Arch. CNAM A 230).

(75) Importation d'une presse hydraulique propre à raffiner le blanc de baleine devant être mue par une machine à vapeur, 1823 (Arch. CNAM K 63).

(76) Arch. CNAM A 172 ; A 245

(77) 1835 (Arch. CNAM A 220).

(78) 1836 (Arch. CNAM A 186 ; A 187).

(79) Machine à vapeur de 8 ch. livrée par Cockerill à Clément-Desormes en 1834 (Arch. CNAM A 131).

(80) 1830-1836 (Arch. CNAM S 93 ; S 94 ; S 143 ; S 145 ; S 177 ; S 221).

(81) Gironde, 1832-1836 (Arch. CNAM A 165 ; S 81 ; S 90 ; S 154 ; S 180-181) ; estuaire de la Loire, 1834 (Arch. CNAM S 146 ; S 147) ; Basse-Seine, 1832-1836 (Arch. CNAM A 109 ; B 284 ; S 88 ; S 164 ; S 169 ; S 170) ; La Rochelle-La Tremblade, 1835 (Arch. CNAM A 105).

(82) Paris-Montereau.1836 (Arch. CNAM S 175).

(83) 1830-1835 (Arch. CNAM A 107; S 92 ; S 96 ; S 159 ; S 163).

(84) 1834-1836 (Arch. CNAM A 195 ; C 60 ; S 86 ; S 156).

(85) 1832-1833 (Arch. CNAM S 82 ; S 83).

(86) Pièces pour construction d'une machine à vapeur de 120 ch. envoyées à Indret, 1830 (Arch. CNAM S 95) ; machine à basse pression, 24 ch. pour la navigation entre Paris et Montereau, 1836 (Arch. CNAM S 175).

(87) Machine à vapeur double de 14 ch. pour le bateau "La Seine", 1825 (Arch. CNAM A 288 ; S 80) ; Spiller importera par la suite, 1827-1829, des appareils pour la fabrication du sucre de betterave (Arch. CNAM T 254 ; T 259 ; T 262 ; T 265).

(88) Les machines à vapeur importées par Seaward, 1832-1834, sont toutes à destination de Bordeaux (Arch. CNAM S 90 ; S 162 ; S 174 ; S 176 ; S 180-181).

(89) 1833-1836 (Arch. CNAM A 39 ; S 82 ; S 87 ; S 145 ; S 156 ; S 183) ; des ateliers de Fenton Murray & Jackson à Leeds est aussi importée une locomotive pour les chemins de fer de Saint-Etienne à Lyon (Arch. CNAM S 157).

(90) 1830-1836 (Arch. CNAM A 109 ; A 120 ; S 86 ; S 92 ; S 96 ; S 146 ; S 155 ; S 159 ; S 163 ; S 164 ; S 165).

(91) En 1836, Miller s'associe avec Ravenhill (Arch. CNAM S 143 ; S 169 ; S 173 ; S 221) ; il semblerait qu'il se soit alors séparé de Barnes qui importe la même année une machine à vapeur double de 60 ch. pour le paquebot "Le Courrier" (Arch. CNAM S 170).

(92) 1835 (Arch. CNAM S 220).

(93) 1830-1836. - Arch. CNAM A 111 ; A 145 ; A 165 ; S 94 ; S 98 ; S 160 ; S 168 ; S 177 ; S 179) ; ce constructeur importe aussi en 1834 des grues "à double moteur" (Arch. CNAM K 5 ; K 103) puis en 1836 deux appareils pour la fabrication du savon à la vapeur à destination de Marseille (Arch. CNAM T 411).

(94) Machine à vapeur à cylindre incliné, 1831 (Arch. CNAM S 85) ; chaudière tubulaire pour la Compagnie Générale des Bateaux à vapeur de Bordeaux, 1835 (Arch. CNAM S 154) ; la même année pour la même société un bateau en fer (Arch. CNAM S 129) ; machine à vapeur et machine à calandrer le linge, 1835 (Arch. CNAM N 258) ; presse à calandrer, 1836 (Arch. CNAM V 50) ; enfin en 1835 de nombreux gazomètres et compteurs à gaz, dans la série N (Chauffage Eclairage Economie) des archives du CNAM.

(95) Arch. CNAM S 135

(96) Arch. CNAM S 171

(97) Arch. CNAM S 57 ; S 270

(98) Le dossier d'importation comprend, en sus de la déclaration et des plans, une note signée Jennings sur la fabrication des roues, l'admission de la vapeur et un nouveau système de frein (Arch. CNAM S 127).

(99) Arch. CNAM S 56 ; le brevet de Maceron et Squire ne figure pas au catalogue des brevets français.

(100) D. de PLACE, mémoire EHESS, 1981, 2e partie, p. 92, note 56 et 57.

(101) Arch. CNAM B 50

(102) Rapport fait sur le concours par Molard (Arch. CNAM B 44) ; ce rapport est publié dans les Mémoires d'Agriculture... publiés par la Société Royale et Centrale d'Agriculture, t. XVIII, 1815, pp. 97-105.

