Economie générale





télécharger 16.35 Kb.
titreEconomie générale
date de publication10.10.2017
taille16.35 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
Brevet de Technicien supérieur Commerce international 1ère année
Economie générale : Le marché des céréales – Travail dirigé – Eléments de corrigé

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Q – 1 : Expliquez les mots ou expressions en caractères gras :

G20 : Le G20 a été créé en décembre 1999 en réponse aux crises financières qui ont frappé les pays émergents à la fin des années 1990. Il s’agissait à l’origine de réunir une fois par an les ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales des pays industrialisés et des pays émergents pour faciliter la concertation internationale en matière économique…
Volatilité des produits agricoles : Le terme de « volatilité » indique la variation d’un prix sur un marché : une volatilité importante signifie que les prix varient souvent et dans une grande amplitude. Un ensemble de déterminants explique la volatilité des prix sur le marché (cf. le cours et la question finale).
« Outils de marché » : Les prix et les quantités constituent les outils traditionnels qui permettent en théorie de « réguler » un marché. L’auteur pense que la particularité des pays en développement rend peu efficace ces « outils ». Par exemple, citer le cas du prix du pétrole qui dépend à la fois de la demande mais aussi de la régulation de la quantité produite.
Contingentement : Limitation quantitative d’une opération économique : exportation ou importation d’un bien, mouvements financiers… Cf. le cours sur la douane.
Taux de base de la banque centrale européenne : Cf. le cours sur la monnaie. Il sert de référence à l’ensemble des taux d’intérêt pratiqués par les banques commerciales. Une banque centrale détient le monopole du pouvoir d’augmenter ou de diminuer ce taux. S’il augmente, l’ensemble des taux d’intérêt augmente, donc le crédit devient plus cher (et inversement).

Q – 2 : Identifiez les marchés décrits au 5e alinéa du premier texte et expliquez leurs liens.

Quelle que soit leur nature, les marchés restent liés entre eux. Le marché des grains influe sur le marché de la viande : si le prix des grains augmente, le coût des porcs et de la volaille, gros « consommateurs » va augmenter en conséquence. Citer d’autres exemples dans le domaine industriel.
Q – 3 : Quelle relation existe-t-il entre le taux de change et le prix des céréales (4e alinéa de la page 2).

- L’Union européenne (dont la zone €) et les Etats-Unis forment un duopole mondial agro-alimentaire.

- Le prix des matières premières énergétiques, des matières premières alimentaires et d’un grand nombre de « biens mondiaux » s’expriment en dollar américain.

- Le taux de change € / $ constitue donc un déterminant important du prix des céréales sur les marchés européens.

- Les cours mondiaux pratiqués sur le marché des céréales restent structurellement inférieurs aux cours européens.
- Petite application :

Taux de change € / $, dix jours plus tôt : 1 € / 1, 26 $

Taux de change € / $ ce jour : 1 € / 1, 20 $

Quantités échangées : 5.000 tonnes de soja.

Cours mondial du blé, ce jour : 272,33 $ la tonne.

Cours européen du blé, ce jour : 250 € la tonne.

Compte tenu de la variation du cours de change, calculer la valeur du montant échangé pour que le prix du blé échangé puisse s’aligner sur le cours mondial, dans l’hypothèse, purement théorique où les cours du blé ne varient pas.

Cours $ / € dix jours plus tôt : 1 $ / 0,7937 € (1 € / 1,26 $)

Cours mondial du blé dix jours plus tôt, exprimé en € : 0,7937 € / 1 $ X 272,33 $ = 216,15 €
Cours $ / € ce jour : 1 $ / 0,8333 € (1 € / 1,20 $)

Cours mondial du blé ce jour, exprimé en € : 0,8333 € / 1 $ X 272,33 $ = 226,93 €

Le cours européen du blé ce jour doit diminuer de : 250 € - 226,93 € = 23,07 € par tonne.
Recenser et expliciter les déterminants de ce type de marché.

Les différents déterminants interagissent entre eux. Leur influence réciproque sur chacun complexifie les marchés et rend leur analyse difficile.

Développer et commenter les divers facteurs suivants :

- Le climat (quid du réchauffement climatique constaté ?)

- L’évolution des surfaces cultivables : vers l’alimentaire ? Vers l’énergétique ?

- Le niveau des stocks de céréales en réserve qui influent directement sur les cours et les quantités à produire…

- L’autosuffisance alimentaire…

- Les données géopolitiques : quel(s) pays détien(nen)t quel(s) monopole(s) de production ?

- La situation des marchés de matières premières (cf. la q. 2, notamment)

- La demande mondiale déterminée par l’augmentation démographique et… l’autosuffisance alimentaire.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -




similaire:

Economie générale iconBts banque session 2005 ep 3 : Economie générale et économie d'entreprise Corrigé indicatif

Economie générale iconBts banque session 2006 ep 3 : Economie générale et économie d'entreprise Corrigé indicatif

Economie générale iconBts banque session 2004 ep 3 : Economie générale et économie d'entreprise Corrigé indicatif

Economie générale iconEconomie et finances publiques introduction generale définition générale des finances publiques

Economie générale iconProfil d’enseignant chercheur contractuel
«développement local et économie des transports» (dlet) du master aes. Un besoin important est ressenti dans les enseignements suivants...

Economie générale iconFinancement et développement durable
«un moyen de reconnecter l'économie financière et l'économie réelle», selon Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice générale de...

Economie générale iconEconomie générale

Economie générale iconEconomie générale

Economie générale iconEconomie générale

Economie générale iconEconomie générale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com