Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?»





télécharger 8.21 Kb.
titreAtelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?»
date de publication10.10.2017
taille8.21 Kb.
typeAtelier
e.20-bal.com > documents > Atelier
Atelier « Face à l’exclusion : charité ou solidarité ? »

Réunis au lycée Saint Martin, la vingtaine de participants à cet atelier se sont vu proposer une réflexion sur la solidarité par le Secours Catholique et le grand projet national d’Eglise qu’est Diaconia 2013.

Après avoir introduit Christelle, responsable au Secours Catholique-réseau mondial Caritas, et Charlotte T. coordinatrice de Diaconia, Charlotte V. a fait une brève présentation de son association étudiante de solidarité : Entre Toi et Droit, association qui promeut la solidarité à la faculté de droit Lille 2 pour sensibiliser les étudiants à la pauvreté et leur permettre de s’engager ponctuellement, en temps ou en dons, dans des actions telles que des collectes, des repas avec les sans-abri, des maraudes dans les rues de Lille pour distribuer des gâteaux et aller vers les sans-abri, à leur rencontre, pour partager un instant de vie.

Un rapide tour d’horizon de l’origine de nos participants et les voici interrogés sur les chiffres de l’exclusion : Combien de personnes vivent en situation de pauvreté ? Combien de personnes sans domicile en France ?... et s’ensuit une série de 12 questions avec deux possibilités de réponses, carton jaune ou carton rose, sur l’exclusion et sur l’action du Secours Catholique qui tente d’apporter des aides face à ces problèmes. Questions auxquelles Christelle a alors répondu :

8 millions de personnes en France vivent en situation de pauvreté, et 130 000 sont sans-abri, il n’y a qu’un pas de l’un à l’autre, beaucoup de personnes se retrouvent à la rue après avoir perdu leur travail, ou lorsque le salaire même d’un CDI ne suffit plus pour payer un loyer.

Le Secours Catholique qui compte près de 65 000 bénévoles, a rencontré 1,3 millions de personnes en 2011. Le Secours Catholique répond aujourd’hui à un autre problème croissant : celui des migrants. 50 000 demandes d’asile sont en moyenne déposées en France chaque année, pour 10 000 accordées en 2ème instance.

Enfin, quelques chiffres et explications concernant l’économie sociale et solidaire, un projet de vie en entreprise qui comprend des associations, des coopératives, des mutuelles et auquel adhèrent 217 000 entreprises, ce qui représente 2,5 millions de personnes soit 10% des salariés.

Par un petit sondage : « pour moi la solidarité c’est…? », on a ensuite défini la solidarité, chacun en y associant un mot et exprimant son accord ou désaccord quant aux mots évoqués : la charité, est-ce la même chose que la solidarité ?

La charité a en plus de la solidarité l’amour du prochain, l’autre pris dans son entier, sans conditions. Il y a aussi dans la charité une dimension inhérente de justice, non pas de pitié : la charité c'est aimer l’autre d’un amour gratuit, reconnu comme un égal, et donner de soi, offrir de ce que l'on a à l'autre, ce sont DEUX personnes qui donnent mutuellement, qui échangent ; A la différence, la solidarité n’est que de l’aide, on donne mais sans donner de soi.

Un exemple a été donné: une personne de l'atelier fait des visites dans des centres de détention, or dans ces endroits il n'y a rien, on n’a que de soi à se donner.

Les participants ont pu alors réagir en petits groupes, échanger leur vécu sur comment chacun de nous essaie de faire face à l'exclusion dans sa vie de tous les jours.

« Ce petit temps de réflexion en petit groupe a vraiment permis d'échanger sur nos manières d'être charitable et d’éviter d'être trop centrés sur nous-mêmes : en tant que chrétiens, nous nous devons de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin et ainsi témoigner de l'Amour du Christ. »

« Dans les associations qui mettent la charité au centre de leur action, on passe essentiellement par l'écoute de l'autre, de ce qu'il a envie de nous dire. Ces rencontres bouleversent, nous font chanceler car les deux personnes s'enrichissent de cette rencontre.»

Enfin, Charlotte T., a expliqué Diaconia 2013 : c’est un projet national qui vise à promouvoir la charité au sein de l’Eglise, à toutes les échelles, en mettant la personne en situation de pauvreté au cœur de l’Eglise pour lui donner une place, un rôle dans l’Eglise et lui redonner confiance. Car dans chacun de ces hommes qui sont au fond du gouffre, il y a Dieu. Alors, l'Eglise de France essaie de mettre au cœur des communautés chrétiennes les personnes en précarité. C’est un grand projet d’Eglise dans lequel chacun est invité à s’investir !

Donc dans la charité, "se mettre au service de" ce n’est pas seulement donner, c'est aussi être bouleversé de l'intérieur. A nous de nous laisser bouleverser…

similaire:

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconFace aux risques de l’existence (ou «risques sociaux») : de la charité au welfare state
«Le peuple dans ses peines, dans sa misère, en face des maladies et des accidents de la vie, n’avait qu’un moyen, la pitié, qu’un...

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» icon1 atelier de création basé à Paris
«la griffe Céline», prévoyait de délocaliser sa production, mais aussi que d’autres entreprises envisagent des transformations dans...

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconBulletin d’information n°8 Evènements du mois à l’iismm après-midi...
«Face à face entre laïcs et religieux en Turquie», le 8 novembre et «l’opinion publique turque face aux questions arménienne et kurde»,...

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconPlusieurs clubs nous ont demandé pourquoi ils ne figuraient pas sur...
«L’économie solidaire offre des pistes pour lutter contre l’exclusion. Acteurs de terrain, élus, chercheurs et citoyens ont confronté...

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconFamille et créanciers : le face à face

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconS. à partir du concile de Trente, écoles de charité destinées aux...

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconFiche atelier atelier (titre) : L’Emploi : constats et perspectives sur le territoire de la cara

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconLa solidarité, un mot-valise ?
«la vertu chrétienne par excellence». La société civile n’est pas en reste : les organisations et entreprises solidaires se multiplient....

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconContre la pauvreté et l’exclusion sociale

Atelier «Face à l’exclusion : charité ou solidarité ?» iconContre la pauvreté et l’exclusion sociale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com