(103) Arch. CNAM B 50 ; 30 objets sont énumérés au Catalogue général des collections…, Ibid., 1818, pp. 5-7. le catalogue de 1851 mentionne qu'on a vainement cherché à remettre en état cette collection en partie brisée et détruite par la rouille.

(104) Lettre signée Ampère, s.d. - 4 p. (Arch. CNAM B 40).

(105) Arch. CNAM B 17 ; lettre du même auteur présentant un siphon permettant d'obtenir un écoulement uniforme dans les expériences d'hydraulique (Arch. CNAM B 87).

(106) Extraits des mémoires présentés au concours. 43 p. (Arch. CNAM B 38).

(107) Aucune solution ne donnant entièrement satisfaction, le 1er prix fut accordé à Gondouin Desluais et Groult, le 2ème prix à Viallon et Marot, le 3ème à Lucotte et Bralle (Histoire et Mémoires de l'Académie Royale des Sciences, Année 1787, pp. 45-46). On trouve le règlement de ce concours dans un dossier concernant l'un des concurrents : Villette. Celui-ci désire en 1810 vendre plusieurs modèles de machines hydrauliques au Conservatoire (Arch. CNAM B 29) ; Notons aussi l'existence d'un rapport fait par Prony et Molard sur les projets présentés au Comité des Domaines et Aliénations pour remplacer la machine de Marly, an III [1795]. 35 p., pl. (mentionné au catalogue des imprimés de la Bibliothèque Nationale).

(108) Acher (Arch. CNAM B 228) ; Boischard (Arch. CNAM H 191 ; H 279) ; Demaurey (Arch. CNAM U 542) ; Desmarets (Arch. CNAM B 64) ; Detrouville (Arch. CNAM B 43) ; Lucotte (Arch. CNAM O 49) ; Martinet (Arch. CNAM B 74 ; G 18 ; G 94). Le dossier Demaurey nous signale que l'Académie décida en 1789 de n'attribuer aucun prix. Le dossier Detrouville cite le programme du concours paru dans le Journal de Paris.

(109) GUILLAUME. Procès-verbaux du Comité d'Instruction Publique de la Convention, 1891-1907, t. II, p. 211 ; t. IV, p. 935 ; T. V, p. 68.

(110) Dossier Detrouville, 1786-1818, comprenant 72 pièces (Arch. CNAM B 43).

(111) Arch. CNAM B 275 ; le Faubourg Saint-Laurent est l'ancienne dénomination de la partie nord de la rue du faubourg Saint-Martin ; l'hospice des Incurables-Hommes fut établi en 1802 dans l'ancien couvent des Récollets affecté aujourd'hui à l'hôpital militaire Villemin (HILLAIRET, Dictionnaire historique des rues de Paris, 1963).

(112) Arch. CNAM B 204

(113) Arch. CNAM B 80

(114) Mémoire adressé au Grand Duc de Russie, par le célèbre prisonnier de la Bastille (Arch. CNAM B 23).

(115) Arch. CNAM B 67 ; B 73

(116) Arch. CNAM B 336

(117) Arch. CNAM B 45 ; B 46 ; B 47 ; B 48 ; B 49

(118) Le Bureau de Consultation des Arts avait accordé à Milon 8000 livres de récompenses pour ses inventions (Arch. CNAM B 186).

(119) Mémoire. 3 p., pl. (Arch. CNAM B 78).

(120) La série Q (Agriculture) des archives du CNAM comprend 738 dossiers dont 90 dossiers de récompenses, 400 dossiers documentaires, 220 dossiers d'importation. Notons ici que Molard est membre de la Société d'Agriculture. Celle-ci lui a confié la garde de ses collections qui ont été jointes à celles du Conservatoire (Arch. CNAM 10°92 ; Q 168).

(121)
1   2   3   4   5   6

similaire:

L’incitation au progres technique et industriel iconTD3- progres technique et croissance

L’incitation au progres technique et industriel iconSection 1 : La croissance et le progrès technique

L’incitation au progres technique et industriel iconLe rôle du progrès technique dans la croissance au xix° siècle

L’incitation au progres technique et industriel iconLes effets du progrès technique sur la structure des emplois

L’incitation au progres technique et industriel iconProgramme officiel en 7 pages chapitre 1 : croissance, capital et progres technique

L’incitation au progres technique et industriel iconLe progrès technique et son incidence sur la croissance et les fluctuations...

L’incitation au progres technique et industriel iconAnnexe 8 – progres technique et environnement
«La consommation d'énergie augmentera moins vite que la croissance mondiale dans les prochaines décennies», Le Monde, 05. 07. 05

L’incitation au progres technique et industriel iconActivité – Le raisonnement argumenté s’appuyant sur un dossier documentaire
«Où en est le progrès technique ?», Parienty arnaud, Alternatives économiques, avril, 2013

L’incitation au progres technique et industriel iconLe progrès technique explique-t-il fondamentalement la croissance économique ?
«un accroissement de la connaissance que les hommes ont des lois de la nature appliquées à la production.» (Guellec et Ralle)

L’incitation au progres technique et industriel iconDissertation appuyée sur un dossier documentaire
«basse énergie», etc s'inspirent de cette logique, et donnent un «coup de pouce» au progrès technique pour assurer un développement...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com